En 2014 macandphoto change de nom, rendez vous sur

www.photoetmac.com

Merci d'updater vos bookmarks !

 

 


Accès direct :

Rechercher sur Macandphoto :


mer. 31 juil 2013

Premiers essais de photo du ciel étoilé

Séquence 'j'ai du bol", pour mes premiers essais de photo du ciel étoilé... Parti sans pied avec un EOS 6D et un petit 40 mm f/2.8 STM. Je pose l'appareil dans des cailloux, pour cadrer vaguement un coin du ciel intéressant... Retardateur 2 secondes et blocage du miroir. J'essaye à 2500 ISO, 15 sec, f/3.2... Et au bout du 10em essai : paf : deux étoiles filantes en même temps !

_MG_2097_export-7

 

Publié par VIBERT dans 00 - LA PHOTO DE LA SEMAINE , 70 - CONSEIL : photos décryptées | Permalink | Commentaires (12)

mar. 05 juin 2012

La photo du président... est-elle vraiment ratée ?

Et bien ça se confirme :  Depardon a (mal) photographié le président en argentique. Comme nous l'écrivions hier après-midi, à part quelques amateurs éclairés de "regard décalé" (dont nous respectons les goûts et les choix esthétiques), la photo du président semble bel et bien ratée, pour la majorité des commentateurs, des lecteurs, des photographes... et peut-être même des Français !

Un point à confirmer... Mais j'imagine d'ici la tête des maires des petites communes du pays, qui ne connaissent rien à Depardon, ni aux subtils déséquilibres qui donnent leur charme et leur dynamique aux formats carrés... Pourquoi ne pas nommer une commission d'experts, chargés de faire le tour des sous-préfecture en vue "d'éduquer le regard" de nos élus et concitoyens ? Histoire de remonter le niveau...

0000_screencopy_JFV_ 2012-06-05 à 18.40.37

Moi je la trouve pas mal, une fois recadrée... Non ? Parmi des dizaines de chroniques (que je n'ai pas toutes lues), j'ai bien aimé cet article de l'Express qui explique pourquoi elle est ratée : Portrait de François Hollande : "Lapsus photographique d'un ratage annoncé". Merci à un de nos lecteurs de l'avoir signalé... A lire !

D'ailleurs, quel succès cette photo dites-donc ! Visez un peu les statistiques de macandphoto depuis hier 16h : dans les 16.000 visiteurs uniques en 24h... Et dire que je n'y suis presque pour rien ;-)

0000_screen_ 2012-06-05 à 23.58.06

 

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE GUEULE ! , 70 - CONSEIL : photos décryptées | Permalink | Commentaires (25)

mar. 31 jan 2012

Baleine à bosse à Salt Cay (à la Go Pro Hero 2)...

Bon, je me suis un peu loupé avec ma première sortie de la Go Pro (manque de préparation), mais heureusement nous étions deux à l'eau... Et Lee Munson, ne s'est pas raté lui et il a eu la gentillesse de me copier la séquence ! Bon, il faut dire que c'est un peu son métier de courir après les baleines (visitez son site otionos.com), moi je ne suis qu'un amateur ! Un grand moment en apnée...

La nouveauté c'est que j'ai utilisé Lightroom 4 ßeta pour ajuster un peu le contraste de la séquence... Vivement que la Go Pro shoot en RAW ! Juste en sortant de l'eau après plusieurs temtatives et quelsues tasses... On est bien contents tous les deux !

IMG_0199_web_1000px

Il faut dire que ça secouait pas mal... 

_MG_6569_web_1000px

Grande comment la baleine ?

_MG_6480_web_1000px

 

 

Publié par VIBERT dans 00 - LA PHOTO DE LA SEMAINE , 70 - CONSEIL : photos décryptées | Permalink | Commentaires (7)

ven. 11 nov 2011

Nouvelle photo décryptée dans Déclic Photo n°75

Déclic Photo n°75 (décembre nouvelle formule ) est en kiosque (toujours 5,50 €). Vous y trouverez notamment un test complet des Sony Alpha 77, Nikon Coolpix P7100 et surtout du petit Pentax Q.

Et comme les mois précédents une nouvelle photo décryptée en double page. Il s'agit cette fois d'une image réalisée au fish eye, un genre d'objectif que je ne pratique pas souvent... Et pourtant, les fish eyes retrouvent beaucoup d'intérêt depuis qu'on peut corriger leurs déformations dans Lightroom. Bonne lecture !

Declic_photo

Publié par VIBERT dans 12 - APPRENDRE : Presse, livres , 70 - CONSEIL : photos décryptées | Permalink | Commentaires (3)

sam. 22 oct 2011

Qu'est-ce qui fait "une photo intéressante" ?

En choisissant les illustrations du post précédent (Galerie de 140 photos de l'Olympus XZ-1), je me suis demandé : "Au fond, qu'est-ce qui fait une photo intéressante ? " Je ne parle pas de belles photos, car c'est tellement subjectif, mais juste de photos intéressantes. Tentative de réponse :

P9070092Pour 40% sans doute, c'est le sujet... J'aurais même envie de dire 80%, mais il n'y aurait plus de place pour le reste. Trouver des sujets et des idées, voilà un talent qui dépendra du photographe. Car ce que vous prendrez en photo, sera toujours bien plus important... que la façon dont vous le prendrez en photo !

Voilà ce que j'ai compris après 20 ans de pratique professionnelle. Et c'est pour ça que je connais beaucoup de photographes très talentueux, complètement nuls en technique ! Souvent se focaliser sur la technique fait perdre de vue la vraie chose importante : que photographier ? Et pourquoi... 

Le passage au numérique (que je considère comme une bénédiction), a paradoxalement noyé les photos intéressantes, sous une masse incalculable de photos parfaites techniquement, mais totalement inintéressantes ! C'est comme cela qu'on en vient à confondre le "fond" (le sens) et la forme" (la réalisation technique)... Relire notre débat sur la quête assez ridicule du "bokeh", qui chez beaucoup, remplace la démarche de rechercher d'un vrai sujet. Si l'on a rien a photographier : mieux vaut s'abstenir et attendre le moment ou l'on trouvera quelque chose d'intéressant !

Pour 25% c'est l'éditing : en gros le classement, la capacité à "sortir" les meilleures images d'une masse informe ! Passer de 15.000 images réalisées en 3 semaines, à une galerie de 150 images... A ce titre l'arrivée de Lightroom a changé notre façon de travailler et globalement contribué à l'amélioration de nos images, en permettant de mieux repérer les bonnes images. En ce sens, Lightroom a introduit dans la photo une révolution, aussi importante que l'arrivée du Leica dans les années 20, ou que le reflex en 59.

P9120030Pour 15% peut-être : l'oeil ! La composition, le cadrage, l'angle, le point de vue, le choix de focale, ect... Oui, car cela permet de mettre en évidence le sujet... Ou pas ! Mais je crois qu'il ne faudrait pas trop exagérer l'importance de "l'oeil". D'autant que les règles de composition, sont assez culturelles et discutables...

Même cadré de façon maladroite, un évènement marquant, un sujet extraordinaire restera un document inoubliable. Les exemples dans l'histoire de la photo ne manquent pas ! L'oeil c'est bien, mais cela n'est pas l'essentiel... De toutes façons, après quelques années de photo, tout le monde (ou presque) à l'oeil ! Et ceux qui ne l'ont pas arrêtent vite de faire des images...

Pour 10% le choix du matériel utilisé : la résolution, la qualité des objectifs, la disponibilité des focales. Le rôle et l'intelligence du photographe est ici déterminente, ainsi que son porte monaie... La possibilité de se concentrer sur "le sujet", grâce au choix d'un excellent zoom (un 70-200 par exemple), est 1000 fois préférable à une focale fixe qui limite vos possibilités créatives... (je crois que l'intérêt que suscitent actuellement les focales fixes, est inversement proportionnel à leur utilité réelle ;-) Mais on aura l'occasion d'en reparler (je vous dit pas les dégats du "snobisme" en photo)...

Il reste 8% pour la retouche et l'ajustement. Un logiciel comme Lightroom est le prolongement de l'appareil photo... Cela pourrait rentrer dans la catégorie précédente, mais il y a tout de même une importante part de créativité dans la façon de développer une image.
Et disons 2% pour le hasard ? Mais c'est aussi au photographe de "provoquer" le hasard... Je ne crois pas trop au hasard et ne m'en prends qu'à moi même lorsque le hasard n'a pas été favorable. 

Et selon vous ? Les commentaires sont ouverts... Je ne doute pas que ce petit article provoque quelques échanges enrichissants !

P9130099

 

 

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 70 - CONSEIL : Editing & workflow , 70 - CONSEIL : photos décryptées , 70 - CONSEIL : Prises de vues | Permalink | Commentaires (36)

dim. 24 juil 2011

Déclic photo n°72, les objectifs fixes recommandés

Déclic Photo n°72 (août sept) est en kiosque (toujours 5,50 €). Vous y trouverez notamment un dossier sur les optiques fixes qui reviennent à la mode, un test du Panasonic G3 (l'hybride attendu par les experts ?) et un test du Sony Alpha 35.

Et comme les mois précédents une nouvelle photo décryptée en double page. Il s'agit cette fois d'une image traitée en noir et blanc, que j'ai prise chez les minorités ethniques du Nord de la Thaïlande. Bonne lecture !

Photo_declic


Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 12 - APPRENDRE : Presse, livres , 70 - CONSEIL : photos décryptées , 70 - CONSEIL : Prises de vues | Permalink | Commentaires (13)

dim. 12 juin 2011

La photo décryptée : femme du Ladakh

Chaque mois dans le mensuel Déclic Photo, je décrypte pour vous une de mes photos et vous livre l'histoire de de sa fabrication... Sans oublier d'évoquer le contexte, "la petite histoire de l'image". De temps à autre je vous proposerais sur cette page une de ces images, parues dans un précédent numéro.

 


Ou, quand, comment, pourquoi

C’est au cœur d’une haute vallée perdue du Zanskar au Ladakh, que j’ai croisé cette femme, magnifique et fière. Nous sommes à plus de 4000 mètres d’altitude et à cinq jours de marche du premier bourg. Notez la poignée de « Pashmînâ » (duvet précieux protégeant le cou des chèvres d’altitude Tchang-ra), qui orne son Gonda, tenue traditionnelle Ladakhi.

_MG_2778_6000px_n&B

Vendus quelques dollars à des colporteurs Cashmiris, ces fibre extrêmement chaudes et fines seront tissés à Srinagar dans l’état voisin du Cachemire. Après des mois de travail minutieux, certaines étoles seront vendues à prix d’or dans les grandes capitales du monde.

 


Le secret de fabrication

C’est la position hiératique de cette paysanne des montagnes, qui donne à l’image sa présence étonnante. Ce n’était pas totalement calculé à la prise de vue (comme souvent ;-) mais la composition triangulaire de l’image renforce sa stature et l’aspect imposant du personnage. J’aime aussi la texture intéressante de la hotte traditionnelle servant à ramener le bois ou les récoltes.

Pour la rendre plus imposante, j’ai choisi une légère contre plongée difficilement obtenue en fléchissant les genoux, déjà assez douloureux... Ce jour là nous avions marché huit heures et il restait encore deux heures avant le bivouac, la journée la plus épuisante dont je me souvienne.

 


Le détail qui compte

Je me souviens de ses mains qui étaient impressionnantes. J’ai tenté sans succès d’en réaliser un gros plan, mais je ne voulais pas déranger trop longtemps cette dame, qui s’était bien gentiment laissée photographier (les gens de cette vallée sont bouddhistes et ne refusent pas les photos)…

_MG_2778_copie_détail

Ces mains en disent long sur les conditions de vie rigoureuses qu’affrontent les populations du Ladakh, coupées du reste du monde cinq mois par ans à cause de la neige. Pour autant les femmes restent coquettes, quelque soit l’altitude ou le climat. Remarquez les ongles soignés, les fins bracelets d’argent, la longue natte et les boucles d’oreille.

 


Les réglages de l’appareil

En 2005, je m’interdisais de dépasser la sensibilité de 100 ISO en JPEG (en intérieur j’accédais exceptionnellement à 200 ou 400 ISO, à condition d'utiliser le format RAW). La vitesse (fixée en priorité vitesse) était de 1/100e, de façon à limiter le risque de flou de bouger (à 4000 mètres d’altitude on tremble davantage, faute d’oxygène). Il résulte de ces paramètres, une ouverture moyenne de f/8 (à noter que le filtre polarisant mangeait au moins une valeur d’IL).

Ajoutons pour être complet, que j’appliquais à cette époque une correction systématique de moins 1/3 de diaph en JPEG, de façons à préserver les plus hautes lumières. Il y a longtemps (heureusement) que cela est devenu inutile…

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 70 - CONSEIL : photos décryptées | Permalink | Commentaires (9)

dim. 05 juin 2011

La photo décryptée : volcans d'indonésie

Chaque mois dans le mensuel Déclic Photo, je décrypte pour vous une de mes photos et vous livre l'histoire de de sa fabrication... Sans oublier d'évoquer le contexte, "la petite histoire de l'image". De temps à autre je vous proposerais sur cette page une de ces images, parues dans un précédent numéro.

 


Ou, quand, comment, pourquoi

Les volcans d’Indonésie sont un grand classique sur la route des photographes en quête de sensations fortes. J’ai été amené à les visiter en 2008 pour y réaliser des images pour catalogue Terres d’aventures. Après le Mont Batur sur l’île de Bali (pour se mettre en jambe), l’impressionnant Rinjani à Lombock qui nous a demandé 4 jours de trek, c’est le Kawa Ijen sur l’île voisine de java qui nous a probablement offert le spectacle le plus impressionnant.

Avec ses fumeroles imprévisibles, son lac acide vert émeraude et les travailleurs du souffre qui en gravissaient les flancs, tels des Fourmies obstinées et dérisoires… 

_MG_5243_5000px-2_900

 


Le secret de fabrication

Ce que je trouve de fascinant sur les flancs de volcans, ce sont les nuages très épais qui s’échappent de façon imprévisible du cratère et dessinent des ambiances surnaturelles en filtrant la lumière solaire. L’épaisseur des fumeroles dessine des ombres intenses et génère des contrastes inconnus ailleurs dans la nature…

J’ai donc tenté de confronter dans un même cadrage les zones sombres et les zones éclairées : ne photographier que des panaches de fumée n’aurait rien donné d’intéressant... Un ultra grand angle s’imposait donc et le format RAW s’est avéré indispensable pour encaisser les très forts contrastes.

DETAIL_MG_5323_900

 


La planche contact

Les images obtenues après cinq heures passées au fond du cratère du Kawa Injen sont parmi les plus intéressantes que j’ai eu la chance de réaliser. Elles sont assez variées grâce à l’utilisation de deux objectifs antagonistes : un grand angle 16-35 mm et un 70-200 mm. Respectivement montés sur des capteurs full-frame et APS-C.

Pour des raisons de poids j’avais choisi de laisser mon 24-70 mm f/2.8 au refuge. Il ne m’a pas beaucoup manqué finalement, car en intervertissant le 16-35 mm sur le reflex à petit capteur j’obtenais un 25-56 mm assez polyvalent. Il ne subsistait donc qu’un trou minimal entre mes deux objectif : de 56 à 70 mm.

CONTACT__MG_5243_900px

 


Les réglages de l’appareil

Pour ces images il me fallait une profondeur de champs confortable, de façon à sécuriser la netteté des personnages au premier plan, jusqu’à à l’infini. J’ai travaillé en priorité ouverture, à f/18, une valeur rarement employée et légèrement excessive (n’allez pas au delà, le risque de diffraction est important. Il faut généralement se méfier des réglages extrêmes).

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 70 - CONSEIL : photos décryptées | Permalink | Commentaires (22)

sam. 18 déc 2010

La photo décryptée : marché à Phnom Penh au 24 mm

Chaque mois dans le mensuel Déclic Photo, je décrypte pour vous une de mes photos et vous livre l'histoire de de sa fabrication... Sans oublier d'évoquer le contexte, "la petite histoire de l'image". De temps à autre je vous proposerais  sur cette page une de ces images, parues dans un précédent numéro.

Actuellement en kiosque le numéro 65 de Déclic Photo, dans lequel vous retrouvez une autre photo décryptée.

  


Ou, quand, comment, pourquoi

Alors que nous nous baladions dans les petites rues bordant le fleuve Mékong, c’est un orage sur Phnom Penh, qui nous obligea à nous réfugier dans ce marché couvert… Assis sur de petits tabourets de plastiques, nous nous apprêtions à déguster une soupe de crevette très parfumée et pas mal épicée ( ! ), lorsque j’ai remarqué cette vendeuse en train de consulter un album photo avec une voisine. L’album était plein de souvenirs de famille, de mariages, des parents exilés à l’autre bout du pays, ou disparus à l’époque des Kmers rouges. Au Cambodge les albums photos sont plus précieux qu’ailleurs, chargés d’émotions à cause de l’histoire.

_MG_6327_1200px

 


La planche contact

Dans cette série du marché au 14 et au 24 mm, cette photo est la seule qui sorte du lot grâce à un rayon de lumière tombé par chance d’un trou dans le toit. Ailleurs, la lumière était terne et le sujet peu spectaculaire… Le piqué et la luminosité d'un 14 mm ont contribué à sauver la situation. En voyage un grand angle fixe permet de gagner en qualité par rapport à un zoom grand angle. D’ailleurs, on peut se passer bien plus facilement d’un zoom grand angle, que d’un zoom télé... Car au grand angle, il suffit de se reculer de deux pas pour changer radicalement de cadrage.

Planche_contact 

 


Le secret de fabrication

Après avoir photographié cette scène de loin au 24-105 mm (sans grand succès), j’ai voulu passer au grand angle pour mieux « situer » les personnages dans cet environnement haut en couleur. Un véritable capharnaüm tel que l’on en trouve que sur les marchés locaux d’Asie… Sur l’EOS 5D Mk2 (full frame), j’ai donc monté un des plus fabuleux objectifs proposés par Canon, le EF14 mm f/2.8 L II. Ce grand angle ne déforme pas les perspectives contrairement à un 15 mm fisheye. Il reste discret (c’est appréciable ici), léger et compact, ce qui me permet de l’emporter même lorsque je ne pars qu’avec un petit sac.

  


Les réglages de l’appareil

Même avec les objectifs professionnels ouvrant à f/2.8 (sensés rester excellents à toutes les valeurs), j’évite la plus grande ouverture autant que possible (sauf en portrait). Par faible luminosité, je préfère donc monter légèrement en sensibilité, ce qui est de plus en plus facile au fur et à mesure que les capteurs progressent. Ici les 400 ISO du Full frame n’ont généré aucun bruit dans les ombres, même après avoir « débouchée » fortement l’image... Cette ouverture raisonnable de f/4 m’a permis de sécuriser la mise au point sur toute la profondeur de l’étale (un peu plus de profondeur de champs qu’à f/2.8). J’ai ’échappé aussi à toute traces d’aberration chromatique… 

 

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 70 - CONSEIL : photos décryptées | Permalink | Commentaires (19)


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM