« Versions multiples avec Camera Raw | Accueil | Version officielle de iView 3.1 Universal »

lun. 29 mai 2006

La poussière est relative... à l'ouverture !

Allez ! On en remet une petite couche sur cette question de poussière... J'ai voulu vérifier à quel point les poussières disparaissent lorsque l'on ouvre le diaph. Et par extention : à quel point elles sont révélées lorsqu'on le ferme ! J'ai donc pris mon EOS 5D plein de poussières sur le capteur (que je n'ai toujours pas nettoyé depuis mon retour des Philippines) et réalisé des images du ciel bleu en réglant la mise au point au minimum (mise au point mini = 38 cm sur mon 24-105 f/2.8 macro) afin de ne pas confondre une mouette qui passerait par là avec une poussière... Et j'ai réalisé des images successivement à : f/22 ; f/11 ; f/5.6 et f/2.8...

Les différences sont notables voyez plutôt (le fond de l'image est zoomé à 25% dans la table lumineuse de iview). Quelque part entre f/11 et f/8 : les poussières deviennent plus ou moins invisibles sur ce ciel bleu. Autant dire que : lorsque le fond n'est pas uni, les poussières deviennent complètement indétectables (comme je l'ai déjà expliqué ici).

Pouss_1_1

f/22 : Bouh ! Il faut que je nettoye ce capteur !

Pouss_2_1

f/11 : Ah ben elle est floue la poussière... Beaucoup moins sombre du coup !

Pouss_3_1

f/5.6 : Ou k'é sont mes poussières ? Ah, oui : en cherchant bien je vois une ombre vague là !

Pouss_4_1

f/2.8 : Mais il est nikel ce capteur !

Démonstration impressionnante non ? Une seconde question se pose maintenant : quelle proportion d'images réalisez-vous avec un diaph fermé au delà de f/11 ? Le savez-vous seulement ? Et bien, je me suis lancé dans un petit calcul en prenant mes meilleurs images du Ladakh et des Philippines, soit 195 images en tout (bien aidé en celà par iView Media Pro à qui j'ai demandé d'afficher uniquement le diaph).

Iview_ouverture Au final j'ai découvert que 87% de ces images ont étés réalisées à moins de f/11. Quand aux valeurs de diaph que j'utilise le plus en extérieur : elles se situe entre f/5.6 et f/8. On sait par ailleurs que c'est souvent à ces valeurs que l'objectif délivre les meilleurs images !

Vous allez en conclure que je fais vraiment attention aux diaph que je choisi ? Pas du tout puisque je travail quasiment tout le temps en priorité vitesse... Le choses sont bien faites avouez !

De quoi relativiser encore plus l'importance de cette question de poussière... Dans l'absolu c'est embêtant. Dans la pratique, ce n'est pas si génant !

Posted by Actionreporter | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/t/trackback/4986734

Voici les sites qui parlent de La poussière est relative... à l'ouverture !:

Commentaires

Normal, puisque la mise au point est faite sur le sujet et non sur la poussière. Heureusement d'ailleurs. Avec une profondeur de champ plus grand, on voit davantage les poussières.

Rédigé par: Tony | 30 mai 06 00:00:47

Ben woui ! C'est évident dit comme ça...
Restait encore à voire de quoi ça à l'air ! Maintenant on sait : merci JF !

Rédigé par: Arnaud | 30 mai 06 00:36:41

Nous sommes complétements d'accord, la poussière est relative à l'ouverture !
Nous te prometons de nettoyer à fond maintenant que nous sommes ouverts.

Amicalement,

Captures 15

Rédigé par: Patrick Fletcher | 30 mai 06 08:18:52

Excellente démonstration…!!! Amicalement :-)

Rédigé par: jchris | 30 mai 06 08:53:14

J'avais fait le test il y a qq. mois sur mon mur blanc – pas de risque de mouettes :D – mais n'avais pas jugé d'en faire un article ! :D

Merci à toi, en tout cas, je suis dans le même (cas) pour les fermetures de diaph. DE fait, dans la plpart des cas, soit la tache est cachée dans un fond plein de détais, soit un petit coup de tampon suffit :)

Rédigé par: AntoineD | 30 mai 06 11:46:14

Sur mon ciel grec, plein d'images avec des pétouilles.

Je n'ai pas les images ici, donc je ne peux vérifier les diaphs, mais lorsqu'on a une luminosité d'enfer, c'est parfois difficile de ne pas être en-dessus de f11. Heureusement que le 5D peut descendre très bas en sensibilité…

Et avoir parfois une très bonne profondeur de champ, c'est intéressant non?:-)

Cela dit merci pour ces essais. Excellent!

Rédigé par: François Cuneo | 30 mai 06 11:57:45

Perso je fait bcp de photos d'insecte ou rapprochées, donc fatalement des ouvetures entre F8 et F13 (pas au dessus après je trouve que le diffraction gache le résultat), et là les poussières peuvent devenir gênantes, dans tout les cas je dois les retoucher.
Mais bon, comme déjà écrit, un bon gros nettoyage "de printemps" apres le rodage du boitier neuf, et deux nettoyages par ans maxi, et au besoin des dépousièrages "vite fait".

sur le 5D je me colle plus des dépoussièrage du verre de visé que du capteur, vite fait là aussi (pinceau Visible Dust ou équivalent ça va tout bien)

Rédigé par: Bige | 30 mai 06 12:12:53

Oui, de temps en temps on ferme au delà de f/11, mais c'est assez rare (10 à 20% de mes images, mais ça peut varier selon les photographes)... Car dans le photo il y a des tas de choses intéressantes : une profondeur de champ importante n'est qu'une petite chose parmi plein d'autres.

Personnellement je préfère souvent avoir des lointains et des arrière plans qui partent dans le flou... Cela donne de la profondeur et une échelle à mes images. Les horizons sont plus lointains les paysages plus grands !

Rédigé par: Jean-Francois Vibert | 30 mai 06 14:09:31

Rien de bien nouveau, mais c'est toujours bien de rappeler certaines vérités.

Tu travailles toujours en priorité vitesse ? C'est étonnant pour les sujets que tu sembles traiter le plus souvent (paysage, portraits), non ? Tu n'aimes pas les autres modes (Av) ou c'est une question d'habitude ?

En tout cas, bravo pour ton blogue et tes photos.

Rédigé par: Rémi | 30 mai 06 21:37:51

La priorité vitesse, c'est une habitude... Je sais toujours en dessous de quelle vitesse j'ai un risque de flou, et je connais la vitesse minimum pour tel ou tel sujet, 50em pour un pieton, 120em pour un VTT, 600em à 1000em pour un snowboarder, 1200em si t'es en hélico... Sinon, je passe parfois en manuel (au flash principalement et sur la neige), et très rarement en priorité ouverture... Je ne me sert vraiment jamais du reste !

Rédigé par: Jean-Francois Vibert | 31 mai 06 00:33:45

Pour trouver toutes les images avec une focale supérieure à un nombre donné avec Mac OS X 10.4 c'est très facile, ça ce fait avec un petit clic grace à Spotlight! :-)

Pomme F > Choisir les options de recherche "autre" > focale (enfin, je suppose, j'ai un OS X allemand sous les yeux et là il y a écrit "Blendenöffnung" ;-)

Si on pousse le délire un peu plus loin, on pourrait rechercher toutes les images potentiellement floues. Facile ensuite de les tirer dans un catalogue iView pour analyse.

Rédigé par: Yann | 31 mai 06 11:14:06

Bien vu ! Spotlight est assez incroyable en effet...

J'en fais la démonstration lors de mes cours sur iView : j'ajoute un mot clef à une image dans iView, je synchronise... Et immédiatement je lance spotlight, tape les trois premières lettres et... il a déjà trouvé l'image ! Ce qui bluff tout le monde...

Rédigé par: Jean-Francois Vibert | 31 mai 06 12:43:25

Intéressante démo (comme d'hab). Mais il n'y a pas que les poussières. En mer, lorsque vous changez d'objectif, les embruns représentent le risque maximum. Ce n'est plus un petite pétouillé mais un petit disque qui se retrouve sur les images. En méditerrannée, avec un ciel de mistral bleu, ca devient vite un cauchemar et même à 5.6, je vous le garanti. Et si le soir vous avez 500 images à trier en sortir les 80 meilleures le soir même, vous n'avez pas le temps de jouer du tampon sous peine sde devenir raide dingue. J'ai lâché 80 € pour les petites barettes de nettoyage vendues chez Obj Bastille, je ne le regrette pas. Au pire, si je vois un problème le soir, je peux nettoyer mon capteur pour le lendemain.

Rédigé par: Thierry | 31 mai 06 13:15:26

C'EST koa ces barettes ? Je connais pas...

Rédigé par: | 31 mai 06 14:00:22

Le kite Sensor Swab chez Objectif bastille. Suivre a rubrique photo puis accessoires et divers. 80 € pour ça c'est du vol qualifié on est d'accord mais c'est peu par rapport à une journée photo perdu

Rédigé par: thierry | 31 mai 06 20:28:45

D'accord avec ta lecture de ton post à sa première lecture, je le suis un peu moins depuis hier soir. Rentré de week-end dans la baie du Mont Saint-Michel, je constate avec effroi que sur les 500 photos que j'ai pris lors de ce week-end, j'en ai une bonne centaine avec une belle tâche de poussière bien visible sur une centaine d'entre elles. Je sens que je vais passer une bonne soirée à jouer du tampon dans dpp. :-(

Rédigé par: Jean-Michel | 6 juin 06 22:53:48

Poster un commentaire