En 2014 macandphoto change de nom, rendez vous sur

www.photoetmac.com

Merci d'updater vos bookmarks !

 

 

Accès direct :



« mai 2006 | Accueil | juillet 2006 »

jeu. 29 juin 2006

La poussière est relative... à l'ouverture !

Allez ! On en remet une petite couche sur cette question de poussière... J'ai voulu vérifier à quel point les poussières disparaissent lorsque l'on ouvre le diaph. Et par extention : à quel point elles sont révélées lorsqu'on le ferme ! J'ai donc pris mon EOS 5D plein de poussières sur le capteur (que je n'ai toujours pas nettoyé depuis mon retour des Philippines) et réalisé des images du ciel bleu en réglant la mise au point au minimum (mise au point mini = 38 cm sur mon 24-105 f/2.8 macro) afin de ne pas confondre une mouette qui passerait par là avec une poussière... Et j'ai réalisé des images successivement à : f/22 ; f/11 ; f/5.6 et f/2.8...

Les différences sont notables voyez plutôt (le fond de l'image est zoomé à 25% dans la table lumineuse de iview). Quelque part entre f/11 et f/8 : les poussières deviennent plus ou moins invisibles sur ce ciel bleu. Autant dire que : lorsque le fond n'est pas uni, les poussières deviennent complètement indétectables (comme je l'ai déjà expliqué ici).

Pouss_1_1

f/22 : Bouh ! Il faut que je nettoye ce capteur !

Pouss_2_1

f/11 : Ah ben elle est floue la poussière... Beaucoup moins sombre du coup !

Pouss_3_1

f/5.6 : Ou k'é sont mes poussières ? Ah, oui : en cherchant bien je vois une ombre vague là !

Pouss_4_1

f/2.8 : Mais il est nikel ce capteur !

Démonstration impressionnante non ? Une seconde question se pose maintenant : quelle proportion d'images réalisez-vous avec un diaph fermé au delà de f/11 ? Le savez-vous seulement ? Et bien, je me suis lancé dans un petit calcul en prenant mes meilleurs images du Ladakh et des Philippines, soit 195 images en tout (bien aidé en celà par iView Media Pro à qui j'ai demandé d'afficher uniquement le diaph).

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 70 - CONSEIL : Prises de vues | Permalink | Commentaires (21)

mer. 28 juin 2006

Le brillant avenir d'iView media Pro

Ce soir, un logo Microsoft a discrètement fait son apparition sur le site de iView Multimedia (gris sur fond gris). C'est vrai que ça fait un léger choc... Les choses commencent à changer et plus de changements suivront !

Site_iview_microsoft Mais contrairement aux craintes exprimées hier par notre ami François, je suis certain que Microsoft n'a pas acheté iView Media pro pour le tuer à petit feu, démanteler ses brillantes équipes de développement et éliminer un concurrent... Microsoft n'a pas non plus acheté iView pour intégrer quelques fonctions photos supplémentaires à Vista, car elles existent déjà (lire cet article qui explique que Vista sera très bien équipé pour la photo numérique)...

Microsoft à mieux à faire et pas de temps à perdre ! Car le secteur de l'image vit une révolution accèlérée et sans précédent, nous n'avions pas assisté à un tel bouillonnement depuis la bulle internet des années 98, 99 et les acquisitions et rapprochements s'accélèrent, à l'image du rachat récent de Rawshooter (encore un petit Européen) par Adobe...

Download_v31Je crois plutôt que Microsoft a décidé : d'une part de proposer une alternative sérieuse à Lightroom et à Aperture, avec une version avancée de iView Media Pro ; et d'autre part d'imiter iPhoto avec une déclinaison d'iView (tout court) à l'ergonomie améliorée et adaptée aux débutants (avec un changement de nom ça serait bien) !

Tout simplement car classer, éditer, optimiser et retrouver des milliers de photos numériques est devenu une fonctionnalité cruciale réclamée par les utilisateurs amateurs et professionnels, après quelques mois seulement d'utilisation de leur appareil photo numérique... Le DAM (Digital Asset Management) ou le "Workflow numérique" (downloader, renommer, sauvegarder, noter, annoter, archiver, optimiser, exporter, publier, imprimer, etc...) est une lame de fond qui dépasse de très loin la photo professionnelle... Et pour ce faire, iView est la meilleure base de départ qu'il soit possible d'envisager. Microsoft a donc fait preuve d'une lucidité certaine quoiqu'un peu tardive si l'on pense à l'avance prise par Apple...

Vue_vignmenu_72

En conséquence, je ne serais pas étonné que iView et sa version Pro s'éloignent radicalement l'un de l'autre. Adoptant des noms et des stratégies différentes ; tout en gardant une parfaite compatibilité, afin d'accompagner les progrès des utilisateurs (à la façon d'Aperture qui sait récupérer les albums de iPhoto)...

Coté iView Media Pro, nous irions donc vers une professionnalisation encore plus poussée du logiciel. Intégrez lui un module de développement RAW ambitieux et vous obtenez l'application ultime pour gérer l'ensemble du flux de production. Une remarque en passant : plutôt qu'un rapprochement avec Microsoft, j'aurais plutôt parié (voire préféré) une fusion entre iView Multimedia et un éditeur de "derawtiser" comme Phase One... Rêvons même un peu : imaginez la fusion de notre catalogueur préféré et de Capture NX (testé ici en bêta) : cela aurait donné la plus ultime des "killer App" ! Mais bon, les choses sont ce qu'elles sont...

Iview_ch_date_cliche_3_1Ajoutez également à cette version pro des fonctionnalités serveurs avancées comparables à celles de Portfolio ou Phrasea (probablement déjà en développement) et destinées spécifiquement aux indépendants, aux services iconographiques et aux agences (notons qu'il est déjà possible d'utiliser iView en réseau, de nombreuses petites structures le font). Le but étant (au-delà du travail collaboratif), de proposer une diffusion web avancée : l'édition de galeries dynamiques (php, asp, autres)... Intégrant notamment :

  • un moteur de recherche
  • un système de gestion avancée des droits d'accès utilisateurs
  • un système de téléchargement clients
  • un système de paiement sécurisé

ScreenshotIcon_ivmp_dl_ro Avouez que vous ne résisteriez pas longtemps à un tel outil (Il est déjà possible de faire presque tout ça avec iView en bidouillant soi-même des templates personnalisés, mais ce n'est pas accessible à n'importe qui). Saupoudrez enfin le tout de quelques services Online bien sentis à la Picassa ; ou autres services de commandes de tirages et de book imprimés (comme ceux qui sont intégrés dans Aperture) et vous obtenez un mélange détonant et multi plateforme ! Bref je ne suis pas du tout inquiet pour iView, le meilleur est à venir...

Publié par VIBERT dans 90 - LOGICIEL : Expression Media | Permalink | Commentaires (38)

La booombe : Microsoft rachète iView ! ! !

Enorme nouvelle ! Microsoft rachète iView Multimedia, l'éditeur de iView Media Pro ! Passé le choc de la surprise, je me dis que c'est une excellente nouvelle pour le meilleur catalogueur connu à ce jour (je sais, je sais, cela n'engage que moi). Un logiciel qui depuis des années montre la voie à tous les autres : que seraient Aperture, Bridge, Lightroom et quelques autres sans l'expérience utilisateur mise en avant par iView depuis 4 ou 5 ans !

Iview_boxMicrosoft_logo L'éditeur anglais, à l'origine de ce génial produit (ex shareware) va enfin disposer de moyens importants pour le promouvoir à sa juste valeur... Il était temps : l'offensive d'Apple et surtout d'Adobe se faisant de plus en plus pressente sur le front stratégique de la gestion de médias images ( sans oublier Nikon avec le génial Capture NX ) !

Cela fait des années que je le répète à qui veut bien l'entendre : du jour au lendemain, iView sera acheté par Canon, Adobe ou Apple... Voilà qui est fait (ou presque). Microsoft en - très relative - perte de vitesse du côté des OS et surtout du web (CF Coogle), montre qu'elle ne veut pas perdre une miette de ce qui se passe du côté de la photo numérique ! Et il s'en passe...

Icon_ivmp_dl_roMicrosoft a fait le meilleur choix possible, cela confirme que nous ne nous étions pas trompé sur le potentiel d'iView Media Pro... Belle journée ! Je rentre de la Nikon School avec un D200 dans la besace (que je vais - enfin - pouvoir tester durant plusieurs semaines, vous serez donc tenu au courant), la France à marqué 3 buts magnifiques, le livre d'Olivier Jobard est arrivé dans ma boite aux lettres, j'ai même vendu une photo de snowboard à la RATP et l'avenir de mon outil de travail principal (après mon EOS 5D) est conforté ! Il n'y a pas à dire : c'est une belle journée, manquerait plus qu'on mette trois-zero aux brésiliens samedi...

Publié par VIBERT dans 90 - LOGICIEL : Expression Media | Permalink | Commentaires (22)

mar. 27 juin 2006

Publié par VIBERT dans 70 - CONSEIL : Prises de vues | Permalink

lun. 26 juin 2006

Affaire des iPods fabriqués par Foxconn : du nouveau...

Nous avions relayé l'information ici, ce qui avait généré de longs et intéressants échanges en commentaires. Puis des informations contradictoires sont venu jeter le doute sur toute l'affaire... Foxconn démentant vigoureusement les informations du Mail On Sunday.

FoxconnIpod Il y a aujourd'hui du nouveau selon l'agence spécialisée China CSR : le sous-traitant Chinois fabriquant les iPod Foxconn, aurait admis avoir fait travailler ses employés 80 heures supplémentaires par mois, alors que les lois chinoises de protection des travailleurs n'en autorisent que 36. Le patron de Foxconn, Mr Li Zong à expliqué qu'Apple avait envoyé une équipe sur place pour y mener une enquête... Et qu'ils n'auraient rien trouver à redire. On vous tiendra au courant s'il y avait encore du nouveau.

Publié par VIBERT dans 01 - ECONOMIE & MONDIALISATION | Permalink | Commentaires (1)

mer. 21 juin 2006

Unique et révolutionnaire : travaillez vos RAW par zone avec Nikon Capture NX !

Nx_boxmedium_1 C'est avec beaucoup d'excitation que je me suis lancé à la découverte de Nikon Capture NX, car les promesses de ce logiciel très attendu sont importantes. Notamment la plus intéressante qui est de travailler ses images RAW par zones. Vous pouvez d'ailleurs visiter ce site en anglais pour en savoir plus : Capturenx.com. Voici quelques explications de Nikon France :

General_nx " Les Points de contrôle de couleur vous permettent de choisir et d’isoler une zone de cette image en vue de l’améliorer en un temps moindre comparé à d’autres outils d’édition d’image. En peu de temps, vous pouvez sélectionner et utiliser n’importe quel Point de contrôle de couleur pour modifier la teinte, la luminosité, la saturation, le rouge, le vert, le bleu, la chaleur et le contraste au sein de chaque zone déterminée.

Chaque Point de contrôle apparaît sur l’image et peut être aisément déplacé d’un point à l’autre, pour un positionnement précis afin d’obtenir l’effet souhaité. Des curseurs vous permettent d’ajuster l'effet des points de contrôle dans les zones sélectionnées par ces points de contrôle. La commande de glissement, du point et du curseur est très facile à utiliser, et offre un effet à la fois très puissant et créatif ! "

Nous y reviendrons... Le dernier né de chez Nikon a aussi pour ambition de vous aider à traiter également vos fichiers JPEG ou Tiff... Et pas seulement les NEF issus de votre boitier Nikon (d'ailleurs l'image ci-dessus avait été réalisée en JPEG sur un Canon 20D). Evidement, certaines fonctions du logiciel ne s'appliquent qu'aux véritables NEF issus d'un appareil Nikon, par exemple les correction d'objectif.

Capt_nx_installL'installation se passe sans problèmes. La première approche de l'interface peut être légèrement déroutante, mais rassurez-vous : on s'y fait rapidement. Elle n'est pas aussi élégante que celle de la beta 3 de Lightroom, mais tout de même assez sobre, c'est une bonne chose. Vous en conviendrez : l'important n'est pas le look d'un logiciel (qui dépend souvent de critères quelque peu subjectifs), mais bien ce qu'on peut faire avec !

General_nx_2Ce Nikon Capture NX donc est particulièrement intéressant car il est le premier de tous les derawtisers à offrir l'incroyable possibilité d'appliquer des réglages par zone à votre image RAW.

Oui : éclairer un visage, déboucher une ombre, assombrir un coin de ciel est enfin devenu possible sur un fichier RAW. Et cela change tout ! Avec une telle avancée, on peut donc considérer que Nikon Capture NX est le tout premier représentant de ce que l'on va appeler : la seconde génération de derawtisers. Des logiciels qui permettront de faire de la véritable retouche sur les images 12 bits brut de capteur, dans un espace couleur très large...

Enfin, presque le premier... Petit retour en arrière, car nous avions vu ici que Photoshop possède l'étonnante capacité d'importer des RAW en tant qu'objets dynamiques au sein d'un fichier PSD... Oui ! Cela vous autorise à faire des sélection (et même les mémoriser, les modifier) afin d'appliquer des calques de réglages par zone à votre image RAW...

Objet_dynamiqueImage RAW qui restera donc éditable à tout moment : un double-clic et une fenêtre de Camera Raw s'ouvre au dessus de l'espace de travail Photoshop. Effectuez vos réglages, refermez et vous êtes de retour dans Photoshop. Camera Raw permet donc lui aussi cette prouesse de travailler du RAW par zones, mais en trichant un peu... Puisqu'il a besoin des calques de réglage de Photoshop pour y parvenir, ce qui complique pas mal la manoeuvre ! Ce n'est donc pas tout à fait pareil, de plus chaque sélection que vous mémorisez (vous n'êtes pas obligé de les mémoriser) alourdit votre fichier d'un tiers du poids de l'image initiale. Autant dire que cette méthode est réservée aux utilisateurs avancés...

Avec les "Control Points", Nikon Capture NX propose donc une méthode de sélection qui ressemble à la methode "plage de couleurs" de Photoshop, mais tout à fait différente et inovante... C'est beaucoup plus intuitif, plus rapide et plus léger ! En un mot accessible aux gens qui ignorent tout des couches Alpha de Photoshop ! Ajoutons au passage que le prix de NX est six à sept fois moindre que celui de Photoshop...

Control_points_1Démonstration : je sélectionne une zone (sur le plancher dans notre exemple de droite) dont je vais règler la taille avant de lui appliquer des réglages : luminosité, contraste, teinte, saturation, rouge, vert, bleu, température (détails dans la fenêtre flottante)... En multipliant les points de contrôle j'affine précisément mon image zones par zones, comme sous un agrandisseur. Et l'on découvre une nouvelle façon de travailler assez différente : c'est très intuitif !

Tentez cette expérience étonnante, prenez une de vos vieilles images JPEG, travaillez-la dans Capture NX (avec des points de contrôle) et à la fin : enregistrez votre travail... en NEF ! Et oui, le NEF n'est plus un format réservé aux fichiers RAW issus des boîtiers Nikon.

Cela m'amène à m'interroger, sommes-nous peut-être à la veille d'une révolution technologique qui va boulverser le traitement de l'image : il est probable que les logiciels de la prochaine génération cessent progressivement de modifer les pixels eux-même ; mais enregistrent seulement des instructions qui ne seront appliquées aux pixels qu'au moment de l'export final. Le but étant de préserver nos disques dur de l'engorgement... Ce changement de génération exigerait alors l'abandon des formats courrants PSD, TIFF et autres JPEG, afin de passer à de nouveau formats (permettant d'enregistrer ces instruction) dont les premiers représentant sont peut-être, le DNG (qui embarque les données XMP) et le NEF ?

Dans l'exemple suivant, j'ai commencé par créer un point de controle dans le coin en haut à droite pour ajouter de l'ombre et "fermer" la composition. Je l'ai dupliqué et déplacé dans le coin en haut à gauche avant de réduire sa taille. Puis j'ai crée de nombreux points pour éclairer chaque visages individuellement (à chaque fois je duplique le point de contrôle par un clic-droit). Ensuite j'affine les caractéristiques de chaque zone. Effectuer toutes ces sélection et autant de calques de réglages nécessaires dans Photoshop au dessus d'un objet dynamique aurait été trois à quatre fois plus long (même en ayant préparé des racourcis claviers pour chaque opérations). Certes les sélections de Photoshop peuvent être plus précises, mais elles nécessite un certain niveau de connaissance du logiciel que peu de photographes (même pros) possèdent, je m'en rend compte dans mes stages... Voici donc le résultat, avant / après.

Capture_nx_vue_mont_retouch

N'hésitez pas à me faire part de vos expériences, questions, et interrogations ci-dessous (il n'y à pas besoin de s'identifier, ni de s'enregistrer pour commenter : cliquez sur commentaires et tapez directement votre prose)...

Publié par VIBERT dans 90 - LOGICIEL : Tous les autres | Permalink | Commentaires (63)

jeu. 15 juin 2006

La version 1 de Parallels est sortie

Par_00313732 Je vous informe de la sortie en version finale de l'excellent Parallels que vous pouvez télécharger ici. Il vous permet de démarrer un PC virtuel parallelement à MacOSX avec le système de votre choix (de Windows 3 à XP, Vista et la plupart des Unix)...

Parallelsimac Après l'utilisation depuis plus d'un mois de plusieurs versions successives de la béta (dont j'ai souvent parlé ici), je suis personnellement tout à fait convaincu par Parallels. Je n'ai d'ailleurs pas hésité à l'utiliser pour faire une démonstration de Nikon Capture 4 sous XP, lors d'une session de formation à la Nikon School.

Pour ce que je fais avec XP (pas grand chose), cette solution ponctuelle me semble beaucoup plus pratique que Boot Camp (qui m'oblige à redémarrer, tout le problème est là). D'ailleurs même Apple en vante les mérite sur cette page ! Vous pouvez encore acheter Parallels pour 49,99 USD (au lieux de 79,99 USD).

A vous de choisir la solution qui vous convient le mieux. Quoiqu'il en soit l'arrivée récente de Parallels et de Boot Camp dans notre petit monde du Mac, me semble être deux évènements considérables dans l'histoire de notre plateforme... Vous pouvez consultez ici plusieurs articles qui parlent de la sortie de Parallels version 1.

Publié par VIBERT dans 20 - WINDOWS : sur PC & sur Mac | Permalink | Commentaires (3)

mer. 14 juin 2006

Fabrication des iPods : L'info qui dérange...

MAJ le 19 juin 06 : Macbidouille relaie une info de Digitimes.com selon laquelle toute l'affaire serait fausse ! The Mail se serait-il pris les pieds dans le tapis de souris ou s'agit-il d'un contre-feux ? A suivre... Quand nous aurons une info fiable on fera le point.

MAJ mercredi 09h00 : Apple a officiellement et immédiatement réagit à l'article du Mail On Sunday et publié un communiqué à lire sur Macworld. A lire également un papier de OI net sur le même sujet qui amène des infos complémentaires.
 

Mhead3 Les usines chinoises qui fabriquent l'iPod sont aujourd'hui pointées du doigt par le journal anglais Mail on Sunday. Après Nike et ses chaussures fabriquées par des enfants, est-ce le tour d'Apple ? L'info a été relayée ici par Macworld, que nous citons simplement (autant vous livrer le texte original plutôt qu'une traduction quelconque) :

" The report claims Longhua's workers live in dormitories that house 100 people, and that visitors from the outside world are not permitted. Workers toil for 15-hours a day to make the iconic music player, the report claims. They earn £27 per month. The report reveals that the iPod nano is made in a five-storey factory (E3) that is secured by police officers. Another factory in Suzhou, Shanghai, makes iPod shuffles. The workers are housed outside the plant, and earn £54 per month - but they must pay for their accommodation and food, "which takes up half their salaries", the report observes. A security guard told the Mail reporters that the iPod shuffle production lines are staffed by women workers because "they are more honest than male workers ".

China_mg_2728 Et Macworld de préciser que ce type d'usines et processus de fabrication est emblématique de ce que font la plupart des géants mondiaux de l'électronique (pas seulement Apple évidement)... Bien peu d'utilisateurs d'iPod sont conscient de tout ça évidement. La plupart des objets fabriqués en Chine le sont dans les mêmes conditions : appareils photos, ordinateurs, jouets, chaussures, vêtements... Les milliers de porte conteneurs (celui-ci dans le port de Hong-Kong) qui nous arrivent quotidiennement de Chine sont chargé de cela ! Chargés de sueurs, de larmes et de sang : c'est ça le développement...

"Apple is just one of thousands of companies that now use Chinese facilities to manufacture its products, the report observes. Low wages, long hours and China's industrial secrecy make the country attractive to business, particularly as increased competition and consumer expectations force companies to deliver products at attractive prices."

Envie de commenter ? Pas besoin de login, de password, lâchez-vous l'espace est ouvert...

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE GUEULE ! , 01 - ECONOMIE & MONDIALISATION | Permalink | Commentaires (42)

mar. 13 juin 2006

Les rencontres Photoshop d'Arles du 4 au 8 juillet

Affiche_arles_2006 A l'occasion de la semaine d'ouverture (du 4 au 8 juillet) des Rencontres Internationnales de la Photographie d'Arles ; venez assister aux Rencontres Photoshop : ateliers, conférences et débats à l'Ecole Nationale Supérieure de la Photographie (organisées par le Club Photoshop et Captures 15 en partenariat avec Apple, Canon, Nikon et parainnées par Adobe). Ouf, c'était une phrase longue, mais tout est dit !

Arles_planning_intervention_web Jetez un oeil au programme (à droite), vous y trouverez certainement quelque chose d'intéressant. J'aurais d'ailleurs la lourde responsabilité d'ouvrir le bal avec un atelier sur le "workflow photographique", le mardi 4 juillet de 10h à 13h). On y parlera de iView Media Pro et de son intégration aux autres outils indispensables au photographe numérique (Adobe Bridge, Adobe Camera Raw, Lightroom, Apperture et autres...).

Conf0201 La bonne nouvelle est que tous les ateliers et toutes les conférences des  Rencontres Photoshop sont gratuites sur inscription, (celle-ci se faisant sur place). L'idée est d'échanger, partager et transmettre ses savoir-faire et ses idées !

Téléchargement du dossier de presse : renc_arles_06.pdf

Publié par VIBERT dans 10 - ACTU : Festivals, rencontres | Permalink | Commentaires (5)

lun. 12 juin 2006

Publié par VIBERT dans 10 - ACTU : matos photo, divers | Permalink

jeu. 08 juin 2006

Lightroom : derawtiser nouvelle génération...

Avertissement : il s'agit ici d'un premier contact avec la version béta 2 du logiciel pas d'un véritable test. Il y a eu depuis une version beta 3 depuis qui apporte beaucoup (mais alors beaucoup) d'améliorations (nous en reparleront au plus vite en mettant à jour cet article). Lightroom restera encore de longs mois en chantier... Alors attention à ne pas en tirer de conclusions hâtives ! Pour tout dire (et contrairement à ce que pouvait laisser penser ce premier contact), Lightroom me semble être actuellement le meilleur derawtiser nouvelle génération du moment !

Light_8_1Je vais tenter de décrire mes impressions au fur et à mesure que j'importe, retouche et ajuste mes récentes images du Taravana Freestyle (plus ou moins en lot) avec cette beta 2 de Lightroom...

Première très bonne idée des ergonomes d'Adobe : Lightroom propose au lancement un écran expliquant en cinq règles simples le fonctionnement du logiciel... Idiots ceux qui ne liraient pas !

Light_5_rules_2_7 Si l'on prend cette petite peine (ce n'est vraiment pas bien long), il est alors assez facile à tout photographe, même peu à l'aise avec l'informatique, de commencer à travailler de suite...

De là, à penser que Lightroom est conçu premièrement pour séduire les débutants, il n'y a qu'un pas que je n'hésiterais pas à franchir bientôt... Inutile de vous détailler cet écran, cliquez dessus (là, à gauche) et lisez vous-même ! C'est pour l'instant uniquement en anglais (en version béta), mais on espère une localisation française pour la version 1.

Préférences, assez minimalistes...

Light_pref_1_1 Avant de s'intéresser aux images, commençons (comme avec tout logiciel) par faire un petit tour dans les préférences. Je confirme que "Photoshop CS2" sera l'éditeur externe par défaut et j'indique le chemin (à droite). A ce moment, le logiciel à le bon goût de me demander si je préfère exporter par défaut en 8 ou 16 bits. Je choisi évidement 16 bits, car je peux me le permettre avec 650 Go de disques à l'intérieur de ma tour G5 (dont 100 Go de libres)... La photo étant mon métier, je ne suis prêt à aucuns compromis sur la qualité des images. Mais réfléchissez bien avant d'en faire autant : le 16 bits c'est vraiment lourd au bout de quelques années !

Une nouvelle génération de logiciels... qui ne touchent pas aux pixels !

J'en profite ensuite dans le second onglet des préférences (File Management), pour demander au logiciel d'inscrire dans des fichier xml, la "cartographie" des modifications apportées aux images (les ".xmp sidecar" similaires à ceux de Camera Raw) et de placer ces fichiers aux côtés des images elles-mêmes (dans le même dossier).

Light_6_1Voilà le secret qui permet à cette nouvelle génération de logiciels (Bridge, Aperture, Lightroom), de retoucher indéfiniment les images sans jamais les altèrer et de proposer de nombreuses versions d'une même image sans alourdir davantage le disque. C'est aussi en cela qu'ils sont limités et ne peuvent se lancer dans d'importantes retouches comme le fait Photoshop (du moins en 2006, allez savoir ce que l'avenir nous réserve) !

On enregistre dans un fichier annexe .xmp, la description des modifications de l'image (nécessaire pour l'affichage et au moment de l'export) et surtout pas les pixels modifiés eux-mêmes ! Pour un Raw de 12 Mo, le xmp ne pèse que 12 ko ! Quand au tiff qui est exporté en 16 bits, il pèse 78 Mo !

Light_11_finderComprenez donc que je préfère ne pas utiliser un stockage de ces modifications, centralisé dans la base de donnée de Lightroom (située quelque part dans Library)... Si j'étais amené un jour à déplacer mes images d'un disque à l'autre (et je le serais forcément), je risquerais de regretter ce réglage par défaut ! Je préfère garder les images et leurs .xmp côte à côte. Ainsi, je peux sans problèmes déplacer et renommer le dossier qui les contient sans briser leurs liens...

On voit sur la capture d'écran de droite que mes RAW sont stockés dans le dossier Ligthroom de Picture et que chaque fichier .xmp est nommé d'après le nom de l'image originale (seule l'extention change). Ce qui pourrait permettre un jour d'éventuellement récupérer le travail fait dans lightroom, dans un autre logiciel capable de décripter les .xmp (le xml étant censé être un standard ouvert).

Light_4_1

iView Media Pro sait par exemple assez bien lire les .xmp de Bridge. Au passage, on m'informe dans la boite de dialogue des préférences que les .xmp de Camera Raw et de Lightroom sont (pour l'instant) incompatibles (cause version beta). Mais la situation est en train d'évoluer rapidement et l'on peut espérer un dialogue optimal des deux softs dans un futur proche... Très intéressant tout ça non ?

Interface très soignée (c'est visiblement la mode)...

Nous sommes prets maintenant à importer des images dans le logiciel (depuis une carte ou un dossier). Tout se passe sans soucis et on a le loisir de les déposer à l'endroit de son choix... Ou encore de les laisser là ou elles sont déjà... Ouf ! Voila une première très bonne raison de préférer Lightroom à Aperture (qui par ailleurs semble nettement plus ambitieux) surtout si l'on possède un gros stock d'images... Du moins tant que le logiciel d'Apple n'offrira pas d'autre choix qu'une base de donnée centralisée (c'est le repproche n°1 que je lui fais).

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 90 - LOGICIEL : Adobe Lightroom | Permalink | Commentaires (16)

Module (6h) de formation à Adobe Camera Raw

Fiche_acr1_1 Après plusieurs semaines d'optimisation et grâce aux conseils sympathiques de quelques stagiaires cobayes (merci, Pierre, Michèle, Stephen, Florence...), voici complètement au point mon nouveau module Adobe Camera Raw :

 "Editez, développez et archivez vos fichiers RAW grâce à Bridge et Adobe Camera Raw".

Téléchargez la fiche programme : Ministage_CAMR6h_Vib.pdf  Les personnes intéressées peuvent me contacter par mail.

Avec la généralisation de la prise de vue en format RAW ; la nécessité d’un outil de développement rapide et automatisé s’impose. Les récentes avancées du couple Adobe Bridge / Adobe Camera Raw (ACR) permettent aux photographes de gagner un temps précieux en alternant et mixant, réglages automatiques en lot et retouches individuelles, selon leurs besoins.

Particulièrement au menu de ce mini-stage : Optimisation de votre workflow (flux de travail). Retouche des images en lots. Automatisation du développement RAW. Attribution de mots-clefs et légendes d'un seul clic. Export jpeg et psd en 16bits. Synchronisation avec vos catalogues iView. Utilisation du DNG. Et conseils pour la sauvegarde de votre stock d'images...

Le traitement des RAW par lot et en tâche de fond permet au photographe de passer moins de temps derrière son ordinateur… Afin de se consacrer à son vrai métier : faire des photos ! Sur ce point Adobe Camera Raw et Bridge sont imbatables... Telle est ma philosophie : éviter (autant que possible) les outils inutilement chronophages (tels que DXO, Noise Ninja, Canon DPP...), pour aller droit à l'essentiel : la productivité en respectant des critères élevés de qualité !

Publié par VIBERT dans 12 - APPRENDRE : Formations | Permalink | Commentaires (3)

Photographes pro : combien pour une config minimale ?

Suite aux commentaires récents portant sur les investissements nécessaires au passage en numérique, j'ai eu l'idée de me lancer (pour le fun) dans une petite estimation chiffrée. Combien dépenser au minimum si l'on doit s'équiper de A à Z en numérique ? Et j'ai bien écrit : AU MINIMUM ! Pour travailler en qualité et en sécurité...

EurosOui, je sais en France on n'aime pas parler argent... Et pourtant il faut bien passer par là ! Les photographes ne sont que des professionnels parmi d'autres... La sélection que je vous propose ce soir, privilégie le meilleur rapport efficacité / prix (avec une préférence pour le prix, lorsque cela est possible). Les prix TTC sont données à titre indicatif et ne tiennent pas compte des éventuelles package ou de ce que vous pourriez trouver à l'étranger...

Pour rester dans des gammes de prix raisonnable, j'ai choisi de faire une croix sur le "full frame" genre EOS 5D ce qui est bien domage mais que voulez-vous ! J'ai aussi délibérément ignoré les boîtiers Olympus, Sony, etc qui ne sont pas encore au niveau (désolé messieurs, les pro travaillent exclusivement en Canon et Nikon)...

A / Un bon boitier et trois optiques : 3500 à 4500 € sans faire de folies !

  • Canon_eos30d_2Dans le cadre d'un budget minimum que nous nous somme fixé, je choisirais le Canon EOS 30D que l'on trouve aux alentours de 1300 ... Un prix modeste, des performances excellentes, un excellent capteur CMOS de 8MP, robuste, léger et agréable, l'EOS 30D est un excellent compromis. On peut hésiter avec un Nikon D200 à 1750 qui a certains avantages nottament la tropicalisation. Enfin, un EOS 20D de fin de série ou d'occasion peut également être une bonne solution à moins de 800 €. Derniers points : les voyageurs auront absolument besoin d'un boitier de secours (prévoyez-le), et l'on peut très bien se passer d'un grip (poignée accueillant deux batteries)... 

  • Nikon_1 Il vous faut en priorité un zoom 17-35 mm à un prix raisonnable. A vous de faire votre choix, je ne vous donne que quelques pistes ! Par exemple le Nikon 18-35mm f-3.5-4.5 IF ED à 649 €. Ou chez Canon : le 17-40 f/4 L USM à 730 €. Il existe bien évidement, des équivalents chez Sigma ou Tamron qui coutent un peu moins cher ! Ou alors, pour prix là, vous pourez bénéficier chez ces constructeurs d'une ouverture f/2.8 (c'est bon à savoir)...
  • 10_22_1 Je recommande fortement l'utilisation d'un très grand angle (équivalent d'un 16-35 en tenant compte du coéficiant correcteur d'environ 1,6). Chez Canon on a l'excellentissime EF-S 10-22mm f3.5-4.5 USM à 800 et chez Nikon, le  AF-S Zoom DX 12-24mm f4G IF-ED à 1200 (ouch, pas donné çuilà). Heureusement qu'il existe un Sigma 10-20 mm DC EX HSM dans les 700 !
  • Sigma_tele N'oubliez pas un zoom télé (pas trop ruineux, donc non stabilisé ce qui n'est pas obligatoire, comment qu'on faisait dans le temps, hein ? )... Chez Canon vous avez le EF 70-200mm f4L USM qui coûte dans les 730 €. Bizzarement, je n'ai pas trouvé l'équivalent dans les autres marques ( ! ? ! ), l'usage du 70-200 n'est-il plus à la mode ? Il est vrai que les pros préfèrent le 70-200 f/2.8 : incontournable mais beaucoup plus cher. Vous pouvez aussi optez pour une focale fixe : Canon 200/2.8 EF L II USM pour 790,00 €. Ou alors Sigma AF 180mm F3,5 IF APO Macro EX à 800 €.
Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 10 - ACTU : matos photo, divers , 80 - APN : Canon , 80 - APN : Nikon | Permalink | Commentaires (43)

mer. 07 juin 2006

Poussière, vous avez dit poussière ? Comme c'est bizarre...

À l'image des vagues d'apparitions d'ovni, certaines histoires reviennent périodiquement hanter la une de l'actu numérique... Colportées de sites en sites, plus vite que l'annonce d'un prochain iPhone ! Voici la dernière en date : le mystère de la chambre d'exposition de l'EOS 5D qui (telle la chambre jaune), attirerait les poussières, plus que d'autres appareils réflexes.

Ce à quoi je réponds : pourquoi pas !

Je n'ai d'ailleurs aucun avis préalable sur la question. Mais depuis janvier, je n'ai absolument rien remarqué de particulier sur le mien. Toujours est-il que l'on ne peut jamais rien exclure. J'ai peut-être eu beaucoup de chance...

_mg_1097Ma petite cabanne aux Philippines... Ou sont les poussières ? Invisibles pourtant elles sont bien là, noyées dans le fond  de l'image...

Malgrés deux mois d'utilisation intensive du 5D sur les plages des Philippines (atmosphère humide, sable, jungle, hébergement exclusivement sur la plage en bungalow de bambous) : rien ! En précisant que j'utilise 3 optiques que j'échange très souvent entre le 20D et le 5D (plusieurs fois par jour)... Sans oublier toutes photos faites récemment à Paris ou en Savoie dans la neige : pas une seule poussière qui ne vale le coup de sortir mon kit d'éradication !

Poussieres_taches_d60_1 Ceci était l'état du capteur de mon D60 à la fin de 2001 après 18 mois de reportages sans nettoyage ! Impressionnant non ? Pourtant, j'ai fait des double-pages et des couvertures avec ce capteur tout sale...

J'ai juste mis un unique petit coup de bombe CO2 (à bonne distance, l'appareil tourné vers le bas) pour faire tomber un long filament en forme de cil... Et depuis rien ! Enfin, si... Quelque mini pétouilles quasi invisibles si le diaph est ouvert à moins de f/11... Mais je ne vois pas l'intérêt de nettoyer ces petites choses, on attendra d'avoir une belle grosse poussière (ou une splendide tache) pour s'y mettre !

Poussieres_1 Image réalisée en fermant le diaph au maxi de façon à faire apparaitre les poussières (normalement invisibles à une ouverture  moyenne). Pas assez de poussières pour motiver un nettoyage immédiat...

D'ailleurs quelques amis et collègues professionnels équipés en 5D m'ont confirmé que eux non plus, n'ont pas noté de recrudescences particulières... Pas d'invasions de groupuscules de poussières subversives. Pas plus que du côté des collègues équipés en Nikon d'ailleurs... Enfin, pas plus que d'habitude ! Alors ? Cette malédiction des poussières ne frapperait-elle que les lecteurs du forum de Chasseur d'image ? Tatatahhh...

Oui, pourquoi pas ?

EclipsesmAllez faire un petit tour ici et : deux articles de l'excellent Cuk.ch s'intéressent de près à cette question, sans oublier cette page qui date de 2004. On est quand même rassuré, François a déclaré ne pas avoir envie de changer d'appareil ;-) .

Et vous trouverez ici, sur le forum de Chasseur d'Images, d'autres témoignages... Sautez certains post qui frôlent la stupidité, (comme celui qui affirme qu'il n'y a pas d'obturateurs dans les réflexes) et faites-vous votre avis...

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 70 - CONSEIL : Prises de vues | Permalink | Commentaires (30)

sam. 03 juin 2006

Vos Raw dans inDesign, grâce aux objets dynamiques

Sauf erreur de ma part, il est actuellement impossible d'importer une image RAW directement dans un bloc image de inDesign. Ce qui serait pourtant bien pratique... On garderait ainsi la possibilité d'éditer le RAW à tout moment (quelque soit la marque de l'appareil). Y compris au "dernier moment", lorsqu'il s'agit de corriger une vilaine dominante à l'impression dans un document compliqué !

IndesignImpossible ? Pas si sur... La solution consiste à utiliser un Objet dynamique de Photoshop intégrant un RAW. D'abord, préparer un document PSD dans lequel vous importez un RAW en tant que “Objet dynamique”... Puis importer ce psd dans votre bloc inDesign… Ainsi, vous conserverez à tout moment l’option d’éditer le RAW au sein du psd à partir de inDesign (par un "clic-droit" sur l'image pour demander "éditer l'original"). Comme vous pouvez le constater sur la copie d'écran de droite : inDesign est au premier plan, Camera Raw au second plan (lancé depuis l'objet dynamique de Photoshop par un double-clic). A l'arrière-plan, on devine Photoshop avec la même image (l'objet dynamique).

Indesign_2 Image de gauche : dans ce document photoshop, les deux calques visibles intègrent chacun un fichier RAW en tant qu'objet dynamique : un double-clic et boum, l'image s'ouvre dans Adobe Camera Raw ! Pas de problèmes de lien avec le RAW original, car celui-ci est importé directement au sein du document psd. Certes, cela a le désavantage d'alourdit quelque peu votre psd... Mais il vous est maintenant possible de faire du photomontage... avec des Raw ! Comprenez-vous l'énormité des possibilités ?

Cela veut dire que vous allez pouvoir appliquer des calques de réglages, via des masques et des sélections à vos images RAW ! Faire en gros tout ce qu'il est possible de faire dans Photoshop...

Vous en rêviez, Adobe l'a fait... Vous pouvez grâce aux objets dynamiques dépasser la principale limite des derawtiseurs de la génération actuelle (à l'exception de Nikon Capture NX encore en beta) : vous pouvez travailler vos RAW (plus exactement au dessus de vos RAW) avec l'ensemble des outils de Photoshop... Un petit exemple vaut mieux qu'un long discours, cliquez sur l'image de droite :

Objet_dynamique1 / J'ai importé mon RAW en tant "qu'objet dynamique". Un double clic : et hop, j'effectue les réglages habituels dans Adobe Camera Raw (qu'il n'est possible de faire aussi facilement QUE dans Adobe Camera Raw)...

2 / De retour dans Photoshop, j'ai ensuite effectué une sélection de l'eau verte grâce à "plage de couleur" et sauvegardé celle-ci en couche. Au passage, je l'ai adouci un peu vers la droite en lui appliquant un dégradé. Vous pouvez le constater dans la palette couche.

3 / J'ai récupéré ensuite la sélection et lui ai appliqué un "calque de réglage saturation" pour rendre cette partie de l'eau plus verte et plus saturée. Vous pouvez le constater dans la palette calques (je vous renvoie aux explications concernant les calques de réglage ici...)

Objet_dynamique3 4 / Même opération avec le ciel pour l'assombrir grâce à un calque de réglage courbe, appliqué sur une sélection (dégradée) de la partie gauche du ciel... Vous pouvez le constater dans les palettes couches et calques.

5 / Je peux renouveler autant de fois ce genre de corrections que je le désire... Pour bronzer la peau, rendre le sable plus chaud, les palmiers moins sombres, etc... Juste un exemple (un peu bidon) à gauche : je décide de changer la couleur de l'antidérapant sur le pont du bateau, beaucoup trop "bleu piscine" à mon goût, il casse l'ambiance nature de cette photo... Finalement ce n'était pas une très bonne idée : je décide alors... De ne rien décider ! Je n'activerais (ou pas) ce groupe de calque qu'à la fin du travail...

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 90 - LOGICIEL : Adobe Photoshop | Permalink | Commentaires (10)

ven. 02 juin 2006

Parallels, c'est génial ! Et vraiment... parallèle !

Logo_3De béta en béta, je suis réellement enthousisamé par les progrès de Parallels déjà évoqué ici et ... Et je vous engage à télécharger la Release Candidat 2 disponible depuis hier. Cette dernière version vous offre une parfaite intégration des bureaux de Windows XP et de Mac OSX.

Parallels_cr2On switch de l'un à l'autre d'un simple "pomme tab"... Et hop, le finder revient au premier plan (XP reste visible en fond d'écran), et hop on passe dans Safari, et hop de retour sur XP ! Vous pouvez d'ailleurs voir sur cette copie d'écran comment je switch allègrement de XP à Safari : c'est absolument instantanné, fluide et sans histoires... Aussi transparent lorsque l'on passait de Classic à Mac OSX, le fin du fin étant d'adopter le même fonc d'écran (la qualité de l'affichage après calibration de l'écran de XP par une sonde étant parfaitement identique).

Les dossiers partagés sont un régal, la connection de périphériques à bien progressé, le WIFI ne pose pas de soucis, etc... Du coup, je n'ai toujours pas pris le temps d'essayer Bootcamp, tant je trouve intéressant de passer de XP à OSX sans redémarrer. C'est à mon avis une solution que devrait également proposer Apple dans une prochaine version d'OSX.

Téléchargement indispensable de la version d'essai donc ! Ensuite, avis aux amateur éventuellement conquis par ce logiciel : vous pouvez encore le pré-commander pour 32,94 euros au lieux 65,87 euros dans quelques temps. Ce que j'ai fait sans hésiter tant j'ai été séduit par les performances et la simplicité.

Publié par VIBERT dans 20 - WINDOWS : sur PC & sur Mac | Permalink | Commentaires (10)

Publié par VIBERT dans 01 - VU SUR LE NET ! | Permalink

Le Nikon D2Xs remplace le D2X

D2xs_front_l_1 Quelques nouveautés intéressantes pour ce D2Xs, évolution du D2X qui a le bon goût de rester en dessous des 5000 euros (oui quand même).

Le but n'étant pas de pousser les propriétaires de D2X à les troquer contre des D2Xs... Mais plutôt de faire profiter les nouveaux acheteurs de composants plus récents.

Par exemple le nouvel écran ACL de 2,5 pouce bénéficiant de 170° de visibilité : le même que le D200 parait-il, ainsi qu'un nouvel accumulateur "lithium-ion EN-EL4a"...

Ccp_box_lEtc, consultez la liste en français des nouveautés sur le site de Nikon France ainsi que la brochure de 16 pages du D2Xs en pdf et même une fiche comparative exhaustive des D2X et D2Xs... François : pas une petite envie de repasser sur D2Xs ?

Parlons aussi rapidement du nouveau logiciel Camera Control Pro annoncé en même temps. Il permet le controle par cable ou sans fil de toutes les fonctions de l'appareil depuis votre poste. Plus d'infos chez Nikon ici... Et si j'ai bien compris, il n'existe que sous PC ! Heureusement que maintenant on a Parallels, (RC2 dispo ce même jour en version)...

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Nikon | Permalink | Commentaires (13)


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM