En 2014 macandphoto change de nom, rendez vous sur

www.photoetmac.com

Merci d'updater vos bookmarks !

 

 

Accès direct :



« Le brillant avenir d'iView media Pro | Accueil | »

jeu. 29 juin 2006

La poussière est relative... à l'ouverture !

Allez ! On en remet une petite couche sur cette question de poussière... J'ai voulu vérifier à quel point les poussières disparaissent lorsque l'on ouvre le diaph. Et par extention : à quel point elles sont révélées lorsqu'on le ferme ! J'ai donc pris mon EOS 5D plein de poussières sur le capteur (que je n'ai toujours pas nettoyé depuis mon retour des Philippines) et réalisé des images du ciel bleu en réglant la mise au point au minimum (mise au point mini = 38 cm sur mon 24-105 f/2.8 macro) afin de ne pas confondre une mouette qui passerait par là avec une poussière... Et j'ai réalisé des images successivement à : f/22 ; f/11 ; f/5.6 et f/2.8...

Les différences sont notables voyez plutôt (le fond de l'image est zoomé à 25% dans la table lumineuse de iview). Quelque part entre f/11 et f/8 : les poussières deviennent plus ou moins invisibles sur ce ciel bleu. Autant dire que : lorsque le fond n'est pas uni, les poussières deviennent complètement indétectables (comme je l'ai déjà expliqué ici).

Pouss_1_1

f/22 : Bouh ! Il faut que je nettoye ce capteur !

Pouss_2_1

f/11 : Ah ben elle est floue la poussière... Beaucoup moins sombre du coup !

Pouss_3_1

f/5.6 : Ou k'é sont mes poussières ? Ah, oui : en cherchant bien je vois une ombre vague là !

Pouss_4_1

f/2.8 : Mais il est nikel ce capteur !

Démonstration impressionnante non ? Une seconde question se pose maintenant : quelle proportion d'images réalisez-vous avec un diaph fermé au delà de f/11 ? Le savez-vous seulement ? Et bien, je me suis lancé dans un petit calcul en prenant mes meilleurs images du Ladakh et des Philippines, soit 195 images en tout (bien aidé en celà par iView Media Pro à qui j'ai demandé d'afficher uniquement le diaph).

Iview_ouverture Au final j'ai découvert que 87% de ces images ont étés réalisées à moins de f/11. Quand aux valeurs de diaph que j'utilise le plus en extérieur : elles se situe entre f/5.6 et f/8. On sait par ailleurs que c'est souvent à ces valeurs que l'objectif délivre les meilleurs images !

Vous allez en conclure que je fais vraiment attention aux diaph que je choisi ? Pas du tout puisque je travail quasiment tout le temps en priorité vitesse... Le choses sont bien faites avouez !

De quoi relativiser encore plus l'importance de cette question de poussière... Dans l'absolu c'est embêtant. Dans la pratique, ce n'est pas si génant !

Par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 70 - CONSEIL : Prises de vues | Permalink | Commentaires (21)

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c048f53ef00d834c37ee069e2

Listed below are links to weblogs that reference La poussière est relative... à l'ouverture !:

Commentaires


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM