En 2014 macandphoto change de nom, rendez vous sur

www.photoetmac.com

Merci d'updater vos bookmarks !

 

 

Accès direct :



« Toute la vérité sur le Fuji S5 Pro, roi de la dynamique | Accueil | Du 5 au 7 juillet, les Rencontres Photoshop d'Arles »

mer. 30 mai 2007

Un coup de gueule... intéressant !

Quand j'ai lu ces lignes, je me suis rappelé que je m'étais déjà fait plus ou moins cette reflexion : "qu'est-ce qu'on s'emmerde dans les expos photo, face à ces interminables galeries de portraits vides de sens" !

Visa_logo_2 Ce qu'écrit Jean-François Leroy dans l'édito du dossier de presse de Visa pour l'image 2007, m'a semblé tellement vrai, que j'ai eu directement envie de vous en faire part. Si vous avez déjà assisté aux projections du Festival (je vous le recommande), vous savez déjà que cet homme est surtout connu pour ses colères. Parfois excessives, parfois salutaires :

" A Visa pour l’Image, nous avons toujours affirmé que nous n’aimions pas le “people”. Désolés ! Nous avions tort. Il faut reconnaître notre erreur. Au moins, les photographes qui font des portraits de people ont-ils du talent.

Cette année, en matière de photojournalisme, une grande tendance : la “ people-isation” de l’info. Les photographes ne savent plus comment montrer des SDF, les militants, les combattants, les soldats, les femmes violées, les enfants de victimes, les parents de victimes, les paysans, les boxeurs, les prostituées, les transexuels, les orphelins, les immigrants, les drogués, ou toute autre catégorie socio-professionnelle, culturelle, religieuse, politique... Alors quoi ? On fait des portraits.

Visa_mg_1411_2Fatigués !  Nous sommes fatigués de devoir regarder avec un air compatissant et enthousiaste tous ces improbables dossiers, semblant tout droit sortir d’une vieille cabine de photomaton.

Des portraits. L’histoire, par le tout petit bout de la lorgnette... Des photos posées, ou même pire, imitations de photos pour passeport, qui ne veulent rien dire. Absence totale de réflexion, d’imagination. Les photographes se plaignent souvent de la presse. Mais quand plus de 150 photographes nous proposent les mêmes portraits de SDF à Paris, qu’espèrent-ils donc ?

C’est vrai, les journaux sont de plus en plus demandeurs de portraits. En allant dans leur sens, les photographes finissent par nous donner une image uniformisée, aseptisée. Et ennuyeuse. Tellement ennuyeuse... Alors, à Perpignan, nous allons essayer d’en sortir. Pour tenter de faire rÉagir. Et surtout, pour montrer qu’il existe encore des photographes. Pas seulement des portraitistes. Jean-François Leroy - 16 avril 2007 "

La 19e édition de Visa pour l’Image Festival International du Photojournalisme,  se déroulera à Perpignan du 1er au 16 septembre 2007.

Par VIBERT dans 10 - ACTU : Festivals, rencontres | Permalink | Commentaires (38)

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c048f53ef00d8354a1e7853ef

Listed below are links to weblogs that reference Un coup de gueule... intéressant !:

Commentaires


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM