En 2014 macandphoto change de nom, rendez vous sur

www.photoetmac.com

Merci d'updater vos bookmarks !

 

 

Accès direct :



« mai 2007 | Accueil | juillet 2007 »

ven. 08 juin 2007

Un an après : test et reflexions à propos du Sony Alpha 100

Héritiers d’une histoire légendaire depuis 1928, les reflex Konica Minolta nous ont quitté pour renaître sous la griffe Sony. Alors qu’une marque prestigieuse disparaît, d’exceptionnelles perspectives s’ouvrent paradoxalement à la monture Alpha ; Sony produisant maintenant les capteurs et les boîtiers qui vont autour...

Un seul modèle dans la gamme Sony depuis un an... Un peu juste non ?

À l’heure où sont rédigées ces lignes, le Sony Alpha (Sony DSLR-A100 de son vrai nom DSLR = Digital Single Lens Reflex) se sent bien seul dans la gamme Sony. Plus pour longtemps sans doutes puisque l’on attend l’arrivée (d'ici fin 2007 ?) de deux nouveaux boîtiers.

P1c7_f1_soal_2 Mais en attendant la situation est frustrante pour les possesseurs d’optiques en monture A. Surtout lorsque l’on pense à la richesse des offres Canon et Nikon tant sur le marché du neuf que de l’occasion.

Avant d’en arriver à l’Alpha, évoquons rapidement les deux Dynax commercialisés par Konica Minolta durant la période préalable à l’ère Sony :

  • Apparu tardivement en septembre 2004, le Dynax 7D fut le premier reflex digital de Konica Minolta. Face à des concurrents au design lisse, il fait un peu « usine à gaz » avec tous ses boutons (même si c’est un peu affaire de goût).
  • Présenté en juillet 2005, le Dynax 5D était une version plus accessible et plus légère du Dynax 7D. Attention d’ailleurs à ne pas le confondre avec le Canon EOS 5D de 13 megapixels apparu peu de temps après…

Ces deux boîtier offraient déjà l’innovant système de stabilisation d’image (Anti shake, renommé Super SteadyShot par Sony) qui déplace le capteur pour compenser les mouvements du photographe.

P1c7_f2_soalTous deux possédaient un capteur Sony de 6 millions de pixels (qui paraît fort dépassé en 2007), un écran de 2,5 pouces, un autofocus à 9 zones, une cadence de 3 images/sec et une mesure de lumière sur 14 zones…

Ces deux modèles pas faciles à dénicher n’intéresseront éventuellement que les fidèles adeptes de la marque possèdant plusieurs optiques et recherchant un boîtier de secours à prix minimal afin de compléter leur équipement.

Portrait du Sony Alpha : une grande attention portée à l'ergonomie

Le Sony Alpha 100  (qui aurait probablement été siglé Dynax 10D) descend en droite ligne des modèles Dynax 7D et 5D de Konica Minolta. Ce premier reflex Sony respecte la tradition ergonomique héritée de Minolta : un bouton = une fonction. Gadget intéressant pour les débutants, il effectue une pré mise au point dès que vous approchez l’œil du viseur. Tout bien considèré, ce reflex est apparu comme très novateur et donne le ton à toute la nouvelle génération de reflex grand-public, car il dispose de nombreux atouts :

  • P1c7_f5_prisLe système de stabilisation d’image (Super Steadyshot) est intégré au boîtier. Toutes les optiques même les plus modestes en profitent donc. On peut si nécessaire le désactiver grâce à un bouton à l’arrière du boîtier.
  • Sans égaler celle d’un Nikon D80 ou d’un EOS 30D, la prise en main du Sony Alpha n’est pas désagréable. Son autofocus plutôt efficace et discriminant, s’appuie sur neuf collimateurs.
  • Si la cadence de prise de vue (3 images / sec) est standard dans cette gamme de prix, le buffer très généreux permet de photographier en rafales sans aucunes limites jusqu’au remplissage de la carte.
  • Son ergonomie est agréable et fidèle à la philosophie Minolta. L’appareil impose le pilotage de nombreuses fonctions via l’écran arrière qui s’active automatiquement (dispositif Eye-Start). Un système adopté sur la plupart des boîtiers d’entrée de gamme modernes, qui permet de se passer de l’habituel écran LCD monochrome sur le capot. Tous les paramétrages de prise de vue et de réglage de l'image sont accessibles en un seul coup d’œil.
  • P1c7_f3_soalSon verre dépoli Acute Matte (une tradition bien connu sur les reflex Minolta) offre une visée assez claire et contrastée (mais au grossissement modeste). Un atout à ne pas négliger pour conserver le plaisir de photographier (il ne peut toutefois rivaliser avec celui d'un Pentax K10D, Pentaprisme oblige).
  • Plusieurs paramétrages d’image sont disponibles et tous sont configurables (un peu comme les Style d’image Canon). La qualité des images est bonne, du moins jusqu’à 400 ISO. Au-delà, les boîtiers plus récents font mieux, leurs constructeurs ayant eu le temps d’apprivoiser les capteurs de 10 megapixels et de soigner leurs algorithmes…
Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Sony (Konica Minolta) | Permalink | Commentaires (25)

jeu. 07 juin 2007

Lightroom ou Aperture ? Ma préférence (à moi)…

Je crois bien que ce coup-ci, la messe est dite ! Mon sentiment est que Lightroom 1.0 bat assez largement Aperture 1.5. Quelque soit le type de workflow envisagé, quelque soit le type de photos que vous réalisez et quelle que soit le type de machine sur laquelle vous travaillez…

Box_lightroom_112x112 Cette intuition (qui s'était imposée à moi au bout de quelques heures passées sur la première beta de Lightroom) est progressivement devenue une certitude depuis la sortie de la version 1... Pour autant, j’ai attendu longtemps avant de rédiger cet article. Pas question en effet de publier un tel verdict, sans de très sérieux arguments.

Aperture_box La question est stratégique pour beaucoup de photographes qui hésitent entre Aperture, Lightroom et d'autres solutions... Par exemple rester fidèle à iView Media Pro, dont on attend une grosse évolution lors de la sortie prochaine de sa nouvelle version sous le nom Microsoft Expression Media (cette mise à jour sera gratuite pour tout possesseur d'une version 3)...

J’ai d'ailleurs pris conscience que mon avis compte pour beaucoup, lors de l’achat de votre équipement, vos mails sympas le prouvent ! Je profite de l'occasion pour vous rappeller de poser vos questions en commentaires plutôt que par mail, afin que tout le monde en profite. A ma grande surprise, vous êtes quelques uns à avoir par exemple changé votre écran, en tenant compte de cet article (et vous avez bien fait)...

C’est une responsabilité qui me pousse donc à faire encore plus attention à ce que j’écris. Car vous êtes en moyenne 2500 à lire Macandphoto.com quotidiennement, avec des pointes impressionnantes (on est monté à 15.000 visiteurs / uniques par jour certains jours de scoop)…

Correction_2


Lourde responsabilité que d'afficher sa préférence...

Donc c’est en parfaite connaissance de cause, que je suis maintenant en mesure de vous livrer mon point de vue. Je suis convaincu, que Lightrom 1.0 bat assez nettement Aperture 1.5 aux points !

Rac_clav_petit Aux points et non par Ko ! Ce qui aurait été le cas, si l’on avait comparé la beta de Lightroom avec Aperture 1.0 (ça nous le savions déjà depuis ce tout premier article écrit lors de la sortie d'Aperture)…

Je sais que ce parti pris risque de déplaire un peu sur Macandphoto, et même de faire grogner derrière les Cinema Display (comme à chaque fois qu'on critique Apple, à commencer par ses écrans)… Vous étiez jusqu'à présent une majorité sur ce site à préférer Aperture et à l’utiliser (si l’on en croit notre sondage), mais on note que la cote de Lightroom remonte doucement depuis la sortie de sa version 1 (attention, le sondage cumule tous les votes depuis son ouverture, vous pouvez d’ailleurs retourner voter).

Light_10 Malgré tout, ma conviction est faite... J’ajouterais qu’il est peu probable qu’Aperture 2 parvienne à me faire changer d’avis (même si on ne peut pas l’exclure complètement). SI cela arrivait ce serait d’ailleurs une bonne nouvelle pour tout le monde, puisque la concurrence entre les éditeurs profite aux utilisateurs !

Mais l’avance prise par Lightroom me semble telle, qu’elle sera difficile à rattraper. Signalons en passant qu’il est fort intéressant de lire l’histoire de la genèse de Lightroom, dont l’histoire remonte à pas mal d’années sous le nom de code Shadowland

Correction_4


 Avantages de « première importance » pour Lightroom.

Je suis aussi certain de mon choix, que je suis certain de préférer Mac OSX à Windows XP (je n’ai pas eu l’occasion d’essayer très longtemps Vista). C’est dire ! Voici mes arguments de première importance en faveur de Lightroom :

  • La réactivité générale de Lightroom est bien meilleure, y compris après de multiples ajustements. En comparaison Aperture apparaît parfois insupportable de lenteur lors de certaines manipulations. La base de données de Lightroom est plus légère que celle d’Aperture et l’import des images est également plus rapide.
  • Il est donc possible de travailler sur des machines moins puissantes ce qui devrait convaincre un grand nombre d’utilisateurs d’adopter Lightroom. Un G4 à 1 Ghz seulement et 728 Mo de RAM sont théoriquement suffisant. Alors qu’Aperture exige un G5 à 1,6 Ghz, 1 Go de RAM et une carte graphique puissante. Qui peut le plus peut le moins, le logiciel d’Adobe s’avère par ailleurs extrêmement fluide sur les machines puissantes.

Correction_3

  • Lightroom existe sur Mac et PC. C’est une idée folle, mais je garde toujours à l’esprit qu’un jour, il pourrait m’arriver de ne plus travailler sur Mac… Soit que les PC deviennent aussi bon que les Mac. Soit qu’une catastrophe nous prive de Mac. Heureusement, le pire n’est jamais certain.
  • Lightroom est compatible avec les réglages d'Adobe Camera Raw (et vice versa)... Du moins les versions récentes 3.7 pour Photoshop CS2 et 4.0 pour la beta CS3 et suivantes. Sans oublier Photoshop Element et Adobe Bridge. Il est donc plus facile de « sortir » de Lightroom, si un jour cela s’avérait nécessaire.

Bibliotheque

  • Lightroom sait également générer et lire tous les fichiers DNG, contrairement à Aperture qui refuse (pour l'instant) de le faire... Il faudrait faire une pétition pour obliger Apple à prendre en compte le format DNG, sans quoi les utilisateurs d'Aperture resteront à jamais dans l'isolement.

  • Light_4_1Lorsqu’il s’agit de transmettre des RAW à des clients ou des amis (accompagnés de XMP), il y a donc de bonnes chances qu’ils profitent de mes réglages sur Mac ou PC, du moment qu’ils possèdent un logiciel Adobe (l’autre solution étant le DNG). Avec Aperture, impossible de transmettre des RAW et leurs réglages à quelqu’un non équipé de ce soft. La seule solution qu'il reste est d’envoyer des Tiff 16 bit, qui sont 5 à 10 fois plus lourds et potentiellement moins qualitatifs que les RAW.
Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - A RELIRE CET ETE (BEST OF) , 00 - COUPS DE COEUR , 90 - LOGICIEL : Adobe Lightroom | Permalink | Commentaires (81)

mar. 05 juin 2007

Meeting aérien de la Ferté Alais... que faire par temps gris ?

Que peut bien faire un photographe pendant un meeting aérien, lorsqu'un 26 mai le temps est tellement gris que l'on se croirait en septembre ?

Semaine_15_laferte_2

Et bien, il ne doit surtout pas se décourager et continuer à faire des images coûte que coûte (en RAW obligatoirement, s'il veut espérer "déboucher" un peu la grisaille en post production)...

_14 Et traquer aussi les "à côtés" (comme on dit), tous ces petits détails qui semblent insignifiants... Tenter de leur donner du sens. Bref, se battre et ne pas se laisser abattre. Jusqu'à trouver quelque chose d'intéressant à se mettre sous le déclencheur ; comme ce capot d'hélice lustré comme un miroir...

_6 Et avec un peu d'obstination et de chance, ça marche... C'est presque par hasard au j'ai attrapé cette image rare du Skyraider (oui,toujours le même), qui traîne derrière lui d'étonnants filets de condensation lors de chaque ressource...

Ainsi que pas mal de fumée (regardez les traces noires sur le côté) son moteur pas très sobre doit donner bien du travail et des soucis à ses mécanos ! J'ai utilisé le Nikon D200 avec le merveilleux zoom Nikor AF-S VR 70-200 mm f/2.8G ED-IF (qui ne rejette aucune émissions poluantes ;-) en groupant les collimateurs pour mieux suivre les avions. J'ai rarement eu dans les mains un système aussi efficace, les innombrables options de paramétrage de l'autofocus Nikon font merveille pour qui sait les exploiter...

C'est justement à cause du mauvais temps et de l'humidité que ce phénomène de condensation apparaît et ce n'est qu'au bout de plusieurs passages que j'ai réussi cette image. Elle me plait bien car elle est assez originale. Si j'avais baissé les bras et bien je n'y aurais vu que du gris... Le reste des images du meeting de la Ferté Alais 2007 est par ici.

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 00 - LA PHOTO DE LA SEMAINE | Permalink | Commentaires (12)

lun. 04 juin 2007

Désinstallez la beta d'Adobe CS3

Adobepeti_gris Grâce à ce petit script mis en ligne par Adobe, il est possible de désinstaller proprement et très rapidement votre version beta de CS3 arrivée à expiration. Je l'ai fais sur mes deux machines en 3 minutes.

Cette désinstallation est fortement conseillée avant d'installer la version définitive qui sera disponible en Français prochainement. Et ne vous laissez pas impressionner par le terminal, il suffit de suivre les instructions c'est vraiment tout simple...

Publié par VIBERT dans 90 - LOGICIEL : Adobe Photoshop | Permalink | Commentaires (10)

dim. 03 juin 2007

Microsoft Pro Photo : Redmond met le paquet...

Je viens de recevoir une invitation pour le Microsoft Pro Photo Summit qui se déroulera les 11 et 12 juillet à Redmond. Le programe semble très intéressant (j'espère que ce sera aussi l'occasion de sortir des infos à propos d'Expression Media). Parmi les thèmes abordés, j'en ai repèré certains très pertinants :

  • Too Many Megapixels ? Imaging sensors have reached the point that they are arguably exceeding the ability of the lens to resolve detail. This panel will address the evolution of imaging sensors, and provide a forum to discuss whether photographers really need more megapixels...
  • Page_ms_01Metadata : The information stored as metadata in digital photographs is invaluable for image management, locating the right image, and tracking additional details. But are current metadata standards appropriately meeting the needs of professional photographers ?
  • Photographer to Videographer ? As video technology continues to advance and demand for dynamic content increases, will today’s still photographers become videographers ? What is the role of video for professional photographers ? Will photographers ultimately be shooting video, and then taking individual stills from that image stream...

Iconsicon Microsoft a visiblement décidé de mettre le paquet sur la photo et c'est très bien...  La compétition entre les éditeurs de solutions ne peut profiter qu'aux utilisateurs. Enfin, c'est mon point de vue, le partagez-vous ?

Je vous recommande une petite visite de Microsoft.com/prophoto, vous verrez il y a de quoi y passer du temps. Il y a quelques articles intéressants (qui ne concernent pas spécifiquement Windows Vista rassurez-vous, mais bien la Photo avec un grand F), des galeries, des études de cas, des portraits (Icons of Imaging) et un concours pour les jeunes talents..

Bluealliance_gallery4

Quoi, "je fais de la provoc" ? Moa ? ? ? Méhhh pooo du tout mooonsieur... Allez un tout petit peu je l'admets ;-) Et j'aime bien ça, ahah ! Faire un peu de provoc dans ce milieu photo, souvent replié sur le monde Mac (et sur lui-même) ça ne mange pas de pain non ?... Il ne faudrait pas oublier qu'il existe aussi de la vie en dehors du Mac. Le propre d'un photographe est la curiosité non ? Alors soyons curieux...

Publié par VIBERT dans 90 - LOGICIEL : Expression Media | Permalink | Commentaires (11)

Workflow photographique sur Adobe Live les 6 et 7 Juin 2007

Je vous rappèle notre rendez-vous de mercredi et jeudi à Porte de Versaille. Bridge, Camera Raw et Lightroom sont dans le workflow ;-) quelqu'un tombe à l'eau... Qui reste dans le bateau ?

Box_lightroom_112x112 Box_photoshop_112 Résumé de façon amusante, telle est la question que se posent pas mal de photographes, perplexes au moment de définir leur flux de travail. Tant il est vrai que dans l'esprit de certains, Bridge et Lightroom entrent en compétition...

Dans le même temps, Camera Raw 4 partage avec Lightroom le même moteur et les mêmes raffinements de traitement des fichiers RAW. Comment choisir entre tous ces outils ?

  • Ais-je besoin de Lightroom si je possède la suite CS3 ?
  • Ais-je besoin de la suite CS3 si j'utilise déjà Lightroom ?
  • Si j'utilise Lightroom et CS3, comment bien travailler avec les deux ?

Rencontres_2007_164Je vous donnerais mon point de vue les mercredi 6 et jeudi 7 juin, entre 16 et 17 h sur Adobe Live. Nous ferons ça de la façon la plus interactive possible (tout dépendra du nombre de personnes présentes dans la salle). Voici plus ou moins le programe (en cours de préparation) :

Photography workflow : le point de vue d’un photographe sur Adobe Bridge / Camera Raw, Lightroom et Photoshop.

Initiation à partir d’un cas concret : passer en 50 minutes, de 500 clichés importés d’un appareil, à la sélection rationnelle et à l’optimisation des 50 meilleurs en vue de l’impression et de l’export web. Démonstration de la gestion automatisée des mots-clefs, crédits et légendes, modification (ou effacement) des données EXIF, planches contact, ect… Les raccourcis claviers indispensables, les astuces qui permettent de passer plus de temps en prise de vue et moins de temps derrière son écran.

Quelles articulations logiques établir entre Adobe Bridge / Camera Raw, Lightroom et Photoshop ? Comment faire votre choix et dans quel outil investir votre temps en fonction des spécificités de votre activité photographique ?

Je me placerais autant que possible, dans les conditions "du terrain", avec ma propre machine (un MacBook Pro Coreduo de 2 Ghz avec 2 Go de RAM équipé de son disque d'origine) et des images RAW issues d'un EOS5D et d'un D200... De façon à vous proposer "en live" une expérience de worflow photographique.

  • Paris Expo, Porte de Versailles, Hall 5, 6 et 7.
  • Détails pratiques, accès...

Header_home

Publié par VIBERT dans 90 - LOGICIEL : Adobe Lightroom | Permalink | Commentaires (15)

sam. 02 juin 2007

Un peu de détente en musique !

Publié par VIBERT dans 01 - VU SUR LE NET ! | Permalink | Commentaires (0)

Des captures d'écran de Leopard !

L'avis de Wired est par ici (via MacGe) et plus de copies d'écran par là (archivées par Google)... On remarque que la quatrième option de présentation du contenu des fenêtres (la fameuse présentation en style iTunes), n'aura rien d'obligatoire rassurez-vous (ça peut être sympa pour les photos, pour explorer le dossier application je vois moins l'intéret)... Les classiques modes Icones, Liste et par Panneaux sont toujours là !

Leopard1_2

Publié par VIBERT dans 16 - MAC OS X : Mac OSX Software | Permalink | Commentaires (8)

ven. 01 juin 2007

Les Canon EOS ont 20 ans : retour sur l'histoire de Canon

Vingt ans ont passé et le standard EF (pour Electro Focus) n’a pas pris une ride. Il est toujours utilisé sur les Canon EOS numériques (plus d'infos ici, ici, ici et ). Cela valait le coup d'une petite rétrospective historique, voici donc l'histoire de Canon résumée en quelques dates...

1934_kwanon_3Yoshi S’inspirant des appareils télémétriques Allemands références de l’époque, un premier prototype d’appareil est construit en 1934 à Tokyo sous la direction de Goro Yoshida (1900 - 1993, portrait ci-dessous à gauche). Il est nommé « Kwanon » du nom d’une déesse bouddhiste de la charité « Guan Yin » (photo ci dessous à gauche). En 1935 la future entreprise Canon demande à la « Nippon Kogaku» (Optique Japonaise S.A. qui deviendra Nikon) de fabriquer des objectifs pour son premier « Hansa Canon » (Modèle Standard). Voilà une intéressante confrontation historique !

1934_logo_kwnalonEn 1937, (l'année de naissance officielle de la firme Canon) le but des ingénieurs japonais est de rivaliser avec les productions allemandes, pour un prix très inférieur. En 1940 la société met au point le premier appareil à Rayons X Japonais, et contribue ainsi indirectement à la lutte contre la tuberculose dans le pays.

1946_j2_l La production d’appareils photo s’arrête durant la guerre et ne reprend qu'en 1946. Un an plus tard, la société Laboratoire d’instruments et de précision optique, est renommée Canon Camera Co, Inc. Ses premiers clients seront les troupes d’occupation américaines (plus riches que les habitants de ce pays ruiné), ce qui contribuera à faire connaître la marque aux USA au cours des décénies suivantes.

Sere_50_18_l

Le developpement des appareils télémétriques se poursuit durant les années d'après guerre, les différents constructeurs Japonais améliorant leurs modèles tous sur la base héritée des Leica... A la notable exception de Asahi qui partira sur des bases complètement neuves et inventera le concept du reflex moderne entre 1951 et 1954 avec ses Asahiflex qui deviendront les Pentax (pentaprisme + flex)... Pentax est donc l'inventeur du reflex tel qu'on le connaît (ce n'est ni Canon, ni Nikon contrairement à ce que beaucoup imaginent).

1956_8t_l En 1956 Canon produit la première camera 8 mm à objectif zoom (photo de droite). Au cours des années suivantes Canon deviendra le premier fabricant Japonais d’appareils photo grand public, laissant Nikon dominer le haut de gamme et le marché professionnel.

R_lens_l En mai 1959 sort le Canonflex et ses optiques R qui est le premier reflex 35 mm de Canon (photo de gauche et droite ci-dessous). Son alter ego le Nikon F sort en juin de la même année… Cette nouvelle génération d'appareils aura le succès que l'on sait. C’est à l’occasion de la guerre de Corée que des reporters découvrent les optiques et boîtiers Japonais dont la réputation de solidité est légendaire. De plus, leurs optiques rivalisent avec les meilleurs productions Allemandes.

1962_frxrmLes systèmes reflex vont définitivement changer la donne. Dès cette époque, les industriels Japonais vont révolutionner la photographie. Leitz le fabricant des fameux Leica qui équipaient jusqu’alors la plupart des professionnels ne produira pas de reflex avant 1964 et pour cette raison ne reviendra jamais dans la compétition.

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - A RELIRE CET ETE (BEST OF) , 00 - COUPS DE COEUR , 80 - APN : Canon | Permalink | Commentaires (14)

Nouveaux outils de netteté pour Camera Raw 4.1

Révolution dans la version 4.1 d'Adobe Camera Raw (téléchargement par ici) : voici enfin l'arrivée d'outils avancés de gestion de la netteté (comme je l'avais prédit à la fin de cet article) ! Outils très attendus, dont bénéficiera très certainement à la mise à jour imminante de Lightroom...

Camera_raw_41_800px

C'est donc un grand jour pour les utilisateurs de format RAW. Car cette évolution est stratégique et améliorera sensiblement notre workflow...

Camera_raw_41_detail_degr Par exemple : sur cette image shootée au téléobjectif j'étais plus ou moins obligé de passer par Photoshop pour appliquer une gestion fine de la netteté. D'après mes premiers essais avec la version 4.1, ce détour sera de moins en moins nécessaire...

Mise à part ça, en passant de la version 4.0 à la 4.1, Adobe Camera Raw acquière également le support de nouveaux appareils (dont certains très importants) :

  • Canon EOS-1D Mark III
  • FinePix S5 Pro
  • Nikon D40x
  • Olympus E-410, Olympus SP-550 UZ
  • Phase One H 20, H 25, P 20, P 21, P 25, P 30, P 45
  • Sigma SD14

La liste des autres appareils supportés est ici. Une fois de plus, il convient de saluer la réactivité d'Adobe qui met systématiquement un point d'honneur à prendre en charge la plupart des nouveaux boîtiers très rapidement après leur sortie. On ne peut en dire autant de certains autres éditeurs. Leurs victimes se reconnaîtront ;-) qu'elles soient équipées de Sony Alpha ou de Leica M8 (on aimerait pas être à votre place, reconnaissons qu'il y a de quoi s'énerver).

Par contre, il est bien domage que la suite CS2 ne supporte pas de version ultérieur à ACR 3.7. En d'autres termes, pour profiter de ACR 4.x vous devez obligatoirement passer à CS3 (ou bien à Lightroom qui est beaucoup moins coûteux et en fait presque autant). Adobe nous avait fait le même coup avec la suite CS1 qui ne supportait pas ACR au delà de la version 2.4. De nombreux utilisateurs avaient ainsi étés obligé de passer à CS2 pour accéder aux version 3 de ACR seules capables de gérer les appareils récents comme le Canon EOS 5D.

Publié par VIBERT dans 90 - LOGICIEL : Adobe Photoshop | Permalink | Commentaires (6)


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM