En 2014 macandphoto change de nom, rendez vous sur

www.photoetmac.com

Merci d'updater vos bookmarks !

 

 

Accès direct :



« Lorsque le futur était... sinistre ? | Accueil | Navigateurs web et profils ICC ! Vive le Mac (et Expression Media)... »

mer. 15 août 2007

Lightroom ou Aperture ? Ma préférence (à moi)…

(ceci est un double de cette page, publié en catégorie Lightroom).

Je crois bien que ce coup-ci, la messe est dite ! Mon sentiment est que Lightroom 1.0 bat assez largement Aperture 1.5. Quelque soit le type de workflow envisagé, quelque soit le type de photos que vous réalisez et quelle que soit le type de machine sur laquelle vous travaillez…

Box_lightroom_112x112 Cette intuition (qui s'était imposée à moi au bout de quelques heures passées sur la première beta de Lightroom) est progressivement devenue une certitude depuis la sortie de la version 1... Pour autant, j’ai attendu longtemps avant de rédiger cet article. Pas question en effet de publier un tel verdict, sans de très sérieux arguments.

Aperture_box La question est stratégique pour beaucoup de photographes qui hésitent entre Aperture, Lightroom et d'autres solutions... Par exemple rester fidèle à iView Media Pro, dont on attend une grosse évolution lors de la sortie prochaine de sa nouvelle version sous le nom Microsoft Expression Media (cette mise à jour sera gratuite pour tout possesseur d'une version 3)...

J’ai d'ailleurs pris conscience que mon avis compte pour beaucoup, lors de l’achat de votre équipement, vos mails sympas le prouvent ! Je profite de l'occasion pour vous rappeller de poser vos questions en commentaires plutôt que par mail, afin que tout le monde en profite. A ma grande surprise, vous êtes quelques uns à avoir par exemple changé votre écran, en tenant compte de cet article (et vous avez bien fait)...

C’est une responsabilité qui me pousse donc à faire encore plus attention à ce que j’écris. Car vous êtes en moyenne 2500 à lire Macandphoto.com quotidiennement, avec des pointes impressionnantes (on est monté à 15.000 visiteurs / uniques par jour certains jours de scoop)…

Correction_2


Lourde responsabilité que d'afficher sa préférence...

Donc c’est en parfaite connaissance de cause, que je suis maintenant en mesure de vous livrer mon point de vue. Je suis convaincu, que Lightrom 1.0 bat assez nettement Aperture 1.5 aux points !

Rac_clav_petit Aux points et non par Ko ! Ce qui aurait été le cas, si l’on avait comparé la beta de Lightroom avec Aperture 1.0 (ça nous le savions déjà depuis ce tout premier article écrit lors de la sortie d'Aperture)…

Je sais que ce parti pris risque de déplaire un peu sur Macandphoto, et même de faire grogner derrière les Cinema Display (comme à chaque fois qu'on critique Apple, à commencer par ses écrans)… Vous étiez jusqu'à présent une majorité sur ce site à préférer Aperture et à l’utiliser (si l’on en croit notre sondage), mais on note que la cote de Lightroom remonte doucement depuis la sortie de sa version 1 (attention, le sondage cumule tous les votes depuis son ouverture, vous pouvez d’ailleurs retourner voter).

Light_10 Malgré tout, ma conviction est faite... J’ajouterais qu’il est peu probable qu’Aperture 2 parvienne à me faire changer d’avis (même si on ne peut pas l’exclure complètement). SI cela arrivait ce serait d’ailleurs une bonne nouvelle pour tout le monde, puisque la concurrence entre les éditeurs profite aux utilisateurs !

Mais l’avance prise par Lightroom me semble telle, qu’elle sera difficile à rattraper. Signalons en passant qu’il est fort intéressant de lire l’histoire de la genèse de Lightroom, dont l’histoire remonte à pas mal d’années sous le nom de code Shadowland

Correction_4


 Avantages de « première importance » pour Lightroom.

Je suis aussi certain de mon choix, que je suis certain de préférer Mac OSX à Windows XP (je n’ai pas eu l’occasion d’essayer très longtemps Vista). C’est dire ! Voici mes arguments de première importance en faveur de Lightroom :

  • La réactivité générale de Lightroom est bien meilleure, y compris après de multiples ajustements. En comparaison Aperture apparaît parfois insupportable de lenteur lors de certaines manipulations. La base de données de Lightroom est plus légère que celle d’Aperture et l’import des images est également plus rapide.
  • Il est donc possible de travailler sur des machines moins puissantes ce qui devrait convaincre un grand nombre d’utilisateurs d’adopter Lightroom. Un G4 à 1 Ghz seulement et 728 Mo de RAM sont théoriquement suffisant. Alors qu’Aperture exige un G5 à 1,6 Ghz, 1 Go de RAM et une carte graphique puissante. Qui peut le plus peut le moins, le logiciel d’Adobe s’avère par ailleurs extrêmement fluide sur les machines puissantes.

Correction_3

  • Lightroom existe sur Mac et PC. C’est une idée folle, mais je garde toujours à l’esprit qu’un jour, il pourrait m’arriver de ne plus travailler sur Mac… Soit que les PC deviennent aussi bon que les Mac. Soit qu’une catastrophe nous prive de Mac. Heureusement, le pire n’est jamais certain.
  • Lightroom est compatible avec les réglages d'Adobe Camera Raw (et vice versa)... Du moins les versions récentes 3.7 pour Photoshop CS2 et 4.0 pour la beta CS3 et suivantes. Sans oublier Photoshop Element et Adobe Bridge. Il est donc plus facile de « sortir » de Lightroom, si un jour cela s’avérait nécessaire.

Bibliotheque

  • Lightroom sait également générer et lire tous les fichiers DNG, contrairement à Aperture qui refuse (pour l'instant) de le faire... Il faudrait faire une pétition pour obliger Apple à prendre en compte le format DNG, sans quoi les utilisateurs d'Aperture resteront à jamais dans l'isolement.

 

  • Light_4_1Lorsqu’il s’agit de transmettre des RAW à des clients ou des amis (accompagnés de XMP), il y a donc de bonnes chances qu’ils profitent de mes réglages sur Mac ou PC, du moment qu’ils possèdent un logiciel Adobe (l’autre solution étant le DNG). Avec Aperture, impossible de transmettre des RAW et leurs réglages à quelqu’un non équipé de ce soft. La seule solution qu'il reste est d’envoyer des Tiff 16 bit, qui sont 5 à 10 fois plus lourds et potentiellement moins qualitatifs que les RAW.
  • Lightroom offre une très bonne compatibilité avec les metadonnées implémentées par iView Media Pro (Microsoft Expression Media), sans qu'elle parvienne toutefois à la perfection (mais dans ce domaine, la perfection n'est pas de ce monde). IVMP qui a prouvé depuis longtemps qu’il est le logiciel le plus compatible avec Photoshop et une référence incontournable pour la gestion de photothèque. Pour ce que j'en ai vu, la gestion des meta-données par lot me semble bien meilleure avec Lightroom qu'avec Aperture dans le cadre d’une activité professionnelle.
  • J’apprécie la finesse avec laquelle Lightroom et ACR 4 gérent l’exposition. Notamment la récupération des hautes lumières et l’amélioration des tons sombres… Le savoir faire d’Adobe me semble supérieur à celui d’Apple en la matière. Par ailleurs le nombre d’outils disponibles est exceptionnel. Par exemple le curseur « Vibrance » (issu du rachat de Raw Shooter) embale tout le monde, il permet de saturer l’image tout en préservant les tons chairs…
  • Light_3_1La prise en charge des formats RAW des nouveaux appareils photo est bien plus régulière et rapide par Adobe que par Apple (qui génère de nombreuses et longues frustrations). De plus la mise à jour du moteur RAW d’Aperture passe par une mise à jour de MacOSX lui-même, une situation pénible qui pourrait vous obliger à mettre à jour votre Tiger vers Leopard, même si vous n’en aviez pas l’intention…

Soyons beaux joueurs et reconnaissons qu’Adobe nous avait fait le même coup avec Photoshop CS1 qui ne supportait pas Adobe Camera Raw au delà de la version 2.4. De nombreux utilisateurs avaient ainsi étés obligé de passer à CS2 pour accéder aux version 3 de ACR, seules capables de gérer les appareils récents comme le Canon EOS 5D…


Avantages « de moindre importance » pour Lightroom

  • Lightroom possède une palette d’historique avec la gestion des instantanés, qui reste accessible indéfiniment (contrairement à Photoshop, car enregistrées dans les XMP). Alors qu’Aperture ne gère que des annulations multiples. Sur ce point Lightroom est bien supérieur et profite du retour d’expérience de Photoshop…
  • Lightroom bénéficie d’une meilleure conception ergonomie générale. Tout tombe naturellement sous le clic de la souris et l’on ne cherche jamais une fonction plus de 3 secondes (il n’en va pas de même avec Aperture)… Même si tout cela reste un point de vue finalement personnel, habitué que je suis à Photoshop depuis des années…
  • Grâce aux palettes latérales escamotables très astucieuses, on peut travailler sur de petits écrans (en reportage sur un Macbook par exemple). L’accès aux outils est immédiat grâce à des onglets efficaces. Les quelques innovations qui étaient l’apanage d’Aperture profitent maintenant également à Lightroom, les copies virtuelles notamment, ainsi que les piles (qu’Adobe avait paraît-il utilisé dans Element avant Apple)…
  • Aperture_ecran_10Tous les outils sont systématiquement disponibles sous le clic droit, ce qui vous sauve la mise lorsqu’on a oublié l'emplacement d'une fonction. Il existe beaucoup moins de menus contextuels dans Aperture et c'est regrettable...
  • La correction des poussières dans Lightroom est plus fluide que celle d’Aperture. Alors que Lightroom automatise l’usage du tampon de façon intelligente et rapide, Aperture se contente par défaut de "flouter" la zone en mélangeant les pixels. Il faut utiliser la touche option pour qu'il se comporte comme Photoshop (je ne l'avais pas découvert au début)... S'il y a beaucoup de taches à corriger, mieux vaut passer par Photoshop, car au bout de quelques dizaines de coups de tampon, le temps de réaction s'allonge et devient pénible...

Les quelques points suivants sont moins stratégiques que les précédents. Mais ils pèsent également dans la balance et méritent de ne pas êtres oubliés :

  • J’aime le mode d’affichage « Light outs » qui est assez mal traduit par « éclairage de fond », il permet de se retrouver dans l'ambiance d'une salle sombre avec une table lumineuse allumée. Splendide !
  • Les fonctions d’impression et de colorimétrie sont de très haut niveaux et vraiment efficaces dans Lightroom. Alors que l’impression pose parfois problème avec Aperture. Jusqu’ici je n’ai jamais utilisé autre chose que Photoshop pour imprimer en profitant de la gestion des profils ICC des images et de mon Epson… Maintenant il y a en plus Lightroom !
  • La présence d’un outil Courbe très élaboré dans Lightroom rassure (comme dans beaucoup de logiciels de traitement d’image). La courbe reste à ma disposition même si je n’en ai pas souvent besoin (j’utilise d’ailleurs assez peu celle de Camera Raw). L’outil niveau d’Aperture est intéressant, mais je le trouve beaucoup moins intuitif et moins précis que la courbe de Lightroom.
  • Je retrouve dans Lightroom l’ergonomie d’Adobe Camera Raw, mon derawtiser principal depuis longtemps, ce qui me fait gagner du temps… Son outil de copie des réglages (tout ou partie) d’une image à l’autre me satisfait parfaitement. Et je retrouve certains raccourcis claviers qui me sont familiers... Un seul exemple : beaucoup d’applications (de Photoshop à iView Media Pro en passant par Safari made in Apple), utilisent Pomme + et Pomme - pour la fonction zoom… Presque toutes les applications, sauf Aperture ! Il est vraiment idiot de se passer d’un raccourci clavier aussi universel et évident… C'est pour moi le signe d'un développement hâtif et d'études ergonomiques peu à l'écoute des photographes et de leurs habitudes.
  • Les fonctions d’export web de Lightroom sont exceptionnelles... Et soit dit en passant, elles m’intéressent beaucoup plus que la création et l'impression de livres, dont je n'ai pas grand chose à faire personnellement (c'est un des points forts d'Aperture régulièrement mis en avant). Lightroom permet même un export direct vers des serveurs FTP (comme iView d'ailleurs), alors qu’Aperture ne reconnaît que les comptes .Mac (que je trouve chers). Mais il est évidement possible d’utiliser son propre logiciel FTP pour publier les galeries d’Aperture qui sont elles aussi très belles. Aperture ne propose pas de galeries Flash, pourtant intéressantes pour beaucoup les photographes (il est en effet plus difficile de récupérer les images d'une page en Flash, que d'une page html par simple "glissé-déposé")…
  • Appert_111_snow3Grâce aux utilisateurs PC, le nombre de licences installées de Lightroom sera certainement plus élevé que celles d’Aperture. Ces nombreux clients assureront et garantiront le développement de ce logiciel. Pour cette même raison, l’architecture de plug-in de Lightroom est susceptible de connaître d’intéressants développements.
  • La licence de Lightroom vous permet d’installer le logiciel sur deux machines (Mac et PC, portable et bureau) tout en coûtant un peu moins cher (299 € ), qu’Aperture (319 €).

En résumé, tous ces éléments me donnent une grande confiance en l’avenir de Lightroom et en son développement à très long terme. D’ailleurs cette application est vitale pour son éditeur qui la soutiendra coûte que coûte.

Aperture ne représente par contre qu’une minuscule division au sein d’Apple… Qu’arriverait-il si ce logiciel ne donnait pas pleinement satisfaction d’un point de vue commercial ? Quels que soient les efforts de communication de la marque à la Pomme pour nous convaincre d’adopter Aperture, les exemples de produits lancés, puis abandonnés par Apple ne manquent pas…


Qui génère le meilleur « rendu », Aperture ou Lightroom ?

Comparer le rendu par défaut de ces deux applications pour dire quel est le meilleur, ne me semble pas très intéressant ! Ne comptez donc pas sur moi pour me prononcer sur cette question, d’autant que l’exercice est délicat, tant il fait appelle à des notions parfois subjectives. Nous ne partageons pas forcément les mêmes mots pour évaluer la qualité d’une image…

Certains photographes préfèrent Aperture pour son rendu plus vif et soit disant « plus argentique ». D’autres défendent le développement plus nuancé de Lightroom… Pour ma part je ne suis pas trop inquiet sur les capacités d’Adobe à proposer des réglages par défaut neutres et performants.

Je note qu’Aperture est plus souvent critiqué (on se souvient des errements de la version 1.0) que Lightroom, qui rassure plus facilement (l’expérience acquise avec Adobe Camera Raw depuis des années me semble irremplaçable).

Mais au final, tout cela n’a aucune espèce d’importance... Car ces deux logiciels sont justement là pour vous permettre de prendre le pouvoir et décider vous-mêmes du rendu que vous désirez pour vos images. Tous les outils sont à votre disposition pour cela. Pas la peine d’utiliser Lightroom ou Aperture, si c’est pour en rester aux réglages automatiques non ?

Dans ce cas, mieux vaudrait confier vos RAW, aux bons soins des logiciels fournis par les fabricants de vos appareils pour des conversions idéales. Ou même à iView Media Pro qui converti parfaitement vos RAW à la demande dans le format de votre choix (Tiff, jpeg, psd...) en utilisant au choix le moteur d'Apple (celui d'Aperture donc) ou celui du fabricant de l'appareil photo (à régler dans les préférences après avoir installé les logiciels fournis avec l'appareil)...

Car après tout, DPP et Capture NX sont les plus qualifiés pour cela… Ils savent même exploiter certains secrets des fichiers CR2 et NEF, qui resteront toujours inaccessibles tant à Lightroom qu’à Aperture.



L’accentuation et la gestion du bruit de Lightroom devront progresser !

Le seul véritable point faible de Lightroom est à mon sens, le manque d’une gestion plus avancée de l’accentuation et de la gestion du bruit… Mais c’est le lot de presque tous les derawtiser et Aperture n’est pas vraiment plus doué dans ces domaines : même s’il offre 2 ou 3 curseurs de plus, il se montre moins réactif, ce qui rend le travail sur l'accentuation peu efficace…

Les outils trop basiques de Lightroom, sont directement issus de ceux de Camera Raw et obligent souvent à passer par la case Photoshop... Pourtant, s’il est bien un éditeur expert de ces questions, c’est évidement Adobe (explorez donc les outils avancés de Photoshop pour vous en convaincre)… Alors ?

Correction

Les experts le savent bien : très peu d’utilisateurs ont le niveau suffisant pour prendre véritablement le contrôle de l’accentuation de leurs images en toute sécurité. La plupart d’entre eux « abîment » leurs images plus qu’autre chose, dès qu’ils utilisent l’accentuation et la correction du bruit (je suis passé par là il y a quelques années)…

Ceci expliquerait-il cela ? Adobe aurait-il choisit de « brider » son logiciel, en attendant de mettre au point des outils plus conviviaux et plus faciles ?

Rencontres après rencontres, stages après stages, je constate à quel point les photographes sont démunis en ce domaine et manquent d’expérience. Tout ça, faute d’imprimer leurs images régulièrement. Car il y a une différence entre observer des images à la taille écran et étudier des tirages à la taille finale prévue pour l'impression ! Il m’a fallu personnellement plusieurs années et des litres d’encre Epson, sans oublier l’étude de mes images publiées dans la presse, des catalogues et des livres pour finalement maîtriser cette question.

Logoaperture_rond_2Généralement les images publiées en Offset semblent insuffisamment accentuées : la question est donc jusqu’où ne pas aller trop loin avec l’accentuation... Gérer l’accentuation avec Photoshop me prend donc beaucoup de temps…

Dans les cas difficiles, je l’applique par zones après avoir fait une sélection et je l’atténue ensuite par endroits grâce à l’outil Forme d’historique, qui est tout simplement magique... Les progrès arrivés depuis la CS2 (Accentuation optimisée, que j’utilise pour 70% des images) ont également changé et compliqué la donne (on a maintenant l’embarras du choix). À ce propos, je vous recommande une fois de plus la lecture de l’ouvrage de Bruce Fraser, Netteté et accentuation avec Photoshop CS2.

Pour refermer cette parenthèse, je suppose donc qu’Adobe en encore occupé à peaufiner son outil d’accentuation et de débruitage des RAW (et cela ne doit pas être si simple). Je fais le pari qu’il arrivera comme une belle surprise dans une prochaine version de Lightroom…



Une base très saine en vue d'évolutions futures...

La bonne réactivité et la légèreté de la version 1.0 de Lightroom nous laissent en tout cas espérer de très bonnes choses pour le futur... Voici de quoi je rêverais personnellement :

  • Light_8_1Des corrections par zone, similaires aux U-Point de Capture NX. En ce sens le réglage couleurs d’Aperture (qui ressemble à une sélection par « Plage de couleurs » dans Photoshop) est un point fort du logiciel d’Apple qui est plus facile à appréhender que celui de Lightroom.
  • Des options de correction d’objectif plus avancées, telles que l’on trouve dans Photoshop. Sans forcément aller aussi loin qu’avec DxO, afin de ne pas ralentir exagérément le logiciel...
  • On attend impatiemment une gestion du double écran par Lightroom… C’est un élément vraiment fondamental et très agréable sur Aperture qui fait réellement gagner du temps lors de l’éditing. La remarque s'applique également à iView Media pro qui gagnerait encore en efficacité si l'on pouvait afficher son excellente table lumineuse sur un second écran.
  • Une table lumineuse aussi simple, efficace et rapide que celle de iView Media Pro, qui reste ma référence. Le mode Comparaison de Lightroom est très inférieur à la table lumineuse de iView qui réunit à elle seule les avantages des modes Comparaison et Ensemble de Lightroom)… Tout ça est à revoir je crois, en s’inspirant  éventuellement du mode Plein écran d’Aperture qui n’est pas si mal que ça...
  • La fonction Piles devrait progresser et devenir plus visuelle (celle d’Aperture est nettement plus impressionnante). On espère également très fort l'arrivée des piles dans Expression Media (le nom de la prochaine version de iView Media Pro).
  • On aimerait disposer d’espaces de travail configurables et mémorisables tels qu’on peut les organiser avec Photoshop et Bridge. On aimerait paramétrer finement l’affichage des données IPTC et EXIF à la façon de iView Media Pro, dont les options de vue permettent de personnaliser l’interface les couleurs, les polices, leur mise en forme, les champs à afficher, le nombre de lignes de chaque champs, la taille des vignette, ect... Ce qui permet de créer des catalogues aux Look très différents selon les types de projets. Une aide visuelle dont je ne saurais plus me passer !

Évidement Lightroom n’est pas parfait, comme tout logiciel en version 1.0 et il sera évidemment amélioré par petites touches au fil de versions… Mais une chose est évidente : la base que constitue cette version 1.0 est exceptionnelle et facilitera les progrès à venir. On se rappel qu’Apple avait du reprendre à zéro nombre de fonctions de la version 1.0 (autant d’énergie qui n’a pas été consacrée à optimiser les autres fonctions de l'application)…



Ras le bol des fonds noirs...

Aperture_ecran_9_1Dernier détail : je n’apprécie plus vraiment les logiciels sur fond noir. Car le noir n’est pas neutre contrairement au gris… Et je crois que ce noir pénalise Lightroom auprès de nombreux utilisateurs. Personnellement je m’en lasse déjà, (c’est également le cas pour DxO)…

Dans le même temps, tout le monde apprécie dès le premier coup d’œil, les gris délicats d’Aperture qui sont extrêmement agréables et donnent toute leur place aux photos, ce qui laisse croire à tord que l'ergonomie d'Aperture est meilleure (malheureusement, plus joli ne signifie pas toujours plus ergonomique). Il serait donc indispensable qu’Adobe permette de paramétrer plus en détail les couleurs de l’interface, un peu à la façon des Options de vue de iView et de la beta de Bridge.



Pour autant, je continue de travailler avec iView Media Pro !

Cet article est peut-être le plus important à avoir été posté sur ce blog depuis sa création en 2004. Tout simplement car il pourrait pousser certains d’entre vous à choisir une application pour de nombreuses années. Il faut rester en effet conscient, que lorsqu’on s’embarque sur des logiciels comme Lightroom ou Aperture c’est pour du long terme (qu’on le veuille ou non)… C’est tout particulièrement vrai dans le cas d’Aperture qui aurait - plus que d’autres - tendance à vous retenir prisonnier.

Iview_new

Voilà pourquoi à titre personnel je préférerais longtemps encore, utiliser iView Media Pro (Expression Media) pour la gestion de mes 800 Go de stock ! Et je crois qu’une majorité de photographes qui maîtrisent bien cet outil génial auront fait le même choix… Car ni Lightroom, ni Aperture ne sont - dans leurs versions actuelles - tout à fait capables de le remplacer.

Cela pourrait venir, mais nous n’y sommes pas encore. Et oui ! On ne change pas une équipe qui gagne… En plus de ses caractéristiques inimitables, iView Media Pro me laisse le choix d’utiliser le meilleur derawtiser disponible du moment, en fonction du type d’images à traiter. Selon les cas, j’opte pour :

  • Adobe Camera Raw 4.0 (celui de la Beta de CS3) qui utilise le même moteur que Lightrom avec qui il est compatible.
  • Nikon Capture NX pour les NEF : l’utilisation des U-Point est un plaisir extraordinaire, qui m’évite de faire des sélections par Plage de couleurs dans Photoshop.
  • Canon Digital Photo Professional parfois, car la qualité de derawtisation des RAW Canon est la meilleure et il me permet de profiter des Styles d’Images…
  • DxO l’original logiciel made in France : quand j’ai un peu de temps libre et dans des cas très particuliers (utilisation du 16-35 f/2.8 à pleine ouverture sur le Canon EOS 5D)…


Un choix qui engage pour des années.

Pour autant je n’exclus pas un jour de basculer tout ou partie de mon Workflow sur Lightroom (sans toutefois me passer des centaines de catalogues iView consciencieusement accumulés depuis des années)... Mais si ce jour devait arriver, ce ne serait qu’après avoir scrupuleusement comparé Lightroom 2.0 avec les évolutions prochaines d’iView Media Pro (pardon : Expression Media)… Dont on ignore encore tout et dont j'espère beaucoup !

Il est donc urgent d’attendre… Pour résumer, je conseillerais à ceux qui recherchent une alternative à iView Media Pro, de se tourner plutôt vers Lightroom que vers Aperture... Quoiqu’il en soit, comparez bien Lightroom face à Aperture et ne vous décidez pas à la légère car revenir en arrière ne sera pas une partie de plaisir !



Quelques lectures sur le thème Aperture face à Lightroom :

Aperture / Lightroom : un débat constructif au Club Photoshop

Gilbert Volker : Prise en main de Lightroom 1.0

Cuk.ch : Pourquoi j'ai flashé sur Adobe LightRoom
Cuk.ch : Survol d'Adobe Photoshop Lightroom 1.0

Téléchargez la version d’essai de Lightroom
Téléchargez la version d’essai d'Aperture
Téléchargez la version d’essai de iView Media Pro

Vous pouvez essayer IVMP pendant 21 jours, si vous êtes convaincus vous pourrez acquérir votre licence  ici à -15%. Il est possible de cumuler la remise 15% "Affiliate" avec l'offre de mise à jour gratuite vers Expression Media annoncée par Microsoft :

Free_upgrade_iview_468


Par VIBERT dans 90 - LOGICIEL : Apple Aperture | Permalink | Commentaires (0)

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c048f53ef00e54ff41d4a8834

Listed below are links to weblogs that reference Lightroom ou Aperture ? Ma préférence (à moi)…:

Commentaires


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM