En 2014 macandphoto change de nom, rendez vous sur

www.photoetmac.com

Merci d'updater vos bookmarks !

 

 

Accès direct :



« novembre 2007 | Accueil | janvier 2008 »

dim. 30 déc 2007

Site en pause... pour cause de bonne neige !

Effectivement , l'anticyclone s'installe, les températures restent froides et la neige est préservée (vue de la fenêtre de chez Sandra à La Clusaz). Donc vacances obligatoires, snowboard et un peu d'images... Mon comparatif EOS 40D vs 300D est quasiment fini, mais il faudra attendre ! Rendez-vous dans une semaine... Si ma prose vous manque, il reste toujours mon bouquin.

_dsc0176_web_1200px

Publié par VIBERT dans 70 - CONSEIL : Prises de vues | Permalink | Commentaires (11)

jeu. 27 déc 2007

Petite histoire des reflex Olympus...

Olympus a toujours tenu une place à part synonyme d’excellence et de choix audacieux, privilégiant systématiquement la compacité des appareils, pour le plus grand confort des photographes. Un petit historique est je pense intéressant afin de mettre en perspective cette étonnante caractéristique (vous trouverez ici une page très complète en anglais sur l'histoire de la marque).

AsahiTokiwaLa Takachiho Seisakusho est fondée en 1919 par Takeshi Yamashita. Elle fabrique des thermomètres à ses débuts, avant de se concentrer sur la fabrication de microscopes à partir de 1923.

Elle est renommée Olympus Optical Co. en 1949, en référence au Mont Olympe où vivent les douze divinités de la mythologie grecque, ainsi qu’au Mont Takachiho ou vivent les dieux et déesses de la mythologie Japonaise.

Pop01_semi Le Semi-Olympus 1 de 1936 est équipé du premier objectif Zuiko développé par la société. Il sera suivi de l’Olympus Six (6x6) en 1940 et d’autres moyens formats y compris l’Olympus Flex de 1952, un reflex à double objectif inspiré du Rollei Flex.

Pop05_35i En 1948 Olympus distribue l’Olympus 35I, un des premiers appareils 35 mm sur le marché Japonais dont la première version produit des images de 34x32 mm. Ce 35I est surnommé « ickpocket » car il est aussi rapide qu’un pickpocket. Il est déjà léger et compact, ce qui restera la marque de fabrique Olympus. Le 35 S-3,5 sera en 1955, le premier appareil Japonais à levier d’armement rapide.

Pop09_pen En 1949, l’Olympus Pen est le premier représentant d’une lignée fameuse d’Olympus faisant le choix du demi format en vue d’une compacité maximale (72 images de 18x24 mm sur un film 35mm). Il se vendra 17 millions de Pen jusque dans les années 70. Un reflex Pen F sera même fabriqué en 1963 accompagné d’une vingtaine d’objectifs.

En 1973, c’est avec l’OM-1, qu’apparaît le très polyvalent système reflex professionnel Olympus OM, que l’on peut même adapter à des microscopes et des télescopes. Il comptera jusqu’à 14 boîtiers et 60 optiques Zuiko, très appréciés pour leur compacité et leurs grandes ouvertures.

Pop20_om1Plus petit et plus léger reflex de son époque, ce premier boîtier OM est lancé sous le nom de M-1. Il connaît un tel engouement que Leica demande à Olympus d’en changer le nom afin d’éviter toute confusion avec ses propres Leica M. En 1975, l’OM-2 adopte le mode Priorité vitesse. En 1983, les OM-4 et OM-4Ti (en titane) possèdent un bar-graphe LCD pour contrôler l’exposition dans le viseur et constituent le haut de gamme professionnel. En 1984, l’OM-2SP dispose du premier mode Programme sur un Olympus.

Pop26_om10 La gamme des OM amateur débute en 1979 avec l’OM10 ; les OM amateurs portent un numéro à deux chiffres alors la gamme pro n’a qu’un seul chiffre. Peu onéreux, il offre la priorité vitesse et connaît un vif succès. Il est suivi en 1982 de l’OM30, équipé d’un dispositif confirmant la mise au point. Puis en 1985 de l’OM40, qui propose l’EPS (Electro Selective Pattern) une forme de mesure de lumière par zones.

Pop29_om707 En 1986, l’OM707, accompagné de huit objectifs AF est l’unique tentative d’Olympus de lancer un reflex autofocus. Une version manuelle, l’OM101 est également proposée, qui sera la dernière de son espèce. Sans qu’Olympus ne réagisse, le système OM sera progressivement balayé après 1985 par les autofocus Minolta, Nikon puis Canon.

Pop44_mjuLa firme abandonne le secteur des reflex à ses concurrents durant près de vingt ans ! Et se concentre sur la production de bridges mono objectif à visé reflex (IS-1000 à IS-3000) et de compacts au design efficace, les Mju qui seront produits à plus de 25 millions d’exemplaires à partir de 1991.

Szx16 Parallèlement Olympus s’est depuis plusieurs décennies, développé dans l’industrie des systèmes de mesure, des microscopes, des endoscopes (dont elle est leader mondial), des systèmes d’analyse sanguine, dans l’imagerie et le matériel médical...

V50Olympus fait également une courte irruption dans la vidéo grand public, invente la microcassette en 1980. Elle propose toujours une gamme de dictaphones numériques et met au point un système optique laser, adopté par de nombreux fabricants de lecteur de CD. La société est logiquement renommée Olympus Co. en 2003.

Pop54_vc100 En 1988, Olympus qui est parmi les pionniers du numérique, annonce un appareil photo video analogique : le Still Video VC-100, suivi en 1993 du VC-1000 capable d’enregistrer 31 images de 0,38 megapixels dans sa mémoire de deux Mo. Sony conduit des recherches similaires avec le Mavica MVC-5000 (Magnetic Video Camera), ainsi que Canon avec le XapShot et Nikon avec le QV-1000C. En 1994, l’Olympus Deltis VC-1100 est l’un des premiers système permettant aux reporters d’expédier leurs images par téléphone.

Pop67_c1400l À partir de 1996, Olympus est parmi les premiers à proposer des appareils photo numériques performants et accessibles au public avec la gamme Camedia. Une lignée de reflex mono objectif est même initiée à partir de 1997 avec les Camedia C-1400L et C-2500L, puis les E-10 et E-20.

Pop69_e10 En 2003, Olympus annonce son retour aux reflex à optiques interchangeables avec le E-1, qui est un descendant des E-10 (à gauche) et E-20.

Pop70_e1 Toujours avec le souci de réduire l'encombrement, Olympus propose avec son E-1, un nouveau standard de baïonnette appelé FourThirds, crée avec Kodak. Il est ouvert aux autres fabricants et adopte le ratio 4/3, commun aux appareils numériques compacts et aux moniteurs informatiques et TV.

Pop71_e300 Une bague permet d’adapter les anciennes optiques OM à ces nouveaux boîtiers E-1 et E300 aux designs relativement avant-gardistes…

Bien qu’ils soient les premiers à offrir une solution anti-poussière efficace, ces reflex peinent dans un premier temps à trouver leur public. D’une part, Canon et Nikon produisent des reflex numériques depuis des années, d’autre part leurs montures d’objectifs ont eu tout le loisir de s’imposer au cours des décennies précédentes. Les photographes équipés en optiques EF (Canon EOS), ou F (Nikon) ont donc peu de raison objectives d’abandonner leur marque habituelle.

P1c1_e2_ol4b Heureusement en 2006, Leica et le géant Panasonic adoptent le standard FourThirds à leur tour, élargissant quelque peu la compatibilité du système FourThirds et le parc optique disponible. En 2007, Olympus revient vers des formes de reflex plus conventionnelles avec les E-410 et E-510 équipés de capteurs Panasonic de 10 MP.

Par leur compacité record et leurs caractéristiques équilibrés, ces derniers sont perçus comme un revival génial de l’OM10 et semblent promis à un succès certain. Un reflex Expert le E-3 est par ailleurs attendu pour le début de 2008...

P1c1_e2_ol4a L’Olympus E-410 est le plus petit du marché mais sa prise en main est très satisfaisante... Pour bien utiliser son viseur plutôt étroit, il faut bien « coller » l'œil contre l’appareil.

P1c1_e2_ol52_2 Les E-410 et E-510 disposent d’un viseur net et précis, bien qu'assez petit (vu la taille du boîtier à l’impossible nul n’est tenu). D’autant que le ratio 4/3 n’arrange rien. On regrette un peu que les trois collimateurs soient autant regroupés au centre. La prochaine génération disposera probablement de collimateurs plus nombreux.

Publié par VIBERT dans 00 - A RELIRE CET ETE (BEST OF) , 00 - COUPS DE COEUR , 80 - APN : Olympus | Permalink | Commentaires (6)

mer. 26 déc 2007

Vérités et mensonges sur Windows Vista

Pour ne pas critiquer dans le vide et pour éviter de parler de ce que l'on ne connaît pas : la lecture du dossier " Vérités et mensonges sur Windows Vista" me semble indispensable !

" Adopté par les uns, rejeté par les autres, le dernier des systèmes d'exploitation de Microsoft ne fait pas l'unanimité. Pour de bonnes raisons parfois, mais aussi à cause de rumeurs souvent infondées. "

Publié par VIBERT dans 20 - WINDOWS : sur PC & sur Mac | Permalink | Commentaires (13)

mar. 25 déc 2007

Un nouveau viseur ? Un nouveau Canon ?

Trouvé ce matin un petit lien Google Adsens " Cours Photo Canon gratis. La photo pro à la portée de tous : Téléchargez le cours Photo gratuit ! " Programe aléchant : je clic et je tombe sur cette page...

Viseur_canon_4

Tiens ? Quelque chose m'intrigue... Canon nous préparerait-il un nouveau viseur ? Vérifications faites, pas du tout. Puisque l'on peut reconnaitre ici le viseur d'un Sony Alpha, avec ses neufs colimateurs autofocus... Décidément ;-)

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Sony (Konica Minolta) | Permalink | Commentaires (3)

dim. 23 déc 2007

Histoire de Noël... à lire jusqu'au bout !

J'ai choisi de vous livrer pour Noël un texte que j'ai relu plusieurs fois ces derniers mois... Et je dois dire qu'a chaque fois, il m'a comme "rechargé" d'une certaine énergie positive ! Lisez le jusqu'au bout, ça vaut le coup...

« ... Je veux vous faire partager aujourd’hui trois expériences qui ont marqué ma carrière. C’est tout. Rien d’extraordinaire. Juste trois expériences.

La première concerne les incidences imprévues. J’ai abandonné mes études au Reed College au bout de six mois, mais j’y suis resté auditeur libre pendant dix-huit mois avant de laisser tomber définitivement. Pourquoi n’ai-je pas poursuivi ? Tout a commencé avant ma naissance. Ma mère biologique était une jeune étudiante célibataire, et elle avait choisi de me confier à des parents adoptifs. Elle tenait à me voir entrer dans une famille de diplômés universitaires, et tout avait été prévu pour que je sois adopté dès ma naissance par un avocat et son épouse.

Sauf que, lorsque je fis mon apparition, ils décidèrent au dernier moment qu’ils préféraient avoir une fille. Mes parents, qui étaient sur une liste d’attente, reçurent un coup de téléphone au milieu de la nuit : « Nous avons un petit garçon qui n’était pas prévu. Le voulez-vous ? » Ils répondirent : « Bien sûr. » Ma mère biologique découvrit alors que ma mère adoptive n’avait jamais eu le moindre diplôme universitaire, et que mon père n’avait jamais terminé ses études secondaires. Elle refusa de signer les documents définitifs d’adoption et ne s’y résolut que quelques mois plus tard, quand mes parents lui promirent que j’irais à l’université.

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 01 - VU SUR LE NET ! | Permalink | Commentaires (11)

jeu. 20 déc 2007

Le coup de gueule de Chasseur d'Images... plus un conte moderne !

Si d'une main "Canon se paie les blogs" comme le dit très bien Zone-numerique et comme nous l'expliquions ici-même... De l'autre Canon "coupe les vivres" à Chasseur d'Images ! En retirant ses pubs... Ahah ! Si ça n'est pas une belle stratégie de la carotte et du bâton ça ? Voici ce qu'on peut lire chez eux ce soir :

" ...un incroyable coup de bâton : les annonces prévues pour Chasseur d'Images ont été transférées à un autre magazine ! En 30 ans d'existence, c'est la première fois que nous subissons une telle mesure "

Imgphp A consulter absolument sur le site de Chasseur d'Images, à qui j'exprime d'ailleurs ma confraternelle solidarité et celle (je le suppose) d'une majorité de lecteurs de Macandphoto.

Je suis d'ailleurs près à échanger mes 15 barils de blogs quotidiens gratos (surtout s'ils venaient à être envahi de publi rédactionnel)... contre un seul baril mensuel payant de Chasseur d'image (même s'il devait augmenter)... Même si je persiste à trouver leurs Une furieusement ringardes (mais un Chasseur d'Images design, perdrait son âme ! Alors ne changez rien les gars).

Et j'en dirais autant de la plupart des mensuels photo Français : Réponse Photo, Le Photographe, Déclic Photo, Le Monde de la Photo...

Même si c'est bien à Internet (et particulièrement à Rob Galbraith), que l'on doit d'avoir mis le doigt sur le problème d'autofocus de l'EOS 1Dmark III (qui n'était donc pas une légende comme je l'avais d'abord supposé) et qui apparement, à coûté ses pages de pub à CI.

Maintenant, cauchemardons un peu ensemble... "Psychotons" un bon coup et imaginons le pire scénario possible : un cauchemard digne de 1984...

Nous sommes en décembre 2017 ! Plombé par le prix du papier (il n'y a plus d'arbres à couper), les coûts salariaux et le baril de pétrole (à 200 USD on ne livre plus les kiosques), la presse écrite vit ses dernière heures ! Car il est devenu bien trop cher d'imprimer, à l'heure ou les écran souples et le iPaper d'Apple (qui vient de passer à la 7G) ont conquis les foules connectées 24h sur 24...

Les quotidiens et les mensuels qui ont tardé à investire sur le net sont au abois ! Ils sont débordés par des armées de bloggers au chomage, qui informent gratuitement le monde entier (tous les emplois étant délocalisés, ne nous reste que la matière grise et beaucoup de temps à tuer depuis l'avènement des "25 heures")...

Pour survivre, ces millions de blogeurs (dont une minorité d'ex-journalistes nostalgiques prêt à tout pour reprendre la plume) sont sponsorisé par des industriels (Monsanto, Microsoft, Sony, Mac Donald, Apple, Areva, Canon, Philipp Moris, Samsung, EADS, Gazprom) qui financent leur travaux et sponsorisent leurs reportages au nom de LA liberté d'expression !

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE GUEULE ! | Permalink | Commentaires (54)

Thesaurus, mots-clefs et préférences diverses : migration d'iView vers Expression Media

Question importante et récurente dans ma boîte email : lors du passage de iView à Expression Media, vous ne retrouvez plus certaines préférences, vos mots-clefs ainsi que les fameux et performants thesaurus (dont nous parlions ici)... Thesaurus (qui avec d'autres outils du même genre) confortent la supériorité écrasante de iView pour la gestion d'une photothèque professionnelle (cela n'intéresse évidement que ceux qui en ont vraiment besoin, les photographes amateurs n'ont que faire de construire leur thesaurus).

Pas de panique ! C'est normal et c'est Aymeric (photographe qui a un très beau site) qui rappelait d'ailleurs la solution dans un commentaire :

"Le thesaurus de mots clès et toutes les autres bases de champs d'annotations ne sont plus disponibles sous Expression media.

Thesaurus_detail_finder_degMais rien n'est perdu, Iview et Expression Media (Mac et PC) s'installent dans un répertoire propre. Il suffit de copier les fichiers *.txt de iView et de les coller dans le répertoire equivalent d'Expression Media.

Il ne faut pas se leurer, Expression Media n'est pour l'instant qu'un clone d'iView. Il suffit, pour ceux qui ont migrés sous Expression media de déplacer leurs répertoires de thesaurus."

Et voilà ! C'est d'ailleurs la même méthode à appliquer pour synchroniser les thésaurus, préférences d'affichage, groupes d'anotations d'une machine à l'autre. Ce que je fais régulièrement vers mon videur de carte de luxe (mon Macbook Pro ;-)... Quelqu'un pourrait-il maintenant nous indiquer une solution pour changer les icones d'Expression Media ? Cela ne doit pas être si compliqué.

Publié par VIBERT dans 90 - LOGICIEL : Expression Media | Permalink | Commentaires (6)

Test terrain de l'Olympus E-410 sur le Monde de la Photo.com

Ce soir sur le Monde de la Photo.com, mon reportage consacré à l'Olympus E-410 (pas un publi reportage, un vrai test terrain ;-) Trois semaines de bonheur sur... et sous l'eau. Grâce à son caisson étanche unique, ainsi qu'à un fabuleux grand angle : le Zuiko ED 7-14 mm f/4.0, qui mérite vraiment d'être découvert.

Vibert_guad_2512_2

Retrouvez les photos et le texte intégrale du reportage ici... Petit bonus, vous pouvez consulter ma galerie perso Actionreporter.com/guadeloupe (réalisée via un template personnalisé pour Expression Media), dont certaines images comportent des légendes et conseils complémentaires, ainsi que les données EXIF qui vous aideront à tout comprendre de leur réalisation...

Publié par VIBERT dans 75 - TEST : Test de terrain , 80 - APN : Olympus | Permalink | Commentaires (5)

Expression Media, NEF optimisés, Mac PPC et MacIntel : le micMac !

Je reçois aujourd'hui au petit mail de Bernard : "J'ai depuis peu un Nikon D300 (en remplacement d'un D200), un Macbook pro à processeur Intel core duo qui fonctionne sous tiger  (10.4.11). J'ai Expression Media 1.0 pour Mac et je suis frustré de constater que je ne peux pas faire de galeries visualisables de mes NEF de D300, alors que je pouvais le faire sans  problème avec ceux du D200"...

Et bien, je n'ai pas trouvé de solution pour l'instant, si ce n'est de repasser sur iView Media Pro 3 et processeur PPC ( ! ) Et oui... Car effectivement, cela marche très bien sur un bon vieux G5 Bipro :

Sur mon G5 bipro (MacOS 10.4 pour processeur PPC) :

  • Le bon vieux iView Media Pro 3.1.3 reconstruit les vignettes des NEF du Nikon 300D (même si c'est assez long) ! Oui, vous avez bien lu : ce bon vieux iView Media Pro 3.1.3, "voit" les NEF du Nikon 300D...
  • Mieux encore ! iView 3.1.3 sait même lire les NEF optimisés (on voit les modifications apportées par Nikon Capture NX, les uPoint, etc), ce qui est fort pratique... Aucun autre catalogueur n'en est capable (ni Lightroom, ni Aperture), le seul a savoir faire ça est le petit Nikon View NX (remplaçant gratuit de Picture Project, mais il s'agit d'un simple explorateur de fichier, pas un catalogueur).

Cela ne marche évidement qu'après avoir choisi le moteur "du fabricant" (onglet RAW) dans les préférences de Rendu des media... Et après avoir installé les logiciels Nikon à jour (la dernière version de Nikon Capture NX qui supporte le 300D). En effet, le moteur RAW de Mac OSX semble encore incapable de lire les NEF du 300D (voilà selon moi une des vrais raisons d'éviter Aperture)...

  • Par contre Expression Media 1.0.8 ne voit pas encore les NEF du 300D (même après avoir effectué le service pack 1 qui permet de lire certains type de RAW qui n'étaient pas supportés dont le Sony Alpha). Pas mieux avec la version 2 beta dont je dispose...
  • Concernant le D200 : Sur la même machine Expression Media 3.1.3 voit les NEF du D200 (brut de l'appareil), ainsi que ces mêmes NEF modifiés par Nikon Capture NX (l'effet des Upoint)... Alors qu'Expression Media 1.0.8 ne voit pas les modifications apportées par Nikon Capture NX (étrange)...
  • Heureusement miracle : la version 2 beta d'Expression Media voit à nouveau les NEF optimisés, à savoir les modifications apportées par Nikon Capture NX (notamment les uPoint).

Sur mon Macbook Pro Core Duo simple (MacOS 10.4 pour processeur Intel) :

  • Dans les mêmes conditions (réglages rendu fabricant et Nikon software à jour), aucun de mes trois logiciel (iView, EM 1, EM2ß) ne voit les NEF du Nikon D300. Evidement tous les trois voient bien les NEF du D200...
  • Ce qui me semble très embêtant et même très inquiétant : c'est que ma version 2 béta qui voit les NEF optimisés sur quand elle tourne sur le G5... ne les voit plus sur le MacIntel ! La tuile...

Sur le même Macbook Pro... Mais sous Windows XP (via Parallels) :

  • Expression Media 1.0 PC voit très bien les RAW optimisés du D200 (ainsi que les NEF modifiés par Nikon Capture NX)...
  • J'ai mis à jour Nikon Capture NX sur mon Windows XP, mais EM ne voit pas encore les NEF du 300D (une mise à jour est attendue pour cela, espérons que ça ne tarde pas trop).
Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 90 - LOGICIEL : Expression Media | Permalink | Commentaires (6)

mer. 19 déc 2007

Petit historique des reflex Fuji

La firme tire son nom du Mont Fuji, au pied duquel se trouve Ashigara ou la Fuji photo Film Co. Ltd s’établit en 1934, suite au rachat de la division photo de la Dainippon Celluloid Co tout premier fabricant d’émulsion Japonais.

250pxfujifilm_logosvgFuji est crée dans le but de produire du film pour le cinéma et de la pellicule photo (vous trouverez ici un historique détaillé en anglais).

Les trois premières années de Fuji sont difficiles car la clientèle ne fait confiance qu’aux produits importés. Un ingénieur Allemand est donc embauché afin d’optimiser la qualité des émulsions (la technologie Allemande est la référence de l’époque).

Fuji_mt_s En 1936 Fuji produit ses premiers films pour le cinéma et la photo ainsi que du film pour rayon X, à destination de l’imagerie médicale. L’activité décolle progressivement et en 1938 une seconde usine est construite à Odawara.

P045_02 En 1944, suite à l’acquisition de l’Enomoto Kogaku Seiki Manufacturing, Fuji est renommée Fuji Photo Optical Co. Pendant les années de guerre, la production civile est suspendue : seuls priment les besoins militaires.

P060_01 Après la guerre, Fuji conquiert le marché intérieur et exporte ses produits optiques. En 1948, Fuji lance son premier appareil Fujica (Fuji + Camera) et son premier film diapo couleur d’une sensibilité de 10 ASA. À partir de 1954, sont produits les objectifs Fujinar et Fujinon.

Autom En 1961, Fuji lance le Fujicolor R100, un film diapo d’une sensibilité de 100 ASA. Le Fujica Auto-M est en 1962 le premier appareil photo à régler automatiquement vitesse et ouverture.

En 1962, naît la Fuji Xerox Co. Ltd, un joint venture avec Rank Xerox Ltd qui inaugure une période de grande diversification. Fuji est la première société Japonaise à fabriquer des bandes magnétiques (ses premières recherches dans ce domaine datent de 1954).

En 1965, un bureau de 6 personnes est ouvert dans l’Empire State Building à New York. Fuji Europe est créée en 1966. Pour se lancer à la conquête du monde, Fuji doit rendre ses produits compatibles avec la chimie de développement des films Eastman Kodak qui dominent largement le marché mondial.

Fujica_st701 En 1970, le Fujica ST 701 est le premier reflex à cellule silicium, il est suivi en 1972 du Fujica ST 801, premier reflex comportant une diode dans le viseur.

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Fujifilm | Permalink | Commentaires (4)

lun. 17 déc 2007

Video d'initiation à Expression Media en ligne...

Voici une petite vidéo d'initiation à Expression Media que je vous ai concocté (découverte des 4 modes d'affichage de l'interface spécialement destinée aux débutants)... On y parle notamment de la table lumineuse, apprenez d'ailleurs qu'elle sera disponible en double écran sur la version 2 : c'est vraiment génial à utiliser (mais ne le répétez pas, c'est dans la beta ;-)

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 90 - LOGICIEL : Expression Media | Permalink | Commentaires (24)

sam. 15 déc 2007

Canon EOS 40D ou Nikon D300 ? Lequel choisir ?

Grâce aux « publi reportages » parus sur certains blogs photo sous le patronage de l'agence blogrider.fr, vous savez déjà tout (ou presque) sur le Canon EOS 40D… ( ? )

Toutefois… peut-être n’avez-vous pas encore trouvé dans ces articles (pourtant longs) de véritables réponses à la question « Canon EOS 40D ou Nikon D300, lequel choisir ? ». Effectivement, ce n’est pas forcément dans un « article rémunéré » que seront évoqués objectivement les concurrents du Canon EOS 40D.

  • Voilà pourquoi j’ai décidé de m’y coller… En commençant pas étudier le concurrent qui me semble le plus sérieux, j’ai nommé le Nikon D300...

Peut-être me lancerais-je ensuite dans une comparaison avec les Sony Alpha 700 et Olympus E-3. Mais il y a moins d’urgence à cela, me semble-t-il… Car ces deux marques ne disposent pas encore de gammes optiques comparables à celle des deux leaders historiques (mais elles y travaillent fort heureusement)…

Mais avant de commencer, permettez-moi une courte parenthèse !

...que je vais tenter de refermer très vite, rassurez-vous. Mais il me semblait intenable de ne pas revenir 30 secondes sur le sujet extrêmement sensible du « publi rédactionnel », qui mit le feu aux poudres la semaine dernière.

Je ne tiens pas à relancer la polémique, je vais donc rester mesuré dans mes propos et ne citer personne (je n'avais d'ailleurs cité personne la dernière fois, juste fait un lien vers le blog de blogrider)... Ce n'est pas parce que j'ai préféré retirer trois articles (et leurs commentaires enflammés), que j'ai changé d'avis : mon avis reste que « par définition » un publi-reportage ne peut être rédigé sans arrière-pensées !

  • Primo, car il est « relu » par le client, qui peut le refuser ou « suggérer » des modifications. Hors, on le sait bien, la meilleure censure est l’auto censure… Un blogger ne voudrait pas laisser échapper bêtement une prime qui se négocie souvent dans les 1000 €, (beaucoup plus dans certains cas)...
  • Secundo, on peut imaginer qu’un auteur « rémunéré » une fois, espère bien être « sélectionné » pour participer à de futures campagnes ! Parions qu’il sera dès lors plus indulgent toute l’année avec son commanditaire, motivé par une « carotte financière » plus efficace que n’importe quel « bâton ».

Voilà comment - selon moi - on « achète » un blog… à l’année ! Cela n'est pas si cher et pour l'annonceur, cela vaut le coup… Car avec 3000 lecteurs par jour, certains auteurs sont devenus (parfois sans le vouloir) de vrais « influenceurs ».

L’effet est double : pendant que ces bloggers sont occupés à écrire de longs articles rémunérés, ils ne mobilisent pas leur ressources (limitées vu qu’ils ne sont que des journalistes amateurs) à écrire sur d’autres produits. A n'en pas douter, voici pour le commanditaire, une manière doublement intelligente d’occuper les pages résultat de Google tout en détournant les bloggers d’autres sujets !

Contrairement aux rédacteurs de la presse photo traditionnelle (qui possèdent une carte de presse et dont le salaire dépend directement de la CREDIBILITÉ de leur journal), les bloggers ne sont pas des professionnels... Ils sont au contraire de vrais « journalistes du dimanche », avec tout ce que cela suppose de bien d'ailleurs (de fraîcheur et de passion). Mais aussi avec tout ce que cela implique de négatif : pour la plupart ils n’ont jamais reçu la moindre formation, ni sur le métier de journaliste, ni sur les responsabilités qu’il implique.

Les bloggers travaillent seuls... Contrairement aux journalistes qui appartiennent généralement à une équipe, sont au minimum coachés par un Rédacteur en Chef (quand ils ne sont pas surveillés par leurs paires) et font partie d'une corporation qui a à coeur de défendre "une certaine idée du métier"... Soyons clairs, depuis que je lis la presse photo, jamais je n’ai suspecté la moindre compromission de la part des Chasseur d’Images, Réponse Photo, Le Photographe, Déclic Photo, Reflex Numérique (devenu le Monde de la Photo.com), etc… Jusqu'à présent, je ne place pas la même confiance dans ce que je lis sur Internet !

  • On ne peut donc s’empêcher de ressentir un malaise croissant, au fur et à mesure que de nouvelles campagnes de publi rédactionnel apparaissent… Et lorsque vous tappez "publi reportage + blog" sur Google, vous tombez sur des trucs étonnants, prenez le temps de faire le tour du sujet !

Ne parlons même pas des "publireporters honteux", qui trompent leurs lecteurs en ne mentionnant pas la nature réelle de leurs "billets sponsorisés"... Un scandale tout simplement ! Espérons que la « bloggosphère » réagisse d’elle-même en rejetant ces dérives innacceptables…

Pour conclure : mon avis est que le principe même du publi rédactionnel n’est pas éthique et que les auteurs de blog ont beaucoup plus y perdre qu’à y gagner… La crédibilité d’un blog peut-elle survivre au publi rédactionnel ? Je ne le crois pas…

Vous noterez une fois de plus que je n’attaque personne (pas plus que dans mes précédents articles) et que je n’oblige personne à partager mon avis... Car effectivement les avis sont bel et bien partagés : le publi rédactionnel pose question à certains, alors qu’il ne pose aucun problème à d’autres… Ces derniers se sont d’ailleurs longuement expliqué sur leurs blogs respectifs, je vous engage à les lire. Je referme cette longue parenthèse avec un message aux bloggers :

  • Si vous n’avez aucun problème avec les « articles rémunérés » : expliquez éventuellement pourquoi à vos lecteurs... et sentez-vous libres d’en publier tous les jours !
  • Si vous suspectez comme moi qu’il existe un vrai problème : refusez les publi rédactionnels en bloc ! Ajoutez même un petit logo rouge « NO PUB » à votre site, si cela vous amuse ;-)

Par contre, aucune position intermédiaire ne me semble soutenable… Un peu trop facile de dire que les choses ne sont « ni toutes noires, ni toutes blanches » non ? Je crois qu’il est justement certains sujets à propos desquels, il faut oser affirmer des positions très franches !

On ne peut accepter « un peu » de publi rédactionnel ! On ne peut pas faire « un peu » de communication et redevenir « un peu » journaliste par la suite... C’est soit l’un soit l’autre : à chacun de décider et de prendre ses responsabilités… Et comme je tiens jusqu'au bout à faire un travail de journaliste, voici quelques liens sur le sujet :

Mais revenons aux Canon EOS 40D et Nikon 300D !

Fin de la cette parenthèse, bien plus longue que prévue désolé. Il est maintenant temps de passer à l’étude objective (et indépendante) des arguments respectivement en faveur du Canon EOS 40D et du Nikon 300D.

  • Et pour cela, je vous donne rendez-vous ici même dans quelques jours !

Le temps de fignoler consciencieusement cet article… N'étant payé par personne, je prendrais tout mon temps ! ... dire que j'avais décidé de prendre des vacances ;-)

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE GUEULE ! | Permalink | Commentaires (52)

Nouvelles sensations sur le nouveau clavier Apple...

A défaut de nouveau MacPro (j'attendrais janvier ou février), je me suis offert un nouveau clavier Apple, pour 49 €... Un petit plaisir, un peu par hasard (alors que je passais à la FNAC prendre des cartouches Epson. En fait ce n'était pas prévu)...

Wireless_keyboard20070813 J'ai évidement choisi le clavier avec fil. Le clavier bluetooth étant dépourvu de pavé numérique (à moins qu'un pavé indépendant soit bientôt prévu séparément, ce qui serait bien pratique pour complèter le clavier des portables).

Qu'en penser ? D'abord, le gain de place est évident sur le bureau (physiquement mais aussi visuellement)... Le clavier étant extra plat, les "nids à poussières" qui séparaient le pavé numérique du reste du clavier ont disparu : ce clavier restera certainement plus propre ! Par contre l'aspect de surface des touches est maintenant "satiné" et non plus "glacé", peut-être moins évident à rendre "comme neuf" ? A suivre d'ici quelques mois (je déteste les claviers sales et collants alors je nettoye mon clavier de temps à autre)...

Quel silence à l'usage ! Très appréciable le soir notamment... La frappe me semble un peu plus sêche. Disons moins souple, moins "amortie". On arrive plus vite en butté, les touches étant moins hautes. C'est à première vue peut-être un peu moins confortable (c'est une histoire d'habitude je pense), mais il me semble que cela permet aussi de taper un peu plus vite. C'est également peut-être plus précis ?

Index_icon_controls20070807

Le gain de temps sera certainement notable, après la configuration des nouvelles touches F16 à F19 (je vais leur affecter des tâches spécifiques, mais je me demande bien encore lesquelles). Il ne faut d'ailleurs pas oublier de mettre à jour le système pour prendre en compte ce nouveau clavier (cela se fait automatiquement) et de reconfigurer ses Préférences Système Dahsboard et Exposé (quand au pilotage de iTunes avec les touches play / pause, next, ect... Il faut que je me renseigne)... Un autre petit progrès est la disparition de la touche aide, sur laquelle je butais très souvent en tapant du texte, ce qui déclenchait l'horripilant menu Aide de Word !

Enfin (last but not the lesat) : plus de touche Pomme, comme vous le savez sans doutes : elle est renommée très logiquement "Cmd" et il faudra s'y habituer. Le Mac devient un PC comme les autres... S'agit-il d'une première étape sur la voie qui conduira un jour à remplacer la touche Cmd par la touche Ctrl ? Ceci de façon à uniformiser les raccourcis vclaviers avec le PC ? Ce n'est pas tout à fait impossible...

Au final, je ne regrette vraiment pas ce petit upgrade très agréable. N'hésitez pas à y passer vous aussi, ça vaut le coup... 49 € ce n'est pas si coûteux, tant il est vrai que l'on passe un temps fou à taper quotidiennement sur son clavier !

Wired_keyboard20070813_2

PS : ah si, il y a comme un petit hic... Le tiroir de CD de mon G5 ne cesse de s'ouvrir et se fermer inopinément despuis que j'ai branché mon clavier ! Etrange, il faut que je comprenne comment et pourquoi. Quelqu'un aurait-il une idée ?

Publié par VIBERT dans 16 - MAC OS X : Macintosh Hardware | Permalink | Commentaires (24)

L'editeur de Style d'image Canon : à chacun son film

Autre petite révolution (jusque là quelque peu passée sous silence, jusqu'à la sortie de l'EOS 40D) : la possibilité de modifier et de mémoriser les style d'images livrés par Canon, grâce au logiciel Picture Style Editor 1.0 qui est désormais livré pour PC (et Mac du moins, je suppose) avec l'EOS 40D et les EOS 1D mark III et 1Ds mark III.

Picture_style_nostalg Voilà sûrement le vrai début (enfin) de l'essort des Style d'Image personnalisés, que nous annoncions dans cet article il y a déjà plus d'un an... Et qui jusqu'à présent n'avaient pas connu le succès que nous avions imaginé... Faute (sans doutes) de disposer d'un outil pour les éditer !

Picture_style_editVoilà qui est fait ! Vous en saurez plus sur cette page de dPreview. Picture Style Editor 1.0 permet d'aller plus loin que le simple réglage de la saturation, de la netteté, de la teinte et du contraste (qu'il est déjà possible de faire sur le boîtier). Ce logiciel permet aussi de modifier le gamut couleur de votre Style d'image et de l'enregistrer sous forme de fichier .PF2... Qu'il reste à charger dans votre boîtier ou dans Canon Digital Photo Professionnal.

 

 

 

 

 


Lire aussi à propos de Canon :

  • Canon S90 et viseur externe, l'astuce qui tue !
  • Deux petits accessoires utiles pour le Canon S90.
  • Test terrain : Canon G10 au Costa Rica (en attendant le G11).

 

 


 

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Canon | Permalink | Commentaires (3)

Une nouvelle campagne de publi rédactionnel...

Et oui, il fallait s'y attendre... Aujourd'hui débute une nouvelle campagne de publi rédactionnel, on déplore déjà quelques victimes :

L'annonceur est Cent Quatre "nouvel établissement artistique de la ville de Paris". En attendant la suite...

Publié par VIBERT dans 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (3)

ven. 14 déc 2007

Modifiez vos partitions "à la volée" avec Leopard

Voici une innovation espérée depuis longtemps par les photographes bidouilleurs, la possibilité de resizer vos partitions sans avoir à formater le disque !

  • Jusqu'à présent j'utilisais pour ce faire, le génial iPartition de l'éditeur Anglais Coriolis System, qui vient d'ailleurs d'être mis à jour pour supporter aussi les volumes FAT et NTFS... Signalons au passage du même éditeur le tout aussi génial iDefrag (à utiliser sur vos gros disques de stockage).

Maintenant ce sera plus simple grâce à l'Outil disque dur... Du moins pour les cas les plus courrant, car je ne crois pas que l'outil d'Apple soit capable de faire tout ce que sait faire iPartition. Lire des explications complémentaires chez Macbidouille...

Diskpart1

On m'avait repproché de n'avoir pas parlé de Leopard (je n'avais rien de spécial à ajouter), voilà qui est fait maintenant ! Signalons aussi à propos de Leopard un petit bug affectant le comportement de Time Machine avec Aperture... Et sa solution rapportée par Macbidouille. En attendant Aperture 2, qui ne devrait plus tarder.

MAJ : Emanuel nous envoie ce message, "Pour info il existe une bidouille pour installer leopard sur un PC Intel, c'est ici : http://dailyapps.net/2007/10/hack-attack-install-leopard-on-your-pc-in-3-easy-steps
Quelqu'un a-t-il essayé ? Est-ce vraiment aussi simple ? Si oui, j'avoue être tenté...

MAJ : Tout sur Leopard, c'est chez Ars Technica... Les sites mac français ont encore du chemin à faire !

Publié par VIBERT dans 16 - MAC OS X : Mac OSX Software | Permalink | Commentaires (3)

jeu. 13 déc 2007

Worldmapper.org des cartes à tomber par terre !

Ne loupez pas une visite du monde passionnante sur worldmapper.org qui publie des cartes intéressantes... et différentes ! Voici par exemple la carte des dépenses militaires mondiales :

279

Puis celle des émissions de carbone en l'an 2000 (qui ressemble étrangement à la précédente, ce qui prouve bien que la polution est une arme de destruction massive comme une autre).

295

55 Plus insolite : sur la carte de gauche vous découvrirez que la France est le plus gros exportateur mondial d'alcool et de cigarette, rapporté au nombre d'habitant.

246 Et sur celle de droite, le nombre de morts causé par des désastres (relire cette remarque que je me faisais à ce propos). Worldmapper.org est un site à bookmarquer et à visiter absolument...

Publié par VIBERT dans 01 - VU SUR LE NET ! | Permalink | Commentaires (8)

mar. 11 déc 2007

Le Dell 2407WFP remplacé par le Dell 2407WFP-HC

Gilles nous signale le test complet du nouveau Dell 2407WFP-HC chez Hardware.fr sous le titre : " Dell 2407WFP-HC : la nouvelle star ? "

Dell_2407wfphc Ce modèle ambitieux remplace Le Dell 2407WFP, dont nous avons déjà beaucoup parlé et que j'ai personnellement adopté avec bonheur... Au point de le recommander vivement à tous mes amis et d'en parler dans mon bouquin !

Les deux modèles (capables d'afficher 1920 x 1200 pixels) sont strictement identiques... A un détail près, le nouveau modèle est capable d'afficher un espace coloré plus large (Wide Gamut proche de l'espace Adobe RGB)... Ce qui devrait s'avèrer utile à tous les photographes.

Dell_2407wfphc_face_2 J'apprécie son design impeccable, notamment son pied pivotant, orientable et réglable très facilement en hauteur... Ainsi que ses bords très fins et noirs (que je trouve bien plus discret que le cadre aluminium un peu clinquant des écrans Apple).

Intelli_proof_213_excellence_2 Signalons dans "Le Photographe" l'intéressant banc d'essai réalisé par Maxime Champion de l'IntelliProof 213 Excellence. Le "Wide Gamut" de chez Quato (1600 x 1200 pixels seulement). Excellent, mais il coûte la modique somme de 2690 € sans la sonde (gloups), est-ce vraiment raisonable ? Les 735 € du Dell 2407WFP-HC (tarif promotionnel qui étrangement s'en va et s'en revient) paraîssent d'autant plus intéressants !

Tant qu'on y est, les photographes fauchés se précipiteront sur l'édition de novembre de SVM Mac qui a testé 8 écrans 22 pouces. Une taille idéale pour connecter à un Macbook sans se ruiner. Comme souvent un Samsung est plébicité (le Syncmaster 225UW à 400 €), ainsi qu'un ViewSonic (le VX2255WMB à 350 €).

Au passage, SVM tacle très sévèrement Apple, dont le 23 pouces est vendu 899 € : une honte ! ! ! SVM rappèle qu'il coûte plus du double que le 22" le plus cher testé par le magazine (le Dell E228WFP, jugé excellent mais 100 € trop cher). Vraiment, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans la division écran d'Apple et cela fait des années que ça dure... A se demander si Apple ne ferait pas mieux de renoncer à faire des écran (comme ils ont renoncé depuis longtemps à faire des imprimantes), ils n'y arriveront jamais ! Ils feraient mieux de consacrer leur énergie à nous proposer enfin l'ultra portable, qui nous manque tant...

Publié par VIBERT dans 50 - MATOS : Ecrans et calibration | Permalink | Commentaires (25)

ven. 07 déc 2007

Pas à l'aise sur Leopard ? Je ne suis pas le seul...

Souvent, cela me réconforte de passer 10 minutes sur le site de François Cuneo (garanti sans publi rédactionnel rémunéré, ni OGM lui aussi)... Surtout lorsque je découvre que nous partageons certains... syndromes ;-)

Connaissant la rigueur et la droiture toute helvétique (quasi Germanique) de François, cela rassure... Donc, si j'en crois ce que je lis sur cette page de son site, je ne serais pas le seul à m'être senti... comment dire ? "Inconfortable" sur Leopard ?

Autorisations

Comme vous le savez, pour ma part c'est décidé : j'attendrais la 10.5.1, avant d'y (re) passer... Ou une nouvelle machine (un ultra portable 13" en janvier. Enfin ?

Pendant ce temps là, combien d'articles dithyrambiques ont encensé sans la moindre réserve ce Leopard ? Difficile de les compter, n'est-ce pas... Je crois bien que Cuk est le premier site ou je lis une sorte de "réserve" ! Quelques critiques... Car François, il a l'esprit critique lui. Il ne prend rien pour acquis et il n'a jamais recopié le moindre communiqué de presse : il test ! Même lorsque j'essaye de lui fourguer un truc que j'aime bien... Genre : "François essaye Mozy, c'est génial"... il ne me croit jamais sur parole ! Il test et il écrit après...

Alors, pour tout dire, quand sur certains sites bon chics bon teints, je relis certaines prise en main ou tout semble parfait... et bien franchement je ne peux m'empêcher de me poser des questions (surtout depuis que l'on sait, ce qu'on sait) ! Ont-ils vraiment testé le même Mac OS que moi ? Ou alors, ils ne l'ont certainement pas fait sur un G5 bi-pro... Ou peut-être "quelqu'un" leur à prêté une machine puissante ?

Couv_equipe_big PS : Je me rappèle d'une époque révolue ou je pigeais pour "L'Equipe Magazine (j'avais d'ailleurs fait une couv qui déchirait plutôt veuuuugra). Et bien il était interdit aux journalistes (même aux photographes et aux pigistes comme moi), d'accèpter le moindre cadeau. Pas même un forfait de ski de la part des remontées mécaniques (je faisais un reportage sur l'Equipe de France de snowboard qui se préparait pour les JO de Nagano). On devait présenter des factures de toutes les dépenses...

Si t'étais pris à ça, t'étais viré ! Fin de l'histoire... On ne rigolait pas question déontologie dans ce canard... J'ai par la suite travaillé pour d'autres titres... Ou ça ne se passait pas du tout de la même façon, c'est le moins qu'on puisse dire... J'en ai vu des vertes et des pas mûres, alors oui : je connais la musique ! Heureusement, bientôt la neige...

Publié par VIBERT dans 16 - MAC OS X : Mac OSX Software | Permalink | Commentaires (24)

jeu. 06 déc 2007

Une (petite) raison de plus, d'opter pour le nouveau clavier !

Je vous ai dit tout le bien que je pensais du nouveau clavier Apple sans touche "Pomme" ( ! ) et de la course de ses touches plus courtes et plus rapides (au fait mon petit problème de tiroir de CD a disparu aussi mystérieusement qu'il était apparu)...

Wired_3_20070807 Et bien voilà une "toute petite nouvelle" raison de plus, d'investir 49 € dans ce nouveau clavier : la touche de verrouillage des majuscule dispose d'une petite sécurité, qui l'empêche de s'activer en cas de pression extrêmement courte...

Il faut une pression à peine plus longue pour l'enclencher, voilà qui empêche quelques erreurs de frappe (cas de figure qui arrive régulièrement l'aviez-vous remarqué). Pas bête, essayez et vous comprendrez... Il y a même une petite vidéo ici !

Publié par VIBERT dans 16 - MAC OS X : Macintosh Hardware | Permalink | Commentaires (5)


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM