En 2014 macandphoto change de nom, rendez vous sur

www.photoetmac.com

Merci d'updater vos bookmarks !

 

 

Accès direct :



« décembre 2007 | Accueil | février 2008 »

mar. 08 jan 2008

De l'Asahiflex au Pentax K10D : l'histoire de Pentax

Initiateur du concept de reflex moderne dès 1952, Pentax revient au-devant de la scène et applique brillamment une longue tradition d’excellence et d’innovation avec ses derniers reflex numériques. Révisons les gammes Pentax (et Samsung) actuelles... En attendant la présentation possible de nouveaux modèles en février ! Après les Canon EOS 40D, Nikon D300, Sony Alpha 700 et Olympus E-3, Pentax nous préparerait-il un reflex expert K1D ?

Bref historique des reflex Pentax

Fondé en 1919 à Tokyo par Kumao Kajiwara, Asahi Optical Co est l’un des plus anciens fabricants de matériel optique du pays. Les recherches d’Asahi autour du concept d’appareil reflex remonteraient à 1945, mais c’est en 1952 qu’est produit l’Asahiflex 1 premier appareil mono objectif Japonais à miroir. La version Asahiflex IIB introduira un miroir à retour reflex en 1954, innovation qui évite d’avoir à remonter manuellement le miroir.

Asahiflex_iib_model_i7a886C’est en 1957, que le nom Pentax (dérivé de penta prism + reflex) apparaît sur l’Asahi Pentax (appelé aussi AP). Mais d’après certaines sources le nom Pentax trouverait son origine dans la contraction de penta prisme et Contax, car l’AP utilisait une monture à visse M42 similaire aux Contax S de 1949.

L’Asahi Pentax est le premier reflex avec penta prisme fixe. Il est aussi équipé qu’un levier d’armement sur la droite, autant d’avancées déterminantes pour la première fois réunies, qui seront reprises par tous les constructeurs et fixeront le design des reflex modernes.

En 1975, apparaît la monture K à baïonnette (les systèmes à visse sont depuis longtemps dépassés) qui est toujours utilisée. Un adaptateur est proposé pour utiliser les anciennes optiques à visse M42.

En 1980 sort le Pentax LX, reflex professionnel concurrent des Nikon F3, Canon F1 et Olympus OM qui sera produit jusqu’en 2001. En 1995 le petit MZ-5 est salué par la presse pour sa compacité et son design. En 1997 le fameux Pentax 645N est le premier reflex autofocus moyen format de Pentax, au fonctionnement similaire à celui des reflex 35mm. Pentax produit son premier numérique, le Pentax EI-C90.

Le MR-52, un prototype de reflex 6 megapixels "full frame" est présenté par Pentax à la Photokina de 2000. Malheureusement le projet est complètement abandonné en 2001... Si Pentax était parti dans cette direction, la physionomie du marché en serait peut-être complètement différente aujourd'hui ?

P1c5_01_k10d Il faudra attendre 2003 pour que Pentax arrive sur le marché des reflex numériques avec l’istD de 6 megapixels. Entre temps, Canon et Nikon ont eu le temps de prendre de l’avance. En 2006 Pentax remet les pendules à l’heure avec le génial K10D, issu d’une collaboration avec le géant Coréen Samsung. Celui-ci produit de son côté le GX-10, clone du K10D…

Quels modèles, à quel prix et pour qui ?

Commençons par les Pentax K110D, K100D, K10D (et son clone Samsung GX-10) qui sont certainement parmi les reflex les plus intéressants du marché en cet été 2007. Avant de revenir en détail sur ces modèles, détaillons rapidement les boîtiers qui les ont précédés. Ils ont connu tant de déclinaisons que l’on s’y perd forcément :

  • istD (février 2003) : 6 megapixel, bon viseur penta prisme, autofocus à 11 zones. Petit écran 1,8 pouces et cartes CF. Première version numérique et compact du reflex argentique Pentax ist présenté la même année.
  • istDS (sept. 2004) : 6 megapixel bon viseur pentaprisme, autofocus à 11 zones. Plus compact et léger que l’istD. Connaît plusieurs améliorations, gagne un écran 2". À partir de ce modèle, les cartes SD remplacent les CF.
  • istDL (juin 2005) : 6 megapixel, viseur penta miroir (moins lumineux), l’autofocus tombe à 3 zones seulement. L’écran monte à 2,5 pouces. Ces divers changements permettent un prix serré d’entrée de gamme.
  • istDS2 (août 2005) : 6 megapixel, bon viseur penta prisme, autofocus à 11 zones. Légère amélioration de l’istDS, l’écran monte à 2,5 pouces. Seul son clone, le Samsung GX-1S (premier reflex du Coréen) est distribué en Europe.
  • istDL2 (janv. 2006) : 6 megapixel, viseur penta miroir (moins lumineux), autofocus à 5 zones (au lieu de 3 sur le DL). Légère amélioration de l’istDL. Seul son clone, le Samsung GX-1L est distribué en Europe.

K110d_largeefbc3Au vu des progrès et des prix raisonnables des modèles récent K110D, K100D et K10D, il est peu judicieux de s’intéresser à cette première série d’appareils en occasion. Sauf à les trouver à des prix minimums (200 à 250 euros en kit) en privilégiant les modèles à penta prisme...

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - A RELIRE CET ETE (BEST OF) , 00 - COUPS DE COEUR , 80 - APN : Pentax | Permalink | Commentaires (15)

Et boum : 8 coeurs en standard pour les MacPro (à partir de 2499 €)

Comme je suis en train de finaliser mon comparatif Nikon D300 versus Canon EOS 40D (oui, encore...), je n'ai pas beaucoup de temps pour détailler ! Alors régalez-vous par ici... Et on en reparle dès que j'ai quelques éléments supplémentaires notamment en terme de gains performances (jetez un oeil par ici, Apple nous livre quelques graphiques). L'Apple Store Fr n'a pas encore ouvert, mais dès que ce sera fait je comparerais la configuration que je m'étais préparé, avec la nouvelle !

Perf

Le prix de basse est toujours de 2499 €. Le ticket d'entrée du monde professionnel Mac est toujours extrèmement cher... Mais qu'attend donc Apple pour proposer une tour d'entrée de gamme située entre le iMac et les Mac Pro ? Euh, justement... Apple ne le souhaite certainement pas ! ! !

Sachant que l'utilisateur professionnel est "captif" (comprennez qu'il ne risque pas de re-passer en PC après avoir investi dans des logiciels Mac) et bien il n'a pas le choix : l'utilisateur professionnel (vous ou moi, les photographes qui refusez avec raison d'utiliser des iMac "tout en un") sommes tous forcés d'acheter ce qu'Apple veut bien nous vendre...

  • Apple n'a donc aucun intéret à proposer une machine professionnelle accessible  (ce que font tous les constructeurs de PC) !

Voilà la conséquence (la récompense du point de vue d'Apple) d'une situation de monopole absolue... (Monopole dans le sens ou Apple est le seul fabricant à proposer des machines permettant de faire tourner Mac OSX). Je ne comprends pas que les commissions de régulation diverses (Européennes par exemple) ne s'intéressent pas à cette anomalie et davantage au cas d'Apple (lire ceci à propos de iTunes).

MAJ : Mais Apple n'est pas le seul à agir de la sorte... Car c'est une règle incontounable du marché... Les constructeurs de voiture occidentaux pourraient très bien produire des voitures plus simples et moins chères (non je n'ai pas besoin de cette débauche de confort, de puissance et tous ces gadgets qui alourdissent les voitures modernes).

Des voitures moins chères se vendraient très bien si seulement elles existaient (comme le démontre le succès inatendu de la Logan). Simplement les constructeurs n'y tiennent pas beaucoup ! Du moins tant que le marketing est suffisement efficace pour pousser les consomateurs à achèter vaillament des voitures très coûteuses...

Vous verrez que Renault, Peugeot and co... se mettront à produire des voitures vraiment modernes d'entrée de gamme (3000 €), lorsque arriveront en Occident les voitures Chinoises ou Indiennes. Par exemple cette incroyable Tata (lire dépêche AFP) !

Publié par VIBERT dans 16 - MAC OS X : Macintosh Hardware | Permalink | Commentaires (45)

Le Sony Alpha 200 remplace un Alpha 100... fort démodé !

De tous les reflex que j'avais essayé pour la rédaction de mon Guide des Reflex numériques 2008, le Sony Alpha 100 était le plus ancien... et le plus démodé (analyse complète ici). Il aura fallut attendre longtemps pour le voir remplacé, voici enfin (comme prévu) l'Alpha 200 proposé aux alentours de 600 € boîtier nu et 700 € en kit avec un 18-70 mm... Et qu'il faudra comparer attentivement avec le Canon EOS 450D attendu en février, ainsi qu'avec les futurs Nikon et Pentax.

Cx62700_wsal1870_right_low_s_2

Détail intéressant, Cet Alpha 200 présente une protection "tous temps"... Voilà une nouvelle qui risque de faire bouger les lignes, car en dessous des 1000 € seul le Pentax K10D bénéficiait jusqu'alors de cette caractéristique (relire ici le dossier Pentax que j'avais concocté pour Le Monde de la Photo).

D'un certain point de vue, c'est une très bonne chose qui va pousser les leaders en place Canon et Nikon à réagir (à nous proposer des écran 3 pouces en entrée de gamme qui sait ? )... Mais d'un autre point de vue, on peut s’interroger : en effet qui a vraiment besoin de la tropicalisation ?

Mis à part les photographes travaillant en mer ou en montagne, mon idée est qu'assez peu de personnes sont réellement concernées… Moi-même qui rencontre parfois des conditions parfois difficiles (jungles, déserts, neige), je n’ai jamais été gêné par l’absence de tropicalisation des ancêtres du Canon EOS 40D.

À relativiser donc ! Pour des gens qui n’ont jamais voyagé, la tropicalisation touche au fantasme... Un peu comme ces citadins toujours équipés d'un couteau Suisse qui roulent en 4x4 par "sécurité" et pour mieux monter sur les trottoirs ! Alors qu’il est possible de traverser le Sahara en 404...

Mais d'un point de vue Marketing, je veux bien croire que l'argument fasse mouche. Tant mieux pour Sony, tant mieux pour tous ceux qui font des photos sous la pluie ( ! ) et tant mieux pour tous les photographes... Car une concurence dynamique entre tous les constructeurs est la meilleur chose qui puisse nous arriver.

Cx62700_cardslot

Mais l'on aurait sans doute préféré voir arriver une fonction anti-poussière optimisée qui ne soit pas une simple utilisation "opportuniste" d'un dispositif anti bougé non conçu pour cela à l'origine (relire ceci)...

Pour le reste des caractéristiques techniques, pas trop de surprises... En fait, Sony ne s'est pas trop foulé ! L'écran passe à 2,7 pouces. La vitesse stagne à seulement 3 images / sec... Et même pas de sortie HDMI (alors que Sony était attendu à ce niveau pour nous offrir de beaux slide-show en haute definition).

  • Autofocus amélioré.
  • CCD de 10,2 millions de pixels (taille APS-C).
  • Sensibilité en hausse jusqu’à 3 200 ISO avec réduction de bruit.
  • Stabilisateur amélioré (gain jusqu'à 2,5 à 3,5 vitesses).
  • Système anti-poussière.
  • Écran LCD de 2,7 pouces.

Comme je ne suis pas fan du copier collé, je vous envois directement ici lire le communiqué de presse de Sony. Vous l'avez compris, ma première impression, c'est plutôt "bof, bof, bof"... Mais j'aurais certainement l'occasion de le prendre bientôt en main et si je changeais d'avis, je ne manquerais pas de vous en informer.

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Sony (Konica Minolta) | Permalink | Commentaires (13)


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM