Drapo_a_menu READ MACANDPHOTO.COM IN ENGLISH

Accès direct :

-> L'Anti Spam typepad posant problème, certains commentaires nécessitent ma validation avant publication (quelques minutes à quelques heures). Merci de vous identifier (ici par exemple) avant de poster, ça facilite les choses. En cas de soucis me contacter.



« Une Beta publique d'Expression Media 2 est disponible | Accueil | Une astuce de portage efficace pour randonner ! »

jeu. 06 mar 2008

Optimisez les partitions de votre MacBook et "faites de la place" !

Et non ! Ce n'est pas aujourd'hui qu'Apple aura présenté un véritable successeur au Powerbook G4, je suis déçu, car j'attendais une amélioration genre "bio design" des Macbook Pro ! Zut, zut, zut et rezut...

Il n'est donc pas impossible que je finisse par me tourner vers un mini PC... afin de pour me "concoter" un super videur de carte "deluxe" sur mesure... Mais parlons plutôt d'autre chose !

Faisons contre mauvaise fortune, bon coeur... Je vous propose donc d'essayer de "faire durer" votre Macbook actuel en attendant une "véritable mise à jour". En faisant notament "un peu de place" sur son vénérable disque dur !

Xslimmerlogo Un jour ou l'autre, on a tous eu besoin de faire un peu de place sur son Mac (d'urgence parfois)... Cela arrive notamment aux photographes voyageurs, qui lors de leurs déplacements travaillent sur un portable au disque dur un peu juste. Tout particulièrement si ce disque a été partitionné et que la taille de la partition système ait été quelque peu sous estimée (ce qui m'est arrivé parfois)...

Grandperspectivelogo Avant d'évoquer les moyens divers, de "faire de la place" sur son disque (notamment avec le Génial Xslimmer et le non moins étonnant GrandPerspective), il me semble nécessaire de développer un peu cette question de partition...

Comme beaucoup de collègues, j'ai pris l'habitude de scinder le disque de mon Macbook Pro en deux partitions (le mien est de première génération et ne propose malheureusement que 93 "petits" Go utiles, cet espace n'est pas énorme lorsque l'on produit 3 à 6 Go d'images par jour).

Ma première partition "1-SYST+SOFT" est de 40 Go (je répète qu'il ne s'agit que d'un cas particulier, la votre sera plus ou moins vaste en fonction de vos besoins).

"1-SYST+SOFT" reçoit le Système et mes trop nombreuses Applications (étant également  formateur, j'ai besoin d'installer "toutes" les applications photos, même celles que je n'utilise pas)... Dans la mesure du possible j'évite de surcharger cette partition de choses "futile", car il s'agit tout de même de mon outil de travail principal. Exception à cette règle stricte, j'y conserve un peu de musique (6 Go actuellement, mais ça varie).

Je veille également à conserver un minimum de 2 à 3 Go d'espace vide (souvent un peu plus), pour permettre au système de "respirer"...

Lors de l'intallation du système, je n'oublie surtout pas de décocher toute les applications inutiles : à la trappe iPhoto, Garage Band, iDVD, iMovie, et tout le reste de la suite iLife. Je ne les installe (par acqui de conscience) que sur ma station de travail, mais sans jamais m'en servir (faute de temps)... A la poubelle également les 2 ou 3 Go de pilotes d'impression inutiles, les langues et polices suplémentaire (sauf le Chinois pour Sharon qui s'en sert régulièrement). J'installe enfin Office dans sa version la plus "light", j'utilise particulièrement Entourage, Word et Excel...

Disque

Avantage de cette orginisation, il est possible de "cloner" la partition "Système" très rapidement  (pour la sauvegarder), sans être obligé de "cloner" tout le contenu de l'ordinateur notamment la partition recevant les images, ce qui est généralement 2 à 3 fois plus long (seule la dernière version de Carbon Copy Cloner permet de sélectionner le détail des dossiers et sous-dossiers à cloner, mais avant, c'était moins pratique)... Je clone donc plus souvent cette partition puisque c'est très rapide !

Mon système de sauvegarde n'est effectivement pas le même pour ce qui concerne le Système d'une part (clonage et / ou le génial Time Machine despuis peu)... et les travaux d'autre part (surtout depuis que Lightroom propose l'option géniale "Exporter en tant que Catalogue")... Sans doutes y reviendrons-nous plus en détail un autre jour (je l'explique en tous cas lors de mes formations).

Passons maintenant à la seconde partition : "2-JOBS"... Celle-ci est dédiée au stockage des travaux en cours notamment des photos. Elle abrite également mon (mes) catalogue(s) Lightroom (oui il est possible d'en utiliser plusieurs mais je ne vous le conseil pas) et mes nombreux catalogues Expression Media (je vous conseil de les multiplier), ainsi que ma (petite) base Aperture.

Si j'emène quelques Divx en voyage (que je n'ai jamais le temps de regarder malheureusement), je les stock de préférence sur un disque externe ou sur cette seconde partition (d'ou elle seront rapidement effacée au fur et à mesure de l'arrivée des photos)...

Et je ne place surtout rien dans mon dossier séquences, ni dans mon dossier "Images" (qui reste lui aussi désespérément vide), pour éviter de fragmenter la première partition.

Sur mon Macbook pro actuel, il ne reste malheureusement que 53 Go pour cette seconde partition, ce qui est très souvent insuffisant (dès que le séjours dépasse la semaine)...

Avantage de ce système à deux partitions, il me suffit "d'effacer" la partition "JOBS" au retour de chaque voyage (après avoir évidement déplacé mes travaux sur ma station de travail principale) pour disposer d'une partition "absolument neuve"... Voilà qui est extrèmement pratique et rapide grâce à "Utilitaire de disque". Je procède donc à ce formatatge très régulièrement.

Ainsi, les fréquentes écritures / effacement de données de travail (photos et divx notamment) n'affectent jamais mon système, le but étant d'éviter la fragmentation de la première partition. Car contrairement à ce que laisse entendre Apple, les questions de fragmentation de fichiers reste tout de même d'actualité avec Mac OSX (qui ne défragmente automatiquement les fichiers qu'en dessous d'une certaine taille, je ne rentre pas dans les détails aujourd'hui, mais on pourra en parler en commentaires).

Je ne sais si cela tient à cette "hygienne informatique" ou simplement à la chance, mais depuis mon premier Mac en 1991, je n'ai jamais déplorer le moindre "crash" de disque... Pas perdu la moindre donnée, le moindre texte, la moindre photo (tout juste une fois, ai-je formaté par erreur un disque contenant quelques films peu importants dont je n'avais pas d'autres exemplaires). Je suppose donc que ces méthodes sont les bonnes !

Attention toutefois... Partitionner le disque de votre portable imlique tout de même une certaine réflexion. Il faudra notamment évaluer au plus juste le poids de votre futur système et des application, afin d'éviter deux travers possibles :

  • Gaspiller de l'espace disque avec une première partition trop généreuse (disposer de plus de 6 Go à 8 Go d'espace vide est relativement inutile).
  • Vous retrouver "à l'étroit avec une partition trop juste, ne laissant pas assez d'espace vital au système pour "respirer"...

Je connais quelques photographes s'étant retrouvé dans ce cas, faute de surveiller l'espace restant sur leur première partition (Mac OS X délivre pourtant de nombreuses alertes en cas d'espce insuffisant). Une de mes amie à ainsi "planté" son Syst!ème (plein à raz bord) qui refusait de redémarer suite à une lourde mise à jour du Système (faute de place). Heureusement il m'a suffit de "monter" son disque en mode Target sur le bureau de mon G5, pour "faire de la place" et règler le problème.

Que faire si votre partition système devient trop étroite ? Avant l'arrivée de Léopard, il existait plusieurs solutions pour se sortir d'un tel "mauvais pas".

Première solution : la plus radicale et la plus classique (puisque je l'utilisais depuis des années dans Mac OS9) est absolument gratuite. Elle consiste à effacer carrément votre disque pour le restructurer :

  1. Cloner le système vers un disque externe (avec Carbon Copy Cloner ou un autre logiciel), sans oublier de sauvegarder les données éventuellement présentes sur le partition n°2 !
  2. Redémarrer depuis le clone (en passant par Préférence Démarrage).
  3. Formater le disque d'origine en changeant la taille des partitions (attention ne le faites qu'après vous être assuré que tout ce qui y réside a bien été sauvegardé).
  4. Puis re-cloner le système dans l'autre sens... Et replacer les travaux sur la partition n°2...

Cela marchait (et marche toujours) très bien. Accessoirement, le clonage à l'avantage de "défragmenter" la partition (en quelque sorte)... Mais la manip' demande un minimum d'attention, c'est assez long et certains chemins peuvent parfois "se perdre", ce qui est plus ou moins génant.

Seconde solution : que j'ai testée il y a environ un an : le génial iPartition de l'éditeur Anglais Coriolis System qui supporte aussi les volumes FAT et NTFS... Il permet de changer "à la volée" la taille de vos partitions sans les formater... Attention, c'est une opération facile à réaliser mais tout de même "délicate". Signalons au passage du même éditeur le tout aussi génial iDefrag (à utiliser pour défragmenter éventuellement vos gros disques de stockage, ce que MacOSX ne fait pas forcément parfaitement).

Troisième solution : utiliser Leopard (Mac OSX 10.5) qui permet lui aussi de changer la taille de vos partitions à la vollée grâce à l'Utilitaire de disque. Ce qui n'était pas possible avec les précédentes versions de Mac OSX... (j'ai pas encore testé ça).

Ceci dit, il n'est pas forcément obligatoire de modifier la taille de vos partitions. Souvent, mieux vaut "faire de la place" sur votre partition système un peu étroite... Et j'en arrive (enfin) à Xslimmer (dire que c'est pour vous parler de lui, que j'avais commencé à écrire cet article), ainsi qu'à un autre soft génial (dans une moindre mesure, mais tout de même je l'adore), "GrandPerspective".

De quoi s'agit-il ? Comme vous le savez, depuis l'arrivée des puces Intel dans vos Mac, la taille de nombreuses applications dites "Universal Binary" à carrément doublé (il y a du code PPC, auquel a été rajouté du code Intel) ! Et bien Xslimmer élimie tout simplement le code inutile en fonction du processeur de votre machine...

Xslimmer

Cela marche parfaitement et je l'ai appliqué à toutes mes applications (y compris Adobe CS) sans que leur fonctionnement en soit affecté ! Résultat : plusieurs Go d'économisés...

Passons maintenant à "GrandPerspective" qui vous aidera à fignoler le travail... Après avoir scanné (c'est souvent assez long) votre disque, il vous offre une vue graphique de la taille de vos fichiers (très choli, il est possible d'utiliser différentes harmonies de couleurs).

Grandperspectiv

A vous de viser les plus gros "paquets" ! Ensuite il faut décider au cas par cas, si vous pouvez vous en débarrasser ou pas (utiliser Reveal" pour accèder au fichier, puis le bouton "chemin du finder" pour révèler l'arborescente supérieure... Attention, à ne pas supprimer certains lourd fichiers de cache du Système.

Sur notre exemple on repère qu'il est très facile d'économiser 700 Mo d'espace en mettant toutes les "voix" de Mac OSX à la poubelle ( qui utilise la synthèse vocale ? )... Il s'agit du gros carré en bas à droite. Je le fais systématiquement sur toutes mes machines sans aucuns domages. Les deux gros rectangles étant ma base de donnée Entourage et sa sauvegarde (on ne sait jamais).

Vous allez certainement découvrir également certaines archives .dmg que vous pourrez suprimer... Grâce à ce logiciel, j'ai pu récupèrer plusieurs Go sur le disque de mon portable, ce qui m'a permi d'éviter de devoir ajuster la taille de mes partitions ! Vraiment indispensable...

Par VIBERT dans 00 - A RELIRE CET ETE (BEST OF) , 00 - COUPS DE COEUR , 90 - LOGICIEL : Tous les autres | Permalink | Commentaires (29)

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c048f53ef00e5501ce08d8833

Listed below are links to weblogs that reference Optimisez les partitions de votre MacBook et "faites de la place" !:

Commentaires


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM