En 2014 macandphoto change de nom, rendez vous sur

www.photoetmac.com

Merci d'updater vos bookmarks !

 

 

Accès direct :



« septembre 2009 | Accueil | novembre 2009 »

sam. 31 oct 2009

Lightroom 3, les nouveautés qui comptent (part 2)

Nous poursuivons la visite de Lightroom 3ß dans cette second partie, en détaillant les innovations du Module Développement et des Modules suivants (Slideshow et Print notamment). Reportez-vous à la Première partie de notre article (ici), pour découvrir les avancées les plus marquantes du Module Bibliothèque… Avancées que d’aucun jugeront discrètes, mais que ceux qui utilisent "vraiment" le logiciel apprécieront à juste titre.

 


 

 


 Cela fait longtemps que les photographes les plus pointilleux, reprochent à Adobe d’avoir quelque peu négligé le « rendu » de Lightroom 2 dans les zones sombres de l’image et lorsqu’il s’agit de traiter les images capturées en haute sensibilité.

Il est vrai, que Lightroom 2 et ses prédécesseurs manquaient de finesse dans les ombres, produisant parfois de grossiers « pâtés de pixels » parfaitement visibles à l’affichage de 100% (toutefois n’oublions pas que tout est relatif en la matière et que nous n’avons pas tous les mêmes besoins et les même ambitions en terme de piqué, de définition et de réduction du bruit)…

Camera_faithfull
Sur ce plan, il faut bien reconnaître qu’un test comparatif avec DxO 5, s’avérait parfois cruel pour Lightroom 2. J’ai d’ailleurs été confronté très récemment aux limites de LR2 à mon retour du Costa Rica, lorsque j’ai voulu exploiter mes images nocturnes du volcan Arenal. Impossible d’obtenir des résultats correctes sur les aplats noirs… J’ai été obligé de faire le « détour » par Canon Digital Photo Professionnal, produisant au passage d’encombrants fichiers TIFF dont je me serait bien passé si LR2 avait « assuré ».

 


 Tout est affaire de priorités…

Les équipes d’Adobe ont longtemps consacré le gros de leurs efforts à perfectionner la gestion de la Bibliothèque, négligeant peut-être le dématriçage. Un travail de fond peu spectaculaire mais absolument prioritaire, car pour la majorité des photographes le classement des images précède nécessairement leur ajustement.

On ne se plaindra donc pas du fait que Lightroom ait rattrapé en deux versions seulement, plusieurs années de retard accumulé par Adobe Bridge face à des catalogueurs tels qu’Expression Media (ex iView Media Pro, l’ex-référence en la matière)… Et cette stratégie fut payante si l’on en juge par l’adoption en masse de LR par les professionnels. Adoption qui se fit probablement au détriment d’autres solutions, certes plus qualitatives sur un faible pourcentage d’images critiques, mais globalement moins efficaces sur la gestion de la photothèque.

Aujourd’hui avec son nouveau moteur de dématriçage plus précis, Lightroom 3 ambitionne de rivaliser qualitativement avec les logiciels proposés par les fabricants de reflex (Nikon Capture NX ou Canon DPP). Rappelons que cette offensive avait commencé timidement avec la version 2.2 qui avait introduit les Camera Profiles, chargés d’imiter le rendu des Picture Style (Canon) et des Picture Control (Nikon).

L’arrivée de ces Camera Profiles avait contribué à l’adoption de Lightroom par ceux qui jusqu’alors ne comprenaient pas pourquoi, leurs fichiers RAW ne ressemblaient pas à leurs fichiers JPEG… En pleine phase de transition entre workflow JPEG et workflow RAW, vous aviez été effectivement nombreux à être déstabilisés par ces différences... Différences qui appartiennent au passé depuis LR 2.2.

AUTO_SYNC
Mais passons maintenant aux choses sérieuses et voyons maintenant comment LR3 ambitionne de devenir une référence auprès des utilisateurs les plus exigeants, y compris lorsqu’ils doivent améliorer leurs images les plus difficiles (tout particulièrement les images nocturnes et en hautes sensibilité).

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 90 - LOGICIEL : Adobe Lightroom | Permalink | Commentaires (23)

ven. 30 oct 2009

Test Canon EOS 7D, premières sensations (part 1)

Le Canon EOS 7D tiendra-t-il ses promesses ? Est-il suffisamment armé pour rivaliser sur le marché des « semi-pro » avec le Nikon D300 et son évolution récente le D300s ? Après une rapide prise en main, voici mes premières impressions en attendant un test terrain cet hiver, dans le genre de ce que j’avais fait avec l'EOS 50D au Canada et l'EOS 450D en Indonésie 


Annoncé le 1er sept 2009 au prix officiel de 1799 €, le Canon EOS 7D est bel et bien le remplaçant de l’EOS 50D. Un modèle présenté tout juste un an plus tôt (26 août 2008), qui restera disponible au catalogue de la marque plusieurs mois. - Mise à jour (le 5 nov.) :

Eos7d_afIl est probable qu’ensuite, l’ancestrale lignée des EOS à deux chiffres disparaisse (les EOS D30, D60, 10D, 20D, 30D, 40D et 50D), en même temps que le format de batterie BP-511 apparu en mai 2000 avec l’EOS D30 (l'avenir nous le dira)...

Le nouvel EOS 7D utilise en effet la batterie LP-E6, plus performante (et légèrement plus encombrante) apparue avec l’EOS 5D Mk2.

 


Un changement de nomenclature pas si innocent

Pourquoi donc, cet EOS 7D (nouvel haut de gamme des reflex à petit capteur chez Canon), ne s’appelle-t-il pas EOS 60D comme l’aurait voulu la logique ? Plusieurs raison à cela : premièrement Canon se serait retrouvé à cours de noms d’ici quelques générations : impossible d’envisager des EOS 70D, 80D et 90D tant les risques de confusion seraient forts avec les Nikon D70, D80 et D90. Sans oublier un lointain ancêtre, l’EOS D60 premier 6 Mpix de la série qui aurait pu brouiller les cartes…

Eos7d_bouton_onof Pas impossible ensuite que Canon ait souhaité marquer fortement les esprits avec ce changement de nomenclature, qui coïncide avec l’arrivée « en masse » de nouvelles technologies.

Depuis que Nikon est revenu au tout premier plan du marché en enchaînant les reflex exceptionnels et les technologies innovantes, la « roadmap » de Canon semblait en effet bien sage et les nouveaux développements un peu timides et souvent « conservateurs ». L'EOS 7D et son nouveau nom, auront donc pour mission de changer l'image des reflex experts de la marque Rouge...

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - A RELIRE CET ETE (BEST OF) , 00 - COUPS DE COEUR , 75 - TEST : Test de terrain , 80 - APN : Canon | Permalink | Commentaires (42)

Vos questions photos : nos (vos) réponses photos !


Canon_G10
Je reçois une ou deux questions par mail chaque jour et comme je prends (quasi toujours) la peine d'y répondre, autant que cette réponse profite à tous. Vous êtes donc invités à poser vos questions par mail, ou ici en commentaires...

Voici la première question d'une longue série (peut-être, ça dépendra de vous) concerne la profondeur de champs des Canon G10 / G11.

 " Bonjour, j'ai lu avec attention votre article concernant le Canon G10, et son essai au Costa Rica. Je pense acheter un G11 d'ici peu. J'utilisais jusqu'à maintenant un 30D, que j'ai revendu pour chercher quelque chose de plus compacte, mais avec les même libertés de réglages, et la même ergonomie.

J'ai aussi voulu mettre fin à la course aux objectifs, sac à dos, etc, dans la quelle je me suis laissé entrainé... faible consommateur que je suis :-) Après avoir essayé le LX3, et le GF1, j'ai mis la main sur un G11. Venant d'un reflex canon, je me suis tout de suite senti chez moi. Vivement l'achat donc. Bref, voilà pour la petite présentation.

La question que je pose, suite à la lecture de votre article, concerne l'utilisation du G10 ( et du G11) en MAP manuelle, en utilisant l'hyperfocale. C'est typiquement le genre d'utilisation que j'envisage : très orienté photo-reportage. Faire ses réglages une fois en fonction des conditions, et ne plus se concentrer que sur les sujets et le cadrage.

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COMMENTAIRE DU JOUR , 70 - CONSEIL : Prises de vues | Permalink | Commentaires (24)

dim. 25 oct 2009

Lightroom 3, les nouveautés qui comptent (part 1)

Lightroom 3 vient d’être présenté en version ßeta, apportant son contingent de nouveautés plus ou moins discrètes, plus ou moins vitales, plus ou moins remarquées… Plutôt que de les lister systématiquement unes par unes, je vous propose de nous arrêter plus longuement sur les innovations que j’ai jugé vraiment utiles, en me basant sur un vécu de plusieurs mois au cours desquels j’ai pu tester les versions successives soumises aux ßeta testeurs (cette ßeta public étant la release 13).

 

 


 

Nous commencerons cette revue de détails dans l’ordre chronologique, en détaillant les dialogues d’importation qui ont étés revisités afin de sécuriser les premiers pas des débutants.

Setting_1 Mais juste avant, je ne résiste pas à anticiper sur la seconde partie de cet article (à paraître ici-même), pour évoquer immédiatement une nouveauté importante qui aura des conséquence sur notre façon de travailler.

A ma grande surprise, cette innovation majeur n’a d'ailleurs jamais été soulignée dans aucun article que j’ai lu jusqu'à présent à propos de LR3… Je veux parler de la visualisation de la netteté des images à tous les facteurs de zoom en Module développement.

 

 


 

Enfin la visualisation en temps réel de la netteté à 25, 33 et 50 %

En tant qu’utilisateur de iView Media Pro, de Nikon Capture NX et de Photoshop (depuis presque 15 ans), j’ai depuis la toute première beta publique de LR1, supplié les développeurs d’Adobe de nous offrir la visualisation de la netteté des images aux tailles de 25, 33 et 50%... Visiblement, ce ne fut pas simple à mettre en place, mais ce souhait est enfin exhaussé dans LR3 (comme vous pouvez le constater sur l'image ci-dessous, affichée à 50% à gauche dans LR3 et à droite dans LR2)…

Nettete_dev

Certes, une conséquence négative de ce progrès est une moins grande vélocité à afficher les images, conséquence qu’il faut mettre également sur le compte de nouveaux algorithmes de dématriçage, beaucoup plus fins (on y reviendra). Mais cette inertie relative sera compensé rapidement par la montée en puissance de nos machines. Et l’on ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs…

MAJ : Gilles de utiliser-lightroom.fr nous fait remarquer avec sagacité, qu'il existe une différence de netteté apparente entre la vue loupe (E) et la vue développement (D). Cette différence existe oui... Mais pour s'en rendre compte il faut pousser les curseurs assez loin. Elle reste faible si l'on utilise l'accentuation normalement. En tous cas, on peut déjà se rendre compte de ce qu'on fait et cela me semble tout de même un progrès (c'est encore une ß n'oublions pas)... Il suffit de faire un export dans Photoshop (puis de l'afficher à la même taille à côté de LR) pour comprendre que c'est la vue Loupe (Bibliothèque) qui montre l'accentuation réelle. C'est normal car pour l'afficher, LR doit "réellement" convertir l'image afin de construire un aperçu JPEG (stocké dans le fichier preview.lrdata). C'est comme dans LR2 d'ailleurs... La vue en Développepment est un poil trop accentuée. Il vaut mieux ça que l'inverse d'ailleurs, ça incite à la prudence. Comme je le dis toujours (ahah), méfiez vous des images trop nettes, pour être honnêtes !

Revenons un peu en arrière : auparavant dans LR2 il était nécessaire de reconstruire systématiquement les aperçu à 100%, afin de se faire une idée de la netteté aux affichages inférieurs à 100%. Et cette visualisation n’était malheureusement possible qu’en Bibliothèque (je l’ai bien expliqué dans un chapitre de mon livre consacré à l’accentuation). Car patatras, dès que l’on repassait en Module développement on se retrouvait avec une visualisation nulle de la netteté (je parle toujours des affichages inférieurs à 100%, qui sont d’ailleurs ceux qui nous intéressent le plus).

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 90 - LOGICIEL : Adobe Lightroom | Permalink | Commentaires (17)

mer. 21 oct 2009

Adobe Camera Raw 5.5 et Lightroom 2.5 en téléchargement

Lightroom 2.5 est dispo depuis ce matin. Téléchargez les versions Mac et PC (gratuite pour tout utilisateur de Lightroom 2.x), ainsi que Adobe Camera Raw 5.5 en version Mac et PC (ce dernier est disponible seulement pour CS4.... les possesseurs de CS3 devront s'y faire, ou passer à Lightroom ce que je leur conseille d'ailleurs).

Logolr_2_basCette mise à jour gratuite de LR2 et ACR permet le décodage de plusieurs nouveau fichiers RAW, notamment les Nikon D300s, Nikon D3000, Olympus    E-P1, Panasonic DMC-FZ35 et DMC-GF1... Rappelons que la liste de tous les appareils supportés par ACR5 et LR2 reste disponible en permanence ici (et mise à jour).

PS : ceux qui testent Lightroom (période de 30 jours gratuite) sans être certain de l'acheter, seront contents d'apprendre qu'à chaque mise à jour en 2.x, ils regagnent 30 jours d'essai ! Donc si vous avez aimé Lightroom 2.4, mais que vous ne l'avez toujours pas acheté, installez la version d'essai de 30 jours de LR 2.5 (et vous finirez bien par être conquis)...

Publié par VIBERT dans 90 - LOGICIEL : Adobe Lightroom , 90 - LOGICIEL : Adobe Photoshop | Permalink | Commentaires (27)

mar. 20 oct 2009

Canon EOS 7D : un acheteur "fou de rage" !

Allez, je vous livre "brut de fonderie", le commentaire excédé d'un de nos lecteurs posté à la suite de notre prise en main du Canon EOS 7D :

" Bonjour, Je viens d’acheter ce fameux EOS 7D... et je suis FOU DE RAGE... Je vous informe qu’aucun logiciel n’est capable de lire les fichiers CR2 ou RAW de ce boîtier !!!!

CONFIRMATION DU "TEAM CANON" !!!!!!

Ma config : MAC OS X / G5 Logiciels Photos APERTURE et DXO OPTIC PRO 5. Je suis Photographe et ne travaille qu’en RAW...

JE ME RETROUVE AVEC UN SUPER BOÎTIER ET JE NE PEUX PAS M’EN SERVIR - CONSEIL / BOÎTIER À ÉVITER - IL NE PEUT PAS LIRE LES FORMATS RAW et CR2. Cordialement "

... allons, allons ! Pas de Panique... Lightroom 2.5 et Adobe Camera Raw 5.5 (ce dernier réservé aux utilisateurs de Photoshop CS4) fut présenté le 15 septembre dernier. Ces deux logiciels supportent les RAW du Canon EOS 7D.

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Canon | Permalink | Commentaires (31)

mer. 14 oct 2009

Canon EOS 1D Mark IV : 16 Mpix jusqu'à 102 400 ISO

Comme on s'y attendait, voici le bébé ! Le Canon EOS 1D Mark IV (et ses 16 Mpix en format APS-H) peut atteindre les 102 400 ISO, comme le Nikon D3s (qui lui se contente de 12 Mpix mais au format FX).

Canon_EOS_1D_MkIV Il sera intéressant de comparer la qualité d'image de ces deux là, disons à 3200, 6400 et 12800 ISO. Au delà , ça n'a plus grand sens pour la plupart d'entre nous, sauf pour des applications très particulières (paparazzades notamment, surveillance de police, ou espionnage nocturne d'ours en vadrouille ;-)

Le prix resterait dans la tradition : au dessus de 5000 € (ou plutôt 4500 € selon certains... mais dites moi 5000 USD, ça fait plutôt 3453 €). Beaucoup de pro le jugeront déraisonnable et se précipiteront donc sur l'EOS 7D qui en fait déjà beaucoup pour 1790 €. Pour amortir un EOS 1D et justifier une telle dépense, il faut être certain de vendre énormément d'images, ce que de moins en moins de professionnels sont capables ! Mais c'est une autre histoire...

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Canon | Permalink | Commentaires (37)

Le Nikon D3s annoncé : 12800 ISO les doigts dans le nez !

On savait que c'était imminent, Nikon vient d'annoncer officiellement le Nikon D3s (merci Roland et merci dPreview). C’est grosso modo un Nikon D3 avec cinq changements marquants :

  • Sensibilité HI-3 jusqu'à 102 400 ISO et sensibilité "de travail" à 12 000 ISO
  • Nettoyage du capteur
  • Mode Quiet « silencieux »
  • AF avec une mise en page identique mais plus nerveux et réactif
  • La vidéo en HD,  son Stéréo prise micro, Avi, motion jpeg…

Nikon_D3sCe boîtier sera visible en avant première au Salon de la photo et sera présenté par Vincent Munier. Pour la première fois, un photographe français à été choisi par Nikon Corp. pour réaliser les images de la documentation commerciale…



Ci-joint un Jpeg non modifié de Vincent (notre chasseur d'ours ;-) ne ratez pas son site qui est superbe, il y a une galerie consacrée au D3s et un très beau film réalisé au D3s (dans la section News). Jetez un œil  aux Exifs de cette image : 12 800 ISO ! Et il n'y a quasiment plus de bruit (ou très peu), c'est à peine croyable : Voir la photo

Cette annonce s’accompagne d’un AF-S DX Micro NIKKOR 85mm f/3.5G VR II.

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Nikon | Permalink | Commentaires (26)

lun. 12 oct 2009

Les barèmes UPC de cessions de droits, enfin publiés

Devant la situation dramatique de la profession, l'Union des Photographes Créateurs (UPC) a récemment décidé de rendre public ses fameux barèmes de cessions de droits photographiques (dont des versions anciennes s'échangent il est vrai, depuis longtemps entre photographes).

LogoUPC Téléchargez ici, le pdf des barèmes UPC 2009, il s'agit d'un outil aussi précieux qu'indispensable ! Certes les prix réellement pratiqués, sont systématiquement inférieurs à ceux indiqués par l'UPC. Mais ces barèmes constituent une bonne base de négociation face à ce que peuvent proposer les acheteurs (des propositions souvent irréaliste, ou même indécentes qu'il vaut mieux refuser en s'appuyant sur quelques arguments).

Vous pouvez par exemple vous promettre de ne jamais, jamais au grand jamais, descendre sous la moitié  du barème... Il faut savoir perdre un boulot de temps à autre, en étant jugé trop cher par votre client. Si vous ne perdez pas 15 à 25% de vos prospects, c'est probablement mauvais signe : signe que vous pratiquez des prix trop bas...

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (25)

sam. 10 oct 2009

Le DD Samsung Spinpoint F1 de 1 To serait relativement fiable

Tous les amis, clients, élèves, connaissances, ou même inconnus (croisés sur un salon) qui - sur mes conseils - depuis deux ans, ont stocké leurs photos sur les disques Samsung Spinpoint F1 de 1 To... seront très contents d'apprendre que ce disque serait relativement fiable !

Samsung Ouf, merci Hardware.fr (l'article complet par ici), ce disque aurait 2,9% de pannes. Moi aussi je suis rassuré. Imaginez que ce modèle se soit avéré peu fiable pour vos données (comme par exemple le Samsung F1 de 500 Go avec 12,9 % de pannes). J'aurais eu ça sur la conscience et peut-être même eu droit à quelques reproches.

Bon, il faut tout de même relativiser les chiffres de Hardware.fr, car ces statistiques ont étés faites sur 100 ou 500 unités seulement (la marge d'erreur possible est importante). Mais ils "donnent une idée".

Publié par VIBERT dans 16 - MAC OS X : Macintosh Hardware | Permalink | Commentaires (8)

mer. 07 oct 2009

Les blogueurs sponsorisés contraints à la transparence aux USA

En voilà une nouvelle : "Aux États-Unis, la dissimulation de la rémunération perçue en échange d'un post pourrait être punissable d'une amende de 11 000 dollars"... Un article à lire d'urgence sur "Ecrans" chez Libération et le texte de la Federal Trade Commission.

Et comme tout ce qui arrive aux USA fini par arriver chez nous (le pire, mais aussi le meilleur soyez-en certain), on peut espérer qu'un jour ou l'autre un texte équivalent soit promulgué en France, pour sauver la crédibilité des blogs et des bloggers (mise en danger par l'inconscience de certains). Écrivez à votre Député, Sénateur ou Député Européen pour les sensibiliser au problème (grâce à annuairemairie.eu, qui vous propose les adresses, sites et mail de tous nos élus). En attendant extrait :

Blog " La Federal Trade Commission, une agence indépendante du gouvernement chargée de contrôler les pratiques commerciales, vient de publier à leur égard des recommandations sur les publicités éditorialisées. Comme leurs équivalents dans les médias traditionnels, elles devront être clairement indiquées comme telles, par l’une ou l’autre des formules adéquates : « publi-rédactionnel », « billet sponsorisé »... 

La dissimulation de la rémunération perçue en échange de l’article pourrait être punissable, à partir du 1e décembre, d’une amende de 11 000 dollars (7500 euros environ) ".

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE GUEULE ! | Permalink | Commentaires (7)

mar. 06 oct 2009

Réflexions à propos du "droit à l'image"...

Bernard m'adresse ce soir un mail qui intéressera pas mal de photographes... J'imagine qu'il y aura quelques réactions, commentaires et réflexions. Personnellement la question juridique me dépasse un peu, mais je me sens concerné comme la plupart d'entre nous (on a tous eu droit à quelques réflexions en faisant des images)... Alors ?

" En tant que photographe amateur passionné par son loisir, je ne me contente pas de faire des clichés chez moi. La rue est aussi le théatre vivant qui sied à mes penchants naturels de reporter.

Difficile de photographier l'espace urbain, sans y inclure les gens, car les gens c'est la vie...

Fauteuil_big Par ailleurs, de la même manière qu'on admet que le pianiste ne joue pas qu'en concert, et qu'il s'entraîne aussi en "faisant des gammes", on peut comprendre que le photographe amateur ou professionnel n'agit pas dans le seul but de publier, d'exposer ou d'exécuter une commande ou une demande, et qu'il lui arrive d'utiliser la rue pour faire ses gammes à lui ( techniques ) : exemple , profiter d'une lumière contrastée pour tester les performances de son matériel, se familiariser avec, ou optimiser ses réglages, l'élément humain étant fortuit dans ce cas.

Or, j'ai l'impression d'une montée générale d'intolérance des gens vis à vis de ce qu'ils n'arrivent pas à s'expliquer d'une façon claire et instantanée, comme une présomption de culpabilité qu'ils sont prêts à infliger ( alors que la présomption d'innocence est la pierre angulaire du droit français depuis la Révolution Française comme le dit Robert Badinter himself ).

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - A RELIRE CET ETE (BEST OF) | Permalink | Commentaires (14)

Premiers avis des utilisateurs de Canon EOS 7D

Vous êtes déjà quelques uns à avoir reçu votre EOS 7D et à avoir posté vos premières impressions (et premières vidéo avec des ralentis sympa). N'hésitez pas à contribuer avec vos remarques, regrets et coups de cœurs (merci de commenter à la suite du billet sur l'EOS 7D en suivant ce lien). Alors ? Comment le trouvez-vous cet EOS 7D ?

PS : Toutes les discussions à propos du Nikon D3s par ici SVP... Et tout ce qui concerne le successeur de l'EOS 1D Mk3 par ici SVP !

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Canon | Permalink

dim. 04 oct 2009

Test terrain extrême du Canon EOS 50D (part 3)

Voici quelques images issues du reportage, commentées par leur auteur et accompagnées des données de prise de vue.

  


 Cette image a été prise en haut d’un de nos premiers couloirs (surnommé Marble Balls = couilles de marbre), le premier jour du Steep camp. Impossible de prendre des images pendant la descente… Car il n’était pas question de s’arrêter au milieu de ce couloir, ouvrir le sac et sortir l’appareil dans une pente à 40°, étroite et encaissée avec des risques de coulée.

_MG_0911

Vitesse : 1/640
Ouverture : f/20
Sensibilité : 400 ISO
Focale : 10 mm (EF-S 10-22mm f/3.5-4.5 USM
)



Voici le couloir « Marble Balls » (couilles de marbre, on comprend mieux pourquoi !!!), photographié le lendemain depuis le sommet d’une montagne toute proche à la focale de 160 mm. Mais on a fait encore plus raide les jours suivants… On distingue le point de dépose à gauche (il a fallu marcher un peu et escalader), avant de se lancer dans la pente… Évidemment le téléobjectif à tendance à rendre la pente légèrement plus frontale qu’elle ne l’est vraiment. Mais quand même, c’était raide, vraiment !

_MG_2560_Edit

Vitesse : 1/1000
Ouverture : f/16
Sensibilité : 320 ISO
Focale : 160 mm (EF-S 28-300mm f/3.5-5,6 L IS USM)




Une trace en forme de point d’interrogation, une image assez poétique, comme parfois le brouillard qui monte le long de la pente, en offre en montagne… Par surprise ! Autant dire que dans ces moments-là, l’amplitude du 28-300 permet de réagir au quart de tour.

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Canon | Permalink | Commentaires (4)

ven. 02 oct 2009

Test terrain extrême du Canon EOS 50D (part 2)

Sur le papier le Canon EOS 50D m’a semblé être le reflex idéal pour ce job assez particulier qui consiste à suivre des skieurs en poudreuse ou dans des couloirs à pics… Sans tomber ni me ruiner le dos ou les genoux. Revue de détails techniques qui font l’intérêt de ce boîtier très équilibré.

 


Lire aussi à propos de Canon :

  • Canon S90 et viseur externe, l'astuce qui tue !
  • Deux petits accessoires utiles pour le Canon S90.
  • Test terrain : Canon G10 au Costa Rica (en attendant le G11).

 

 


Sensibilité ISO en hausse…

 

La sensibilité de base s’étend de 100 à 3200 ISO avec deux positions étendues de 6400 et 12800 ISO pour la forme (qu’il est nécessaire d’activer la position H dans les Fonctions personnalisées). À noter qu’une sensibilité ISO automatique avait fait son apparition sur l’EOS 40D, c’est une nouveauté chez Canon qui peut s’avérer pratique dans certaines circonstances (photo de spectacle par exemple).

Malheureusement, dans ce cas la sensibilité maximale est toujours limitée 1600 l’EOS 50D. C’est vraiment dommage que l'on ne puisse personnaliser davantage cette fonction en lui fixant une limite haute et basse (ce que propose le Nikon D300). Décidément, Canon est toujours un peu "radin" avec les personnalisations avancées, ce qui gâche parfois un peu le plaisir des experts.

_MG_1241

L’avantage de la sensibilité maximale est à relativiser en fonction de vos besoins, car il est rare d’avoir à dépasser les 3200 ISO. Mais qui peut le plus peut le moins… D’autant que la montée du bruit numérique reste très acceptable jusqu’à 1000 ISO ce qui est remarquable pour un capteur de 15 Mpix. N’oubliez pas que si le bruit augmente avec la résolution, la structure de ce bruit devient également plus fine (relativement à la diagonale de l’image) grâce à la résolution qui augmente.

 


Deux gammes optiques : les EF et EF-S

Les Canon EOS experts (EOS 50D, 40D, 30D) et les EOS amateurs (EOS 500D, 450D, 400D et 1000D) qui sont tous équipés de petits capteurs APS-C, sont capables d’accueillir tous les objectifs Canon EF et EF-S… La situation est donc bien plus claire que chez Nikon... Seul les boîtiers professionnels full frame (EOS 5D et 1Ds) ou APS-C (EOS 1D), ne savent pas accueillir la gamme optique EF-S (typé amateur / expert) car celle-ci a été développée pour les boîtiers à petits capteurs.

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Canon | Permalink | Commentaires (7)

jeu. 01 oct 2009

Test terrain extrême du Canon EOS 50D (part 1)

Haute altitude, températures extrêmes, vents, givre, humidité et secousses violentes dans le sac à dos, les pires conditions étaient réunies pour éprouver le Canon EOS 50D et ses optiques EF et EF-S. Un impitoyable test-terrain chez CMH l’inventeur et le leader Canadien du ski héliporté.

Texte et photo : Jean-François Vibert

 


La poudreuse vole en tous sens, alors que nous sautons de l’hélico et nous enfonçons jusqu’en haut des cuisses dans la neige poudreuse. Respecter les instructions du Guide : rester bien accroupi et ne pas trop bouger tant que l’engin n’a pas décollé pour éviter de se faire découper en rondelles !

0000_screencopy_JFV_ 2013-03-08 à 01.17.22

Assourdi par le vacarme du rotor, je rentre la tête dans les épaules et peine à conserver mon équilibre courbé face au souffle terrifiant généré par la double turbine du Bell Ranger 407.

Sans quitter mes gants, je parviens à entrouvrir le Zip de ma Goretex pour en extraire le boîtier que j’y avais caché avec le zoom grand angle EF-S 10-22mm f/3.5-4.5 USM... Je ne dispose que de quelques secondes avant que l’objectif ne soit complètement recouvert de neige.

_MG_1467

Impossible de viser précisément à travers mon masque, je sens l’air glacial et la neige qui s’immiscent dans mon cou. Compte tenu de la vitesse du vent, l’air qui frappe le boîtier doit être à -15°. Je déclenche une rafale à l’aveugle au moment où l’hélico s’arrache du sol… En comptant sur la bienveillance du Saint patron des photographes, sur les règles de l’hyperfocale et sur les 6,3 im/sec du boîtier. On verra bien !

 


Des conditions de prise de vue extrêmes…

Soudain, c’est le silence. L’hélico s’est éloigné entraînant des volutes de neige qui disparaissent dans le vent faisant place à un bleu intense… Je relève mon masque et suis frappé par cette lumière irisée de cristaux en suspension, que je n’ai jamais vu ailleurs qu’en haute montagne. Nous voilà seuls au monde, totalement isolés à 3000 m d’altitude au sommet d’une crête vertigineuse.

_MG_1828_Modifier

Impossible de reculer… C’est maintenant que commence le programme « Pentes raides » de CMH, Canadian Mountain Holliday, le leader de l’héliski qui en a inventé le concept. Une semaine de dépose héliporté sur des pentes entre 35° et 45°, par groupes de quatre avec l’assistance de deux guides de montagne spécialistes du ski extrème… Le nirvana du ski, spécialement destiné aux skieurs et snowboarders de haut niveau à la recherche de sensations fortes.

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - A RELIRE CET ETE (BEST OF) , 00 - COUPS DE COEUR , 75 - TEST : Test de terrain , 80 - APN : Canon | Permalink | Commentaires (15)

Journées gratuites d'initiation Lightroom : inscriptions ouvertes

Vous pouvez déjà réserver votre matinée ou votre après-midi du mercredi 18 novembre prochain... Ou du mercredi 6 janvier 2010. Les liens d'inscription sont désormais disponibles :

J'animerais quatre demi-journées d'initiation gratuite à Lightroom, sur le modèle de celles que j'avais animé le 25 juin dernier (qui fut très appréciée visiblement). Ces séances se dérouleront dans les locaux d'Adobe France au 112 avenue Kléber dans le 16em (Métro Trocadéro).

...
Agrandir le plan

Attention, la salle est limité à une quarantaine de personnes (elle était pleine à craquer la dernière fois). Ces quatre sessions seront ouvertes à tout le monde quelque soit votre niveau, amateurs et professionnels sans aucune restriction... Nous garderons les 45 dernières minutes pour répondre à toutes vos questions : des plus simples aux plus techniques.

Publié par VIBERT | Permalink | Commentaires (15)


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM