Drapo_a_menu READ MACANDPHOTO.COM IN ENGLISH

Accès direct :

-> L'Anti Spam typepad posant problème, certains commentaires nécessitent ma validation avant publication (quelques minutes à quelques heures). Merci de vous identifier (ici par exemple) avant de poster, ça facilite les choses. En cas de soucis me contacter.



« Tuto Lightroom : les Filtres gradués pour les paysages | Accueil | Photojournalisme : comment reprendre le rêve où il s’est arrêté ? »

dim. 27 déc 2009

Filtre polarisant : trois exemples assez parlants

Je rebondis sur la discussion d'avant hier à propos du filtre polarisant (lire les commentaires de ce post). Du coup j'ai recherché quelques exemples bien choisis de l'utilisation du filtre polarisant et j'ai même trouvé un cas ou celui-ci n'est guère approprié. Rappelons que le but d'un filtre polarisant est de vous débarrasser des rayons lumineux qui ne sont pas strictement dans l'axe optique (du moins une grande partie). D'où le terme "polariser" qui signifie "concentrer sur un même point".

Voici d'abord, une image très classique. Sans filtre polarisant (à gauche), puis avec (à droite). Les deux ont étés prises à quelques secondes l'une après l'autre (vue d'un des temples d'Ayutahya en Thaïlande réalisée cet été). Le filtre polarisant (à droite), permet de distinguer les vrais couleurs des tuiles et de la végétation (en éliminant les rayons parasites qui font perdre contraste et saturation). L'opération se fait au prix d'une perte de luminosité (un ou deux diaph), ce qui est bien entendu compensée par l'automatisme d'exposition (ici priorité vitesse).

_MG_1173_web_800px_MG_1172_web_800px

Le filtre permet d'augmenter le contraste du ciel : le bleu est plus sombre (débarrassé de la perspective atmosphérique), donc les nuages semblent plus blanc. La différence sur les couleurs est absolument saisissante n'est-ce pas ? Et je précise, que ces deux images sont absolument brutes : aucunes retouches sur ces images. Voici donc la preuve qu'il est plus ou moins impossible de simuler l'utilisation d'un filtre polarisant avec Lightroom ou même Photoshop : trop de travail, trop de subtilités (notamment si l'on a pas de modèle sous les yeux).

Second cas : élimination des reflets sur l'eau. Ce second exemple est très intéressant, puisque le filtre a éliminé la réflexion du ciel (bleu) sur l'eau... Ce qui permet de révéler la véritable couleur du fond de l'eau (turquoise). On constate le même phénomène sur la végétation à l'arrière plan : l'absence de reflets permet de révéler la couleur de la forêt tropicale de la région de Bouillante en Guadeloupe, vue depuis les Ilets Pigeon (la fameuse réserve Cousteau).

_MG_9155_web_800px _MG_9156_web_800px

Troisième cas : le contre emploi ! Voici un exemple typique de ce qu'il ne faut pas faire... Croyez-le ou pas, j'ai bêtement "massacré" toute une série d'images, en voulant réveiller le vert de la végétation (contrairement aux exemples précédants, il ne s'agissait pas de faire des images de démonstration. C'était un vrai ratage en directe ! Voilà pourquoi je ne dispose pas de deux images prises exactement au même moment, mais seulement d'images proches).

_MG_6138_COPIE_web_800px

_MG_6141_COPIE_web_800px

Effectivement sur l'image de droite (avec polarisant), le vert est plus saturé et lumineux. Malheureusement j'ai du coup éliminé tous les reflets du ciel sur l'eau des rizières... Et une rizière sans reflets, ça ne ressemble plus du tout à une rizière, mais seulement à de la boue. Ce que vous pouvez constater... Voilà donc un cas typique ou l'utilisation du polarisant est terriblement contre productive : ne jamais utiliser de filtre polarisant dans les rizières !

 

Par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 70 - CONSEIL : Prises de vues | Permalink | Commentaires (19)

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c048f53ef0120a77f8387970b

Listed below are links to weblogs that reference Filtre polarisant : trois exemples assez parlants:

Commentaires


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM