En 2014 macandphoto change de nom, rendez vous sur

www.photoetmac.com

Merci d'updater vos bookmarks !

 

 

Accès direct :



« Cambodge : Kompong Phluk ceremony | Accueil | Cambodge : Ta Prohm temple... et iPad. »

mer. 27 jan 2010

Cambodge : Kompong Phluk village côté rivière

Je l'ai déja écrit, l’utilisation d’un hyper grand angle comme l’EF 14 mm permet de s’affranchir plus ou moins de la question de la mise au point grâce à son importante profondeur de champs. On film sans y penser et cela est très vite jubilatoire, notamment lorsque l’on a pas d’expérience préalable de réalisateur (c'est mon cas).

Kompong Phluk village Part 3. from vibert on Vimeo.

Le petit bout de film ci-dessus a été réalisé dans l'immense forêt inondée qui borde le Lac Tonlé Sap. Pendant la mousson, seule la cime de ces arbres émerge de la surface, les eaux du Mékong remontent le Lac dont la hauteur peut varier de 8 mètres. Les troncs sont recouverts de minuscules moules, qui leur donne cette couleur noire. Ce lac est un des plus poissonneux du monde, 300.000 tonnes de poisson y seraient prélevées chaque année.

La découverte des images en plein écran sur le Macbook Air est chaque soir un bonheur... Le très grand angle à également l’avantage d’atténuer les mouvements de bouger de l’opérateur, lorsque vous filmez à main levée. Embarquez sur un bateau ou tout autre véhicule en mouvement (et au Cambodge, les occasions d'embarquer sur l'eau ne manquent pas) et vous réalisez des travelling sans vous fatiguer. Parfois le grand angle donne aussi une intéressante sensation de vitesse intéressante, (nous le découvrirons dans une prochaine vidéo).

Kompong Phluk village Part 1 from vibert on Vimeo.

Je n'en suis pour l'instant qu'à la prise de vue sur le vif à main levée... Car je n’ai aucune envie de transporter un pied, ni de perdre du temps à l’installer à chaque fois. Parlons de "prises de notes vidéos", plutôt que de films... Réaliser un film est un autre métier et je ne suis pas (encore) payé pour ça. Il faudra donc que ça « le fasse comme ça » ! Ce sera regardable, ou pas. La seule concession que je suis prêt à faire pour stabiliser mes images est d’emporter un mini pied Manfroto de 20 cm. Oubliez le Gorilla Pod, bien trop long à installer et totalement instable (je n’ai jamais compris l’engouement pour cet accessoire totalement fumeux que j’ai acheté influencé par la promo qui est faite autour... Ce que j'ai regretté car je n’ai jamais pu utiliser. Il me semble en tous cas, totalement inutilisable pour filmer).

Finalement, filmer au reflex n’est pas si compliqué qu’on le répète. Après l’avoir expérimenté « en vrai » et contrairement à ce que j’imaginais, l’arrivée de la vidéo sur nos reflex est une bénédiction (dire que lors de mon précédant voyage en Asie au mois d’out, je n’avais même pas pensé à filmer quelques séquences, trop occupé à découvrir les possibilités photo de l'EOS 5D Mk2).

Kompong Phluk village Part 2 from vibert on Vimeo.

 

La seule difficulté lorsque l’on repasse de l’image animée vers l’image fixes, c’est que l’on oublie de faire attention à certains détails techniques. Il faut un peut de concentration et « penser photo » à nouveau. Un peu comme on « pense couleur ou noir et blanc ».

Par VIBERT dans 00 - LA PHOTO DE LA SEMAINE , 60 - MATOS : Vidéo | Permalink | Commentaires (11)

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c048f53ef0120a814e843970b

Listed below are links to weblogs that reference Cambodge : Kompong Phluk village côté rivière:

Commentaires


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM