En 2014 macandphoto change de nom, rendez vous sur

www.photoetmac.com

Merci d'updater vos bookmarks !

 

 

Accès direct :



« Expression Media vendu par Microsoft à Phase One | Accueil | Deux petits accessoires utiles pour le Canon S90 »

mer. 26 mai 2010

Affaire Sygma (suite)...

Suite à l'affaire Sygma, on me fait passer ce communiqué de presse. Si vous réagissez à ce post, merci de ne pas tomber dans les attaques ou la diffamation (que je serais obligé de supprimer). Les faits, rien que les faits SVP !  

" Monsieur Dominique Aubert souhaite réagir au communiqué de presse diffusé le 21 mai 2010 à l'initiative de Corbis Sygma pour faire part de son dépôt de bilan.

Corbis Sygma n'hésite pas à faire porter en grande partie la responsabilité de sa mise en liquidation judiciaire sur son ancien photographe reporter, Monsieur Dominique Aubert, ce qui est contraire à la réalité des faits.

Monsieur Dominique Aubert n'a jamais demandé la restitution de son matériel photographique ou de son œuvre : il a simplement demandé l'indemnisation de la perte de plus de 750 photographies originales
("points rouges"), qui interdit définitivement toute exploitation de son œuvre, et d'actes de contrefaçon résultant de l'exploitation sans son autorisation de ses photographies sur Internet.

La perte des photographies, la contrefaçon commise par Corbis Sygma et le préjudice de Monsieur Dominique Aubert ont d'abord été reconnus par le Conseil de prud'hommes de Paris, puis par la Cour d'appel de Paris,
qui a confirmé le jugement en condamnant Corbis Sygma à 1,5 million d'euros de dommages et intérêts.

Le litige avec Monsieur Dominique Aubert ne constitue cependant qu'une affaire parmi d'autres, Corbis Sygma étant en contentieux avec de nombreux photographes et se trouvant en difficulté financière depuis
longtemps.

Ce dépôt de bilan intervient donc de manière très opportune, alors qu'il s'agit d'exécuter la condamnation prononcée après 8 ans de procédure.

Corbis Sygma, qui parait déterminée à tout faire pour échapper à ses responsabilités, oublie d'indiquer qu'elle vient d’assigner Monsieur Dominique Aubert, ce 21 mai 2010, devant le Tribunal de grande instance de Paris pour demander sa condamnation à lui payer 2.000.000 d'euros de dommages et intérêts pour "abus de son droit d'auteur ! "

Par VIBERT dans 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (10)

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c048f53ef0133ee962ef1970b

Listed below are links to weblogs that reference Affaire Sygma (suite)...:

Commentaires


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM