Drapo_a_menu READ MACANDPHOTO.COM IN ENGLISH

Accès direct :

-> L'Anti Spam typepad posant problème, certains commentaires nécessitent ma validation avant publication (quelques minutes à quelques heures). Merci de vous identifier (ici par exemple) avant de poster, ça facilite les choses. En cas de soucis me contacter.



« Laos, suite... | Accueil | Laos : les photos du jour... »

mar. 24 août 2010

Sony Alpha 33 et 55 : le début de la fin du viseur ?

Comme nous l'avions annoncé le 2 juin dernier, voici donc les nouveaux reflex Sony Alpha 33 et 55. Ils sont considérés comme révolutionnaires car le viseur optique y cède la place à un autofocus enfin efficace en vidéo (mais travaillant obligatoirement à la plus grande ouverture si j'ai bien compris : si c'était le cas, voilà un point décevant à préciser).

Ces reflex devraient en tous cas faire un peu de bruit dans le milieu de la photo et agiter les commentaires, ne vous privez pas... Car Sony innove encore du point de vue technologique (après les Nex 3 et 5 qui ont ouvert une nouvelle voie, bien que n'offrant pas de solution de visée très convaincante). Ce qui devrait se traduire par quelques parts de marché gagnées et relancer une course à l'innovation exclusivement dominée par Canon et Nikon depuis très longtemps.

Rappelez-vous ce que nous avions étés parmi les premiers à écrire en mars 2009 : " Verrons-nous d'ici un ou deux ans des boîtiers Canon EOS, Nikon D ou Sony Alpha à objectifs interchangeables, mais dépourvus de viseurs optiques ? Je crois que c'est tout à fait possible "... Relire : Le début de la fin... des viseurs reflex ?

Ces deux reflex devraient satisfaire pas mal de monde, d'autant que leurs caractéristiques de vitesse et d'encombrement sont très séduisantes (je n'ajoute pas dans ce papier de données techniques, ni de photos, faute de temps). Comme vous le savez, j'adore les reflex " petits, mais costauds ", pour voyager ! Et ces deux là ont l'air fichtrement compactes : bravo à Sony pour la miniaturisation (déjà impressionnante dans les NEX 3 et 5)... 

Comme je suis actuellement au Laos (et donc pas très souvent sur le net qui est incroyablement lent), je n'ai pas encore pris connaissance de toutes leurs caractéristiques techniques. Ni de celle du Nikon 3100 d'ailleurs, qui propose lui aussi un AF constant en vidéo...

Il faudra faire donc le point de tout ça à la rentrée, lorsque le Canon EOS 60D sera sorti, sous réserve qu'il apporte lui aussi quelques innovations du côté de l'AF vidéo, (ce à propos de quoi nous n'avons aucune indications jusqu'à présent).

Par contre, il est évident que l'absence de viseur optique des Alpha 33 et 55 sera considérée comme rédhibitoire par les habitués du reflex traditionnel. Un sacrifice bien plus rédhibitoire d'ailleurs, que l'absence de vidéo qui caractérisait les précédents Sony Alpha... Oups ! Mais il faut croire que Sony a identifié une véritable demande pour un produit hybride photo-vidéo auprès du grand public (demande qui m'a toujours semblé évidente d'ailleurs)...

Difficile de dire par contre, quel sera le ressenti des photographes passionnés à propos de ce viseur électronique (dans lequel j'ai hâte de jeter un oeil, afin de savoir s'il est plus convainquant que tous ceux catastrophiques que j'ai essayé jusqu'à présent. Dire qu'ils étaient décevant est peu de chose).

Car la technologie du viseur électronique est encore beaucoup trop imparfaite pour satisfaire l'oeil averti des experts et plus encore, l'oeil des esthètes... Je ne m'imagine pas une seule seconde photographier un moine dans un temple du Laos, à travers la froideur pixelisée d'un viseur électronique. Du moins tels qu'ils existent actuellement... Dans 6 à 10 ans, peut-être. Mais cela prendra peut-être tout ce temps-là, avant que la visée électronique sache se faire oublier et rivalise avec une bonne visée reflex ( le temps d'ailleurs qu'il a fallut aux écrans LCD à l'arrière de nos reflex pour devenir, justes " potables " ).

Par contre du côté des amateurs peu regardant, pourquoi pas. Un bon viseur électronique ne sera pas forcément pire qu'un mauvais écran (lorsqu'on voit les touristes sous le soleil faire des photos à bout de bras, on se dit qu'un viseur électronique serait tout de même un progrès pour eux)...

Partant de là, Sony vient donc de réinventer le Bridge à capteur APS-C et objectif interchangeable. Et c'est probablement d'ailleurs le marché (un peu bâtard) des bridges, que ces deux nouveaux reflex visent et vont finir de tuer...

Car ces Alpha 33 et 55 sont effectivement destinés au grand public (même s'ils pourraient tenter quelques experts en tant que second boîtier). Ce qui doit décevoir pas mal de photographes équipés en Sony, qui attendent "désespérément" un "vrai reflex APS-C" pour remplacer leur Alpha 700 totalement dépassé (sorti en septembre 2007, à croire qu'il n'aura pas de descendance ?).

Trois ans sans aucun APS-C expert c'est vraiment consternant avouez... Ajoutez à cela les rumeurs concernant l'abandon de la production de capteurs Full frame par Sony (pas forcément démenties à notre connaissance), il y a de quoi être un brin frustré (du moins si l'on est photographe. Les touristes eux sont comblés)...

Car voilà ce qu'attendent les photographes : qu'une marque leur propose enfin une gamme de reflex offrant un Autofocus efficace en vidéo, allant de l'APS-C au Full frame (donc de l'amateur à l'expert, voir au professionnel)... Tout en étant (si possible) équipés de viseurs optiques (en attendant que les viseurs électroniques soient suffisamment performants). Je ne sais qui bouclera cette quadrature du cercle, mais bon sang, ça ne doit pas être si compliqué pourtant ?

Par VIBERT dans 80 - APN : Sony (Konica Minolta) | Permalink | Commentaires (7)

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c048f53ef0133f34a8708970b

Listed below are links to weblogs that reference Sony Alpha 33 et 55 : le début de la fin du viseur ?:

Commentaires


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM