En 2014 macandphoto change de nom, rendez vous sur

www.photoetmac.com

Merci d'updater vos bookmarks !

 

 

Accès direct :



« octobre 2010 | Accueil | décembre 2010 »

mar. 30 nov 2010

Enervant : "Envoyez-nous vos photos de la neige"

Comme chaque début d'hiver il fait froid. Un peu plus, un peu moins... C'est l'hiver, le froid c'est normal non ? Demain j'irais donner mon cours Lightroom en vélib, comme d'hab (mais avec des gants et un bonnet)...

Et pourtant systématiquement chaque hiver, les médias en font toute une histoire. Comme s'il y avait pas des choses plus graves à décrypter ! Entre notre dette collective qui gonfle, l'Euro qui peut imploser du jour au lendemain, le chômage qui guette, les SDF dans la rue et même Ségolène qui démarre en avance la "machine à perdre" (et pense recruter DSK comme Premier ministre, risible, si ce n'était pas ridicule ;-) Au lieux de décrypter tout ça : on nous pond des pages et des pages pas chères, en comptant évidement sur la contribution gracieuse de lecteurs idiots (la chaine iTélé demande même aux gens d'envoyer des vidéos). Félicitations particulières au Monde, pour adopter (comme l'an dernier) cette attitude "non journalistiquement correcte" et pour montrer l'exemple (merci Chris pour le lien) :

0000_screencopy_JFV_ 2010-11-30 à 19.32.44
Et bien, cela ne donne pas du tout envie de s'abonner au Monde, pour 6€ par mois ! Franchement, payer 6 € pour une info gratuitement pondue par d'autres lecteurs, non merci. Je caricature, mais c'est une question de principe : un journal digne de ce nom devrait s'interdire ce genre de pratiques, qui décrédibilisent le travail de ses journalistes et photographes, dont c'est le métier...

Couv_equipe_big Dans la presse, on ne peut pas transiger et négocier avec les principes ! Je me rappel d'ailleurs, lorsque je pigeais à l'Equipe (déjà 15 ans) : recevoir le moindre cadeau, ou accepter une invitation (même un simple forfait de ski) était synonyme de faute grave... Donc de licenciement !

Il fallait produire la moindre facture d'hôtels, de forfait, de transport lorsque l'on partait faire un reportage sur la neige (comme celui-ci, ou celui-là, ou celui-là). Je ne sais si l'Equipe est aussi intransigeante aujourd'hui, mais j'ai gardé cet exemple en mémoire. Comme une ligne de conduite, peu importe finalement ce qu'il en coûte...

Depuis, j'ai depuis toujours refusé de "tremper dans certaines combines". Par exemple les "billets sponsorisés", ou les reportages dès que je soupçonne que les frontières entre reportage et publi rédactionnel ne sont pas si claires (ce qui peut arriver à l'insu du journaliste).

Je revendique donc d'autant plus haut l'indépendance avec laquelle je rédige mes tests et comparatifs, ce qui me permet d'affirmer haut et fort que je préfère certaines applications à d'autres, certains appareils à d'autres. Et même que je déteste certains APN et d'expliquer pourquoi (par exemple ceux qui vous privent de viseurs optiques)... Ensuite à chaque lecteur de se faire sa propre idée ! Mais refermons cette petite parenthèse, (qui vous aidera peut-être à mieux comprendre le pourquoi de la devise, qui reste inscrite en haut de notre homepage).

De toutes façon, lorsque l'on voit les applications iPad qui permettent de lire la presse (celle du Monde est la moins pire, mais regardez l'application Presse Régionnale), on comprend que l'avenir de l'information sur tablette, ne passera pas par les médias traditionnels... Même l'application Wired est décevante.

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE GUEULE ! , 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (21)

ven. 26 nov 2010

Promo : Lightroom 3 pour 166 € (en suivant ce lien)

41HTpLU2rDL._SL500_AA300_ Deux bonnes nouvelles aujourd'hui : premièrement Lightroom 3 ne coûte que 166 € chez Amazon.fr, il serait dommage de s'en priver !

Achetez-le en suivant ce lien pour soutenir Macandphoto... Ensuite Déclic Photo n°65 de décembre est disponible (lire ici), avec la seconde partie de mon dossier "Utiliser Lightroom en voyage".

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 90 - LOGICIEL : Adobe Lightroom | Permalink | Commentaires (1)

Déclic photo n°65 en kiosque : voyage, nature, matos, Lightroom...

Deux bonnes nouvelles aujourd'hui : premièrement on trouve Lightroom à 166 € chez Amazon.fr (lire ci-dessus)...

Ensuite Déclic Photo n°65 (de décembre) est disponible (seulement 5,50 €). Vous y trouverez la seconde partie d'un dossier pratique en 3 épisodes, que j'ai consacré à Lightroom en voyage... Vous y trouverez également une nouvelle photo décryptée comme les mois derniers. Un rendez-vous que je tenterais de tenir chaque mois.

En couverture de Déclic, une question intéressante : un reflex amateur peut-il rivaliser avec un reflex expert ? La réponse se trouve dans mon test terrain du Canon EOS 550D au Laos, publié sur 12 pages...

Le reste du sommaire est passionnant avec un match des reflex premiers prix : le Nikon D3100 y affronte un Pentax K-r très affuté... Un test complet du Canon EOS 60D (que je testerais probablement en janvier en voyage, à moins que je me laisse tenter par le Nikon D7000 ? ). Un test du Canon G12 (miam)... Un reportage sur l'Islande après le volcan, ect... Allez, zouuuu : la couverture en gros (avec ma photo des novices sur le Mékong, souvenirs, souvenirs...) :

Dp65_couv_1300px

 

Publié par VIBERT dans 12 - APPRENDRE : Presse, livres , 80 - APN : Canon , 90 - LOGICIEL : Adobe Lightroom | Permalink | Commentaires (24)

mer. 24 nov 2010

DxO Marks : quand les geeks oublient l'essentiel !

Quand des informaticiens s'intéressent à la photo, ça donne généralement ce genre d'article, ou l'on oublie totalement la photo : Canon EOS 60D vs Nikon D7000.

" Le Nikon D700 (à 83 ISO) encaisse une dynamique de 13,8 EV quand l'EOS 60D plafonne à 11,5 EV à 93 ISO. La différence sera forcément visible avec des hautes lumières percées plus tardivement sur le D7000 qui offrira une lattitude de récupération plus ample et une photo mieux exposée. Quel progrès ! "

Pffff, tu parles d'une  différence ;-) Ces mesures sont probablement justes*, mais franchement quelle différence ça fera en pratique d'un point de vue "photographique" ? Absolument aucune, j'en suis convaincu**... Aussi convaincu, que je n'ai jamais réussi à voir la moindre différence entre un RAW 14 bits et un RAW en 12 bits (après plusieurs expériences menées dans ce but). Attention, je parle de résultats photographiques concrets ! Pas de mesures de laboratoires...

Nikon_d7000 Avec la qualité de capteurs à laquelle on est aujourd'hui arrivé : il serait peut-être temps de s'intéresser à nouveau... à la photo non ? Plutôt qu'aux performances théoriques de capteurs, qui de toutes façons sont hyper excellents ? A quoi rime cette obsession ? Depuis deux ou trois ans, tous les capteurs CMOS sont de toutes façons 100 fois plus performants que tous les films argentiques que l'on a connu...

Et je précise que mon propos n'est pas de défendre ici le Canon EOS 60D, face au Nikon D7000... Non vraiment pas ! La preuve est d'ailleurs que je considère ce Nikon D7000, comme le meilleur reflex du moment avec l'EOS 5D Mk2 (comme ça, c'est clair au moins). Mais pas sur la foi de mesures en laboratoire...

Ce qui est regrettable : c'est qu'un article comme celui de Zone numérique, mobilise l'attention des photographes sur des questions qui devraient rester "totalement secondaires" (et n'intéresser éventuellement que quelques ingénieurs, dont la sensibilité n'est pas la première qualité en général)... Au lieu de tester les appareils sur le terrain, de nous montrer des images et de nous donner leur "ressenti" sur ces boîtiers, Zone numérique multiplie les références à DxO ou à DPreview.

L'article de Zone numérique oublie de préciser que les performances d'un boîtier dépendent de bien autres choses, beaucoup plus déterminantes qu'une différence de dynamique entre deux capteurs (extrêmement proches de toutes façon). Ce genre d'articles me donne envie de crier : "qui a peur de quelques zones cramées ? "

Sûrement pas moi ! Un peu de vrai blanc et de vrai noir, c'est la vie non ? Au lieu de cela, le web se rempli d'horripilantes images HDR. Surtout qu'en RAW : il faut vraiment se planter grave à l'exposition, pour se retrouver avec des zones cramées...

Non, amis photographe, la vérité est ailleurs... Zone numérique oublie de nous parler de toutes ces "choses", que les photographes expérimentés connaissent bien : à commencer par l'ergonomie d'un boîtier, les gammes optiques disponibles, les qualités de ces optiques, le "feeling" d'un boîtier lors de la prise de vue, le plaisir...

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 00 - COUPS DE GUEULE ! , 80 - APN : Canon , 80 - APN : Nikon | Permalink | Commentaires (56)

mar. 23 nov 2010

Un nouveau match Aperture 3 versus Lightroom 3

Chose assez rare sur les "sites PC", un comparatif assez complet entre Lightroom 3 et Aperture 3... Il recoupe mes impression (relire mon match Aperture 3 vs Lightroom 3 en trois épisode). Extrait des conclusions

" Aperture est un logiciel Apple pur jus, et certains choix, comme le passage par la notion de projets pourront dérouter certains, qui lui préfèreront l'approche plus directe de Lightroom. Quelque soit le logiciel choisi, vous disposerez dans tous les cas d'une solution assez complète aussi bien côté gestion que côté retouche. Notons tout de même que Lightroom est commercialisé à 297 euros contre 199 euros pour Aperture.

Ca peut peser lourd dans la balance... Néanmoins, Lightroom nous semble dépasser son concurrent d'une courte tête en ce qui concerne ses fonctionnalités, tout en restant très agréable à utiliser (même si, sur Mac, il ne s'intègre pas aussi bien au système qu'Aperture). "

Aperture Quelques commentaires enflammés ? je vous rappel que vous pouvez retrouver les articles concernant Lightroom dans la Catégorie Lightroom et pour Aperture c'est la Catégorie Aperture. Pour mémo, je vous rappel mes propres conclusions, ici : 

Lightroom, les plus :

  • Possibilité d'échanger des Catalogues entre Mac et PC.
  • Export et imports très avancés de toute ou partie des catalogues.
  • Gestion avancées des dossiers en Bibliothèque et catalogage avancé.
  • Sauvegarde des ajustements et meta en .xmp (en plus du catalogue).
  • Compatibilité totale avec ACR et quasi totale avec Adobe Bridge.
  • Excellente gestion des meta données (et preset de meta données).
  • Mot-clef hiérarchiques extraordinairement puissants.
  • Filtres de métadonnées et outils de recherche sans aucune concurrence.
  • Paramétrage très avancé des exports de fichiers.
  • Fenêtre Développement rapide, pour travailler en lot en Bibliothèque.
  • Ergonomie très rigoureuse et riche d'innombrables menus contextuels.
  • Finesse du nouveau moteur de développement (LR3 et ACR6).
  • Traitement fin de la netteté et taitement du bruit en haute sensibilité.
  • Filtres gradués et affichage auto des points de contrôle du pinceau.
  • Ajustement géométrique des optiques (notamment aberration chromatiques).
  • Camera Profiles et possibilité de créer d'autres Camera profiles librement.
  • Personnalisation des paramètres de développement par défaut selon ISO.
  • Effets : grain et vignettage après recadrage.
  • Historique complet conservé (même si l'on quitte le logiciel).
  • Gestion auto de la netteté à l'export selon la taille (export, web, print).
  • Nouvel outil de création de filigranes
  • Exports Web facilement personnalisables et variés (templates sur le web).
  • Publish Services (plus convaincants et plus ouverts que chez Aperture)...
  • Très nombreux plug-in disponibles (pas seulement pour l'export).
  • Très riche communauté d'utilisateurs, nombreux tutoriaux, livres, sites...
  • Programme collaboratif de version Beta publique...
  • Disponible en 12 langues : allemand, anglais, chinois (simplifié et traditionnel), coréen, espagnol, français, italien, japonais, néerlandais, portugais (Brésil) et suédois.

Lightroom, les moins :  

 

  • Interface désespérément noire, peu personnalisable.
  • Dialogues d'importation un peu complexes pour les débutants.
  • Pas d'option "Importer depuis iPhoto".
  • Pas de vue plein écran "strictement", pas de palettes flottantes.
  • Pas d'affichage des collimateurs AF.
  • Pas de soft proofing
  • Aucune impression de livres.
  • Pas d'outils de création de raccourcis.
  • Pas d'extraction de JPEG des séquences vidéos.
  • Les séquences vidéo lancées obligatoirement dans un lecteur externe.
Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 90 - LOGICIEL : Adobe Lightroom , 90 - LOGICIEL : Apple Aperture | Permalink | Commentaires (38)

lun. 22 nov 2010

On en pouvait plus d'attendre : iOS 4.2 dispo à 19h

Cela fait déjà un bon mois que j'ai rempli toutes les pages d'applications de mon iPad... Et que je suis obligé d'effacer certaines applications pour en essayer de nouvelles ! Enervant...

Devices_ipad20101116 Heureusement, dès ce soir 19h (ou cette nuit au pire, si les serveurs sont débordés), nous pourrons profiter des dossiers de iOS 4 sur l'iPad. Et de plein d'autres choses aussi : le multitâche, Airprint, Airplay et "Localiser mon iPhone" gratuitement... Tous les détails par ici

A noter que pour les utilisateurs d'iPhone 3, cette mise à jour devrait grandement améliorer la réactivité. Peu d'améliorations des applications Apple (Calendrier, Safari, Mail), à l'exception de 2 ou 3 bricoles et de Carnet d'adresse qui propose des fiches unifiées...

Publié par VIBERT dans 14 - iOS : iPad, iPhone, tablettes | Permalink | Commentaires (14)

sam. 20 nov 2010

Reportages TV au reflex : un article chez Slate.fr

Article intéressant ce soir chez Slate.fr à propos du tournage de sujets TV au reflex. L'intérêt de cet article est qu'il ne semble pas avoir été écrit par un spécialiste, il garde donc un point de vue extérieur :

L’esthétisation de l’image ne doit pas être un simple gadget. Elle doit se mettre au service d’une seule cause : l’information. Et là, une autre question se pose, au-delà de la technique : l’aspect «cinématographique» de l’image a-t-elle sa place au JT ? Le débat n’est pas encore tranché, mais a de quoi faire réfléchir ".

Intéressant... Sinon, j'en profite pour vous faire un petit bonjour du festival de Montier-en-Der, ou l'on peut croiser Vincent Munier, Christine et Michel Denis-Huot, Christophe Courteau... Ils sont tous là, très sympa ce festival.

Publié par VIBERT dans 01 - VU SUR LE NET ! , 80 - APN : Canon , 80 - APN : Nikon | Permalink | Commentaires (20)

jeu. 18 nov 2010

Mes applications iPad préférées (part 1)

Après quelques réflexions générales à propos de l’iPad (relire les trois articles précédents), il est temps de passer en revue les applications les plus intéressantes.

  1. Quel avenir pour l’iPad, l’iPhone et le Macbook Air ?
  2. Trop d’applications « merdiques » pour l’iPad !
  3. L’iPad n’est pas encore parfait, mais le deviendra...
  4. Mes applications préférées pour l’iPad (part 1)
  5. Mes applications préférées pour l’iPad (part 2 à venir)

Du moins celles que j’ai trouvé intéressantes dans le cadre de « mon » utilisation... Je n’ai évidemment pas essayé tous les bons logiciels qui existent pour l’iPad. Il se cache surement quelques perles qui auront échappé à ma surveillance. Si vous en connaissez, n’hésitez pas à compléter cette liste en commentaire

Supposons également que les applications qui s’avèreront les plus intéressantes à l’avenir, n’ont pas encore été inventées... Car nous sommes au tout début de l’aventure d’iOS sur tablette et l’histoire de l’informatique nous à appris qu’il arrive souvent aux précurseurs, de se faire rattraper et dépasser…

Mes applications fétiches…

Face aux imperfections de l’iPad, il faut apprendre rester patient et compter sur les progrès qui finiront bien par arriver. Ce fut le cas avec l'iPhone original (que j'avais évité prudemment) et même avec le 3G : deux appareils qui sont restés totalement horripilants jusqu’à l’arrivée de iOS 4… L’iPhone 4 est le tout premier iPhone mature, oserai-je dire et actuellement l’absence de iOS 4 sur iPad me semble insupportable (encore quelques jours / semaines à patienter).

Ces derniers mois, j’ai donc passé beaucoup de temps à rechercher les meilleurs applications pour iPad. Celles qui rendent la tablette plus utile et plus efficaces. Classons-les par catégories et (soyons fous), attribuons leur une note.

  

  


Navigateurs WEB

IMG_0030 iCab Mobile (1,59 €) : après avoir essayé (puis délaissé) plusieurs navigateurs alternatifs, mon coup de cœur va à iCab Mobile pour sa capacité à gérer finement la navigation par onglets... Ses signets sont synchronisés avec sa version iPhone (en passant évidement par le genial Dropbox). J’ai pu aussi récupérer mes signets Safari, (en passant par Firefox)...

Les fonctions et les options de personnalisations sont beaucoup plus riches que celles de Safari (qui fait figure de jouet), par exemple pour une navigation plein écran bien pratique sur une tablette. Par contre sur Facebook certaines fonctions ne marchent pas : il faudra donc obligatoirement revenir à Safari pour ce site… 17/20.

 

  


Lecteur de flux et de Twitter

Flipboard (gratuit) : génial, fluide, esthétique, efficace, très innovant et totalement gratuit. Je n’en dirais pas plus : il est absolument incontournable. J'explique à qui veut l’entendre, que Flipboard est la meilleure application iPad, toutes catégories confondues : l'essayer c'est l'adopter... 19/20.

IMG_0034

 

Early Edition (3,99 €) : un peu les mêmes fonctionnalités que Flipboard, mais pas le même esprit… J’ai bien aimé sa capacité à fusionner la lecture de différents flux… Mais il est beaucoup moins esthétique et moins fluide que Flipboard, du moins sur l’iPad première génération. A surveiller à l’avenir, avec une machine plus puissante la fluidité pourrait éventuellement progresser... 16/20.

IMG_0014

 

     


Gestion, transfers et lecture de fichiers, de pdf, de livres…

IMG_0031 Dropbox (gratuit) : Comment s’en passer ? Il est indispensable à qui désire vraiment travailler avec son iPad, son iPhone et son Mac. L'appli Dopbox s'installe sur tous les environnements et permet la synchronisation des dossiers… Il s’avère également utile à d’autres applications qui l’utilisent pour synchroniser leurs fichiers. Gratuit et totalement indispensable. 18/20.

 

IMG_0032 Good Reader (1,59 €) : après s’être connecté à votre iDisk, ou à Dropbox (et d’autres services), il sait tout faire, tout lire, ou presque... J’ai par exemple noté que la lecture de fichier vidéo était parfaitement fluide (contrairement à l'application VLC que j'ai trouvé décevante). Dommage que l’interface de Good Reader ne soit pas un peu plus esthétique… 15/20.

 

IMG_0026 Stanza (gratuit) : ce lecteur de livres et de pdf est beaucoup plus finement paramétrable que le logiciel iBooks livré par Apple. Il dispose également d’un service de vente en ligne et d’accès à de très nombreux ouvrages gratuits, en de nombreuses langues (Français, Chinois, ect)... Gratuit donc absolument indispensable, il existe aussi sur l'iPhone... 17/20.

   

  


Calendriers

Calendrier (gratuit) : la version iPad du Calendrier Apple n’est pas si mal, bien qu’elle manque franchement d’options de personnalisation et que son look ne soit pas suffisamment configurable. Il n’en reste pas moins qu’avec un compte Mobile Me, Calendrier est très agréable à utiliser (d’autant qu’il est actuellement le seul disponible à ma connaissance)… Il est à noter que la version iPhone de Calendrier est totalement illisible et inutilisable pour moi, à cause de l’absence de vue par semaine (on la remplacera donc par l'indispensable Week Cal)… 16/20.

IMG_0039
  

Mzl.darxwuwd.320x480-75 WeekCal (1,59 €) : un calendrier génial (uniquement pour iPhone actuellement) qui remplacera avantageusement le calendrier Apple... Week Cal, sait tout faire ou presque : se synchroniser avec votre calendrier iCal sur Mac par une simple connexion filaire (via iTunes, Mobile Me n’est donc pas indispensable).

Mais Week Cal sait aussi se synchroniser avec Mobile Me. Et là, c’est un véritable bonheur, voilà pourquoi je l’ai intégré à cet article. En espérant qu’un jour ou l’autre, il débarque enfin en version iPad... 19/20.

   

  


Mémo, prise de notes

IMG_0040 Evernote (gratuit) : un compagnon quotidien, bien conçu et gratuit (payant au delà d’un certain niveau d’utilisation, que je n’ai même pas réussi à atteindre)… Comme Dropbox, voilà l’exemple typique de la petite application intelligente, efficace, 100% utile… Incontournable donc ! Mais j’imagine que tout le monde connaît déjà le génial Evernote ? 19/20.

  

Mzl.ervhniah.480x480-75 Todo (3,99 €) : un organiseur efficace, sophistiqué et esthétique. Je l’ai acheté, mais finalement je ne l’utilise pas. Car il fait double emploi avec Calendrier et Evernote. Par ailleurs, il ne semble pas capable de se synchroniser avec Mobile Me… Presque trop riche et compliqué pour moi, mais peut-être le trouverez-vous intéressant pour ses options de personalisation... 16/20.

 

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 14 - iOS : iPad, iPhone, tablettes | Permalink | Commentaires (17)

Galerie photo : ne faites pas ça chez vous !

Alain nous a glissé un lien vers cette galerie "post apocalyptique" du photographe Paul Fairchild, exclusivement consacrée à des produits Apple... Pas très éco-responsable (ne faites pas ça chez vous), mais les photos sont très intéressantes plastiquement : Apple Destroyed Products. Ce photographe aurait-il eu des envie de meurtre après des conversations interrompues sur son iPhone ?

Appledestroy17

0000_screencopy_JFV_ 2010-11-18 à 19.12.38

Publié par VIBERT dans 01 - VU SUR LE NET ! | Permalink | Commentaires (2)

mar. 16 nov 2010

Pub comparative : BlackBerry s'en prend à l'ipad

La tablette Playbook de BlackBerry ne sera pas commercialisée avant 2011, mais RIM la compare déjà à l'iPad, en démontrant sa supériorité en termes de vitesse grâce à cette petite démo (sans oublier le support du flash et le respect des standards du web) : Apple n'a qu'a bien se tenir... Peut-être le successeur de l'ipad 1 relèvera-t-il rapidement le gant ? Ou peut-être pas ? En tous cas, la guerre des tablettes est ouverte et les grandes manoeuvres sont attendues pour 2011...

Ajoutez à cela, que Dell aurait trouvé une bonne idée avec son dernier concept l'Inspiron Duo… Ce système semble malin et séduisant, mais peut-être ne sera-t-il pas assez léger pour convaincre ?

Quoiqu’il en soit, n’oublions pas que la clef du succès (pour Dell, Apple comme pour les autres), passera surtout par l’élaboration d’un système d’exploitation à la hauteur de l’innovation que représentera ce nouveau terminal hybride.

 

Publié par VIBERT | Permalink | Commentaires (12)

dim. 14 nov 2010

L’iPad n’est pas encore parfait, mais le deviendra...

Ce texte est la troisième partie d’une réflexion en quatre (ou cinq ?) épisodes à propos de l’iPad. Ici, les liens vers les différentes parties de ce mini dossier :

  1. Quel avenir pour l’iPad, l’iPhone et le Macbook Air ?
  2. Trop d’applications « merdiques » pour l’iPad !
  3. L’iPad n’est pas encore parfait, mais le deviendra...
  4. Mes applications préférées pour l’iPad (part 1)
  5. Mes applications préférées pour l’iPad (part 2 à venir)

La force d’Apple est d’inventer des produits, sans tenir compte des « panels utilisateurs », ni des études de marché. Au lieu de fabriquer ce que le public attend, Apple « impose » ses idées et des concepts totalement nouveaux : c’est là que réside le génie créatif de Steve Jobs. Mais cela implique aussi qu’il y ait parfois quelques ratés et approximations (je pense à l’Apple TV, à l'iPhone 1, à Aperture 1, les exemples d'idées et produits sortis "non aboutis" ne manquent pas chez Apple)…

L’iPad n’est pas encore parfait, mais le deviendra... 

L’iPad est l’exemple même de la création intelligente à l’état pur. Diamant brut, incroyable trait de génie, imaginé et dessiné à partir d’une feuille blanche. Pour autant l’iPad n’est pas exempte de défauts, peu visibles tant que l’effet de surprise persiste et qu’il reste sans concurrence sérieuse…

Lmondehero_20100127 On attend donc avec impatience, que les tablettes sous Android (et autres) viennent le concurrencer sérieusement. Ce qui obligera Apple à se creuser un peu les méninges, afin de nous proposer davantage de fonctionnalités et corriger les petits défauts de l’iPad version 1.

J’avancerais que par sa position originale, son image de marque et même la personnalité fantasque et paranoïaque de son fondateur, Apple a (plus que d’autres) besoin d’une concurrence féroce pour continuer à se surpasser, continuer à innover et à soigner « les détails »…

Combien d’années les Mac ont-ils étés (bêtement) privés de souris à deux boutons ? Certes, voilà un tout petit détail de l’histoire du Mac, mais un détail significatif de l'entêtement d'Apple… Typiquement l’exemple de la « fausse bonne idée », qui se transforme en « dogme » sclérosant.

Il aura fallut la concurrence impitoyable des PC, les réclamations des utilisateurs au cours des années et les innovations de fabricants d’accessoires, pour finalement pousser Apple à réagir... De belle manière, avec des souris et périphériques innovants (pour autant je n’ai jamais réussi à me faire à la Magic mousse)...

Apple doit améliorer la saisie (l’interface homme machine)… 

Ce qui limite l’interaction homme-machine sur l’iPad (rappelons aux plus fanatiques, que l’iPad n’est une machine idiote), c’est le plus souvent la lenteur de la saisie au clavier. Toujours ce maudit clavier, qu’aucune reconnaissance de l’écriture n’est parvenu à ringardiser. Même virtuel, il résiste et résistera…

0000_screencopy_JFV_ 2010-11-14 à 19.15.22 Le plus gênant pour moi (qui n’ai pourtant pas de gros doigts), est la difficulté que j’ai à placer précisément le curseur entre deux lettres. Par exemple pour corriger une faute de frappe (c’est encore plus délicat sur l’iPhone que sur l’iPad). Même avec deux ans d’expérience, je peste à chaque fois contre ce problème qui persiste...

Ensuite, qu’il est pénible de ne pas disposer de flèches sur le clavier, pour déplacer rapidement son curseur dans un long texte, ce ne serait pourtant pas si compliqué ! A titre d’exemple, le petit traitement de texte iA Writer propose 4 touches virtuelles, permettant de déplacer son curseur de lettres en lettres, ou de mots en mots : c’est tout bête mais ça change tout en pratique.

Sur l'image ci-dessous vous distinguez les deux touches, |word et word|  qui permettent de déplacer le curseur de mots en mots... Les deux touches de droite,  et  qui permettent de déplacer le curseur de lettres en lettres. Génial !

Focus

Dans les champs de recherche, comme dans les traitements de texte, qu’il est frustrant de ne pas pouvoir faire un "double clic", afin de sélectionner rapidement un mot à corriger. Pas de "triple clic" non plus, permettant de sélectionner d’un coup une phrase à supprimer. Que de temps perdu, comment se passer de tels automatismes après 19 années de travail sur Word (j'ai eu mon premier Mac en 91, avec Word 3 ou 4, "copié" à la rédaction de Planchemag)…

Qu’il est insupportable de ne pas disposer de « Menus contextuels » ! Je rêve sur l'iPad, d’un équivalent à l'indispensable "clic droit", avec une procédure d’activation hyper simple (qui reste à inventer sur une interface mutitouch : une sorte Ctrl-clic qui se ferait à deux doigts, ou grâce à un gros bouton à l’arrière de la tablette)… Steve Jobs a voulu une tablette avec un seul bouton, OK. Mais alors il faudra trouver une idée pour régler ce besoin vital.

Lorsque l’on sait à quel point on gagne du temps grâce aux menus contextuels dans toutes les applications sur Mac comme sur PC, par exemple pour ouvrir un lien dans un nouvel onglet… Oui d’accord, je suis bien au courant : je sais qu'il suffit de faire un « appui long » dans Safari, pour disposer d’un « Menu contextuel ». Mais le problème, c’est que justement c’est « trop long », un appui long...

Bien trop long pour les utilisateurs pressés comme moi ! Et les nouvelles générations « quasiment nées avec l’informatique » seront de plus en plus pressées. Il faudra leur proposer quelque chose de beaucoup plus efficace et surtout intuitif…

Trop de choses ne sont pas hyper intuitives sur iOS, notamment ces "appuis longs" qui donnent accès à de nombreuses options cachées. Quelques exemples :

  • Saviez-vous que lorsque le clavier propose la touche .com (par exemple dans les champs de saisie d'adresse web), un appui long offre les déclinaisons .net .org .edu .fr .sg .cn ? Pas si intuitif, si personne ne vous l'explique.
  • Il fallait le deviner qu'un "glissement rapide vers la droite" sur un élément d'une liste, permet de faire apparaitre un bouton "Supprimer"...
  • Quelqu'un vous avait-il appris que lorsque vous parcourez une liste immense (les contacts par exemple), il y a un moyen tout bête d'arriver immédiatement tout en haut de la liste : simplement cliquer sur l'heure (ou la barre qui affiche l'heure). Et boom, vous voilà en haut de la liste déroulante, avec le champs de recherche disponible (je cherche le moyen d'aller directement en bas, si quelqu'un connait)...
  • Intéressant d'apprendre que l'on peut mettre un appel en attente (sans raccrocher), en faisant un appui long sur le touche Silence lorsque vous êtes en train de téléphoner ! Un signe "pause" apparait. Un appui dessus permet de reprendre la conversation. Pas intuitif !
Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 14 - iOS : iPad, iPhone, tablettes | Permalink | Commentaires (13)

ven. 12 nov 2010

Trop d’applications « merdiques » pour l’iPad !

J’adore mon iPad, mais pour l’instant je ne peux l’exploiter qu’à un quart de ses possibilités, malheureusement… Comme je l’expliquais la semaine dernière, ce premier iPad n’est qu’un début et je suis persuadé que l’avenir nous réserve des évolutions passionnantes. Dossier en 4 (ou 5) actes :

  1. Quel avenir pour l’iPad, l’iPhone et le Macbook Air ?
  2. Trop d’applications « merdiques » pour l’iPad !
  3. L’iPad n’est pas encore parfait, mais le deviendra...
  4. Mes applications préférées pour l’iPad (part 1)
  5. Mes applications préférées pour l’iPad (part 2 à venir)

Le problème de l’iPad est actuellement ses applications : trop d’applications nulles ! Les bonnes applications étant noyées sous la masse des « crapware ». Les "conneries" ne manquent pas, entre les chats qui couinent quand on tape dessus et les jeux idiots et chronophages, il ne faudrait pas que l'image de l'ipad passe d'innovation géniale, à gadget pour "adulescents bêtifiants"... j'ai noté que l'on entend parfois des réflexions qui vont en ce sens, de la part de gens qui n'ont jamais touché l'engin !

Trop d’applications inabouties, incapables d’exploiter le potentiel énorme de la tablette. Et lorsque l’on cherche quelque chose d’un peu pointu (un calendrier précis, un traitement de texte efficace, une application de slideshow), on ne trouve rien de bien et l'on est bien trop souvent très déçu…

Heureusement, il existe aussi quelques bonnes applications, et nous en parlerons très bientôt !


Trop d’applications "merdiques" pour l'iPad !

Un exemple flagrant : l’application Photo qu’Apple livre gratuitement sur l’iPad et l’iPhone, dont il faut souligner la pauvreté. Franchement c’est une honte, l’application Photo de l'iPad n’à visiblement été crée que pour les Grand-Mères !

Overview_photos_20100225 Passé les premiers moments de plaisir et d’émerveillement occasionnés lors de la découverte du défilement fluide des images et du zoom à deux doigts (multitouch), on est rapidement surpris par la vacuité de cette application… Les options de personnalisation sont réduites à néant. Il est impossible d’organiser (ne serait-ce qu’un minimum) ses albums… Et surtout, il aurait fallu, pouvoir supprimer les images, ce qui nous est interdit.

Au lieux de cela, il faut obligatoirement paramétrer nos album dans iPhoto sur le Mac, ce dont on se passerait bien ! Car iPhoto est loin d’offrir l’intelligence des collections de Lightroom, il faudra donc perdre un peu de temps à comprendre le fonctionnement de cet iPhoto, que nous n’avons pas vraiment envie d’utiliser par ailleurs... D’ailleurs, comment ça se passe, si vous n’êtes équipés que d’un PC et ne disposez ni d’iPhoto, ni d’Aperture ? Je n’ai pas encore cherché d’infos à ce propos, si quelqu’un ici peut répondre en commentaires

Après avoir crée des Albums dans iPhoto, il est nécessaire de synchroniser l’ensemble à l’aide de.. iTunes ! Oui, car iPhoto n’est même pas fichu de le faire directement, alors qu’il sait pourtant importer des images crées sur l’iPad ou l’iPhone.

En 2010, le fait de devoir passer par deux logiciels pour synchroniser son iPhone / iPad (et même 3 si vous partez d’un export JPG de Lightroom) me semble tout simplement ridicule et préhistorique. Espérons qu'Adobe ajoute un jour un "Publish Service" synchronisant automatiquement Lightroom avec une application spécifique crée dans ce but sur l'ipad.

  

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 14 - iOS : iPad, iPhone, tablettes | Permalink | Commentaires (37)

Remises exceptionnelles chez Nikon

Juste un petit mot rapide, pour vous informer de l'opération COUP DE BOOST chez Nikon : une série de remises exceptionnelles, dont vous trouverez la liste sur ce mini-site : www.nikon.fr/plusbeauvoeu. La remise se fait directement en magasin, sur facture et n’est en aucun cas un cash back dont le montant serait reversé a posteriori. Intéressant comme système, le nouveau P7000 est concerné... Mais pas le D7000 dommage (il faut dire qu'il va s'arracher, puisqu'il est sans doutes le boîtier le plus intéressant de sa génération)...

0000_screencopy_JFV_ 2010-11-12 à 13.15.39

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Nikon | Permalink | Commentaires (1)

mer. 10 nov 2010

Un mois au Cambodge avec le Canon EOS 7D (part 4)

Declic

Voila quelques mois, Déclic Photo publiait sur une dizaine de pages, mon test terrain complet du Canon EOS 7D au Cambodge…

Voici pour lecteurs les plus passionnés, la version longue (très longue même), qu'il était évidement impossible de publier sur papier. Je vous la propose en 4 épisodes :

A lire sur le même sujet : Canon EOS 60D versus Nikon D7000Canon EOS 7D, première sensations.

      


Annexe : Fichiers RAW. Développement dans un logiciel tiers

Canon DPP, le logiciel traitement RAW fourni avec l’EOS 7D, produit d’excellentes images. En plus d’être gratuit, il présente l’avantage de savoir exploiter les réglages d’image que vous avez réglé dans l’appareil. Notamment la correction du vignettage (objectifs Canon), la correction de luminosité (éventuelle) et les Picture Style…

Donc le renforcement de netteté appliqué ! Ce point est important avec des fichiers de 18 Mpix.

_MG_1062_web_1000px

Malheureusement on peut reprocher beaucoup de choses à Canon DPP, son ergonomie dépassée et la vétusté de ses fonctions de catalogage… Voilà pourquoi certains préfèrent utiliser des logiciels tiers comme Lightroom ou Aperture. Malheureusement, ceux-ci restent incapables d’exploiter les Styles d’image (le format de fichier des RAW étant propriétaire comme chez tous les fabricants).

Si vous utilisez un logiciel tiers, quelques précautions s’imposent donc pour que vos RAW semblent piqués à l’affichage de 100 %. Il faut leur appliquer un réglage d’accentuation… Ainsi dans Lightroom, j’ai modifié le réglage par défaut, en poussant le Gain à 80. J’ai réduit le Rayon à 0,5 (pour préserver les fins détails). Et réduit le Détail à 20 (pour diminuer le risque de bruit). Vous pouvez utiliser à cet effet, la fonction « Définir les paramètres par défaut », qui est accessible depuis le Menu Développement du Module Développement.

Il est aussi important d’appliquer une légère réduction du bruit de Luminance (entre 5 et 15), en prévision du passage à Lightroom 3 dont la valeur par défaut est de 0 (pour ce que l’on en sait avec la ßeta 2 de LR3).

_MG_9791_web_1000px-2
  

Evidement les utilisateurs de JPEG n’auront pas à s’inquiéter de ces réglages… Ils régleront (prudemment) la netteté de leurs images directement dans le boîtier, en modifiant éventuellement les Style d’Image. Mais la netteté sera définitivement appliquées aux images et il sera impossible de la diminuer sans endommager l’image (par exemple en vue d’un tirage très grand format)… Avantages et inconvénients du travail en JPEG !

_MG_1002_web_1000px

 

Je ne développerais pas davantage cette question de maîtrise du format RAW, car ce n’est pas l’objet de cet article… Mais elle explique je crois, certaines critiques lues sur le Net concernant un prétendu manque de piqué de l’EOS 7D.

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Canon | Permalink | Commentaires (5)

mar. 09 nov 2010

Expression Media 2 : le retour de la vengeance !

On avait plus de nouvelles... Mais voilà, tel un Phénix qui renaît de ses cendres, Expression media 2 bouge encore et nous revient en Français distribué par Application System Paris, au prix de 169,99 €.

0000_screencopy_JFV_ 2010-11-09 à 20.21.24 Quand je repense à l'énergie que j'ai investi dans ce produit durant sept années... en tant qu'utilisateur (2000-2007), formateur (2004 jusqu'à aujourd'hui, puisque j'ai toujours des demandes pour iVMP 3 / EM2), "évangéliste" (période iView Multimédia Londonienne), ßeta testeur officiel de la V2 (époque Microsoft 2006-2008 avec une petite centaine de fonctions et bug remontés)... ben ça fait quand même plaisir de voir qu'Epression Media bouge encore !

Toutefois, toutes les inquiétudes concernant l'évolution du produit restent de mise... Il faudra que Phase One communique au plus vite (très vite), sur les évolutions possibles de cet excellent logiciel... (pssst : pensez à enlever le logo Microsoft sur le logo du site les gars ;-) Car pendant qu'Expression Media s'endormait telle la Belle au bois dormant, d'autres prenaient sa place (et comment)...

Pour fêter l'évènement, je vous re-poste cette petite vidéo HD tutorial d'initiation à Expression Media (découverte des 4 modes d'affichage de l'interface spécialement destinée aux débutants)... afin que ceux qui "débarquent" sachent de quoi il s'agit. Elle date un peu certes, mais comme le logiciel n'a pas du tout changé elle reste dans le coup. On y parle notamment de la table lumineuse, apprenez d'ailleurs que cette table lumineuse est disponible en double écran sur la version 2 (façon Lightroom)... A l'exception du support des RAW, le catalogueur n'a pas trop vieilli.

A retenir qu'Expression Media reste le catalogueur le plus léger et le plus efficace qui soit sur les configurations extrêmement légères : minuscules notebooks possédant moins de 2 Go de RAM et pourquoi pas Macbook Air 11"...

Publié par VIBERT dans 90 - LOGICIEL : Expression Media | Permalink | Commentaires (18)

lun. 08 nov 2010

Quel avenir pour l’iPad, l’iPhone et le Macbook Air ?

Il va s’écouler encore quelques années, avant que l’on puisse utiliser son iPad (ou n’importe quelle tablette), à la place d’un ordinateur portable. Toutefois, je suis persuadé que cela arrivera un jour, inéluctablement ! Dossier en 4 (ou 5) actes :

  1. Quel avenir pour l’iPad, l’iPhone et le Macbook Air ?
  2. Trop d’applications « merdiques » pour l’iPad !
  3. L’iPad n’est pas encore parfait, mais le deviendra...
  4. Mes applications préférées pour l’iPad (part 1)
  5. Mes applications préférées pour l’iPad (part 2 à venir)

Car les utilisateurs ne voudront pas utiliser (encore moins acheter) trois terminaux : un téléphone, une tablette, un ordinateur portable. C’est actuellement ma situation et c’est un peu trop (ajoutez-y un Mac Pro avec double écran 24 pouces pour les photos et c’est l’overdose)… Deux terminaux bien conçus et bien équilibrés devraient suffire à la plupart d’entre nous :

  • Pour la mobilité : un hybride « téléphone-tablette », de la taille de l’iPhone actuel ou à peine plus gros, que l’on pourra acquérir pour 100 à 300 euros avec un abonnement. Imaginons pourquoi pas un écran se dépliant en deux afin de doubler sa surface, avec des applications conçues pour exploiter ce double écran (clavier apparaissant sur l’écran du bas par exemple)…
  • Pour travailler et pour un maximum de confort : un hybride « tablette-ordinateur », avec un écran un plus large (de 13 à 15 pouces) délivrant une très haute résolution. Aidé surtout par un « système de clavier » vraiment efficace (et encore à inventer)… Un appareil plus puissant et forcément, donc bien plus coûteux que le précédent (1000 à 2000 €).

Des innovations technologiques devraient rendre tout cela possible… Qui, il y a dix ans avait imaginé la finesse de l’écran Retina de l’iPhone 4 actuel ? Une innovation telle que celle-ci change forcément le paradigme.

Ipad Imaginez une telle résolution portée sur un écran 13 pouces, (ou même dans un viseur électronique porté sur des lunettes, dans une dizaine d’années), ce sera la fin des ordinateurs de 15 pouces et plus…

Nous ne sommes pas au bout de nos surprises et la face du monde informatique en sera probablement bouleversée. Notre génération verra pas mal d’horreurs dans les années à venir, mais aussi des choses enthousiasmantes.

L’iPad : coincé entre iPhone et Macbook Air !

La Macbook Air (notamment le 11’’) est actuellement le plus sérieux adversaire de l’iPad… Peut-être est-ce pour cette raison qu’Apple a retardé si longtemps sa sortie ? Si le Macbook Air était arrivé en même temps que l’iPad, peut-être les ventes de ce dernier auraient-elles décollé moins vite chez les utilisateurs de Mac ?

Je suis par exemple en train de saisir ce texte du fond d’un canapé, sur mon Macbook Air… Après l’avoir commencé hier sur mon iPad, appuié sur un coin de table de bistrot après que l’idée de ce texte me soit venue. J’ai commencé à saisir une petite note… Qui s’est progressivement allongée, puis est devenue un article entier après son transfère sur le Macbook Air…

Contrairement à ce que l’on m’avait prédit, j’ai découverte une certaine complémentarité entre l’iPad et le Macboook Air. Même si grâce à sa légèreté, le Macbook Air tendrait à étendre progressivement son territoire au détriment de celui de l’iPad…

Macbook_air

Ainsi, mon Macbook Air 13’’ est plus souvent posé à côté du canapé pour de longues séances de surf devant la TV (lorsque je suis lassé de zapper). Chassant l’iPad sur la table de chevet… L’iPad est en tous cas systématiquement dans mon sac à dos et m’accompagne presque partout, plus souvent que le Macbook Air…

Je regrette d’ailleurs de ne pas avoir pris la version 3G (ce sera pour le prochain modèle), car la réception WiFi est parfois capricieuse avec iOS 3 sur l’iPad (dans les mêmes condition l’iPhone 4 accroche sans problème le signal)… Espérons que la version de iOS 4 pour iPad améliore cela.

iPhone et iPad fusionneront-ils ?

L’iPad est effectivement coincé entre iPhone et Macbook Air. Il suffirait que l’écran de l’iPhone soit deux fois plus grand, pour remplacer l’iPad...

Que diriez-vous d’un iPhone XL ? Ou d’un iPad Mini sachant téléphoner (même si Steve Jobs à dit qu’un écran de 7 pouces était trop petit). Tiens, un peu comme le Samsung Galaxy, mais en plus petit, plus fin et plus léger…

L’idéal serait d’avoir un format d’iPhone actuel, sachant se déplier pour doubler la surface d’affichage sans pour autant prendre trop de poids... Un jour iPhone et iPad fusionneront-ils en un appareil intermédiaire ? C’est possible, grâce à des progrès technologiques que nous n’imaginons pas encore.

Du coup l’iPad (concurrencé par le bas), devra chasser de plus en plus haut, sur les terres des portables... Jusqu’à les remplacer.

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 14 - iOS : iPad, iPhone, tablettes , 16 - MAC OS X : Mac OSX Software , 16 - MAC OS X : Macintosh Hardware | Permalink | Commentaires (7)

Michel Houellebecq‎ a le Goncourt : mérité !

Michel Houellebecq‎ a eu le Goncourt pour La carte et le territoire et c'est mérité je crois... J'adore Michel Houellebecq‎ depuis le début. Plateforme et La possibilité d'une île notamment (de la demie science fiction, un genre pas facile).

Lacarte Je n'ai jamais hésité à dire que j'aimais beaucoup cet auteur (j'aime assez la provocation admettons-le). Au risque de fâcher la moitié de mes interlocuteurs (qui le détestent)... C'est une question de génération je crois, car Michel Houellebecq semble avoir compris le monde d'aujourd'hui (et deviné celui de demain peut-être). C'est peut-être pour cette raison qu'il ne plait pas à ceux - nombreux - qui ne l'on pas encore compris ?

Publié par VIBERT dans 12 - APPRENDRE : Presse, livres | Permalink | Commentaires (8)

dim. 07 nov 2010

Un mois au Cambodge avec le Canon EOS 7D (part 3)

Voila quelques mois, Déclic Photo publiait sur une dizaine de pages, mon test terrain complet du Canon EOS 7D au Cambodge… Voici pour lecteurs les plus passionnés, la version longue (très longue même), qu'il était évidement impossible de publier sur papier. Je vous la propose en 4 épisodes :

A lire sur le même sujet : Canon EOS 60D versus Nikon D7000Canon EOS 7D, première sensations.

    


Vidéo. Full HD à main levée

Bien que voyageant léger, sans pied ni accessoires dédiés, il était tentant de tester les capacités vidéos de l’EOS 7D qui est le reflex les plus avancés en la matière (exception faite de la mise au point AF pendant le tournage, exclusivité propre au Panasonic GH1). Vous pouvez visualiser mes essais ici : www.vimeo.com/vibert.

_MG_9734_web_1000px

 

Premier constat, l’utilisation d’un grand angle (14 à 16 mm) permet de s’affranchir « plus ou moins » de la question de la mise au point, grâce à son importante profondeur de champs. On filme sans y penser « à l’hyperfocale ». C’est très vite jubilatoire, notamment lorsque l’on a pas d’expérience de réalisateur… Embarquez sur un bateau (exemple de séquence ici), ou tout autre véhicule (par exemple l’étonnant Bamboo train de Battambang, séquence ici) et le grand angle procure une spectaculaire sensation de vitesse.

Le grand angle présente aussi l’avantage d’atténuer les mouvements de bouger et de vous passer (parfois) d’un pied. Les secousses deviennent « relativement » moins perceptible vu l’angle de champs... Passez ensuite à un objectif de 40 mm et vous constaterez que vos séquences à main levée sont terriblement « secouées », quasi inexploitables tant le « mal de mer » vous guette…

_MG_4985_web_1000px

 

Je ne pourrais donc me passer d’un vrai grand angle, d’autant que je suis adepte de la prise de vue sur le vif et que je déteste emporter un pied… Pour la vidéo, la seule concession que je suis prêt à faire est d’emporter un mini trépied Manfroto de 20 cm, qui fait aussi office de poignée.

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Canon | Permalink | Commentaires (26)

sam. 06 nov 2010

Table-iPhone, je la veux dans mon salon !

Il y a des fous géniaux : inutile, futile, donc totalement indispensable ! Z'allez comprendre : iphonetable.blogspot.com. Tant que j'y suis, merci à tous pour vos visites au Salon de la photo, (je n'y serais pas ce dimanche ni lundi). Ce furent trois jours totalement intenses et passionnants... 

MAJ : et pour faire bonne mesure, quelques idées audacieuses de mobilier design, pour disposer autour de votre table ailFaune... Imaginez ça dans votre salon : absolument abominable non ? Un fascinant cauchemar esthétique qui semble échappé d'un cerveau psychopathe ;-)

Publié par VIBERT dans 01 - VU SUR LE NET ! | Permalink | Commentaires (8)

jeu. 04 nov 2010

Un mois au Cambodge avec le Canon EOS 7D (part 2)

Voila quelques mois, Déclic Photo publiait sur une dizaine de pages, mon test terrain complet du Canon EOS 7D au Cambodge… Voici pour lecteurs les plus passionnés, la version longue (très longue même), qu'il était évidement impossible de publier sur papier. Je vous la propose en 4 épisodes :

A lire sur le même sujet : Canon EOS 60D versus Nikon D7000Canon EOS 7D, première sensations.

    


Menus. Ne pas changer ce qui marche

Les utilisateurs d’EOS 5D Mk2 ou d’EOS 500D ne seront pas dépaysés par les menus du 7D. Aucune raison de changer ce qui marche : Canon a inventé et perfectionné ce que je pense être le meilleur système de menu disponible. Mais pourquoi diable Canon ne l’utilise pas à l’identique sur les compacts G11 et S90 ? Je regrette seulement que le Menu personnalisé (vert), reste limité à 7 entrées comme les modèles précédents, (alors que Nikon offre jusqu’à 20 entrées)… J’ai toutefois pu y loger tout ce dont j’avais besoin :

  • Affichage de l’alerte de sur exposition (tantôt pratique ou gênant pour visualiser les images).
  • Affichage des collimateurs AF (tantôt pratique ou gênant pour visualiser les images).
  • Réglage de luminosité de l’écran LCD (car je n’utilise pas le réglage de luminosité Auto).
  • Mode de déclenchement silencieux (une nouveauté que je voulais tester).
  • Décalage de sécurité (que je n’utilise quasi jamais, mais qui peut s’avérer sécurisant).
  • Verrouillage du miroir (qui est trop bien caché dans les fonctions personnalisées).

 

Il faut reconnaître que les menus Nikon offrent plus de réglages fins, appréciés des experts. Malheureusement beaucoup d’utilisateurs n’iront pas les configurer, faute de les dénicher et d’y accéder facilement. Je reste convaincu que Nikon gagnerait à revoir totalement son système de menus...

_MG_1442_web_1000px

Chez Canon (comme chez Nikon mais dans une moindre mesure), quelques progrès seraient souhaitables lors de la revue des photos. On aimerait paramétrer finement l’affichage des données d’exposition, disposer d’infos plus synthétique, avec l’histogramme en option ainsi qu’une loupe flottante. Je regrette aussi l’absence de comparaison des images (façon Olympus). Notamment en mode zoom, afin d’éliminer les photos les moins nettes. Etrangement, tout cela reste à inventer chez Canon qui fait preuve d’un étonnant « conservatisme »... L’ergonomie totalement dépassée de Canon DPP en est également une splendide démonstration !

  

  


Objectif du kit. Enfin un « vrai » grand angle

Evoquons l’optique qu’une majorité de photographes choisiront avec l’EOS 7D, car elle bénéficie d’un rapport qualité prix attractif. Pour 1900 à 2000 € (prix du net, avril 2010), l’EOS 7D est proposé en kit avec le très polyvalent EF-S 15-85 mm f/3,5-5,6 IS USM. Cette optique fait figure de délivrance, tant l’ancien 17-85 mm avouait ses limites au dessus de 12 Mpix…

Je recommande d’ailleurs ce 15-85 mm (accessible entre 650 et 800 € seul), aux utilisateurs d’EOS 550D et 500D qui désireraient exploiter sérieusement leurs capteurs de 18 et 15 Mpix. Toutefois, je ne l’ai pas emporté au Cambodge (bien qu’il soit bien adapté au voyage), car il n’est pas compatible avec mon EOS 5D Mk2 full frame (le S de EF-S signifie Small, comme petit capteur).

_MG_1232_web_1000px

 

En situation de prise de vue comme en portant l’EOS à l’épaule, l’encombrement de ce 15-85 mm m’a semblé raisonnable, en regard d’une plage focale correspond à un 24-135 mm argentique. Quel bonheur de retrouver un objectif trans-standard démarrant avec un vrai grand angle (si tant est que l’on fasse démarrer la notion de grand angle au 24)...

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Canon | Permalink | Commentaires (11)


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM