En 2014 macandphoto change de nom, rendez vous sur

www.photoetmac.com

Merci d'updater vos bookmarks !

 

 

Accès direct :



« Côte d'Ivoire : non, ce n'est pas si simple... | Accueil | Arnaques pour amateurs naïfs : les concours photo »

mar. 12 avr 2011

Fotolia récompensé ( ! ) pour le sabotage de notre métier

L'info n'était pas passée inaperçu le 31 mars dernier (mais je n'en avais pas encore parlé faute de temps)... Ainsi donc, Fotolia (relire ceci, ceci, ceci) le portail Français des images libres de droits (et des images à prix cassés) a été récompensé par l'ACSEL (Association de l'économie Numérique)...

Bien triste nouvelle qu'un tel acteur soit ainsi encouragé, à prospérer sur le dos, sur l'ignorance, sur la bêtise et même sur l'égo (mal placé) de pas mal de photographes (+ ou -) amateurs qui se font honteusement berner ! Le tout en présence d'un ministre de la République...

Lire la lettre à Mr Besson rédigée par Mario Fourmy sur le site de la PAJ. Lire aussi cette page sur le site de l'UPP qui dénonce ce trophée de la honte : 

Fotolia affirme dans son dossier de presse, “ assainir le marché de la photographie " ! Un peu fort, de la part d'un tel acteur...  

Notre métier est-il devenu une jungle, sans autre règle que celui du plus fort, capable d'éradiquer sans complexes les plus faibles ? Dans les jungles, on observe avec étonnement certains arbres "parasite" comme ces figuier étrangleurs, qui prospèrent en s'appuyant sur d'autres arbres qu'ils finissent pas étrangler et tuer. Evidement, de leur bois on ne fait rien de bien... Et à la fin, ne reste que des ruines. Laissera-t-on ainsi saboter, étrangler et "assainir" notre métier sans nous défendre ?

_MG_0743_web_1000px

  

Un communiqué de la PAJ :

 

L’association PAJ (Photographes, Auteurs, Journalistes) http://www.paj-photographe-auteur-journaliste.org tient à vous informer et à dénoncer les termes, l’arrogance et le cynisme du communiqué de presse du 31 mars 2011 émanant de la banque d’images Fotolia.
 
Fotolia est récipiendaire du trophée de l’ACSEL (Association de l’Economie Numérique) dans la catégorie Pure Player remis le 30 mars 2011 à M. Guillaume Le Bleis, directeur de Fotolia, en présence de M. Eric Besson, Ministre chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique.
__________________________________________________
 
Extraits du communiqué de presse de Fotolia du 31 mars 2011.
 
Créée en 2004, la société compte aujourd’hui près de 2,5 millions de membres à travers le monde et chaque jour, ce sont plus de 30 000 images qui sont téléchargées depuis le site.
« En permettant aux entreprises d’utiliser des images  dans des contextes professionnels pour quelques euros seulement, nous avons permis l’émergence d’une nouvelle demande jusqu’alors inexistante en raison d’une barrière prix trop élevée » commente Guillaume Le Bleis. « Les acheteurs sont donc plus nombreux, les achats plus fréquents, assurant ainsi aux auteurs des revenus toujours plus importants » précise-t-il.
 
En développant une place de marché en ligne au sein de laquelle les acheteurs peuvent acquérir des images libres de droits à des prix abordables et les contributeurs générer des revenus conséquents grâce aux volumes des ventes, Fotolia a bousculé le secteur des banques d’images, mais pas seulement. La société a réussi à « assainir » le marché en apportant une réponse adaptée aux besoins des entreprises et des créateurs de contenus grâce à un modèle économique alternatif dont la cohérence a visiblement séduit les membres du jury de l’ACSEL qui ont vu en Fotolia le Pure Player le plus innovant de l’année.
___________________________________________________
 
La réussite que FOTOLIA revendique - dans des termes qui supposent que les photographes professionnels sont des acteurs malsains du marché – constitue une preuve illustrative des problèmes que relevait M. Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et de la Communication lors de son allocution à Perpignan pendant l’été 2010 qui s’appuyait sur le rapport Bertin-Balluteau (http://fr.calameo.com/read/000424151f4d47d4a96a6).
 
Évoquant « les difficultés économiques et sociales liées à la crise que traverse la presse », il énumérait « l’émergence de nouvelles concurrences encouragées par la démocratisation numérique, l’explosion d’une offre portée aussi par la photo amateur. Tout cela provoque une profonde déstabilisation des équilibres d’une profession par ailleurs déjà fragilisée ».
 
PAJ dénonce le trophée de l’ACSEL décerné à Fotolia avec la plus grande vigueur. C’est un mensonge éhonté d’affirmer que « les contributeurs [génèrent] des revenus conséquents grâce aux volumes des ventes » avec des photographies commercialisées à partir de « 0,75 € pour tous types d’utilisation, sur tous supports, sans limite de temps, sans limite géographique, et ce, quel que soit le nombre de diffusions »,.
                                                                                            

Paris le 5 avril 2011

 

Par VIBERT dans 00 - COUPS DE GUEULE ! , 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (36)

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c048f53ef014e87672c79970d

Listed below are links to weblogs that reference Fotolia récompensé ( ! ) pour le sabotage de notre métier:

Commentaires


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM