En 2014 macandphoto change de nom, rendez vous sur

www.photoetmac.com

Merci d'updater vos bookmarks !

 

 

Accès direct :



« Grands changements : Macandphoto bientôt en Chinois | Accueil | Nikon s'occupe du son avec me microphone ME-1 »

dim. 03 avr 2011

Les photographes doivent-ils bosser (exposer) gratos ?

MAJ le 05-04-11 (lire dans la suite) - Je me suis régalé hier soir en lisant la Grenouille d'avril (le Diner de con), comme tous les mois d'ailleurs  ! Je l'attends toujours impatiemment...

Certes, il y a un petit je ne sais quoi de "suranné" dans les réflexions de son auteur, qui parfois semble vivre difficilement le passage du 20e au 21e siècle. Mais justement, voilà tout ce qui fait l'intérêt de cette lecture mensuelle...

Car lorsque l'on est tourné exclusivement vers l'avenir (comme c'est le cas de beaucoup d'entre nous, travaillant dans l'univers high tech, geeks bercés de science fiction et de rêves futuristes) et bien nous avons tendance ignorer toutes ces choses qui disparaissent et s'effacent inexorablement, depuis 10 ou 20 ans...

Toute ces choses inventées dans la seconde moitié du 20em siècle, qui ont fait de notre génération ce que nous sommes. Des adultes en bonne santé, évoluant sans trop d'inquiétude dans un monde bien organisé et relativement sécurisant pour le plus grand nombre (si l'on doit se comparer avec le paysan Vietnamien, qui n'est pas certain que sa récolte de riz suffira à nourrir toute la famille).

Nous avons grandi avec (par exemple) : la sécurité sociale, l'assurance chômage, des hopitaux à la pointe de la technologie, le téléphone pour appeler les pompiers, des transports efficaces, ect... et (entre autres) la garantie que tout travail mérite salaire. Tout ça nous semble normal... Et c'est justement de ce dernier point qu'il est question, dans la dernière livraison de La Grenouille d'avril.

Je vous invite à lire l'échange (savoureux) entre un organisateur de Festival photo à Toulouse (Map 11), qui invite un photographe bien connu (Gérard Vandystadt)... Et ce photographe qui dans sa réponse, s'étonne de ne pas être rémunéré pour la sa participation. Et fichtre, qu'on le comprend !

Car il est insuportable que certains festivals photo générant des revenus (inconnus), grâce à leurs sponsors et aux collectivités locales (vos impôts), ne prévoient pas de rémunérer le travail des Photographes exposés ! N'est-ce pas afficher un mépris total de notre métier ?

Personnellement je naurais guère de plaisir à visiter leurs expos, sachant que les photographes exposés ne sont là que parcequ'ils ont accepter de bosser gratos (voir payer pour exposer : ce qui revient à ça lorsque l'on prend trois ou quatre jours sur son temps de travail)...

Les sélections de ces "Festival radins" n'ont donc rien à voir avec le talent ou l'intérêt artistique ! Mais seulement avec le fait que certains acceptent de bosser gratos, juste pour le plaisir de flatter leur égo. Contribuant à "casser" un peu plus leur métier... Pas terrible tout ça.

 

MAJ (05-04-11) : merci à Jean-Stéphan Cantero, pour sa réponse argumentée dans nos commentaires. Je souhaite que toutes vos réponses restent aussi mesurées et respectueuses de vos interlocuteurs. Pour une bonne tenue des débats (on peut débattre intelligemment sans être d'accord)...

Je ne répondrais pas trop longuement, ne voulant pas trop prendre parti.  Mais je reste personnellement persuadé que les photographes exposés devraient être rémunérés (même modestement).

Tout en comprenant la "quadrature du cercle" que doivent résoudre les organisateurs d'un festival naissant... Mais ça c'est la vie ! Rien que de très normal pour un entrepreneur : débuter est difficile dans tous les domaines.

Lorsque vous ouvrez une galerie en plein centre ville (avec force communication) pour y exposer des images (c'est un peu comme de lancer un festival), EDF ne vous fait pas cadeau de l'électricité et vous devez payez tous vos impôts et vos employés...

 Pourquoi donc les photographes seraient les seuls à travailler gratuitement ? 

 Désolé je reste sur ma position... Débuter est difficile pour tout le monde : les photographes, les festivales, ect. Et il y a des règles qui devraient s'appliquer à tout le monde !

"tout travail mérite salaire", me semble un truc totalement inévitable !

 


Par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (60)

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c048f53ef014e87361f87970d

Listed below are links to weblogs that reference Les photographes doivent-ils bosser (exposer) gratos ?:

Commentaires


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM