En 2014 macandphoto change de nom, rendez vous sur

www.photoetmac.com

Merci d'updater vos bookmarks !

 

 

Accès direct :



« Aperçu de Windows 8 : tactile et novateur ? | Accueil | Week calendar HD iPad, ridiculise le Calendrier Apple »

sam. 04 juin 2011

Philosophie amusante : images vides de sens

Pour rebondir sur notre point de vue décalé de la semaine dernière (Bokeh, tarte à la crème, parmi d'autres... n'y voyez surtout rien de méchant) qui parlait de cette mode récente du "bokeh", voici quelques exemples d'images esthétiques et totalement vides de sens.

0000_screen_ 2011-06-04 à 16.39.02
Elles sont typiquement inintéressantes et représentatives de ce que j'avais voulu exprimer... Ce genre de compilations "cucul-la-praline", me fait penser à ces Powerpoint idiots répétant des listes de conseils de sagesse zen à deux balles ! Vous savez, on a tous reçu ces "présentations" qui s'échangeaient beaucoup par mail au début du siècle (de postes Windows désoeuvrés dès 17h, à murs facebook bavards après 19h) et qu'il ne faudrait pas confondre avec de la philosophie...

Cette réflexion autour du bokeh, va de paire avec une évidente "perte de repères artistiques", qui personnellement me saute aux yeux... Une "acculturation" galopante qui tendrait à élever une galerie Flickr au rang de "référence culturelle", pour qui se pique d'apprendre la photo en 2011... et tant qu'on y est : la pratique d'un "beau bokeh" au rang d'oeuvre d'art ? En effet, le niveau d'éducation artistique et littéraire est vraiment en chute brutale depuis les années 80, à l'image du niveau scolaire général, lire : Le Figaro - Le Figaro - Le Monde - SciencesHumaines.com.

Les maîtres de la photo doivent se retourner dans leur tombe. Citons, dans la même veine : l'astrologie propulsée au rang de science, la supersitition au rang de religion, l'accumulation de mantras tibétains au rang de philosophie et la "Star-Ac" au rang de conservatoire de musique... Pendant que la pratique de Google Earth laisserait à croire, que l'on connaitrait quoique ce soit à la Géographie...

 

Dorénavant, il est à craindre que tout soit dans tout, tout soit relatif et que tout se vaudrait ! Il n'existerait pas de hiérarchies et il serait même "mal vu" de tenter d'imaginer qu'il pourrait (éventuellement) en être autrement.

Donc qu'un joli bokeh pourrait justifier à lui tout seul, que l'on s'intéresse à certaines photos floues. Voilà ou voulait en venir ma petite démonstration "philosophico esthétique" (pour mémo l'esthétique étant une discipline de la philosophie, s'intéressant à la question de l'Art. Comme l'épistémologie s'intéresse à la question de la science)...

Je prétend que les 70 images que je vous invite à visiter ce soir, n'intéressent vraiment personne, du moins en tant que photos. Le bokeh n'a pas de sens en lui-même, donc n'a pas vraiment d'intérêt en tant que tel (relire mon précédant article et les nombreux échanges en commentaires)...

Dire que c'est ce genre d'images, qu'internet nous présente comme références... J'y relève au passage, une curieuse propension a photographier des bouteilles de Coca et de Vodka, je me demande bien pourquoi. Avouez que c'est drôle et ce n'est pas la première fois... N'allons pas jusqu'à imaginer qu'il s'agirait d'un moyen subtile de faire passer des publicités subliminales et que la galerie serait l'oeuvre d'un machiavellique publicitaire expert des réseaux sociaux ? Amusante idée non ;-)

A moins qu'il ne s'agisse tout simplement d'un signe de vulgarité ? On photographie au premier degrés une bouteille de Coca parcequ'on a vraiment pas trouvé de meilleure idée. Avouez que c'est nul. Il ne s'agit même pas de dénoncer l'omniprésence d'un produit mondialisé à la façon du Pop Art et d'un Warhol qui peignait au second degrés, des boîtes de soupe. Ici, on prend le produit le plus banal, juste par manque d'imagination.

Non vraiment ! Toutes ces images n'ont banalement aucun sens, aucun goût, aucune saveur... C'est le "prêt à penser" de la photo mondialisée. On ne s'étonnera d'ailleurs pas, de retrouver sur Fotolia pas mal d'images avec "bokeh". Par mimétisme, des photographes de seconde zone y déposent des images "au kilo", inspirées par l'environnement publicitaire ambiant (le professionnalisme en moins)... 

Je me demande même, si je ne préfèrais pas encore le HDR (dont on se moque souvent ici). La laideur à toujours un charme qui manque à la banalité proprette.

Par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 70 - CONSEIL : Prises de vues | Permalink | Commentaires (45)

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c048f53ef015432a72453970c

Listed below are links to weblogs that reference Philosophie amusante : images vides de sens:

Commentaires


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM