En 2014 macandphoto change de nom, rendez vous sur

www.photoetmac.com

Merci d'updater vos bookmarks !

 

 

Accès direct :



« septembre 2011 | Accueil | novembre 2011 »

lun. 31 oct 2011

Test terrain : Nikon D7000 au Spitzberg (part 1)

Voila quelques temps, Déclic Photo publiait mon test terrain complet du Nikon D7000 au Spitzberg… (à ne pas louper également, les tests terrains des derniers reflex Canon EOS 550D, EOS 60D et EOS 7D et du Fuji X100). Pour les lecteurs les plus passionnés, voici la version longue en 4 épisodes :

 

 

... partie 1 sur 4 : 


Test terrain : Nikon D7000 au Spitzberg

Afin de tester le Nikon D7000 dans ses moindres détails et évaluer ses qualités en conditions extrêmes, nous avons embarqué à bord de l’Albarquel pour deux semaines d’expédition polaire au delà du 79em parallèle...  Texte et photo : Jean-François Vibert

Une heure du matin, 100 ISO au compteur. Nous débarquons à Longyerbyen sous le soleil de minuit… Il est rarissime de travailler à 100 ISO à cette heure là ! Situé à 79° de latitude (l’équivalent du Nord du Groenland), environ 1000 km sous le Pôle Nord, Longyerbyen est la capitale étrange et minuscule du Spitzberg île principale du Svalbard, un archipel qui compte plus d’ours blancs que d’habitants.

0000_screencopy_JFV_ 2013-03-07 à 21.08.19

Avec ses lumières changeantes, ses rennes, ses ours, ses oiseaux le Spitzberg est un Graal pour photographes paysagistes et animaliers. D’autant que le jour y est permanent une bonne partie de l’année. On ne s’arrêterait jamais ! Du coup, en 20 jours (et nuits) j’y ai commis pas moins de 15.000 images ! Record battu (bien encouragé par une cadence de 6 images / sec)…

_DSC8278

Pour réaliser une correction manuelle d’exposition, un bouton est disponible sous l’index droit comme sur de nombreux Nikon D précédents. J’en ai usé plus qu’à l’habitude face aux glaciers du Spitzberg et à ces contrastes incroyables. Ces pics sombres et acérés ont donné son nom à l’archipel. Spitzberg signifie en effet montagnes pointues.Données EXIF : 1/400 sec - f/8 - 100 ISO - Correction -1/3 - 105 mm - 70-200 mm f/2.8.

 

Il fallait bien ça pour tester le Nikon D7000 accompagné de quelques excellentes optiques, afin de vérifier si le petit « expert » de Nikon est également capable de satisfaire à des exigences professionnelles. Une mission qui lui échoit de droit en attendant qu’un D400 succède au D300s, dont les 12 Mpix nous laissent un peu sur notre faim en cet été 2011… Trois ans après la sortie du D300s (et cinq ans après celle du D300), on constate en effet que la résolution d’une majorité de reflex évolue désormais entre 16 et 18 Mpix.

 


Fiche technique au top

La fiche technique du D7000 (accessible entre 950 et 1000 €), est l’une des plus complètes qui soit. Aucun boîtier n’en offre autant pour ce prix-là et l’on serait tenté de parler de reflex semi professionnel. Il propose 16 Mpix, une cadence de 6 im/sec (sur 9 RAW), la vidéo Full HD et un exceptionnel viseur 100% dont le quadrillage optionnel est assez précieux en mer... De bonnes raisons qui ont conduit le jury EISA à lui décerner le prix du meilleur Reflex Avancé 2011 / 2012.

_DSC3103

Ajoutez à cela une construction rassurante pour les baroudeurs susceptibles de travailler en conditions extrêmes… Certes, son étanchéité n’est pas aussi avancées que celle d’un D300s, mais il est censé résister aux projections, de quoi affronter en théorie, les embruns, le sel et des températures parfois négatives, d’autant que la batterie est relativement endurante.

C’est donc sans appréhension que nous embarquons pour vingt jours d’expéditions sur l’Albarquel, un vieux gréement construit en 1957 qui accueil huit passagers et trois matelots. Il nous mènera jusqu’au au 80em parallèle, à l’extrémité Nord de l’archipel du Svalbard. Si le soleil nous avait accueilli à l’arrivée, le temps s’est ensuite dégradé durant trois jours et j’ai réalisé mes premières images en mer sous une petite bruine, particulièrement glaciale et pénétrante… Brrr !

_DSC7361

Une croisière au Spitzberg offre des conditions idéales pour la photo, on ne s’arrêterait jamais… Combien de fois suis-je monté sur le pont à 2h du matin, attiré par une lumière dorée perçant à travers les hublots ? Dire qu’il faudra revenir en automne pour les Aurores boréales…Données EXIF : 1/125 sec - f/13 - 100 ISO - 200 mm – 70-200 mm f/2.8.


La résistance du boîtier fut ainsi immédiatement mise à l’épreuve et je n’ai déploré aucuns problèmes particuliers. Par contre certains de mes compagnons on constaté de la buée à l’intérieur de leurs objectifs (de toutes marques), ce qui est classique lors de chocs thermiques. Ce n’est pas bien grave, elle disparaît dès que l’on replace l’appareil au frais.

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 75 - TEST : Test de terrain , 80 - APN : Nikon | Permalink | Commentaires (15)

dim. 30 oct 2011

Bug du viseur hybride du Fuji X100, qui peut le confirmer ?

Au cours de mon test terrain du Fuji X100, je crois bien avoir relevé un bug important dans son fonctionnement. Une option permet de régler la durée d'affichage des images immédiatement après la prise de vue, qui apparaissent dans le viseur optique et électronique (ou à l'écran si vous visez à l'écran). Quatre choix sont proposés dans Menu Paramètre (Set) > Images : 

  • Non : dans ce cas aucun affichage ne vient perturber le suivi de la scène dans le viseur. C'est évidement le réglage à privillégier si vous désirez travailler dans les "règles de l'Art", "la philosophie" Leica. Ce devrait être évidement le réglage par défaut pour un tel boîtier...
  • 1,5 sec : il faudra une légère pression sur le déclencheur pour faire disparaitre l'image. Mais souvent c'est trop long et vous avez raté le déroulement de la scène...
  • 3 sec : idem.
  • Maintenu : l'affichage ne sera intérrompu que lorsque vous le déciderez.

Malheureusement sur le X-100 que l’on m’a prété, cette configuration se dérègle après le déclenchement d’une séquence, si vous êtes dans la configuration 3 ou 5 im/sec. Si vous déclenchez une rafale, le viseur est ensuite obscurci avec affichage du "tortillard" informant l'enregistrement des images... Impossible de viser à nouveau, ni de déclencher durant d'interminables secondes ! Exaspérant.

0000_screencopy_JFV_ 2011-10-30 à 11.44.53

Un bug empêchera ensuite ce réglage vital, d’être corrigé et mémorisé à nouveau (toujours dans la configuration séquence 3 ou 5 im/sec). La seule solution que j’ai trouvé, étant de réinitialiser tous les réglages…

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 75 - TEST : Test de terrain , 80 - APN : Fujifilm | Permalink | Commentaires (7)

sam. 29 oct 2011

Fuji X-100 : prometteur… mais raté ! Part 4/4

Multipliant les références à l’histoire glorieuse de la photo, le Fuji X-100 est conçu pour séduire une clientèle cultivée... Mais le retro design suffit-il à lui seul à créer un boîtier efficace ? Nous allons voir qu’après quelques semaines d’essai terrain, la réponse est plus nuancée que les avis dithyrambiques que l’on trouve sur Internet …  

  


...partie 4 (sur 4) :

Ecran fixe et décevant

Voici la dernière partie de notre dossier consacré au Fuji X100... On regrettera l’écran peu défini et désespérément fixe, un écran articulé n’aurait pas forcément nuit à l’esthétique du X-100, ni à sa "philosophie". Pour le prix on méritait au minimum une bascule verticale façon NEX 5n, bien plus pratique.

Par ailleurs, sa résolution plafonne à 460.000 pixels, sans oublier une colorimétrie très différente de celle du viseur… Alors que l’écran articulé au ratio 3/2 d’un « simple » EOS 600D, est réputé juste d’un point de vue colorimétrique (testé par divers sites) et dépasse le million de pixels. C’est juste deux fois plus lisible et confortable ! Cet écran de X-100 n’est tout simplement pas bon : ni au soleil ou il brille. Ni dans les ambiances sombres ou il bave…

 


Bouchon sans clic et pare-soleil trop cher !

0000_screen_ 2011-10-24 à 17.17.42Attention au bouchon d’objectif en aluminium et « intérieur feutre », qui est très beau et s’encastre quasi voluptueusement sur l’objectif…

Mais il lui manque un clic de verrouillage (offert sur le moindre bouchon de reflex bas de gamme). Là, on touche le fond ! Car le risque de chute n’est pas nul, notamment lorsque vous rangez l’appareil dans un grand sac.

Il tient « mollement » en place et ce n’est pas rassurant, car il serait dommage d’abimer une si belle lentille 35 mm… Un défaut de finition impardonnable à ce prix là, encore un détail désolant qui montre que le look prime sur l’efficacité.

0000_screen_ 2011-10-24 à 17.14.11

Il est ensuite dommage que le pare-soleil ne soit pas livré d’origine, tant il s’avère indispensable pour protéger la lentille, lorsqu’on se balade le X-100 négligemment pendu à l’épaule (c'était bien le but non ?)… Le pare-soleil et sa bague d’adaptation coûtent 69 € (soit 7% du prix de l’appareil), c’est bien trop cher.

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Fujifilm | Permalink | Commentaires (38)

Panasonic Lumix GX1 dévoilé !

Décidément on aura bientôt l'embarras du choix du côté des hybrides experts. La nouvelle du jour (chez 4/3rumors) est que le prochain Panasonic GX1 n'embarquera pas de viseur électronique intégré (à l'inverse des Sony NEX-7, Nikon V1 et Fuji X100). Domage ou pas ? L'avantage sera peut-être la modularité. Les viseurs EVF pourront être revendus et remplacés par des modèles plus performants... Ce GX1 serait équipé d'un capteur de 16 Mpix, la course aux pixels gagne doucement l'univers des hybrides, menée par l'impressionnant CMOS 24 Mpix du Sony NEX-7. 

X100

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Panasonic | Permalink | Commentaires (2)

Premier aperçu du Fujifilm X10 chez DPreview

Je vois dit pas à quel point on est impatient de le toucher celui-ci ! Et c'est DPreview qui en présente une première approche aujourd'hui...

Son gabari semble légèrement supérieur à celui du Canon G12. En largeur, mais surtout en profondeur à cause (grâce) à son objectif non rentrant (donc équipé d'une bague de zoom manuelle, mmmh ça me plait ça). Espérons que certains défauts du X100 seront ajustés au passage ! La position excentrée de la molette de correction d'expo me semble à ce propos inquiétante. Certainement plus facile à tourner du pouce, mais également très exposée aux frottements dans le sac. Espérons que Fuji aura appris la leçon du X100 et durci le crantage (comme Canon l'avait fait entre le G10 et le G11, ainsi que du S90 au S95)... 

 

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Fujifilm | Permalink | Commentaires (3)

mer. 26 oct 2011

Fuji X-100 : prometteur… mais raté ! Part 3/4

Multipliant les références à l’histoire glorieuse de la photo, le Fuji X-100 est conçu pour séduire une clientèle cultivée... Mais le retro design suffit-il à lui seul à créer un boîtier efficace ? Nous allons voir qu’après quelques semaines d’essai terrain, la réponse est plus nuancée que les avis dithyrambiques que l’on trouve sur Internet …

  


... partie 3 (sur 4) : 

Bague d’objectif sans échelles

Cet objectif 35 mm est donc excellent, pédagogique « à la manière de » et touti quanti… Bravo ! Malheureusement, Fuji l’a affublé d’une bague de mise au point électronique qui tourne sans fin et sans la moindre échelle…

C'est une grosse déception. Les distances de mise au point ne sont pas indiquées, ce qui justement aurait été fort « pédagogique » et cohérent avec le concept du X-100… Ici, ma déception est énorme et tout l’intérêt du 35 mm fixe s’envole ! On pourra seulement paramétrer le sens de rotation de la bague, Fuji aura pensé aux utilisateurs de toutes les marques, mais pas aux étudiants en école de photo.

DSCF0575_web_1000px

Pas facile de réaliser des images en gros plan avec le viseur optique, heureusement l'écran est là... La lenteur de l'AF en gros plan est assez catastrophique. Il faudra voir si la dernière mise à jour du firmware, permettra d'améliorer ça... Vitesse 1/340. Ouverture : f/4. Sensibilité 200 ISO.

Et que dire de l’absence d’échelle de profondeur de champs ? Pour le coup, le rétro design aurait vraiment servi à quelque chose… Une échelle de profondeur de champs sur la bague d'objectif aurait à elle seule, justifiée toute l'existance du Fuji X-100, nous permettant de ne jamais regarder dans le viseur et de travailler "vraiment à l'ancienne"... Quel dommage, pour qui aime travailler à l’hyperfocale, ce que je fais sur mon reflex EOS, avec un 20 mm Voigtländer entièrement manuel, qui n’a coûté que 400 € (relire ceci et cela).

0000_screen_ 2011-10-24 à 17.03.37

Il reste heureusement possible d’afficher la distance de mise au point en bas du viseur (optique et électronique). Ce qui est encombrant visuellement, mais indispensable en mise au point Manuelle. On aura alors la bonne surprise de voir s’afficher en blanc (trop discrètement), la zone de profondeur de champs, ceci dans les viseurs optiques et électroniques...

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Fujifilm | Permalink | Commentaires (22)

mar. 25 oct 2011

Le président d'Olympus démissionne sur fond de scandale

A lire sur Lemonde.fr : Le président d'Olympus démissionne sur fond de scandale.

" Le PDG du groupe d'appareils photo et matériel médical japonais Olympus a annoncé, mercredi 26 octobre, la démission de son président, Tsuyoshi Kikukawa, à la suite du scandale de gouvernance qui a fait fondre le cours de Bourse du groupe. Le groupe a nommé comme nouveau président Shuichi Takayama, qui était jusqu'alors l'un des directeurs généraux du groupe. "

Espérons que les conscéquences soient inexistantes pour les utilisateurs...

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Olympus | Permalink | Commentaires (0)

Fuji X-100 : prometteur… mais raté ! Part 2/4

Multipliant les références à l’histoire glorieuse de la photo, le Fuji X-100 est conçu pour séduire une clientèle cultivée... Mais le retro design suffit-il à lui seul à créer un boîtier efficace ? Nous allons voir qu’après quelques semaines d’essai terrain, la réponse est plus nuancée que les avis dithyrambiques que l’on trouve sur Internet…

  


... partie 2 (sur 4) :

Bagues et molettes jolies mais discutables

Il y a pire et même impardonnable : la jolie molette de correction d’exposition a le défaut de tourner systématiquement dans mon sac (ce qui n’arrive pas avec la molette similaire du Canon G12, bien plus ferme).

0000_screen_ 2011-10-24 à 17.45.05J’ai ainsi constaté qu’elle était déréglée une fois sur deux environ ! C’est grave, car cela fait rater des photos… J’aurais préféré une classique molette arrière en plastique, comme sur un reflex ! Moins esthétique, moins piégeuse, mais tellement plus efficace et fiable...

Au fur et à mesure que j’avance dans la découverte de ce X-100, je suis progressivement envahi par l’idée qu’il a été conçu par une équipe de pro du marketing, persuadés de faire « un coup » ! Aidés par des étudiants en design, avides de références, des ingénieurs nostalgiques de beaux matériaux… Mais sans l’avis de photographes productifs, ni d’utilisateurs potentiels !

La bague d’ouverture n’est pas si accessible qu’on pourrait l’imaginer. Ce que l’on pensait être un avantage, s’avère moins pratique qu’une molette accessible de l’index (G12 ou P7100)… J’ai même trouvé plus facile d’utiliser les bagues d’objectif des petits Olympus XZ-1 et Canon S95. C’est dire !

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Fujifilm | Permalink | Commentaires (31)

lun. 24 oct 2011

Fuji X-100 : prometteur… mais raté ! Part 1/4

Multipliant les références à l’histoire glorieuse de la photo, le Fuji X-100 est conçu pour séduire une clientèle cultivée... Mais le retro design suffit-il à lui seul à créer un boîtier efficace ? Nous allons voir qu’après quelques semaines d’essai terrain, la réponse est plus nuancée que les avis dithyrambiques que l’on trouve sur Internet…

 


... partie 1 (sur 4) :

Comment ne pas être surpris lors d’une première prise en main de ce Fuji X-100 ? Inspiré par le Fujika V2 de 1964, son « rétro design » est évidemment une grande réussite esthétique. Personnellement j’adore ! Tout le monde adore, presque automatiquement…

0000_screencopy_JFV_ 2013-03-07 à 22.00.51

Un atout au moins aussi décisif que sa fiche technique et la grande qualité (pré supposée) de son capteur APS-C... Son look a même participé à son succès sur Internet, avant même sa commercialisation. D’autant que celle-ci fut assez lente, durant « l’après Fukushima ». 

Ajoutez lui un intéressant viseur hybride (autre excellente surprise à laquelle personne ne s’attendait) et vous obtenez un objet rare… Et comme il fallait s’y attendre, ce qui est rare est cher ! Un peu moins de 1000 € (presque un Macbook Air). Sans compter l’indispensable pare-soleil à 69 €, que je vous recommande d’acheter, ou de tenter de remplacer par un autre modèle.

0000_screen_ 2011-10-24 à 16.49.05

Mais avant de consacrer le X-100 au panthéon de la photo, aux côtés des M6, Hexar et autres références historiques, il restait à vérifier que l’on ne nous raconte pas trop de fables… Et qu’en pratique, le « ramage » du X-100, se « rapporte à son plumage »... Et justement, lors de ces trois semaines de prise en main « en vrai », les surprises n’ont pas manquées !

_S160514_web_1000px

J'ai eu bien du mal à réaliser cette image, faute de ractivité et de disponibilité de l'appareil... Mais elle finalement relativement réussie. Après pas mal d'essais ! Vitesse : 1/850em. Ouverture : f/9. Sensibilité : 200 ISO.

 

Démarrage plutôt mou

Avant de commencer à photographier avec le Fuji X-100, mieux vaut oublier toutes les habitudes acquises avec des compacts modernes…

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 75 - TEST : Test de terrain , 77 - TEST : Compacts experts , 80 - APN : Fujifilm | Permalink | Commentaires (11)

sam. 22 oct 2011

Biographie de Steve Jobs le 26 octobre, explosive ?

La Biographie Steve Jobs de Walter Isaacson, sera disponible chez Amazon.fr le 26 octobre. Elle ne manquera pas de révéler certains secrets...

0000_screencopy_JFV_ 2011-10-22 à 21.55.08

Vous pouvez déjà la commander au cas ou elle soit immédiatement épuisée, (ce qui est probable). A ne pas manquer également : "Les quatre vies de Steve Jobs", l'ouvrage du Français Daniel Ichbah, un journaliste que nous avons lu pendant des années dans les colones de SVM Mac.

 

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 12 - APPRENDRE : Presse, livres , 14 - iOS : iPad, iPhone, tablettes , 16 - MAC OS X : Mac OSX Software | Permalink | Commentaires (5)

Dennis MacAllistair Ritchie, le vrai génie derrière iOS

Il faut absolument lire cet article chez macbidouille : Disparition de l'autre génie qui se cache dans votre iPhone... Ou vous comprendrez que le vrai géni derrière l'iPhone ou le Mac, n'est pas Steve Jobs. Mais Dennis Ritchie, l'inventeur d'Unix et du langage C qui aurait mérité plus encore que Jobs, un homage planétaire !

DennisritchieinventeurcCeci, pour rebondir sur le post d'hier, ou j'expliquais que Steve Jobs n'avait été que le génial "catalyseur", de ce qui aurait - de toute façons - fini par arriver... A s'avoir l'arrivée à maturité de plusieurs technologies, parmi lesquelles des Systèmes d'exploitations stables (entre autres composants d'une tablette ou d'un smartphone efficace), qui ne pouvaient "que" déboucher sur l'iPad !

Car de tous temps la fonction crée l'organe... Toutes les civilisations ont inventé le marteau ou le pain, sous une forme ou une autre. Du moment qu'il y avait du fer et du blé.

Dennis Ritchie, déclare d'ailleurs que le langage C « semblait être une bonne chose à faire » et que « n'importe qui à [sa] place aurait fait la même chose »... Il fallait que ce soit fait et il l'a fait. Car l'état du savoir, des mathématiques et de l'informatique le permettaient à ce moment là. C'était inévitable. Tout autant que l'arrivée des smartphones et des tablettes est inévitable, puisque tout est disponible depuis quelques années pour que ces appareils existent... 

 

PS : mise à jour du post d'hier, avec un nouvel éclairage chez Rue 89 sur l'égarement de Steve Jobs durant les premiers mois de sa maladie : "Pendant des mois, Steve Jobs a résisté à l'idée d'une opération chirurgicale et d'une chimiothérapie. Il a tenté toutes sortes de traitements, aux herbes, aux jus de fruits, à l'acupuncture ou d'autres méthodes qu'il trouvait sur Internet."

Face à la perspective de la mort, la rationnalité n'est pas la règle...

Publié par VIBERT dans 01 - VU SUR LE NET ! , 14 - iOS : iPad, iPhone, tablettes , 16 - MAC OS X : Mac OSX Software | Permalink | Commentaires (8)

Qu'est-ce qui fait "une photo intéressante" ?

En choisissant les illustrations du post précédent (Galerie de 140 photos de l'Olympus XZ-1), je me suis demandé : "Au fond, qu'est-ce qui fait une photo intéressante ? " Je ne parle pas de belles photos, car c'est tellement subjectif, mais juste de photos intéressantes. Tentative de réponse :

P9070092Pour 40% sans doute, c'est le sujet... J'aurais même envie de dire 80%, mais il n'y aurait plus de place pour le reste. Trouver des sujets et des idées, voilà un talent qui dépendra du photographe. Car ce que vous prendrez en photo, sera toujours bien plus important... que la façon dont vous le prendrez en photo !

Voilà ce que j'ai compris après 20 ans de pratique professionnelle. Et c'est pour ça que je connais beaucoup de photographes très talentueux, complètement nuls en technique ! Souvent se focaliser sur la technique fait perdre de vue la vraie chose importante : que photographier ? Et pourquoi... 

Le passage au numérique (que je considère comme une bénédiction), a paradoxalement noyé les photos intéressantes, sous une masse incalculable de photos parfaites techniquement, mais totalement inintéressantes ! C'est comme cela qu'on en vient à confondre le "fond" (le sens) et la forme" (la réalisation technique)... Relire notre débat sur la quête assez ridicule du "bokeh", qui chez beaucoup, remplace la démarche de rechercher d'un vrai sujet. Si l'on a rien a photographier : mieux vaut s'abstenir et attendre le moment ou l'on trouvera quelque chose d'intéressant !

Pour 25% c'est l'éditing : en gros le classement, la capacité à "sortir" les meilleures images d'une masse informe ! Passer de 15.000 images réalisées en 3 semaines, à une galerie de 150 images... A ce titre l'arrivée de Lightroom a changé notre façon de travailler et globalement contribué à l'amélioration de nos images, en permettant de mieux repérer les bonnes images. En ce sens, Lightroom a introduit dans la photo une révolution, aussi importante que l'arrivée du Leica dans les années 20, ou que le reflex en 59.

P9120030Pour 15% peut-être : l'oeil ! La composition, le cadrage, l'angle, le point de vue, le choix de focale, ect... Oui, car cela permet de mettre en évidence le sujet... Ou pas ! Mais je crois qu'il ne faudrait pas trop exagérer l'importance de "l'oeil". D'autant que les règles de composition, sont assez culturelles et discutables...

Même cadré de façon maladroite, un évènement marquant, un sujet extraordinaire restera un document inoubliable. Les exemples dans l'histoire de la photo ne manquent pas ! L'oeil c'est bien, mais cela n'est pas l'essentiel... De toutes façons, après quelques années de photo, tout le monde (ou presque) à l'oeil ! Et ceux qui ne l'ont pas arrêtent vite de faire des images...

Pour 10% le choix du matériel utilisé : la résolution, la qualité des objectifs, la disponibilité des focales. Le rôle et l'intelligence du photographe est ici déterminente, ainsi que son porte monaie... La possibilité de se concentrer sur "le sujet", grâce au choix d'un excellent zoom (un 70-200 par exemple), est 1000 fois préférable à une focale fixe qui limite vos possibilités créatives... (je crois que l'intérêt que suscitent actuellement les focales fixes, est inversement proportionnel à leur utilité réelle ;-) Mais on aura l'occasion d'en reparler (je vous dit pas les dégats du "snobisme" en photo)...

Il reste 8% pour la retouche et l'ajustement. Un logiciel comme Lightroom est le prolongement de l'appareil photo... Cela pourrait rentrer dans la catégorie précédente, mais il y a tout de même une importante part de créativité dans la façon de développer une image.
Et disons 2% pour le hasard ? Mais c'est aussi au photographe de "provoquer" le hasard... Je ne crois pas trop au hasard et ne m'en prends qu'à moi même lorsque le hasard n'a pas été favorable. 

Et selon vous ? Les commentaires sont ouverts... Je ne doute pas que ce petit article provoque quelques échanges enrichissants !

P9130099

 

 

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 70 - CONSEIL : Editing & workflow , 70 - CONSEIL : photos décryptées , 70 - CONSEIL : Prises de vues | Permalink | Commentaires (36)

Olympus XZ-1 : galerie de 140 images

Pour ceux qui s'intéressent à l'Olympus XZ-1, voici une galerie de 140 images réalisées entre Hong Kong et Bali cet été : vibertphoto.fr/olympus. Tout de même épatant ce qu'on peut faire avec un petit compact d'environ 400 € et démonstration qu'il n'est pas besoin de capteur APS-C pour réaliser de vraies photos.

Plutôt que de se charger d'un encombrant hybride APS-C, mieux vaut transporter un minuscule compact dans sa poche en permanance (genre Olympus XZ-1, Canon S100 ou G12)... Et chercher de bon sujets, de bonnes idées, avec un peu de soleil ;-)

P9110439

P9110433

P9090198

P9130492

P9070110

P9130017

P8180156

P8190040

P9180296

Et pour info, le XZ-1 que j'ai utilisé à Bali est à vendre : 300 € avec une carte 8 Go, une baterie supplémentaire et quelques conseils d'utilisation... Le viseur VF-2 est déjà vendu. Me contacter par mail vibertjf@gmail.com.

 

 

Publié par VIBERT dans 70 - CONSEIL : Prises de vues , 80 - APN : Olympus | Permalink | Commentaires (11)

ven. 21 oct 2011

Steve Jobs, victime de ses propres superstitions ?

Ou l'on apprend avec horreur que le grand Steve Jobs lui-même, aurait été victime de superstitions dignes des âges sombres de l'humanité. Préférant l'usage de médecines douces durant de long mois pour soigner son cancer, à l'opération rationnelle recommandée par les médecins. Extrait de sa biographie chez Slate.fr :

Applenight" Je crois qu'il était dans l'idée que si vous ignorez quelque chose, si vous ne voulez pas que quelque chose existe, vous pouvez avoir cette sorte de pensée magique...

On en a beaucoup parlé. Il voulait en parler, sur la manière dont il regrettait... Je crois qu'il pensait qu'il aurait dû être opéré plus tôt», estime Walter Isaacson. "

Exemple stupéfiant (et pas si rare) de "pensée magique"... On ne s'étonnera pas après ça, d'avoir été si longtemps privé de souris à deux boutons. Sans parler de ça : 

" J'y passerais mes derniers jours s'il le faut, et je dépenserais le dernier penny des 40 milliards d'Apple en banque pour corriger cette erreur. Je vais détruire Android, parce que c'est un produit volé. Je suis prêt à la guerre thermo-nucléaire», a-t-il confié à Walter Isaacson."

Brrrr... Cela fait frémir. Il y a peu, du géni à la folie... Car iOS a juste été le premier système cohérent pour smartphone ! Steve Jobs ou pas Steve Jobs, un système équivalent aurait forcément, tôt ou tard, fini par être inventé... Par Apple, Microsoft, Google ou les Chinois... Quelques années plus tôt, ou plus tard. Finalement, iOS et Androïd ne sont que le résultat de la conjonction de quelques technologies arrivées à maturité (écrans tactiles, OS plus stables, puissance des processeurs, prix en chute libre de la RAM). Les vrais génis, ce sont ceux qui inventent et produisent ces technologies : principalement les fabricants d'électroniques asiatiques...

Voilà pourquoi il ne fait guère de doute selon moi, qu'assez rapidement Samsung, HTC et d'autres fabricants asiatiques (certains encore inconnus) détroneront Apple. Non seulement du point de vue du marché et de l'adoption en masse des tablettes et smartphones... Mais aussi (et par voie de conscéquence), de l'inovation. Car l'inovation est toujours le fruit d'un travail collectif et de l'accumulation de multiples technologies, au cours des années et même des siècles...

PS : mise à jour, avec un nouvel éclairage chez Rue 89 sur l'égarement de Steve Jobs durant les premiers mois de sa maladie : "Pendant des mois, Steve Jobs a résisté à l'idée d'une opération chirurgicale et d'une chimiothérapie. Il a tenté toutes sortes de traitements, aux herbes, aux jus de fruits, à l'acupuncture ou d'autres méthodes qu'il trouvait sur Internet."

Face à la perspective de la mort, la rationnalité n'est pas la règle...


 

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 16 - MAC OS X : Mac OSX Software | Permalink | Commentaires (20)

Qui rêve d'un Canon EOS 5Dx ? Et d'un EOS 5Dv ?

J'ai annoncé hier, que je croyais au "split" prochain de la gamme EOS 5D en deux modèles full frame. Ce qui serait cohérent avec la fusion des gammes EOS 1D et EOS 1Ds... Tout autant qu'avec le calendrier (retard de l'EOS 5D Mk2)...

  • Un pour la vidéo et la haute résolution : l'EOS 5Dv, peut-être 24 Mpix.
  • Et un autre pour le reportage : l'EOS 5Dx (peut-être 18 Mpix) ! 

Et j'ai reçu depuis hier soir une bonne vingtaine de mails d'amis et lecteurs me demandant si cette assertion reposait sur des infos ou des fuites ! Il n'en est rien, il ne s'agit que d'une déduction de ma part... Et vous qu'en pensez-vous ?

5d-40dwgrip-back_b

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 80 - APN : Canon | Permalink | Commentaires (10)

jeu. 20 oct 2011

Tout savoir du Canon EOS 1Dx en vidéo

Petite visite rapide du Canon EOS 1Dx en vidéo, agrémentée de vues de Monaco... Belle bête visiblement. Mais bon, toujours aussi gros, toujours aussi cher. Cela laisse tout de même espérer de bonnes choses pour les EOS 5Dv et EOS 5Dx !

Ah oui, vous ne saviez pas ? Et bien moi je fais le pari qu'il y aura deux EOS 5D full frame ! Un pour la vidéo et la haute résolution : l'EOS 5Dv (peut-être 24 Mpix)... Et un autre pour le reportage : l'EOS 5Dx (peut-être 18 Mpix) ! 

 

... et tout ça avec de vrais beaux viseurs optiques ! Mmmm ;-) 

 

 

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Canon | Permalink | Commentaires (11)

Y a-t-il le feu à la maison Olympus ?

Incroyable épisode à la tête d'Olympus, (pour ceux qui comprennent l'Anglais), ou le board a brutalement licencié son CEO (l'Anglais Michael Woodford), qui semble avoir découvert "un cadavre" de 675 millions de dollars (2 ans de profits) dans un placard, versés sur un compte inconnu aux iles Caïmans... si j'ai tout bien compris ! Mais que se passe-t-il donc au Japon chez Olympus ? En attendant d'y voire plus clair, l'action aurait perdu 50% de sa valeur...

 

 

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Olympus | Permalink | Commentaires (7)

... ça, je veux essayer ! ! !

C'est con, mais ça à l'air bien sympa ce truc... ça me rappel le saut d'un viaduc, testé dans les années 80 ! En plus fun ;-)

 

 

Publié par VIBERT dans 01 - VU SUR LE NET ! | Permalink | Commentaires (0)

mar. 18 oct 2011

Le Canon EOS 1Dx, fusionne les gammes EOS 1D et EOS 1Ds

On vous l'avait bien dit :  Un nouveau Canon EOS 1Dx annoncé mardi ? Voici le nouveau Canon EOS 1Dx. Désolé de ne pouvoir développer plus, car j'anime pendant quatre jours une formation reportage à l'Ecole Nationale Supérieure de Photo à Arles. On va avoir de quoi discuter un peu à la pause café !

0000_screen_ 2011-10-18 à 12.43.51

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Canon | Permalink | Commentaires (28)

sam. 15 oct 2011

Qualité d'image du Nikon V1 chez Dpreview

Intéressant, dPreview vient d'ajouter le Nikon V1 à son outil de comparaison. Vous pouvez vous faire une idée de sa qualité d'image, eu égard à son petit capteur.

Vu sa taille, il s'en sort très bien je trouve et comparé au Sony Alpha Nex-5n, au Canon G12 et à l'Olympus XZ-1, il n'est pas du tout ridicule... Ici à 200 ISO, peu d'observateurs sauront différencier les deux hybrides sur un tirage A3 :

0000_screencopy_JFV_ 2011-10-15 à 13.00.16

Je dirais même que les résultats à 400 ISO se tiennent dans un mouchoir. Logiquement les petits capteurs des compacts (XZ-1 et G12), sont un peu derrière... Quand à la différence entre V1 et Alpha NEX5-n, elle est surtout perceptible au égard à la différence de résolution. Mais franchement elle ne mérite pas la polémique disproportionnée qu'il y a eu sur le choix par Nikon du petit capteur (et que dire du Pentax Q). Enfin, ce sera à chacun de juger sur pièce, puisque vous pouvez télécharger les images librement pour les comparer vous-même.

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 80 - APN : Nikon | Permalink | Commentaires (6)


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM