En 2014 macandphoto change de nom, rendez vous sur

www.photoetmac.com

Merci d'updater vos bookmarks !

 

 

Accès direct :



« Comment se construire un Hackintosh en 17 pages ! | Accueil | Prends un Mac mini car t'as pas fini de payer des impôts »

dim. 04 déc 2011

Pour les pros : un Mac Pro sinon rien... (sinon un PC) !

Pour de multiples raisons (sans oublier la malédiction des taches grises rappelée hier ou encore ceci et cela), il m'a toujours semblé impensable pour un photographe professionnel d'utiliser un iMac dans son travail (y compris en lui connectant un écran externe)... Le hasard à fait justement que ce soir, nous sommes allés diner chez un ami (non photographe), qui me montre son iMac Intel 24" à la carte graphique défaillante. Encore un iMac qui tombe en panne tout seul au bout de 5 ans !

D'ailleurs si Apple, arrêtait les Mac Pro et ne proposait rien de crédible à la place (en terme de stockage interne) et bien je passerais ma station de travail sous PC (en gardant mon Macbook Air, les catalogues Lightroom passant sans difficultées de Mac à PC et inversement). Ou je me ferais un Hackintosh (lire ici et ).

  • Il faudrait aussi que l'on puisse trouver des dock disques durs en connection Thunderbolt, ce qui n'existe pas encore (voir l'offre chez Macway, dès 24 € en eSATA). Qui n'a pas goûté au confort, a l'économie et à la rapidité d'un Dock branché en eSATA à son Mac Pro, n'a décidément rien compris à la sauvegarde (qui doit être double, dont une stockée à l'extérieur). Heureusement les dock existent en FW800, même si c'est moins rapide que le eSATA, c'est déjà mieux que rien pour les iMac.
  • Il faudrait encore que l'écran de l'iMac ne soit plus brillant... Car cet écran brillant est juste catastrophique... Très acceptable en voyage sur un Macbook Air, mais ABSOLUMENT INACCEPTABLE au quotidien ! Même calibré (difficilement), il reste beaucoup trop flatteur, vous induisant en erreur sur la réalité de vos images... On en avait parlé ici.

En attendant ce jour hypothétique (on attend des périphériques Thunderbolt accessibles depuis février 2011, l'espoir fait vivre... gloupsss ;-) il existe depuis des années, une solution bien plus raisonnable et très performante en terme de vitesse : installer une carte eSATA dans votre MacPro.

0000_screencopy_JFV_ 2011-12-04 à 16.52.10En rentrant de reportage, je connecte mes disques 2,5" USB2/FW800/eSATA, directement à mon Mac Pro en eSATA... Fichtre quelle vitesse pour décharger 200 ou 300 Go d'images ! C'est idéal...

Imaginez que ce disque Storeva de 750 Go (USB2 + eSATA), ne coute que 163 € (il faudrait lui ajouter 50 € pour le cable Thunderbolt, sans compter le prix de la licence)... Ne rêvez pas, dans les 2 ans, le Thunderbolt n'est pas pret de devenir une solution crédible pour les photographes ! Ce qui limite encore un peu plus, l'intérêt de cet iMac Thunderbolt... Le Thunderbolt n'a donc pas changé grand choses au problème de l'iMac, qui est toujours aussi fermé.

0000_screencopy_JFV_ 2011-12-04 à 15.20.18

Reste que la plupart des photographes amateurs n'ont pas forcément besoin d'un Mac Pro et se tournent vers les iMac. Pourquoi pas ! Mais dans ce cas je serais tenté de conseiller aux plus débrouillards : plutôt un PC, qu'un iMac...

 

Il est vrai que pas mal d'amateurs gèrent bien leurs photos avec iPhoto ! Car iPhoto sait lui aussi travailler en mode "référencé" (comme Lightroom), iPhoto sait faire plein de chose (développer pas si mal les RAW)... Je dirais que iPhoto est à Lightroom, exactement ce que l'iMac est au Mac pro : un outil d'amateur.

J'ai d'ailleurs constaté que ceux, parmi les rares professionnels qui choisissent un iMac, ne le font que par incompétence à choisir leur Mac Pro... Ou incompétance à le configurer : ignorant notamment comment créer facilement dans leur Mac Pro un RAID 1 (ce qui me semble pourtant indispensable)... En trois clics seulement (heureusement j'anime des formations en cours particulier pour cela) ! Mais en attendant, combattons quelques idées reçue et aidons-les un peu...

Précisons avant d'aller plus loin, que le choix du Mac Pro n'est PAS DU TOUT POUR UNE QUESTION DE PUISSANCE OU DE RAPIDITÉ... Car à la limite, je pourrais tout faire dans Lightroom sur mon Macbook Air, un Mac Mini ou sur un iMac ! Certes le Mac pro est plus rapide, mais l'iMac le plus rapide n'est pas si ridicule...

Allez voir les tests de macperformance Guide. Mais de là à croire que l'on peut bosser plus vite avec un iMac, ça c'est complètement faux (il faudrait notamment commencer par investire dans un iMac Core i7 à 2900 €... Au final, le temps gagné ici, serait perdu ailleurs, à cause du manque de modularité de l'iMac).

Non, il y a beaucoup d'autres raisons plus importantes que la vitesse, dans le choix du MacPro : la fiabilité, la modularité du stockage, l'évolutivité, la liberté dans l'affichage... Et au final : la faible différence de prix, du moment qu'on envisage du stockage en RAID1 ou RAID 5.

Commençons par faire les comptes pour deux configurations professionnelles manimales (iMac et Mac Pro), aussi proches que possibles... Ce ne sont pas obligatoirement les configurations les plus optimales en terme de performance / prix. Mais les performances me semblent moins importantes à considérer que la sécurité du stockage. Dans les deux cas, les performances me semblent suffisantes : il suffit de savoir utiliser Lightroom. Voici donc à quoi j'estime les besoins d'un pro (qui travaille vraiment), pour gérer et stocker sa photothèque en sécurité :

  • Un ensemble RAID 1, ou RAID 5 : constitué de 2 à 4 disques de 2 ou 3 To. Le RAID 1 étant possible avec 2 disques seulement (c'est plus économique pour débuter). Sinon, on peut monter quatre disques de 3 To donnent 5,8 To utilisables en deux ensembles RAID 1... En RAID 5, quatre disques de 2 To donnent dans les 5,8 To utilisables (selon cette formule, ou X est le nombre de disques et C est leur capacité après formatage, (X-1) x C = espace utilisable du volume RAID 5). Pour ça dans le Mac pro, il faudra ajouter une carte RAID Apple (630 € sur Apple Store)...
  • Obligatoire : un disque SSD pour le systeme (une fois qu'on y a goûté vraiment impossible de revenir en arrière). Cela fait d'ailleurs plus de trois ans que je profite de l'incroyable vélocité du SSD... Et cela n'aurait jamais été possible si tôt, si je n'avais disposé d'un Mac Pro (depuis que j'ai des Mac, je n'ai jamais regretté le fait de toujours avoir acheté des "tours" : PowerMac, G4, G5, Mac Pro)... Dans les Mac pro, ce SSD peut être installé dans le second lecteur optique, vous laissant 4 baies pour le stockage (4 fois 3 To = 800 € TTC). Les iMac proposent une (trop coûteuse) option SSD depuis peu. Mais ce SSD n'est pas forcément le meilleur choix du moment. Et c'est ici que commence "l'arnaque iMac" : Apple vous facture 600 € ( ! ) un SSD de 256 Go, dont vous ne connaissez même pas la marque, ni les performances ! Alors qu'avec un peu de recherche et quelques conseils, vous choisisser le SSD qui correspond à vos besoins (à partir de 350 € pour un 256 Go. Mais un 180 Go sera très suffisant, en étant un minimum formé à Mac OSX). 
  • Un disque "remorque" interne de préférence (pas forcément gros, ni rapide). Pour y stocker des données moins sensibles que les photos (la base de donnée iTunes par exemple). Ce qui évite de mobiliser de l'espace SSD (rapide et coûteux), ou RAID (sécurisé et coûteux)... Cette astuce permettra de choisir un SSD plus petit et moins coûteux (Mac OS tout entier avec les multiples applications peut tenir largement dans 60 Go, mais cela demande un peu de maitrise). Ce disque "remorque", pourra aussi servir de Time Machine et/ou de boot camp éventuellement. Il accueillera toutes les données statiques ne nécessitant pas une sauvegarde permanente...

L'heure des comptes maintenant ! Il n'est pas possible de réaliser exactement la même configuration entre Mac Pro et iMac. J'ai donc choisi le minimum vital dans les deux cas. Par exemple pour l'iMac on peut prendre 4 ou 8 Go de RAM. Comme 4 Go sont insuffisants, j'ai du prendre 8 Go...

Sur le Mac Pro j'ai choisi 6 Go qui est largement suffisant (sauf pour ceux qui empilent encore des calques dans Photoshop ! Méthode dépassée, depuis qu'on travail dans Lightroom)... Cela dit, il sera facile et peu coûteux d'augmenter plus tard la RAM de son Mac Pro. Le mien est monté à 12 Go et je n'ai perçu aucune différence, par rapport à 8 Go. Chez Macway on trouve 8 Go de RAM pour 100 €, alors que sur l'Apple Store 8 Go supplémentaire pour l'iMac coûtent 400 €... 

Encore cette "légende urbaine", selon laquelle un photographe aurait besoin de plus de 8 Go (8 Go c'est bien, plus c'est bidon). Installez donc iStat menu (ou lancez le Moniteur d'activité) et travaillez dans Lightroom. Vous constaterez que ce qui compte, c'est d'abord la fréquence d'horloge et le nombre de coeurs (au delà de 6 ce serait assez inutile, ça n'ira pas plus vite car le système perdrait autant de temps qu'il en gagne à répartir les calculs entre les coeurs. Mais peu importe)...

Attention, tous les calculs qui vont suivrent, seront à réactualiser début 2012 (espérons)... Car les Mac Pro devraient logiquement évoluer (votre être remplacés par une tour plus petite)... Les modèles actuel n'étant pas actualisé depuis bien trop longtemps maintenant, ils ne sont probablement plus les meilleures opportunité qu'on ait pu avoir sur l'Apple Store. Toutefois, mieux veut un vieux Mac Pro avec une carte eSATA, qu'un iMac tout neuf avec du Thunderbolt. Lorsque les Mac Pro seront remplacés, je pense que cet article sera mis à jour...

A noter cette étude fleuve (en anglais) qui vous dit tout sur les Mac Pro haut de gamme actuels (Westmere) et s'intéresse à la question du renouvellement de ces machines. Apple nous inquiète beaucoup : privilégiant le "cash rapide" facilement réalisé sur les marchés grand public (iPhone, iPad, iMac), aux services dédiés aux professionnels... L'évolution récente d'Aperture et même de Final Cut Pro X, laissant les pro qui les utilisaient, plus que dubitatifs.

Attention, certains prix que je donne sur les disques, datent de quelques semaines (et certains produits sont indisponibles). A cause des inondations en Thailande, les prix de certains disques ont flambé... Je n'en ai pas tenu compte dans mon calcul. Car cette situation devrait revenir à la normale en déc. / janvier. Ce n'est pas le moment d'acheter des disques durs !

  


COMBIEN POUR UN MAC PRO ?

Mac pro (configuration minimale) 2624 € : Intel Quad Core Xeon Nehalem à 2,8 Ghz. 6 Go de RAM, avec un disque de 1 To (inutile d'acheter à prix d'or un disque de 2 To chez Apple, le disque de 1To d'origine sera vite recyclé en sauvegarde externe et remplacé par un disque 3 To plus intéressant).

Ajoutez un disque SSD sata 3 de 256 Go (plus performant que celui de l'iMac) : environ 350 € (Macway). la encore, grande diversité de choix...

Un écran Dell 27" gamme Ultrasharp (tellement supérieur à celui de l'iMac) : Dell U2711 (basculant, réglable en hauteur, vos cervicales vous remercieront et parfaitement calibrable contrairement à celui de l'iMac qui est seulement caractérisable et non calibrable) : 699 €.

Sans le stockage RAID et avec cet écran excellent 27 pouces, nous en sommes donc à une machine SSD à 3323 € (soit 874 € de plus qu'un iMac avec son écran brillant, qui reste trop flatteur même calibré).


>>> AJOUTEZ LE LE STOCKAGE RAID 1 (5,8 Go utiles) : Mac Pro environ 4123 €.

Ajoutez un stockage interne : deux ensembles RAID 1 (interne) sur la base de 4 disques de 3 To (config minimale pour conserver un bon rapport qualité / prix / évolutivité) : 4 disque à 200 € environ = 800 €

Mac Pro avec stockage double RAID 1 (4 disques de 3 To, donc 5,8 To utililes), nous en sommes donc à une machine à environ 4123 €.

Design_expansion_hero20100727

> Option, vous pouvez batir un RAID 5 interne en ajoutant la carte RAID Apple à 630 €. Utile en vidéo, mais pas obligatoire en photo. Si ce n'est que la capacité monte à 8,8 Go avec 4 disques de 3 To. 

Option : ajoutez une cart Carte eSATA pour étendre la capacité de stockage : 49 à 79 €. Ajoutez un dock à 24 € et vous pourez multiplier les sauvegardes rapides et moins chères (un disque nu de 3 To ne coûte que 200 €)... ET vous recyclerez le disque de 1 To d'origine que l'on a enlevé pour batir notre RAID. Le Mac Pro commence à prendre tout son sens et vous ferez des économies pour les 4 ou 5 années à venir, à chaque fois que vous utiliserez le dock pour des sauvegardes (franchement qui a besoin d'aller plus vite que le eSATA ?)...

Mac Pro avec stockage RAID 1 ou 5 (3 disques de 3 To, donc 5,8 To utilisables), plus une capacité d'extention infinie grâce au dock disque dur eSATA, nous en sommes donc à une machine à environ 4197 €.

 

  


COMBIEN POUR UN IMAC ?

iMac 27 (configuration minimale) 2449 € : Intel Core i5 quadricore à 2,7 Ghz. 8 Go de RAM. Ecran brillant (à hauteur fixe, aye mon cou), qui sera obligatoirement utilisé comme écran secondaire. Avec Disque de 1 To et SSD de 256 Go. : €

Sans le stockage RAID et sans changement d'écran, nous en sommes donc à une machine SSD à 2449 € (mais avec un mauvais écran et aucunes capacités d'extention et de stockage répondant aux besoins des pro). Soit une économie négligeable de 874 € par rapport au Mac Pro.

Les gens sérieux ajouteront donc un écran Dell Ultra Sharp U2711 (699 €), ce qui portera l'ensemble à 3148 €... Soit une économie ridicule de 175 € par rapport au Mac Pro !


>>> AJOUTEZ LE STOCKAGE RAID 5 (5,8 Go utiles) : iMac entre 4148 et 4847 €.

RAID Thunderbolt (externe) : 1699 € (+ 49 € de cable).  Le Pegasus Promise 4 x 2 To (5,8 Go utilisable) voilà ce qui pourrait ressembler le plus au double RAID 1 (4 x 3 To), constitué pour 800 € seulement sur le Mac Pro...

OK, vous pourrez toujours chipoter et trouver un peu plus, ou moins cher chez tel ou tel constructeur... Avec des disques plus ou moins gros... Mais actuellement voilà ce qu'il en coûte (à peu près), de stocker raisonnablement ses photos en RAID, sur un iMac Thunderbolt !

C'est aussi cher (ou plus cher) que sur un Mac Pro, sans réel avantage par rapport à un simple RAID 1 logiciel (très largement suffisant et que j'utilise depuis des années dans mon Mac Pro). Ni par rapport à un RAID 5 matériel dans le Mac pro, qui reste moins cher que le boîtier externe (même en comptant la carte Apple à 630 €).

Allez d'ailleurs jeter un oeil sur la page Stockage Thunderbolt sur l'Apple Store... désespérément déplumée, son annonce date tout de même de février 2011).

Avec le stockage RAID 5 (4 fois 2 To, donc 5,8 Go utilisables), nous en sommes donc à un iMac (écran d'origine) à environ 4197 € (auxquels il faudra ajouter les coûteux périphériques Thunderbolt, ou se contenter d'un Dock en FW800). Même prix qu'un Mac Pro et son écran !

0000_screencopy_JFV_ 2011-12-04 à 18.33.42

Avec le stockage RAID 5 (4 fois 2 To), plus le Dell U2711, nous en sommes à un iMac à environ 4896 €. Soit 773 € plus cher qu'un Mac Pro avec le même écran... Là l'iMac tourne à la très mauvaise affaire ! Et la tromperie sera pire, le jour (pour un certain pourcentage d'entre eux), cet imac donnera des signes de faiblesse...

 


Vu le peu de différence avec le Mac pro, je choisi (et recommande donc) SANS AUCUNES HESITATIONS : LE MACPRO (même le modèle Xeon)... Sur le long terme (4 ans), il sera même plus économique ! Pour le meme prix, vous avez le choix de faire le taxi, en Renault Kangoo, ou dans une Mercedes...

  • L'espérance de vie du Mac Pro avant de devoir être changé est plus longue, que celui d'un iMac (je dirais de 4 à 5 ans... Contre seulement 3 à 4 ans pour un iMac).
  • Les performances sont souvent meilleures (mais je ne rentre pas dans le comparatif des différents modèles et processeurs, on y passerait la nuit).
  • En tous cas, votre travail sera plus rapide et bien plus confortable, car rangé sous la table le Mac Pro est 100% silencieux, 100% du temps.
  • Le risque de panne est infiniment moindre. Et en cas de panne d'un élément, la structure modulaire du Mac Pro facilite le changement rapide sans immobilisation de votre outil de travail... Alors que dans le cas de l'imac, c'est l'ensemble (avec vos données) qui partent en réparation. Sur un Mac pro, un technicien peut venir chez vous remplacer le bloc d'alimentation (ça m'était arrivé sur le G5), vous pouvez acheter une carte graphique vous-même, etc... 
  • Il sera très facile d'augmenter la capacité de stockage dans les 4 baies (changement de disque SSD, ou de tous les disques).
  • Les disques seront recyclés plus facilement grâce à un dock (connecté en eSATA donc ultra rapide). Mais il n'existe pas de dock en Thunderbolt.
  • Le prix des disques externes eSATA est bien plus avantageux que les disques Thunderbolt (49 € le cable Thunderbolt, on rêve là ? ).
  • Il est possible d'ajouter une carte USB3 à votre Mac Pro...
  • Vous pourrez travailler en double écran pour pas cher... Et surtout avec deux excellents écrans. Alors qu'avec l'iMac, un seul de vos deux écrans sera crédible.

Faites vos comptes ! Le iMac n'est intéressant que pour les photographes amateurs ne dépassant pas les 1 à 1,5 To de stock... Entre 1,5 et 2,5 To de stock, ça se discute. Mais au delà de 2 To de stock, c'est évidement le Mac Pro, qui est plus avantageux.

C'est certain que si Apple arrête le Mac Pro (ou propose une alternative peu crédible, peu modulable), alors je passe sur PC ! Pour le prix d'un iMac j'aurais une bête de course, tout en conservant mes écrans Dell... 

Par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 16 - MAC OS X : Macintosh Hardware , 50 - MATOS : Ecrans et calibration | Permalink | Commentaires (50)

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c048f53ef015437c8f4db970c

Listed below are links to weblogs that reference Pour les pros : un Mac Pro sinon rien... (sinon un PC) !:

Commentaires


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM