Drapo_a_menu READ MACANDPHOTO.COM IN ENGLISH

Accès direct :

-> L'Anti Spam typepad posant problème, certains commentaires nécessitent ma validation avant publication (quelques minutes à quelques heures). Merci de vous identifier (ici par exemple) avant de poster, ça facilite les choses. En cas de soucis me contacter.



« 36 Mpix pour les Nikon D800 et D800E | Accueil | Nikon D800 : 36,3 Mpixels ça fait quoi ? »

mer. 08 fév 2012

Olympus OM-D EM-5 : le retour de la vengeance !

Quel dommage de ne pas avoir le temps de détailler totalement ce soir, tout le bien que je pense de ce nouvel Olympus OM-D EM-5. Autant j'ai détesté ces avalanches insensées d'hybrides, sans viseurs, sans saveurs et sans aucunes qualitées photographiques... Autant celui-ci me semble bien né et très intéressant sur le principe, pour toutes sortes de photographes, notamment voyageurs...

Il faut dire que nous étions restés inconsolables de la disparition du merveilleux petit reflex Olympus E-420, qui a enfin un lointain descendant... Fallait-il qu'Olympus soit dans une position quasi désespérée (pour des raisons strictement indépendantes de la qualité des produits), pour qu'ils soient réduits à nous pondre enfin un bon appareil photo ?

04934050-photo-olympus-om-d-e-m5

Et d'abord, ce look ! Rien que de le regarder, on a des souvenirs d'enfance et d'émerveillement qui remontent... Même si mon premier reflex n'était pas un OM, mais un Minolta SRT-101 que j'avais tant adoré ! Peut-être pour ça que j'en veux personnellement à Sony (ah, ah ! ) d'avoir gâché, bousillé, et dégradé le prestigieux héritage Minolta, disparu sans une trace après 76 ans d'excellence...

Regardez cette merveille ! Enfin un hybride qui ressemble à un "vrai appareil", pour les "vrais photographes" , mmmrphhh ! ! ! Oui, je sais j'exagère avec ça... (mais c'est juste pour les lecteurs qui ont un peu d'humour). Après tout : on a bien le droit de croire que des hiérarchies existent dans ce monde et que non : tout ne se vaut pas. Il y a photographe et photographe. Il y a photo et photo...

04934058-photo-olympus-om-d-e-m5

La seule chose qui m'énerve un peu, ce sont tous ces noms de plus en plus impossibles à mémoriser... Olympus aura au moins eu la très bonne idée de nous épargner les X... Les, 1 et les 100 et j'en passe ! Mais OM-D EM-5, c'est tout de même s'énerver pour rien... OM-D 1 aurait été trop simple ? Mais bon, il faut bien que les idiots des services marketing justifient leurs salaires... Au moins ils auront laissé les designer et les ingénieurs d'Olympus bosser tranquillement et exprimer leur créativité (ce qui ne s'est pas passé aussi bien chez d'autres, tout récemment).

0000_screen_ 2012-02-08 à 19.41.29

On ira vite chez Dpreview, qui (comme d'habitude) a pu bénéficier de l'appareil sous DNA en vue de préparer son dossier (à la limite ça se mérite et leur papier ne s'est pas retrouvé sur un serveur Russe ;-) Inutile que je me fatigue donc sur les spécifications techniques... Je préfère passer du temps à rédiger un vrai test terrain un de ces jours. Plus utile ! Quelques caractéristiques :

 

  • Prise en main apparement confortable : un appareil qui a semble-t-il été conçu dès le début, pour faire des photos (et non comme un accessoire de mode trop lisse et dépouillé), avec un vrai blocage du pouce et une épaisseur de poignée sous les doigts... A vérifier !
  • Deux molettes : une pour le pouce, une pour l'index déjà ça commence très bien ! On sait déjà qu'on va pouvoir faire sérieusement des photos... D'autant que ces molettes sont reprises sur le grip vertical. Mmmm excellent ! Comment peut-on concevoir un APN ciblé au dessus de 600 €, sans penser à proposer au moins deux molettes en 2012 ? Certains ont pourtant osé...
  • Deux touches de fonctions Fn1 et Fn2 stratégiquement placées et personnalisables ! Ouf, Olympus ne va pas nous obliger à nous perdre dans les menus comme certains hybrides... C'est tout à fait vital.
  • Un zoom hyper polyvalent, le Zuiko 12-50 mm f/3,5-6,3 EZ (tropicalisé) : bravo à Olympus de nous proposer l'équivalent en kit d'un 24-100 mm (équivalent 24-36 mm), vendu seul dans les 450 €... Car pour un utilisateur de reflex (et d'EOS 5D notamment avec un 24-105), il est absolument insuportable de revenir à un stupide 28-machin chose ! Qu'on se le dise : la polyvalence commence à 24 mm en 2012 et les zoom démarrant à 28 mm sont ringards, parcequ'on le vaut bien ! Le sérieux d'un système commence avec des objectifs polyvalent, qualitatif et surtout accessibles financièrement... Ce qu'Olympus a toujours compris. Contrairement à Sony qui livre des objectifs indignes sur ses NEX, ou inaccessibles (craquer pour un Zeiss est totalement déraisonnable, s'il ne s'agit que de faire des photos)... Olympus ringardise donc la concurrence avec ce 12-50 mm !

0000_screen_ 2012-02-08 à 20.36.25

  • Capteur 4/3 de 16 Mpix : parceque 12 Mpix c'est devenu un peu léger de nos jours (mais on ne s'en rend vraiment compte, que sur un 27 pouces)... Dommage que le ratio soit toujours 4/3, oui, ça c'est dommage. Mais ça ne changera jamais chez Olympus.
  • Ecran Amoled 3 pouces : qualité à vérifier, car j'avais trouvé l'écran Amoled de l'Olympus XZ-1 terriblement décevant (illisible de nuit et par forte lunminosité), alors je me méfie quand on nous vend le terme AMOLED ! La taille c'est bien et 640.000 points c'est bien...
  • Ecran orientable sur un axe : j'adore ça, pour varier les points de vue en plongée ou contre plongée au raz du sol, sans se ruiner les genoux.
  • Ecran tactile : mwouais bof, à voir si Olympus a su développer des fonctions qui l'exploitent intelligement... Pas trop convaincu, mais j'attend de me laisser séduire !
  • Viseur 1,44 Millions de pixels : qualité probablement identique à celle du VF-2 (origine Epson probablement) et du viseur du Nikon V1. Passable, sans plus... Et toujours beaucoup trop sombre en extérieur. C'est le problème éternel des EVF, qui fait qu'on adore le Fuji X-10 !
  • Capteur stabilisé dans toutes les directions : il y a toujours eu du géni chez Olympus (souvent si bêtement gâché)... Voilà typiquement ce qu'on aime chez Olympus, on vera à l'usage ce que l'on gagne en terme de vitesse...
  • Rafale à 4,2 im/sec avec suivi AF : pas mal... Mais on se méfiera par contre le la cadence haute vitesse annoncée à 9 im/sec (sans suivi AF). Car si elle immobilise ensuite l'appareil comme c'est le cas avec certains autres hybride, c'est vraiment pas la peine !

0000_screen_ 2012-02-08 à 19.50.07

  • Grip optionnel en deux parties : ceux qui ont pesté contre le manque d'autonomie des hybrides, seront peut-être intéressés (par la partie batterie), même si la discretion en prend un coup ! Et d'autres ne seront intéressé que par le confort en prise en main vertical (partie A).
  • Boitier tropicalisé : pas indispensable, mais si ça ne grève pas le prix de l'ensemble, pourquoi pas...

Bon évidement, il s'agit d'un viseur électronique... Forcément pas terrible (on relira mon test terrain de l'Olympus XZ-1 et de son viseur électronique VF-2), mais on est prêt à s'y faire... Si en contrepartie, on gagne "énormément" en compacité ! Et cela semble bien être le cas ici, regardez, face à un Canon EOS 1100D :

0000_screen_ 2012-02-08 à 18.05.09

De dos, la différence d'encombrement est moins impressionnante que vu de dessus... Et le reflex n'a pas encore forcément dit son dernier mot. Sans oublier que les prochains EOS 650D et 1100D (attendus dans quelques semaines) pourraient gagner encore en compacité. En tous cas, si Canon faisait un hybride, espérons qu'il ressemble un peu à ça (avec un viseur quelqu'il soit)... 

0000_screen_ 2012-02-08 à 19.33.43

Ci-après, un apperçu du système Olympus OM-D...

Olympus_omd_systeme_1200

Avouez ça en jette dans le genre rétro ! Enfin un hybride avec un viseur intégré, qui sert à quelque chose... et ressemble à quelque chose !

Car jusqu'à présent, les hybrides étaient bien trop gros pour remplacer avantageusement les compacts experts, genre Canon G12, ou Fuji X10... Et bien trop peu performants (ou trop chers, que l'on songe au Sony NEX 7), pour concurrencer sérieusement les reflex ! Pour la première fois, un hybride part avec quelques chances à l'assault des reflex d'entrée et millieu de gamme... Olympus une fois de plus, fera bouger les lignes.

Sur cette petite vidéo, Monsieur Terada nous explique avec un charmant accent Japonnais, que (en gros) on a jamais fait mieux qu'un reflex pour faire des photos (ce que je crois aussi). Et que c'est ce qui a conduit Olympus, à remettre en selle le design d'un reflex traditionnel ! Enjoy...

 

 

 

Par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 80 - APN : Olympus | Permalink | Commentaires (22)

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c048f53ef016761fae672970b

Listed below are links to weblogs that reference Olympus OM-D EM-5 : le retour de la vengeance !:

Commentaires


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM