Drapo_a_menu READ MACANDPHOTO.COM IN ENGLISH

Accès direct :

-> L'Anti Spam typepad posant problème, certains commentaires nécessitent ma validation avant publication (quelques minutes à quelques heures). Merci de vous identifier (ici par exemple) avant de poster, ça facilite les choses. En cas de soucis me contacter.



« De retour du Kenya avec le Nikon D800 | Accueil | Le porno aura-t-il raison des pilleurs de photo ? »

jeu. 10 mai 2012

Leica Monochrom : décidément ça ne s'arrange pas !

Décidément ça ne s'arrange pas chez Leica qui nous sort un M9 Monochrome (à capteur monochrome) à 6800 €, au lieu de trouver une réponse crédible aux Fuji X Pro 1, ou même aux Olympus OM-D EM5...

0000_screencopy_JFV_ 2012-05-10 à 23.53.08

Passons rapidement sur l'inacessible 50mm f/2 à 6000 € et le pathétique Leica X2 "bling bling" à 1750 €, compact sans intérêt qui n'a pas l'air beaucoup plus doué que son prédécesseur (que j'avais pris en main)...

Ce coûteux OVNI technologique qu'est le M Monochrome, n'intéressera probablement que les plus snobs pinailleurs de pixel, ou les plus riches fanatiques de technologie victimes d'un étrange "champs de distortion de la réalité"... Ceux qui confondent éventuellement photographie avec démonstration technologique bien marketé ! Les rares du moins parmi la première catégorie (plutôt fournie avouons-le), qui en plus de cette passion étrange pour les fiches techniques, disposeront également d'une somme rondelette à gaspiller dans un objet, à l'avenir et à la cote incertaine...

Pendant ce temps, les "vrais photographes" préféreront éventuellemement dépenser toute ou partie de cette "petite fortune" en billets d'avion ! ! !  Histoire d'aller chercher l'inspiration plus loin, histoire d'aller rencontrer d'autres hommes, d'autres cultures... Histoire de ramener des images (peu importe le flacon), à la façon des grands noms : ceux qui ont construit la légende Leica, à une époque ou cette marque savait répondre "concrètement" à leurs besoins.

Et oui ! N'oublions pas que le Leica M, était le "compact de son époque", c'est à dire exactement l'inverse de ce qu'est devenu un Leica aujourd'hui... Leica était devenu une légende en contribuant à inventer la photographie "légère" du 20em siècle : la photographie humaniste de Cartier-Bresson, de Édouard Boubat, de Robert Doisneau, de Leni Riefenstahl, etc... Le Leica était l'engin léger par excellence, qui permetait d'aller sur le terrain à la rencontre des hommes, avec une humilité et une discretion que ne permettait pas l'encombrante chambre...

Malheureusement en 21em siècle, plutôt que de continuer à s'intéresser aux véritables besoins des photographes humanistes (modularité, polyvalence, discretion, compacité, tout ce qui a fait le succes de la marque jusque dans les années 50), Leica s'éloigne de plus en plus de leurs attentes...

Désormais, la marque Allemande semble définitivement égarée sur la voie à sens unique, des objets rares et ostentatoires pour nouveaux riches "bling bling", acheteurs matuvus et incultes à la recherche de repères et de références bien visibles... Certains poussent même le snobisme jusqu'à masquer la pastille rouge grâce à un bout de gaffer... C'est ça le comble du snobisme : sans en avoir l'air, se faire reconnaitre de ceux qui savent reconnaitre un leica !

Qu'on en juge par ces pathétiques séries limités pour collectionneurs : M9-P Hermes à 22.000, ou 40.000 €, qui n'ont d'autres vocations que d'alimenter en signes extérieurs de richesse nouveaux, un marché internationnal du luxe en pleine explosion. Grâce notamment à l'émergeance de nouvelle fortunes Asiatiques générées par la modialisation, grâce aux milliardaires Russes du gaz, aux traders Londoniens, ou aux monarchies pétrolières du Golf...

0000_screencopy_JFV_ 2012-05-11 à 00.10.29

Il est certain qu'il se vendra plus de M Monochrome à Dubai, à Moscou, ou Shangai, qu'à Berlin, ou à Paris (ou paradoxalement les 35h, permettent à beaucoup d'amateur de pratiquer la photographie dès le jeudi matin ;-)

Le marché de Leica est devenu exactement le même, que celui des lourdes toquantes de luxe Made in Switzerland... Quelle misère de voir une marque au passé aussi prestigieux, s'éloigner ainsi de ses valeurs initiales pour continuer à exister, dans un monde qui a évolué bien trop vite pour elle...

Paradoxalement Leica n'a jamais fait de si mauvais appareils (par rapport au reste de l'industrie et à nos attentes), mais ne s'est jamais si bien porté ! Signe que nous vivons une drôle d'époque.

Par VIBERT dans 00 - COUPS DE GUEULE ! , 80 - APN : Leica | Permalink | Commentaires (60)

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c048f53ef01630574b54b970d

Listed below are links to weblogs that reference Leica Monochrom : décidément ça ne s'arrange pas ! :

Commentaires


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM