En 2014 macandphoto change de nom, rendez vous sur

www.photoetmac.com

Merci d'updater vos bookmarks !

 

 

Accès direct :



« Publiez votre impressions et tests sur Macanphoto ! | Accueil | Lightroom : "Centrer le point cliqué en zoom avant" »

sam. 15 déc 2012

Un week end avec le Nikon D600 - Partie 3/4

Il y a longtemps que j’en rêvais ! Me balader avec un « reflex full frame » sur l’épaule, qui reste suffisamment compact et léger pour se faire oublier tout en disposant d’un flash et d’un zoom discret démarrant au 24 mm… Une telle configuration n’existait pas avant l’arrivée de ce Nikon D600... Test terrain dans les rues de Paris, par un week end automnal.

Texte et photo : Jean-François Vibert


 

... partie 3 sur 4 :

Un AF issu de l’APS-C

J’ai eu le plaisir de retrouver sous le pouce gauche, le nouveau bouton à double fonction qui permet de contrôler les fonctions AF, combiné aux molettes avant et arrière (depuis le D7000 et le D800)... L'utilisation en parallèle de ces modèles sera donc facilitée. Le retour du bouton à double fonction tant décrié chez Canon !

_DSC2132_EXPORT

Mais comme pour le D800, j’aurais apprécié que ce bouton poussoir soit un peu plus gros, ce qui permettrait de l’utiliser plus facilement en conservant l’œil dans le viseur… Pour l’anecdote, il n'y a plus assez de collimateurs dans le viseur du D600, pour écrire les lettres 3D en travers comme dans le viseur du D800, lorsque l'on passe en AF-C suivi 3D (relire notre Test terrain du D800 au Kenya).

_DSC1640__WEB

Ici la cadence confortable de 5,5 images seconde m’a permit de choisir la meilleure d’une séquence de 4 images... J’aurais probablement raté cette image si j’avais utilisé une cadence inférieure. Pour les experts le D600 s’affirme donc comme un complément intéressant au D800 qui plafonne à 4 im/sec (ralenti par ses 36 Mpix). L’excellente dynamique du capteur permet un ajustement très fin des hautes lumières dans Lightroom (une version ßeta).

Priorité vitesse - 1/400 sec - f/4,0- 100 ISO - 32 mm. . Zoom 24-120 mm f/4. 

Par contre j’ai assez vite constaté que les collimateurs sont beaucoup plus resserrés au centre, que ceux du D800 ou du Canon EOS 5D MkIII. Sans être aussi basique que celui de l’EOS 6D, le Nikon D600 utilise un module AF probablement issu de l'APS-C, qui ressemble davantage à celui du D7000 qu’à celui du D700.

 

_DSC0107_WEB

La lampe d’assistance AF facilite la mise au point de nuit. Après avoir constatées quelques lenteurs dans la pénombre, j’ai personnalisé le Mode AF-S (dans les Menus) pour donner la priorité à la rapidité, plutôt qu’à la précision (qui est le réglage par défaut) et j’ai retrouvé une réactivité satisfaisante… On dispose de la même option personnalisable pour le Mode AF-C.

_DSC0153_EXPORT

Astuce utile pour faciliter l’utilisation de l’AF sur les D800 et D600 : je vous recommande une personnalisation, sur laquelle vous ne risquez pas de tomber par hasard… Pensez à choisir « On » dans le Menu Réglages perso > Commandes (f) > Commande lâchée + Molette (f10). Ainsi, lorsque vous réglerez le type d’AF et le mode de sélection des collimateurs, vous ne serez plus obligé de maintenir le bouton AF enfoncé de la main gauche, pendant que vous tournerez les molettes de la main droite... Paramétrage par défaut, que j’ai trouvé plutôt pénible… 

_DSC0783_EXPORT

On reproche parfois à Nikon des images « tirant un peu sur le jaune »… Il y a sans doute un peu de vrai là-dedans... Mais tout dépend des sujets photographiés, ici par exemple le gris du ciel tirait sur le Bleu de Prusse, ce qui a été parfaitement capturé par le D600. De toutes façons en RAW on tirera du capteur, toutes les couleurs que l’on voudra…

Priorité Ouverture - 1/3200 sec - f/7,1 - 500 ISO - 210 mm. Zoom 28-300 mm f/3,5-4,5.

 


Equipement : quelques concessions

Bien évidement se « promener léger » avec un D600 (coûtant 600 à 700 € de moins qu’un D800), implique quelques concessions. Que les utilisateurs de D800 repéreront rapidement... Toutefois, la plupart d’entre elles, ne gêneront pas grand monde.

_DSC1441__WEB

Même face au soleil je n’ai pas été gêné par la vitesse maximale, limitée au 1/4000 sec (c’est pas si mal), plutôt qu’au 1/8000 sec. De toute ma vie de photographe, je n’ai pas eu très souvent besoin du 1/8000 sec.

 

Un mot rapide sur l’écran du D600 toujours au ratio 4/3, moins agréable que l’écran des Canon EOS récents qui profitent tous d’un ratio 3/2. Cela n’affecte en rien vos images, mais l’affichage Nikon est moins flatteur avec toujours ces bandes noires en bas et en haut de l'image... Un indiscutable aspect verdâtre et des reflets qui m’ont semblé plus gênants que chez Canon. Après avoir utilisé l'écran fantastique de l'EOS 5D Mk3 : on pleure ! 

_DSC1345__WEB

Aussi débarrassez vous de l’inutile protection plastique qui gène la lecture. A moins de couvrir un conflit, ou une course de motocross… En vérifiant mes photos, j’ai remarqué qu’elle provoque un double reflet décalé de ma bouille, au lieu d’un reflet simple. Il reste encore certains chantiers à mettre en route chez Nikon.

_DSC0613_WEB

Grosse correction d’expo ici (-1,7 diaph). Certains photographes sont adeptes de la mémorisation d’expo… Pour ma part je pratique plus volontiers la correction manuelle, probablement une habitude de Canoniste. Car celle-ci est instantanée via la molette arrière des EOS. Chez Nikon je trouve cela moins instantané et la bonne vieille roue plate des EOS me manque un peu… Chaque système à ses avantages et inconvénients.

Priorité vitesse - 1/4000 sec - f/6,3 - 100 ISO - Correction -1.7 - 125 mm. Zoom 28-300 mm f/3,5-4,5.

L’absence de GPS intégré ne m’a guère chagriné (l’EOS 6D en est équipé). J’ignore si c’est le cas sur les reflex mais souvent le GPS épuise prématurément les batteries des compacts. Les utilisateurs en ayant besoin, se tourneront vers des solutions externes plus souples, sachant que Lightroom peut synchroniser vos images et les tracés GPX que vous récupérerez.

_DSC0606_WEB

Les utilisateurs plus intensifs qui sont aussi les plus exigeants regretteront certains paramétrages pointus, appréciables sur le D800. Par exemple, j’avais pris l’habitude de vérifier la netteté des mes images en zoomant avant / arrière rapidement, d’une pression du pouce sur le bouton centrale de la molette arrière… Pas possible d’activer cette astuce pratique sur le D600.

_DSC0757_WEB

On regrette que ce boîtier bien adapté au voyage, ne fasse pas mieux du côté du mode silencieux… J’ai vite été repéré alors que je faisais des images à l’intérieur d’un café de Montmartre, éveillant le regard soupçonneux d’un serveur typiquement Parisien… J’ai sur répliquer par un sourire désarmant, mais un peu faux… En forme de « c’est quoi ton problème ». Il ne s’agit chez Nikon que de séparer en deux temps, la montée et la descente du miroir.

_DSC0772_WEB

J’ai été étonné par les bons résultats obtenus avec le zoom extrême 28-300 mm f/3,5-4,5. Jusqu’à présent je me méfais de ce genre d’objectifs au piqué approximatif. Mais les progrès récents sur les corrections logiciels permettent de réparer leurs petits défauts. La haute résolution de 24 Mpix, permet aussi de renforcer fortement l’accentuation sans trop abimer les détails. Du coup, il devient envisageable d’utiliser ce type d’objectif plus souvent…

Priorité Ouverture - 1/800 sec - f/14 - 500 ISO - 28 mm. Zoom 28-300 mm f/3,5-4,5. 

L’EOS 5D MkIII conserve un énorme avantage ici, ce qui n’est pas un « petit détail » pour les portraitistes et ceux qui veulent rentrer dans l’intimité d’une scène sans la déranger. A tel point que parmi les amis Canonistes, tous ont adopté son mode silencieux comme « mode standard »... Après utilisation des deux adversaires sur le terrain, c’est probablement la différence qui reste la plus marquante avec l’écran. 

Par VIBERT dans 80 - APN : Nikon | Permalink | Commentaires (6)

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c048f53ef017c3421f0ca970b

Listed below are links to weblogs that reference Un week end avec le Nikon D600 - Partie 3/4:

Commentaires


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM