En 2014 macandphoto change de nom, rendez vous sur

www.photoetmac.com

Merci d'updater vos bookmarks !

 

 

Accès direct :



« "Je hais les acteurs"... Gérard reviens ! | Accueil | Instagram et médiocrité ! On vous avait prévenu ;-) »

dim. 16 déc 2012

Un Workflow numérique... sans Lightroom !

Comme les plus anciens lecteurs du blog (depuis 2004) le savent, j'ai longtemps travaillé avec iView Media Pro et Camera Raw (entre 2001 et 2006), avant d'adopter exclusivement Lightroom... Mais il existe éventuellement d'autres façons de voir les choses. Des tas d'autres façons...

0000_screencopy_JFV_ 2012-12-16 à 20.49.24

Aujourd'hui, carte blanche à Pierre Cimburek, qui n'aime pas trop Lightroom ( ! ) et nous explique pourquoi... Et détail son workflow dans un petit film. Pierre est un photographe spécialisé dans le portrait mêlant lumière naturelle et artificielle. Ses portraits sont assez impressionnants, notamment une série "dans la rue" que je vous invite à découvrir. Pierre a été le premier à répondre à notre proposition de contribuer au contenu de Macandphoto, d'autres invités suivront et je pense que ça enrichira favorablement le blog... Je lui laisse la parole : 

" Mon workflow "numérique" est constitué de trois grands axes:

  • La sélection d'image
  • Le dématrissage des fichiers raw
  • Le développement de l'image

J'ai longtemps utilisé les logiciels de type "tout en un" mais avec l'expérience j'ai pu me rendre compte qu'il ne répondait pas toujours à mes attentes en termes de qualité ou de performance. A force de tester différentes solutions, j'ai su mettre le doigts sur ce qui était mes priorités et mes réels besoins.

  • La rapidité, devoir trouver une occupation durant l'importation des images m'a toujours frustré.
  • La qualité d'image, sachant que j'aime tirer en grand format.
  • L'archivage qui pour moi doit être clair et me permettre de changer de logiciels selon les besoins de l'image (sans avoir à ouvrir un catalogue alourdi avec le temps).

J'ai donc décideé de rendre mon workflow totalement indépendant d'un catalogue (histoire de me sentir libre). J'ai choisi d'utiliser Photomechanic qui est en fait un "finder" optimisé pour la photo. On pourrait le comparer à Bridge d'Adobe mais il est bien plus performant.

 

Ce qui impressionne avec Photomechanic c'est la rapidité, on oublie vite son interface qui je le reconnais n'est pas des plus conviviale. Mais à côté de ça, il va beaucoup plus loin que les autres logiciels en termes de gestion de mots clé ou de métadonnées mais encore une fois c'est ça rapidité qui en fait pour moi le meilleur logiciel du marché actuellement.

En ce qui concerne le démattrisage, j'utilise DPP car j'ai été lassé par le rendu fade que propose Lightroom, de voir des artefacts apparaitre dans les zones sombres de mes images et de leurs manque de profondeur (problème toujours présent dans LR4). Ce rendu grisâtre à toujours été pour moi une aberration et ce qui me choque le plus c'est que l'on trouve ça normal, "ben oui… c'est ça un raw" comme je l'entends souvent.

J'ai donc opté pour le seul logiciel capable de démattrisser mes fichiers raw correctement (je rappel que les raw sont des fichiers propriétaires). 

Avec DPP je conserve mes paramètres boitier, un rendu proche du jpeg tout en conservant la latence du raw et de meilleurs outils concernant la correction d'objectif, la gestion du bruit et de la pré-accentuation.

(Pour ceux qui possèdent un appareil Nikon, Capture Nx est vraiment superbe comparé à DPP)

Pour le développement, j'utilise photoshop. J'ai délaissé Lightroom et son profil Profoto (qui est pour moi totalement inutile!).

Le problème d'artefact, le rendu plat et le manque de profondeur dans les images cité plus haut ajouté à un outil d'accentuation médiocre, des corrections-auto délirantes mais aussi l'impossibilité de gérer des profils (comme le CMJN par exemple) et tout ce que je passe… M'ont poussé à tester d'autres solutions et je me suis rendu compte que LR étaient le logiciels le plus décevant en termes de qualité d'image comparer à des solutions comme Aperture, Capture One ou DXO. Il n'y a que du côté du traitement par lots que Lightroom est extraordinaire mais je n'en ai que peu d'utilité.

Je sais que parler ainsi de Lightroom c'est un peu comme lâcher une "bombe"… Mais c'est le fruit de mes expériences et loin de moi l'idée de troller.

Comme je l'ai dit, il est important de cibler ses besoins et de mettre en place un workflow qui correspond à ses attentes. Cela reste quelques choses de personnel et il n'y a pas une solution meilleure qu'une autre. "

 

Par VIBERT dans 70 - CONSEIL : Editing & workflow , 90 - LOGICIEL : Adobe Photoshop , 90 - LOGICIEL : Tous les autres | Permalink | Commentaires (29)

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c048f53ef017ee6512542970d

Listed below are links to weblogs that reference Un Workflow numérique... sans Lightroom ! :

Commentaires


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM