En 2014 macandphoto change de nom, rendez vous sur

www.photoetmac.com

Merci d'updater vos bookmarks !

 

 


Accès direct :

Rechercher sur Macandphoto :


ven. 17 fév 2012

Les "communiquants" sont-ils totalement idiots ?

Franchement ! Coller une photo de la mer égée (une mer Grecque) derrière le candidat Nicolas Sarkozi à la présidence, fallait être complètement idiot... 

0000_screen_ 2012-02-17 à 01.13.24

Une belle illustration suplémentaire, du danger de puiser dans les banques d'image pour fabriquer d'autres images... L'original vient de Getty/Tetra et/ou de Jupiter Image et la haute résolution n'aurait côuté que quelques centaines d'Euros.

0000_screen_ 2012-02-17 à 01.17.51

Et pour ce prix on pouvait même connaitre la provenance grâce aux mot-clefs. De la part du directeur artistique qui a validé ce choix, c'est soit de la connerie, soit de la malveillance... Ou alors de l'ironie ?

0000_screen_ 2012-02-17 à 01.26.03

Pour autant, j'aime bien l'idée de cette affiche maritime, pour une fois qu'un candidat en campagne ose l'idée de tourner son regard vers de "nouveaux horizons". Plutôt que de poser sur fond de clocher de campagne Française... Le problème, c'est qu'il aurait falu plutôt une image de l'Atlantique ou du Pacifique, parceque la Mer Egée, c'est pas du meilleur goût ! Et les Grecs risquent de demander des droits à l'image, pour payer leurs fins de mois...

Le pire dans l'histoire, c'est qu'on ne connait même pas le nom du photographe ! Une aventure qui nous rappel étrangement l'histoire comique du faux clodo du tract du FN dont nous parlions récement... Sans parler des vignes Californiennes !

 

 

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE GUEULE ! , 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (18)

sam. 11 fév 2012

Le ridicule ne tue pas... pas encore !

Le ridicule ne tue pas ! Mais ça finira par arriver, si l'on ne fait rien pour le combattre... Merci à Guillaume de nous avoir informé de cette histoire de photo de vigne, à lire sur le site de la PAJ !

 

0000_screen_ 2012-02-11 à 18.42.11

MAJ : le buzz aurait été tel sur le net, que la compagne aurait été retirée ! Comme quoi...

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE GUEULE ! , 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (21)

ven. 20 jan 2012

Le vrai Fotolia, Marine Lepen et le faux clochard !

Encore une démonstration du danger pour tout communicant, d'utiliser pour de la "vraie" communication des images issues de vrais microstocks tels que Fotolia... Du vrai travail d'amateur (probablement pas fait avec un Mac Pro ;-)

0000_screen_ 2012-01-20 à 23.15.36 copieB

Copie d'écran du site Fotolia (Lisa F. Young/Fotolia)

Et ce qui est drôle ce coup-ci (oups !) c'est qu'il s'agit d'une vraie affiche du Front National, trouvée par Rue 89 chez Laurent Lucas ! Et ci-dessous, le vrai tarif de la fausse photo... qui est encore plus incroyable ! Ridicule pas vrai ? 

0000_screen_ 2012-01-20 à 23.25.40

Le clochard est un faux clochard... il y a donc vraie manipulation ! Et l'acteur américain (Brian Y) qui pose en clochard, pose également déguisé en d'autres personnages. Et au final, qui va l'avoir en vrai... dans le mmm ? 

0000_screen_ 2012-01-20 à 23.34.44

Copie d'écran du site Fotolia (Lisa F. Young/Fotolia) 

 

 

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 00 - COUPS DE GUEULE ! , 01 - VU SUR LE NET ! , 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (16)

ven. 13 jan 2012

Phototech va chercher sa Une sur Fototolia !


Phototech
Honte sur le magazine Phototech : ils sont allé chercher leurs images chez Fototolia ! Coup de gueule à lire ici...

Si les journaliste de cette revue sont incapables de réaliser une image pour leur Une, que faut-il penser de leur crédibilité ? Mais si, mais si...

J'ai bien aimé aussi ce petit coup de gueule, un poil ulcéré ! Ou encore ce témoignage sur Lepost.fr, Fotolia: arnaque sur le net !  : 

Un photographe professionnel, inscrit chez Fotolia vient d'en être la victime, pour avoir osé dénoncer, de façon explicite et virulente, sur leur forum, les commissions abusives pratiquées par cette banque américaine sévissant en France et "fan" de démocratie et de libre expression!

Viré en quelques minutes pour avoir osé écrire la vérité, il ne peut même pas récupérer l'argent qui était sur son compte ! "

Faites passer l'info !  Enfin, lecture indispensable chez Aube nature : Fotolia et microstocks… risque juridique

Quelques liens à consulter absolument :

 

 

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (7)

mer. 23 nov 2011

La propriété intellectuelle pourrait évoluer...

Bientôt, peut-être pourra-t-on enfin, photographier l'architecture ? Article intéressant ici : Projet de loi : 

« Toutefois est autorisée la reproduction par la peinture, le dessin, la photographie ou le cinéma des œuvres de toute nature situées de manière permanente dans l'espace public, y compris à l'intérieur des bâtiments ouverts au public, ainsi que la distribution et la communication publique de telles copies. »

 

 

Publié par VIBERT dans 01 - VU SUR LE NET ! , 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (18)

mar. 15 nov 2011

Edifiante histoire de Droit d'Auteur à Avignon...

Lecture instructive ce soir chez Rue 89 ! Philippe Médard, dont une photo du pont d'Avignon avait été exploitée sans son accord pour le logo de la ville, a gagné son procès en appel. Rue 89 avait raconté l'affaire en mai 2010

" La ville commande le cliché en 1997 au photographe professionnel Philippe Médard, pour réaliser l'affiche de l'opération « Avignon, capitale européenne de la culture » en 2000.

Le photographe signe à cette occasion un contrat de cession de droit pour « tous usages », sans mention de durée : « Je pensais aux annonces de presse ! Pas qu'elle serait déclinée et transformée pour devenir le logo officiel de la ville », se défend aujourd'hui Philippe Médard, qui a attaqué la mairie d'Avignon en justice -« un peu tard » selon son propre aveu- pour faire valoir ses droits.« J'ai touché 12 000 francs à l'époque, rien depuis : une somme dérisoire pour l'utilisation qui est faite de mon travail depuis onze ans !

Aujourd'hui, l'image est partout, et mon nom n'est mentionné nulle part. »

Espérant négocier un nouveau contrat, le photographe prend d'abord contact avec la mairie. Il affirme avoir été traité avec mépris :

« On m'a répondu : “Faites un procès, de toute façon vous allez perdre”. Je les ai pris au mot. »

Nos lecteurs photographes professionnels et amateurs (désirant le devenir... professionnels ;-) ne manqueront pas de lire cette histoire édifiante ! Et comme d'habitude de donner leur avis ici, s'ils le souhaitent.


Publié par VIBERT dans 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (6)

ven. 30 sep 2011

Pire : « Les photographes sont morts, vive les photographes ! »

Et bien, voilà un beau sujet de débat une semaine avant le début du Salon de la photo... Il y a des attachées de presse assez gonflées pour envoyer des communiqués comme celui-ci ! Pire : il y a des gens assez boursouflés, pour les écrire... Vos commentaires sont bienvenus (pas de dérappages SVP)... En attendez, régalez-vous (le communiqué en pdf ici :   Téléchargement Tribune_Libre_Photographes) : 

« Les photographes sont morts, vive les photographes ! »

Réflexions sur l’avenir du métier de photographe, par Simone Mazer, Vice-Présidente des opérations France et Amérique Latine d’iStockphoto

« Les photographes sont morts, vive les photographes »... Un titre qui peut paraître provocateur, mais qui l’est en fait moins qu’il n’y paraît. Pourquoi ? Parce derrière cette expression – héritage de la période monarchique française censé refléter la continuité du pouvoir dans le changement – se cache une forte analogie avec ce que vit aujourd’hui le monde de la photographie d’illustration (j’exclue sciemment les autres domaines de la photographie, photojournalisme en tête, car la problématique est selon moi encore différente).

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 01 - ECONOMIE & MONDIALISATION , 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (33)

ven. 12 août 2011

Combien facturer une journée de prise de vue ?

Combien un professionnel doit-il facturer une journée de prise de vue ? L'UPP vous donne une réponse claire et argumentée par ici :

LogoUPP " Une fourchette entre 700 et 1200 € est le minimum pour une journée de prises de vues (avec cession de droits limités et définis), prix auquel nous recommandons d'ajouter les frais de déplacement.

La photographie est un des rares métiers où les tarifs n’ont pas augmenté depuis des années. Refusons les propositions de prix ridicules. "

Personnellement, cela correspond exactement aux tarifs que je pratique depuis des années... Et considérons que toute personne qui pratique des tarifs vraiment inférieurs à 700 € / jour (par exemple sur son temps de vacance, en étant retraité, ou en ayant un autre métier par ailleurs), contribue (peut-être sans le savoir) à la destruction concrète de vrais emplois...

C'est un peu comme si vous vous improvisiez restaurateur à domicile (ça existe), ou Taxi clandestin (ça existe aussi)... Alors si vous aimez vraiment la photo et appréciez le travail des photographes : soyez responsables ! Ne contribuez pas à détruire un métier, pour gagner quelques centaines d'euros par an... Si vous avez les loisirs et l'argent nécessaire pour pratiquer la photo à un niveau quasi professionnel, c'est probablement que vous ganez déjà correctement votre vie... (ne nous voilons pas la face, la photo amateur est un "sport de riche").

Alors faites vous payer normalement... Certains amateurs rivalisent avec de vrais professionnels ! Il leur reste à appliquer des tarifs professionnels et à adopter une éthique professionnelle.

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (47)

jeu. 28 juil 2011

Cinq photographes attaquent Corbis

Rebondissement dans l'affaire Sygma (dont nous avions déjà parlé ici, et ) : Cinq photographes attaquent Corbis, à lire ce soir sur Le Monde :

" L'agence Corbis, propriété de Bill Gates, a-t-elle volontairement planifié la faillite de sa filiale Corbis-Sygma afin de récupérer ses actifs et d'éviter de payer des frais de justice ?

Cinq anciens photographes de Sygma en sont convaincus. Dominique Aubert, Philippe Ledru, Moshe Milner et Michel Philippot, Derek Hudson ont déposé plainte contre Corbis Corporation pour "organisation frauduleuse d'insolvabilité", "abus de bien social" et "abus de confiance". Jointe par Le Monde, la société Corbis a déclaré n'avoir pas été officiellement informée de la plainte.

C'est en 1999 que Corbis a racheté Sygma, fleuron du photojournalisme à la française dans les années 1970. Après plusieurs plans sociaux, le licenciement de tous les photographes, l'arrêt de la production d'images et des résultats déficitaires, Corbis-Sygma a été mise en liquidation en 2010, avec 29 licenciements à la clé... "

Lire la suite sur Le Monde.

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE GUEULE ! , 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (4)

sam. 18 juin 2011

Le mot "malheureusement", prohibé dans les Apple Store

Interdit de prononcer le mot "malheureusement" dans les Apple Store ! Ou l'on apprend que l'informatique doit être "heureuse", en plus d'être design et simple (dans la même ligne que précédemment relire ça et ça)...

Selon le Wall Street Journal (à lire en Français chez Clubic), "le mot « malheureusement» serait prohibé dans la bouche des vendeurs, pour être remplacé par « il s'avère que ». De même, les discussions autour des bugs techniques (logiciels ou matériels) ne sembleraient pas autorisées ". Donc tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Une visite dans un Apple Store (le magasin physique) devrait vous en convaincre : l'expérience utilisateur sera forcément rassurante (et les photos de Genius Bar forcément avec "bokeh" intégré. Ce qui tombe, un joli "bokeh" aide à lisser les arrières plans, encombrés de gens fatigués qui attendent leur tour ;-)

0000_screencopy_JFV_ 2011-06-17 à 16.54.06

A noter en passant, que l'article original est payant sur le site du Wall Street Journal, comme c'est souvent le cas pour les vrais articles intéressants (souvent ce qui a de la valeur est payant, comme on le disait l'autre jour...). Lassé de lire quotidiennement de la merde sur Internet, j'ai fini par acheter (159 €) un abonnement d'un an chez Liberation. Et bon sang, que ça fait de bien de lire à nouveau de vrais articles, écrits (pas avec les pieds) par de vrais journalistes professionnels. J'avais un peu oublié ce plaisir... Fin de la parenthèse.

Un peu dans le même genre, on apprend aussi qu'Apple va interdire les nouvelles applications anti radars sur l'app Store aux USA. Mais les anciennes applications resteront en ligne (malheureusement, on sait qu'une appli qui n'évolue pas est condamnée à disparaitre)...

Donc, bienvenu dans un monde meilleur (avec l'aide d'Apple et de pas mal d'autres)... Plus design, plus légal, sans hackers, sans porno, sans virus (quoique) et sans rien qui dépasse. Cela n'inquiète personne, vraiment ?

Et si après le porno et le mot "malheureusement", on nous interdisait aussi les matières grasses, la viande rouge et le Ricard  ? Et pourquoi pas interdire "les mauvaises nouvelles" dans les journaux distribués sur Newstand ;-)

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 00 - COUPS DE GUEULE ! , 01 - VU SUR LE NET ! , 12 - APPRENDRE : Presse, livres , 14 - iOS : iPad, iPhone, tablettes , 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (11)

ven. 13 mai 2011

Le point de vue dérangeant d'une génération gâtée

Olivier, un de nos lecteurs m'informe de l'existence d'un billet assez dérangeant, à propos de la pétition des photographes contre Fotolia (cancer de notre société de la création, oserais-je si j'étais ministre... mais je ne le suis pas encore) qui demande le label HADOPI (signez, signez, signez SVP)...

Dans une société de la sécurité et de l'abondance (relative), ou les citoyens (les moins de 50 ans ans du moins) estiment que tout leur est du... Et que notamment les biens culturels doivent être gratuits (ou quasi gratuits). Ou le travail de son prochain n'a plus de valeur (qu'il soit plombier, musicien, ou photographe) car l'individualisme est la règle... Ou le piratage et le vol de droits d'auteur est non seulement toléré, mais a même acquis une connotation "cool" et positive ! Il ne faut pas s'étonner de ce genre de point de vue. A lire, à méditer, à protester éventuellement : point de vue, sur la pétition des fabricants de photo.

 

Publié par VIBERT dans 01 - ECONOMIE & MONDIALISATION , 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (39)

jeu. 05 mai 2011

Signez la pétition : NON AU LABEL HADOPI POUR FOTOLIA

Macandphoto vous invite à signer la pétition lancée par l'Union des Photographes Professionnel (signez dans la colonne de gauche sur la page de l'UPP) :

Fotolia-hadopi-HP

" Nous demandons à la Haute Autorité pour la Diffusion des Oeuvres et la Protection des droits sur Internet (HADOPI) de ne pas attribuer la labellisation « Offre légale » à Fotolia.

La société Fotolia a demandé à l'HADOPI  l'attribution du label « offre légale ».

Ce « microstock » propose pour des usages professionnels (presse, publicité, édition, etc.) une offre de photographie dites « libres de de droit » à des prix dérisoires (0,14 euros).

L'appellation « libre de de droit » est mensongère au regard du Code de la Propriété Intellectuelle, elle bafoue le droit moral et patrimonial des auteurs.

En proposant une offre pour quelques centimes d'euros, Fotolia viole également l'article 1591 du code civil qui sanctionne l'absence de prix réel et sérieux.

Cette offre ne peut en aucun cas être assimilée à une « offre légale ».

Fotolia participe massivement à l'effondrement du marché de la photographie et à la grave crise que traversent  les photographes professionnels et les agences.

Nous nous indignons de cette possible attribution et demandons à l'HADOPI de ne pas attribuer le label « offre légale » à cette entreprise.

L'HADOPI a le devoir de faire respecter nos lois. Il en est de la survie de tout un secteur économique et culturel.

S'associent à cette pétition la Société des Auteurs des arts visuels et de l'Image Fixe, le Groupement National de la Photographie Professionnelle, les Agents Associés, Signatures, Tendance Floue. "

 

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE GUEULE ! , 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (19)

mer. 27 avr 2011

Affaire Terre Sauvage, rien de changé sur le fond (MAJ)

Retour sur l'affaire Terre Sauvage : le règlement du concours a été modifié depuis notre premier post. Mais il semble à la lecture de l'article 7, que rien n'ai changé sur le fond (je n'ai pas eu le temps de comparer l'ancienne et la nouvelle version)... C'est terrible cette histoire ! Quelle contre pub pour ce magazine.

MAJ : un de nos lecteurs nous signale que Nikon ne serait plus partenaire du concours... (d'ailleurs, je ne savais pas que Nikon l'était). Quelqu'un aurait-il des infos à ce propos ? Comment interpréter cela ?

 

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE GUEULE ! , 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (24)

mar. 19 avr 2011

Mouvement de Boycott du concours Terre Sauvage

MAJ : Le règlement du concours a été modifié depuis. Mais il semble à la lecture de l'article 7, que rien n'ai changé sur le fond (je n'ai pas comparé l'ancienne et la nouvelle version)...

Voilà un petit moment que j'avais prévu d'en parler (merci pour vos nombreux mails insistants) : un mouvement de Boycott  d'un concours photo Terre Sauvage fait un Buzz énorme sur le net actuellement (page introuvable, voici donc le cache google). Une recherche sur Google permet d'en prendre la mesure. Relire à ce propos notre article "best seller" du moment : Arnaques pour amateurs naïfs : les concours photo.

Le Groupe Bayard éditeur de Terre Sauvage (avec lequel j'ai souvent collaboré à une autre époque), se fait régulièrement épingler... Lire cet article de l'Humanité : Ne dites pas que vous êtes journaliste, le groupe Bayard ne le supporte pas : "Une fois de plus, le groupe Bayard se situe à la pointe de la déréglementation sociale".

A lire également cette page trouvée sur le site de l'UPP, qui publie le contrat commenté : Contrat_milan (mmmh, un délice)... Quelle contre pub !

En attendant, voici le texte de l'appel au Boycott et un lien vers cette page ou vous lirez les réponses du rédacteur en chef du mensuel. On se tiendra au courant de l'évolution du dossier, n'hésitez pas à apporter vos informations en commentaires.

" Chers amis, collègues photographes, 

Alors que Terre Sauvage nous avait habitué aux clauses pour le moins abusives de son concours photo amateur, et sans doute encouragé par des réactions de mécontentement finalement insuffisantes de notre part, le magazine remet le couvert et organise cette fois une nouvelle mouture de son concours photo, incluant désormais des catégories "Reportages" sous forme de séries d'images allant de  6 à 12 photos, en plus des catégories "classiques" à photo unique.

Non content de "préserver" la liberté d'usage des photos nominées au groupe de presse Bayard, les clauses s'ouvrent plus encore cette année, puisque c'est l'ensemble des partenaires au concours (parmi lesquels l'UICN, le GDT, l'association Natureparif, mais aussi l'ONF ou encore l'éditeur Delachaux et Niestlé !) qui pourra bénéficier gracieusement des droits sur les images et vidéos nominées dans le concours !

Ainsi, pour chaque catégorie, 30 séries seront nominées... Mais seulement 3 primées ! Étant donné que les participants s'engagent à céder leurs droits pour toute série nominée, un petit calcul nous donne le nombre de photos accaparées par le concours :

  • Catégorie reportage : 5 catégories, 30 nominés, seulement 3 primés par catégorie et 27 pigeonnés par catégorie, soit le modique total de 1200 à 1500 photos pour l'ensemble des reportages !!!
  • Catégories photo individuelles : 90 photos concernées

Parmi des clauses habituelles et connues du magazine (ce qui lui permettra de "monter" des articles entièrement illustrés sans coût supplémentaire grâce aux séries "Reportages"), Terre Sauvage rajoute cette fois l'utilisation possible des photos pour l'ensemble des usages multimédias connus à ce jour :

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (20)

mar. 12 avr 2011

Arnaques pour amateurs naïfs : les concours photo

En l'absence de nouveaux matériels à commenter (et cela risque de durer quelques mois), continuons dans la même veine qu'avant hier, qui vous passionne à en juger par le nombre de pages-vues de ces derniers jours...

Parlons aujourd'hui des concours photo (discutons, argumentons, disputons-nous), après la lecture de ce passionnant coup de gueule chez Phonalys.org (Concours, des arnaques organisées ?)... Extrait :

" Le concours qui me fait réagir cette fois est celui pourtant porté par un groupe de presse fort connu, qui montre à quel point la presse peut mépriser les photographes et les auteurs. Lisez le règlement du concours mis en place par le Bayard Presse (éditeur du magazine Terre Sauvage notamment)  à l’adresse suivante : http://www.natureimagesawards.com. "

Les concours qui sont de plus en plus souvent accusés d'être des pièges pour photographes amateurs crédules, naïfs (parfois à l'égo mal placé), dans le seul but de récupérer des images libres de droit ! Nous avons déjà sur Macandphoto dénoncé plusieurs concours abusifs (Air France et Geo notamment), les poussant à modifier leur règlement (lire ici et ), qui leur générait une certaine contre-publicité...

Personnellement, je n'ai jamais participé au moindre concours... Et ça ne m'a pas empêché de me lancer dans ce métier, de confronter mes images à celles d'autres photographes et même de recevoir quelques compliments de temps à autres...

_MG_4985_web_1000px

De toutes façons et pour dépasser la simple question des concours, il ne faut pas rêver : il y a toujours un piège quelques part et la promotion gratuite, les cadeaux sans arrière pensées, ça n'existe pas (surtout dans la photo et autres activités du même genre)... Lorsque quelqu'un organise un coucours photo, il y a toujours une bonne raison et c'est d'abord dans son intérêt (sauf éventuellement certaines organisations humanitaires à but non lucratifs).

Plus généralement je tente de ne jamais oublier deux adages, qui m'évitent de tomber dans de nombreux pièges qui guètent les photographes et les voyageurs :

  • " Ce qui est moins cher est... moins bien "
  • " Ce qui est gratuit est... sans valeur"

Ce dernier est particulièrement vrai et je l'aime bien (c'est moi qui l'é fait)... Car si "ça" valait quelque chose, "ça" ne serait pas gratuit ! Et "ça" serait vendu...

Neuf fois sur dix, j'ai pu vérifier ces deux principes (en photo, en informatique, au restaurant, en avion...). Et les exceptions (rarissimes) confirment que ces règles sont implacables. Le cas particulier des concours photos (ou l'on vous promet de gagner une notoriété gratuite), le confirme...

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (23)

Fotolia récompensé ( ! ) pour le sabotage de notre métier

L'info n'était pas passée inaperçu le 31 mars dernier (mais je n'en avais pas encore parlé faute de temps)... Ainsi donc, Fotolia (relire ceci, ceci, ceci) le portail Français des images libres de droits (et des images à prix cassés) a été récompensé par l'ACSEL (Association de l'économie Numérique)...

Bien triste nouvelle qu'un tel acteur soit ainsi encouragé, à prospérer sur le dos, sur l'ignorance, sur la bêtise et même sur l'égo (mal placé) de pas mal de photographes (+ ou -) amateurs qui se font honteusement berner ! Le tout en présence d'un ministre de la République...

Lire la lettre à Mr Besson rédigée par Mario Fourmy sur le site de la PAJ. Lire aussi cette page sur le site de l'UPP qui dénonce ce trophée de la honte : 

Fotolia affirme dans son dossier de presse, “ assainir le marché de la photographie " ! Un peu fort, de la part d'un tel acteur...  

Notre métier est-il devenu une jungle, sans autre règle que celui du plus fort, capable d'éradiquer sans complexes les plus faibles ? Dans les jungles, on observe avec étonnement certains arbres "parasite" comme ces figuier étrangleurs, qui prospèrent en s'appuyant sur d'autres arbres qu'ils finissent pas étrangler et tuer. Evidement, de leur bois on ne fait rien de bien... Et à la fin, ne reste que des ruines. Laissera-t-on ainsi saboter, étrangler et "assainir" notre métier sans nous défendre ?

_MG_0743_web_1000px

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE GUEULE ! , 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (36)

dim. 03 avr 2011

Les photographes doivent-ils bosser (exposer) gratos ?

MAJ le 05-04-11 (lire dans la suite) - Je me suis régalé hier soir en lisant la Grenouille d'avril (le Diner de con), comme tous les mois d'ailleurs  ! Je l'attends toujours impatiemment...

Certes, il y a un petit je ne sais quoi de "suranné" dans les réflexions de son auteur, qui parfois semble vivre difficilement le passage du 20e au 21e siècle. Mais justement, voilà tout ce qui fait l'intérêt de cette lecture mensuelle...

Car lorsque l'on est tourné exclusivement vers l'avenir (comme c'est le cas de beaucoup d'entre nous, travaillant dans l'univers high tech, geeks bercés de science fiction et de rêves futuristes) et bien nous avons tendance ignorer toutes ces choses qui disparaissent et s'effacent inexorablement, depuis 10 ou 20 ans...

Toute ces choses inventées dans la seconde moitié du 20em siècle, qui ont fait de notre génération ce que nous sommes. Des adultes en bonne santé, évoluant sans trop d'inquiétude dans un monde bien organisé et relativement sécurisant pour le plus grand nombre (si l'on doit se comparer avec le paysan Vietnamien, qui n'est pas certain que sa récolte de riz suffira à nourrir toute la famille).

Nous avons grandi avec (par exemple) : la sécurité sociale, l'assurance chômage, des hopitaux à la pointe de la technologie, le téléphone pour appeler les pompiers, des transports efficaces, ect... et (entre autres) la garantie que tout travail mérite salaire. Tout ça nous semble normal... Et c'est justement de ce dernier point qu'il est question, dans la dernière livraison de La Grenouille d'avril.

Je vous invite à lire l'échange (savoureux) entre un organisateur de Festival photo à Toulouse (Map 11), qui invite un photographe bien connu (Gérard Vandystadt)... Et ce photographe qui dans sa réponse, s'étonne de ne pas être rémunéré pour la sa participation. Et fichtre, qu'on le comprend !

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (60)

lun. 28 mar 2011

Intéressant : financez un projet de reportage !

Intéressante initiative lancée par Rue 89 : le portail Jaimelinfo.fr a pour but de permettre au "grand public" de financer un reportage, ou une enquête d'investigation, ou encore soutenir un site d'information...

Logo-jaimelinfo_279x65 Pour une fois qu'il se passe un truc de bein dans la presse, fallait pas rater cette info. Sur cette page, l'ensemble de projets et sites disponibles (78 aujourd'hui), utilisez les filtre de la colonne de droite pour accéder directement à vos centres d'intérêt.

Comment ça marche ? Allez lire ça directement chez eux, lire également leur FAQ. Bonne chance à  Jaimelinfo.fr... Des réactions ?

Publié par VIBERT dans 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (2)

sam. 26 mar 2011

10 bonnes raisons d’éviter les microstocks

A lire absolument chez Aube Nature : 10 bonnes raisons d’éviter les Microstocks (depuis le temps qu'on vous le dit ;-) Faites passe le mot, il est vraiment incompréhensible que des gens se fassent encore avoir par Fotolia et consors...

Publié par VIBERT dans 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (6)

ven. 25 mar 2011

Association de Défense des Photographes, Auteurs, Journalistes

Merci à Alain de nous avoir informé de la création d'une nouvelle association de défense des Photographes, Auteurs et Journalistes : la PAJ, qui compte quelques membres prestigieux. Vous pouvez lire ses statuts ici. La cotisation annuelle s'élève à 10 €. N'oubliez pas de lire notre rubrique "Actu droits d'auteurs"...

0000_screencopy_JFV_ 2011-03-26 à 12.49.53

Publié par VIBERT dans 70 - CONSEIL : Droits d'auteur | Permalink | Commentaires (1)


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM