Generique - 468x60
Accès direct :

Rechercher sur Macandphoto :


mar. 18 mar 2014

Essai du Samyang 7,5 mm fish eye

Quelques heures de soleil en fin d'après-midi, l'occasion d'essayer enfin le petit Samyang 7,5 mm f/3.5 fish eye sur mon Panasonic GM1 (mise au point manuelle, ce qui n'est pas un souci à une telle focale).

_1090986_blog_0498px

C'est l'équivalent d'un 15 mm, c'est très large et c'est bien... Il faut donc s'approcher de son sujet ! Aller au contact de ses congénère, sans craintes ;-)

_1100101_blog_0498px

Cet objectif reste très, très discret... Même à 50 cm, pas mal de gens que j'ai photographié, ne se sont rendu compte de rien (d'autant que le GM1 n'émet pas le moindre son)... Il encaisse bien les contre-jours.

_1090994_blog_0498px

Il ne lui manque au GM1 que l'écran orientable, pour viser du raz du sol (ce qui est sympa au fish eye). Heureusement je peux encore plier les genoux...

_1100017_blog_0498px

La mise au point minimale, est de quelques centimètres ! Voilà la bête montée sur le GM1, (photo prise avec l'iPhone 5 pour aller plus vite). J'en avais parlé ici : Mes objectifs préférés en Micro 4/3 :

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 80 - APN : Olympus , 80 - APN : Panasonic , 80 - APN : Tous les autres... | Permalink | Commentaires (7)

ven. 21 fév 2014

Mes objectifs préférés en Micro 4/3 (part 2)

Suite de notre liste d’optiques préférées pour micro 4/3... (et spécifiquement pour le Panasonic GM1). Relire la première partie concernant les grand angles ici.

  


2 / Un zoom télé (stabilisé), plus ou moins équivalent à un 70-200 mm.

Pour cette catégorie, je me suis intéressé aux zooms (stabilisés), démarrant à l’équivalent full frame de 70 mm… Et inférieurs à 400 mm à la plus longue focale (ce qui me semble déjà énorme). J’ai également éliminé les ouvertures maximales trop médiocres (fermées au delà de f/5,6).

A noter que la plupart des zoom Olympus, ne sont pas stabilisé (stabilisation dans le boîtier), comme le petit Olympus M.ZUIKO DIGITAL ED 40-150mm f4.0-5.6... mais je cherchais des zooms stabilisés sucieptibles d'être utilisés avec le Panasonic GM1. Donc si vous possédez un boîtier Olympus stabilisé, mieux vaudrait étendre votre recherche au delà des zoom listés ci-dessous.

Le choix les plus ambitieux pour un petit GM1, serait éventuellement le Panasonic LUMIX G X VARIO 35-100mm / F2.8 / POWER O.I.S (lien Amazon.fr), image ci-dessous... Assez cher tout de même (environ 990 €), surtout en regard de l’investissement initial dans un GM1.

0000_SCREEN_VIB_ 2014-02-21 à 16.51.19

Mais rappelez-vous qu’il reste deux fois plus léger (360 gr), qu’un 70-200 mm f/4 (760 gr), pour APS-C ou Full frame (qui se trouve aux environs de 1000 €).

_1080276_blog_0498px

J’avais acheté en même temps que mon GM1, un Panasonic LUMIX G X VARIO PZ 45-175mm / F4.0-5.6 ASPH. / POWER O.I.S (ci-dessous)... Pourquoi ce modèle ? Tout simplement car je ne voulais pas investir trop dans ce système, sans savoir si le GM1 serait convainquant… Et aussi, que cet objectif était le seul disponible à ce moment, à l’endroit ou je me trouvais ! On le trouve à partir de 440 € environ...

0000_SCREEN_VIB_ 2014-02-21 à 16.56.47

Il se trouve qu’il m’a donné entière satisfaction, bien que je trouve son range focal un peu long. En effet, je me retrouve avec un trou, entre la fin du 12-32 mm du kit et le début de ce 45-75 (rien entre le 64 mm et le 90 mm, en équivalent en full frame). Idéalement, ’aurais aimé le même en 35-150 mm.

Vu son prix contenu, j’ai trouvé le piqué de cet objectif très satisfaisant du moment que l’on ferme d’un cran… Il ne faut pas fermer trop non plus pour éviter la diffraction. Du coup, je l’utilise en priorité Ouverture, généralement entre f/5,6 et f/8… L’aberration chromatique est très bien contenue également, c’est globalement une réussite du point de vue de l’optique.

_MG_7830_blog_0498px

Il est vraiment super pratique et il tien dans une poche de veste. Très compact (image ci-dessus) et très léger (210 gr.) en regard de son range focal. Il dispose d’une bague de zoom électrique et d’un bouton de zoom avant / arrière pour la vidéo (que je n’utilise pas). Et il est bien entendu stabilisé (O.I.S.)…

IMG_1591_blog_0498px

Pour mémoire, j’avais repéré aussi le Panasonic LUMIX G VARIO 45-150mm F4-5.6 ASPH. MEGA O.I.S, moins ambitieux que le précédant... On le trouve à partir de 345 € (on doit en avoir pour son argent).

Citons aussi pour mémoire, le Panasonic LUMIX G VARIO 45-200mm f/4.0-5.6 MEGA O.I.S qui propose un range vraiment trop large pour être crédible (équivalent 90-400 mm)… Méfiance, à 257 € on ne peut attendre de miracles.

  

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 80 - APN : Olympus , 80 - APN : Panasonic | Permalink | Commentaires (11)

ven. 14 fév 2014

Mes objectifs préférés en Micro 4/3 (part 1)

Comme vous le savez, je suis fan (depuis décembre seulement), du minuscule Panasonic GM1 (relire : Test Panasonic Lumix GM1, mon compact préféré est un hybride). Qui est un des tous premiers hybride (avec l'Olympus OM-D E-M1) qui par sa taille me semble totalement cohérent.. Et son achat justifié (pour ne pas dire indispensable), à la place d'un compact expert de type Canon G16...

_MG_7842_blog_0498px

Si l’objectif fourni en kit est vraiment excellent (un surprenant 12-32 mm très piqué, équivalent à un 24-34 mm, qui vous servira d’objectif principal), vous serez rapidement à la recherche de deux ou trois optiques complémentaires. A quoi sert en effet d'acheter un appareil à objectif interchangeable, si c'est pour ne jamais acheter de second objectif ? Vous aurez besoin peut-être de :

  • Un zoom grand angle, ou un grand angle fixe (inférieur au 24 mm).
  • Un zoom alternatif plus ambitieux.
  • Un zoom télé (équivalent à un 70-200 mm ou un peu plus).
  • Une optique fixe à très grande ouverture éventuellement.

Comme toujours c’est à ce moment précis, que l’on peut vérifier si le système photographique choisi est crédible ou non ! Il me semble qu'en dehors de l’offre reflex Canon et Nikon, le système Micro 4/3 est le troisième le plus intéressant par la variété de l’offre.

_MG_0372_blog_0498px

Mais pour autant vous découvrirez que dès lors que l’on cherche des choses un peu précises, on atteint vite les limites du système ! Autant vous dire, lorsque vous rechercherez (éventuellement) les mêmes types d'objectifs pour un Sony A7, vous ferez très vite le tour de la question !

_MG_0292_blog_0498px

Il me serait tout simplement impossible de voyager avec un Sony A7 : à cause du manque d'objectifs, je ne serais en mesure de réaliser qu'une photo sur 5, par rapport à celles que je réalise au reflex. Mais avec un Micro 4/3, je pourrais tout faire ou presque. En effet, qu'avons nous à faire de 24 ou 36 Mpix, si nous ne pouvons pas cadrer les choses et les gens comme nous le souhaitons ?

Car la photo c'est l'âme et l'instant ! C'est le cadre, la composition, la lumière... et certainement pas le nombre de pixels, ni même la dynamique de l'image dont je me contrefous comme de ma première capote !

C'est pour cette raison qu'il ne faut pas choisir un appareil photo : mais d'obord son, ou ses objectifs ! Et ensuite seulement, trouver l'appareil le moins mauvais, à placer derrière (l'appareil compte assez peu dans la réussite d'une image, ce qui compte c'est d'avoir le bon objectif en fonction de la situation et de ce que vous voulez raconter)... Mais voyons cela, catégories par catégories :

  


1 / Un zoom grand angle, ou un grand angle fixe (inférieur au 24 mm). 

Le choix le plus qualitatif (actuellement) semble être le Panasonic LUMIX G VARIO 7-14mm F4.0 ASPH, qui donne l’équivalent d’un 14-28 mm. Ne cherchez pas, il est le seul en son genre (jusque mi 2015 zoom grand angle 7-14 mm f/2.8 à venir)…

0000_SCREEN_VIB_ 2014-02-14 à 16.50.11

Il est malheureusement assez cher (environ 900 €)... et peut-être un peu lourd pour le petit GM1. Pour autant, il ne pèse que 300 gr... A mettre en perspective avec un 10-22 mm pour APS-C : de 400 à 470 gr environ. Ou encore avec un 17-35 mm f/4 : environ 500 gr.

_MG_3176_blog_0498px

A savoir qu'Olympus vous proposera en 2015, une alternative plus qualitative (et sans doute plus chère), dont on ne sait pas encore grand chose : Micro 4/3 : un zoom grand angle 7-14 mm f/2.8 à venir). La photo est intéressante.

0000_SCREEN_VIB_ 2014-02-13 à 22.24.47 

Second choix possible : l'Olympus M.Zuiko Digital ED 9-18mm 1:4.0-5.6 (équivalent à un 18-36). Plus léger en moins cher (à partir de 520 €), il revient à un 18-36 mm, plus polyvalent que le précédent… Mais la différence d’angle avec le 12-32 mm sera moins marquée, il sera donc moins complémentaire au zoom du kit.

0000_SCREEN_VIB_ 2014-02-14 à 17.02.42

A noter : le petit Samyang 7,5 mm fish eye (mise au point manuelle, ce qui n'est pas un souci à une telle focale), qui n’est pas trop cher à 280 €. Catalogue Samyang en pdf ici et relire : Essai du Samyang 7,5 mm fish eye.

0000_SCREEN_VIB_ 2014-02-14 à 17.17.11

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 80 - APN : Olympus , 80 - APN : Panasonic | Permalink | Commentaires (10)

jeu. 13 fév 2014

Micro 4/3 : un zoom grand angle 7-14 mm f/2.8 à venir

Jusqu'a assez récement, un des principaux obstacles à l'adoption du système micro 4/3 était selon moi, une offre limitée en ulra grand-angles et zoom grand angles.

La situation était déjà en passe de s'améliorer avec les Panasonic LUMIX G Vario 7-14mm F/4 ASPH (équivalent à un 14-28 mm) et l'Olympus M.Zuiko Digital ED 9-18mm 1:4.0-5.6 (équivalent à un 18-36)... Sans oublier le tout nouveau, tout mini M.ZUIKO DIGITAL ED 14‑42mm 1:3.5‑5.6 EZ annoncé récement.

0000_SCREEN_VIB_ 2014-02-13 à 16.29.58

Bonne nouvelle : hier Olympus a annoncé le futur développement de deux nouvelles optiques professionnelles de la gamme M. ZUIKO PRO en monture M4/3.

  • Un zoom grand angle M.ZUIKO DIGITAL ED 7-14mm f/2.8 PRO, dont la finition sera tropicalisée.
  • Un super téléobjectif  M.ZUIKO DIGITAL ED 300mm f/4 PRO, qui nous intéresse un peu moins, (enfin tout dépendra de son prix de vente)...

Je cite : " Des prototypes seront exposés pendant le salon photo du CP+ qui commencera le 13 février à Yokohama au Japon. Ces deux nouvelles optiques complèteront la gamme professionnelle Olympus qui couvrira alors la totalité de la plage focale, du très grand angle au super téléobjectif.

0000_SCREEN_VIB_ 2014-02-13 à 22.24.47

L'objectif  M.ZUIKO DIGITAL ED 300mm f/4 PRO sera la première focale fixe professionnelle 600 mm (équivalent 24x36), en monture M4/3. Cet objectif offrira une qualité d'image exceptionnelle et sera tropicalisé. Ces deux optiques sont programmées pour une commercialisation en 2015. "

 

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 80 - APN : Olympus , 80 - APN : Panasonic | Permalink | Commentaires (1)

mar. 24 déc 2013

Test terrain Olympus OM-D E-M1 en Savoie - Partie 1

Balade en Savoie en ces journées de Noël, avec l'Olympus O-MD E-M1 en poche... Si, si, avec le minuscule 12 mm f/2, il rentre dans la poche de ma parka...

C'est en fait, une "re-prise de contact" après quelques essais rapides en Irlande en septembre dernier (liens ci-dessous avec des RAW à télécharger) : 

Je vais vous dire : la toute première impression extrèmement positive que j'ai eu de cet Olympus O-MD E-M1, ce fut en Irlande dès la première minute... au moment ou j'ai voulu changer d'objectif !

_C230878_blog_0498px

Grâce à leurs faibles diamètres, il est très facile de tenir deux objectifs micro 4/3 d'une seule main ! Du coup, le changement d'objectif est très facile et très rapide... Vous êtes donc amenés à changer plus souvent d'objectifs : vous n'hésitez plus... Ce qui conduit à changer plus souvent de point de vue : donc à être plus créatif. C'est aussi bête que ça : déplacez vous davantage et changez plus souvent d'objectifs (à bon escient évidement) ! Cela va ensemble...

0000_SCREEN_VIB_ 2013-12-24 à 18.36.06

Pour tout vous dire : avec les reflex j'évite ce problème du changement d'objectif, en utilisant un second reflex APS-C (comme porte objectif) en complément de mon full frame. Mais avec un OM-D E-M1, c'est beaucoup plus simple : je dépose tout simplement des objectifs dans mes poches (sans même leur remettre leurs bouchons car ils offrent moins de surface de contact) et je les intervertis sans efforts... D'autant que je laisse plus volontier l'Olympus pendre à mon cou sur la poitrine, comme il est très léger. Alors que je ne porte mes reflex que sur les épaules.

_C230900_blog_0498px

Imaginez ! Je peux transporter dans une poche de veste légère : un 9‑18mm f/4‑5.6 dans la poche gauche... Un ED 40‑150mm f/4‑5.6, dans l'autre poche de droite... Et vissé sur l'appareil : l'étonnant trans-standard 12-40 mm f/2.8

Pour connaitre les focales réelles (en équivalent 24x36), multipliez ces focales par deux. Ce qui donne un 18-36 mm. Un 24-80 mm. Et un 80-300 mm...

En gros : la triplette magique professionnelle, qui tient dans vos poches ! Celle qui permet de faire face à toutes les situations. Celle dont nous parlions ici (16-35 mm + 70-200 mm = photo journalisme). Tout ça : sans avoir besoin d'un sac à dos ! Vous venez d'un coup, de comprendre l'immense potentiel, qui se cache derrière le système Micro 4/3... encore en devenir !

_C230771_blog_0498px

Changer d'objectif plus vite, c'est aussi être plus réactif... Et c'est très important. Car lors de certaines journées, la belle lumière ne dure pas plus de 20 minutes (ce fut le cas hier après midi, face au Lac du Bourget).

0000_SCREEN_VIB_ 2013-12-24 à 21.31.08

Et ce sont pendant ces courtes 20 petites minutes, que vous allez réaliser les seules images intéressantes de la journée. C'est là, qu'il faut utiliser dans l'urgence, toute la gamme des focales utilisables (du 16 au 200 mm)... Sans rien oublier ! S'avancer se reculer, se déplacer et même regarder derrière sois.

En comparant ces objectifs ci-dessus, on comprend que l'on passera du 200 mm au 24 mm, bien plus vite et bien plus facilement, en glissant l'objectif Olympus dans sa poche... Qu'en rangeant ce 70-200 mm f/4 Sony, dans son sac à dos !

_C230838_blog_0498px

Car si l'on y pense sérieusement : peut importe que votre image embarque 16 ou 36 Mpixels, pour réaliser des tirages A3, ou pour la mettre sur Facebook ! Car la seule chose qui compte vraiment, c'est qu'elle ait été réalisée : à temps... Et que : s'il fallait un 200 mm ce jour-là, vous n'ayez pas hésité une seule seconde à l'emporter avec vous ! Et encore moins à en faire l'acquisition... 

 


Cadrage et choix de focale : deux variables indisociables d'une seule équation.

C'est pourquoi une fois n'est pas coutume, je commencerais ce test terrain en vous parlant des objectifs disponibles pour cet Olympus OM-D E-M1... Avant même de vous parler du boîtier et de ses qualités et défauts (d'autant que vous avez peut-être déjà tout lu à son sujet, c'est un excellent boîtier).

_C210410_blog_0498px

Car beaucoup de commentateurs et testeurs (plus habitués aux tests sur mire, qu'aux tests de terrain), ne vous parlent que des boîtiers qu'ils essayent ! Mais jamais des gammes optiques disponibles...

Pas davantage (accessoirement), qu'ils ne vous ne montrent les photos qu'ils ont réalisé avec ces boîtiers testés... Ce que je trouve révélateur de leur maitrise de la "problématique photo" dans son ensemble. J'entends : au delà du décryptage des fiches techniques et des test sur mire, qui en disent finalement si peu sur la capacité que possède un système (appareil + gamme optique), à produire les photos que vous souhaitez réaliser.

La plupart des décrypteurs de fiches techniques oublient une chose : sans objectifs variés et adaptés à toutes sortes de situations, on obtient trop peu... ou pas de résultats du tout !

_C230808_blog_0498px

Je vous parle d'expérience... Je ne dis pas que la créativité d'un photographe, compte moins que la variété des optiques qu'il utilise. Non... Nous seront tous d'accord, sur le fait que la "créativité du photographe" reste "LE" préalable nécessaire et essentiel...

Mais cette créativité, passe autant par l'utilisation de focales et d'ouvertures variées, que par l'intelligence de son positionnement, par rapport à son sujet (zoomer avec les pieds) et que par son sens du cadrage.

Cadrage et choix de la focale adaptée ne font qu'un... Les deux, forment un ensemble indissociable. Ce sont les deux variables d'une même équation... (qui compte aussi quelques variables plus imprévisibles par ailleurs).

Votre créativité ne peut se passer des outils, qui lui permettront de s'exprimer : une large gamme de focales utilisables... Sans cette "palette de couleurs" : il arrive que la créativité finisse par s'épuiser, remplacée par de la frustration et des résultats prévisibles et répétitifs. On voit cela souvent.

J'ai moi même pu le vérifier en m'astreignant à cet exercice extraordinairement pénible : une semaine entière à n'utiliser qu'une focale unique. On "sort" évidement moins de photos intéresantes comme cela ! Un exercice intéressant en tous cas...

 


Choisir ses objectifs... plutôt que choisir un boîtier ! 

Les performances du capteur et du boîtier sont donc une chose... Mais l'essentiel : ce sont plutôt les objectifs, que vous placerez devant ! Voilà pourquoi choisir un boîtier que sur la base de sa fiche technique, c'est prendre le problème à l'envers...

On devrait absolument choisir en premier, chez telle ou telle marque : les optiques dont on pense avoir besoin (en planifiant et budgetant à l'avance leur achat dans le temps, sur deux ou trois années à venir)... Puis ensuite, on devrait trouver le boîtier compatible, à placer derrière.

Car ce qui vous permet "sur le terrain", de réaliser des images "différentes" : c'est bien de pouvoir acquérir et utiliser les optiques nécessaires, au "développement de votre créativité". Si l'on part de ce principe, l'universalité des gammes Micro 4/3 et la variété des fabricants, est un énorme atout...

_C230860_blog_0498px

Je repense à cette "légende urbaine", qui voudrait qu'on puisse tout faire avec un simple 35 mm (et rien qu'avec ça), m'a toujours fait sourir... C'est un compte romantique, pour étudiant en école de photo. Pas une réalité de terrain. Un seul exemple : le portrait d'une personne "un peu ronde", au 35 mm. Je vous garanti que ça ne donne jamais rien de très flatteur ! Si vous voulez rendre cette personne encore plus ronde (et complexée) qu'elle n'est déjà, filez lui le blues en utilisant votre 35 mm... Mais si vous souhaitez lui faire plaisir : utilisez plutôt votre 100 mm !

Et paf ! Là c'est le drame : vous découvrez soudain que vous ne disposez pas d'un équivalent du 100 mm... Quiconque a déjà utilisé un 70-200 mm, me comprendra ! Et vous confirmera, que dès qu'il s'agit d'obtenir des "résultats", de "rendre un boulot photo" : on ne peut certainement pas se contenter de trois objectifs fixes. Ni même d'un unique zoom, glissant timidement du 28 au 70 mm... Fut-il ouvert à f/2.8.

_C230734_blog_0498px

 


Olympus : une gamme optique irrésistiblement attirante 

Et là, nous en arrivons finalement à notre Olympus et à ses objectifs... Si vous achetez un APN à objectifs interchangeables, c'est bien entendu dans l'espoir de pouvoir exploiter à moyen terme, toute une gamme de focales allant du 16 au 200 mm. Sinon pourquoi payer aussi cher, pour une baillonnette interchangeable ?

_C230813_blog_0498px

Mais encore faut-il, que ces objectifs interchangeables, rentrent dans votre budget... Et qu'ils soient disponibles, sinon c'est un peu raté.

Et c'est là qu'Olympus marque justement des points. Tant du point de vue du budget, que de la disponibilité... Par exemple face à Sony (suivez mon regard), qui pour le moment propose deux superbes hybride full frame, accompagnés de seulement trois objectifs isolés (d'autres viendront, mais ça sera très long. Trop long pour vous ? )...

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 75 - TEST : Test de terrain , 80 - APN : Olympus | Permalink | Commentaires (32)

ven. 06 déc 2013

Grand angle Samyang 10 mm f/2.8 APS-C et micro 4/3

Bonne nouvelle pour les utilisateurs de reflex APS-C et de micro 4/3... Samyang s'occupe de vous préparer un ultra grand angle "orthoscopique", fixe ouvrant à f/2.8... Il sera dispo en nombreuses montures : Canon EOS, Nikon AE, Pentax K, Sony A, Canon M, Fujifilm X, Samsung NX, Sony E, 4/3, m4/3. 

0000_SCREEN_VIB_ 2013-12-06 à 20.08.02

A voir chez le distributeur Français Samyang.fr et en attendant sur le page Facebook de Samyang France : Samyang 10mm 1:2.8 ED AS NCS CS : 

"Samyang 10mm 1:2.8 ED AS NCS CS est la première optique Samyang à intègrer un traitement anti-reflets nano crystal. Cette technologie offre un facteur de réflexion plus faible que (U)MC, puisque le couchage est appliqué plus uniformément sur la surface de la lentille. Les avantages du traitement nano crystal comptent une meilleure transmission lumineuse, meilleure résistance aux reflets et un contraste plus élevé, le tout associé à une trèsh aute résolution."

0000_SCREEN_VIB_ 2013-12-06 à 20.08.13

Rappelons que Samyang propose déjà un 14 mm f/2.8 pour capteurs Full frame, excellent vu son prix très contenu... Relire :

Un type d'optique dont je ne vois pas comment on pourrait se passer ! D'autant que le poids de ce 10 mm, restera raisonnable à seulement 590 g en version Canon... (le poids ira de 580 g à 625 g, selon la monture... Et la longueur de 76,7 à 105,5 mm selon monture).

Vous trouverez le 10 mm f/2,8 ED AS NCS CS à partir de février prochain. Le prix sera de 539 € en monture Nikon. Et de 499 € dans les autres montures.

 

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 80 - APN : Canon , 80 - APN : Nikon , 80 - APN : Olympus , 80 - APN : Pentax , 80 - APN : Sony (Konica Minolta) , 80 - APN : Tous les autres... | Permalink | Commentaires (0)

mer. 20 nov 2013

Olympus OM-D E-M1 ou Sony A7 ?

Oui, je sais ! Le test de l'Olympus OM-D E-M1 s'est fait légèrement attendre (la faute à une rentrée bien chargée par ailleurs, Lightroom m'occupe beaucoup)... Je vous avais pourtant livré des fichier RAW en septembre (relire ceci et cela), mais depuis je n'avais pas eu l'occasion de reprendre en main le boîtier.

Heureusement, l'essai longue durée de l'Olympus OM-D E-M1 est prévue pour fin décembre patience. J'emporterais quelques optiques variées, histoire de prendre toute la mesure du système Zuiko prévu autour de l'OM-D... Car la réussite d'une gamme d'hybride, dépend avant tout des gammes optiques disponibles... Je le testerais d'abord avec le M.Zuiko 12-40mm f/2.8 PRO, qui me semble l'optique idéale pour ce boîtier "expert" (voir pro). On le voit ci-desous (à l'échelle)... 

0000_SCREEN_JFV_ 2013-11-20 à 19.09.23

Son intérêt est sa relative compacité, permise par le capteur 4/3, qui autorise la conception d'optiques de plus petit diamètre qu'il n'est possible pour un capteur APS-C ou FF (comme nous le soulignions déjà hier soir : Incroyable Panasonic GM1, l'hybride progresse enfin). Mais il est vrai qu'il aura fallu attendre cette miniaturisation, bien longtemps depuis la création du micro 4/3...

A ce moment là, certains ne manqueront pas de souligner que les Sony Alpha 7, proposent un capteur Full frame ( ! ) dans le même encombrement de boîtier que l'Olympus OM-D E-M1... Certes ! Mais l'encombrement du boîtier n'est pas tout... N'oubliez pas de prendre en compte premièrement la différence de prix entre les deux systèmes (prix des boitiers, mais aussi et surtout le prix des optiques qu'implique le passage au Full frame)...

Et surtout, n'oubliez pas de comparer la taille (et la disponibilité) des optiques dont vous aurez besoin. Et c'est là que l'Olympus OM-D E-M1 à sa carte à jouer face au Sony A7, avec qui il partage certaines caractéristiques (viseur électronique haut de gamme, positionnement expert)...

Contrairement au système Micro 4/3, la nouvelle gamme optique Sony FE est en effet embryonnaire (et le restera probablement longtemps encore, s'il se passe la même chose qu'avec les gammes Alpha). Sans oublier qu'elle est beaucoup plus coûteuse (notamment pour ce qui est des Zeiss) mais admettons qu'il ne s'agisse pas d'un problème pour les photographes passionnés...

Citons un avantage qui en découle et qui me semble déterminant en faveur de l'Olympus (s'il fallait absolument l'opposer au Sony A7) : les optiques que vous choisissez pour votre "gros boîtier" seront aussi à l'aise sur votre "second boîtier".

Vous pourriez par exemple craquer pour l'incroyable Panasonic GM1, dont nous parlions hier. Et vous savez à quel point il est important de disposer d'un "second" boîtier léger, en voyage... Il suffirait de posséder 2 ou 3 optiques, qui passeraient de l'un à l'autre selon les moments et les besoins.

0000_SCREEN_JFV_ 2013-11-20 à 20.58.56

L'effet de "gamme" joue désormais à plein, entre les partenaires de l'alliance Micro 4/3. Un fait nouveau, qui ne nous avait pas frappé jusqu'alors, avant que des boîtier aussi différents que les GM1 et que l'OM-D E-M1, n'élargissent la polyvalence du système Micro 4/3 de façons incroyable. Du plus compact au plus expert...

Ci-dessous compararons (lien vers Camera Size) : à gauche l'Olympus équipé du M.Zuiko Digital ED 12-50mm f/3.5-6.3 EZ (212 gr et 330 €), équivalent à un 24-100 mm. Et à droite, le Sony avec le FE 24-70mm f/4 ZA OSS Carl Zeiss (430 gr et 1200 €). Le "supposé" avantage compacité du Sony, en prend un coup.

0000_SCREEN_JFV_ 2013-11-20 à 19.21.14

Le problème chez Sony est que le choix d'un transtandard démarant à 24 mm avec une ouverture correcte... se limite à cet unique "gros modèle". Il n'existe pas d'autre choix, Quels objectifs pour équiper les Sony A7 et A7r.

Précisons que depuis 2005 (et le Canon EF 24-105 mm f/4), un zoom transstandard démarrant à 24, me semble le minimum vital (chez Nikon on dispose même d'un 24-120 mm f/4 dont le range focale s'avère incroyablement utile en reportage). Je considère même qu'un 24-100 mm, est absolument obligatoire en voyage. Donc exit le Sony 28-70 mm f/3,5-5,6 OSS, livré en kit avec le A7 (environ 500 €), disqualifié à cause de son range focale trop court (totalement dépassé) et trop peu polyvalent.

Ce n'est d'ailleurs pas la peine d'acheter un tel boitier de 24 ou 36 Mpix, pour l'utiliser avec un modeste 28-70 mm à ouverture glissante...

Autre comparatif ci-dessous : les longues focales (lien Camera Size ici). Ici à gauche le M.Zuiko Digital ED 40-150mm f/4-5.6 (190 gr seulement et 250 € équibvalent à un 80-300 mm)... Et rien d'autre en face n'est disponible, que le Sony FE 70-200mm f/4 G OSS. Qui pèsera 840 g et coûtera probablement entre  1400 € et 2000 € quand il sera disponible en 2014).

0000_SCREEN_JFV_ 2013-11-20 à 20.16.05

Autre comparatif ci-dessous (lien vers Camera Size) : lorsqu'il s'agit de trouver un 40 mm (de préférence), ou un 50 mm (à défaut de 40 mm) d'assez grande ouverture... On peut même chercher (pour changer) dans les gammes Micro 4/3 compatibles : chez Panasonic ou Sigma...

Ici à gauche, le Panasonic Lumix G 20mm f/1.7 Asph (seulement 100 gr, stabilisé par le boîtier et 330 €). Et à droite, le Sony FE 55mm f/1.8 ZA Carl Zeiss Sonnar T* (non stabilisé, 281 gr. pour environ 1000 €).

0000_SCREEN_JFV_ 2013-11-20 à 19.49.39

Ci-dessous (lien Camera Size), le M.Zuiko Digital 17mm f/1.8 (120 g seulement et 480 €), équivalent à un 34 mm stabilisé par le boîtier... Et à droite le Sony Sonnar T* FE 35mm f/2 (120 g. non stabilisé, environ 800 €).

0000_SCREEN_JFV_ 2013-11-20 à 20.07.38

Bref, ces Sony Alpha A7 sont très tentants. Mais avec leurs optiques encore rares, ils restent beaucoup plus chers et beaucoup plus encombrants que l'Olympus OM-D E-M1, (ce qui est absolument normal vu leur capteur full frame)...

Cette petite réflexion, juste pour répondre au mail de Pierre qui était tentés de les comparer. Car en fait ils ne sont absolument pas comparables. Et ne s'adressent pas tout à fait aux mêmes profiles d'utilisateurs. Exactement comme les reflex APS-C et Full frame ne s'adressent pas aux mêmes photographes et impliquent des budgets allant du simple, au double.

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Olympus , 80 - APN : Sony (Konica Minolta) | Permalink | Commentaires (8)

Incroyable Panasonic GM1 : l'hybride progresse enfin

Il est vrai que jusqu'à présent, j'avais systématiquement écarté la plupart des APN hybrides qui m'étaient tombés des mains... Décevants ! Saisons après saisons, ma devise à propos des hybrides restait invariable : trop petits pour être suffisament convainquants (notamment à cause de l'absence de viseurs). Et trop gros, pour  servir de compact (je préférais 100 fois des compact Experts, genre Sony RX100, ou Canon S120). Mais les choses changent enfin, en cette fin 2013 :

0000_SCREEN_VIB_ 2013-11-20 à 00.23.04

Par exemple du côté des Micro 4/3 (il était temps), ou du côté de Sony avec les A7 et A7r (deux Full frame incroyablement compacts). D'une part, grâce à l'arrivée de viseur électronique "un peu moins ridicules"... Par exemple sur l'Olympus OM-D E-M1, qui a commencé à changer la donne dans le haut de gamme (relire ceci et cela)...

0000_SCREEN_VIB_ 2013-11-20 à 00.38.31

D'autre part, avec l'arrivée d'un hybride à objectifs interchangeable, totalement minuscule... Voilà celui qui me fait de l'oeil et que j'ai pu toucher au Salon de la photo : le Panasonic GM1... Qui est le plus petit et le plus sexy des hybrides.

Sur cette vidéo, vous aurez une bonne impression de sa taille et de sa prise en main, notamment avec le petit grip optionnel. Rendez-vous compte : sans son ojectif il est aussi compact qu'un compact haut de gamme, tel que le Sony RX100 (que je considérais jusqu'alors comme le meilleur compromis taille / qualité d'image (relire Test Terrain du Sony RX100)

0000_SCREEN_VIB_ 2013-11-20 à 00.41.57

Mais qu'est-ce qu'il donne avec un objectif démarrant au 24 mm ? Ephotozine.com vous le montre avec diverses optiques de différentes tailles. Rendez-vous compte à quel point il est petit ! 

0000_SCREEN_VIB_ 2013-11-20 à 00.00.44

 

Ici avec l'Olympus 15mm f/8 Cookie / Body Cap Lens... Etonnant !

0000_SCREEN_VIB_ 2013-11-20 à 00.02.29 

Ci-dessus, avec le nouveau 12-32mm, conçu spécifiquement pour ce GM1 (tout de même l'équivalent d'un 24-64 mm).

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 77 - TEST : Compacts experts , 80 - APN : Olympus , 80 - APN : Panasonic | Permalink | Commentaires (15)

lun. 21 oct 2013

Solutions pour voyager léger avec grande ouverture et viseur

Ce lundi, Eric me demande ce que je prendrais pour partir en voyage au Laos... Voyager léger ! C’est tout le soucis ;-) " Salut ! Ok tu me conseille lequel ? Contexte voyage au Laos, je veux partir léger discret et efficace ! Mon D700 + 24/70 mm f/2,8... j'oublie ! :-) "

Il pensait à un NEX 6... Bof, je ne saurais conseiller cet appareil que je n'ai pas essayé en réelles conditions de voyage et dont l'ergonomie me rebute un peu... Sans oublier qu'il met 2,5 secondes à s'allumer, ce qui me semble rédhibitoir en voyage et pour un appareil de ce prix.

Pour ma part je pencherais plutôt pour une configuration mini reflex (avec visée optique), accompagné de trois optiques fixes et pas chères (que je possède et connais bien). Mais il peut exister d'autres configurations, (je vous invite à proposer les votres en commentaires, avec les prix et même le poids) :

Solution n°1 - 407g : Canon EOS 100D reflex tueur d'hybrideA condition bien entendu, de savoir utiliser des optiques fixes (zoomer avec ses pieds). Et de savoir travailler à l'hyperfocale (puisque le 20 mm n'a pas d'AF) : 

  • Canon EOS 100D, car c'est le plus petit reflex du marché : 480 €
  • Le 20 mm f/3.5 Voigttander (pancake) = 32 mm (450 €)
  • Le EF 40 mm f/2.8 (pancake) Canon = 64 mm (200 €)
  • Le EF 100 mm f/2 Canon = 160 mm (500 €) images superbes, comme celle-ci réalisée avec cette optique à f/2.5 :

_MG_1761_web_498px

Donc : on conserve la réactivité du reflex, la visée optique, de grandes ouvertures (entre f/2 et f/3.5) et on va du 32 mm au 160 mm avec des optiques compactes... Tout ça, pour pas trop cher (1630 euros) avec une ergonomie parfaite et familière, un écran tactile et un flash embarqué pas ridicule...

  • Sinon, on peut aussi opter pour le double kit Canon EOS 100D + EF-S 18-55 mm + EF 40 mm pancake = 800 euros... Plus modeste en terme de focales, mais pas cher !

Il existe l'équivalent chez Nikon évidement, mais j'ai préféré l'EOS 100D, car il reste le plus léger des reflex. Sa prise en main et le reste de ses caractéristiques ergonomiques me conviennent parfaitement. Je n'ai aucun repproche majeur à lui faire. 

Il existe enfin plusieurs solutions de zoom grand angle : 10-20 mm f/3.5 (constant), chez Sigma par exemple (équivalent d'un 16-32 mm dont j'ai du mal à me passer)...

0000_SCREEN_VIB_ 2013-10-21 à 14.47.38

 

Solution n°2 - On regardera éventuellement du côté de l'Olympus OM-D E-M1au tarif de 1499 euros boitier nu (plus de 3 fois le prix d'un EOS 100D)… Le prix en kit avec le nouveau 12-40 mm f/2,8 (équivalent à un 24-80 mm) sera de 2299 euros (soit 670 € plus cher que l'ensemble que je suggère avec 3 optiques fixes).

0000_SCREEN_VIB_ 2013-10-21 à 14.52.18

On descend par contre au 24 mm, (ce qui est mieux que 32 mm)... Mais on ne disposera pas des mêmes jolis flous d'arrière plan du 100 mm f/2. D'autant que le capteur du micro 4/3 est plus petit, donc le bokeh moins marqué à ouverture égale... Bref, cela se discute.

Pas de visée optique non plus (un écran orientable et un viseur électronique à la place). Et pas de flash intégré. On aura également un peu moins d'optiques à notre disposition (mais il en existe tout de même pas mal)... Certains seront rebutés par le ratio 4/3, plus carré que le 3/2 de nos reflex.


Solution n°3 - Selon le profile du photographe, j'aurais pu aussi répondre, Sony RX100 pour 490 euros (Test Terrain Sony Cyber-shot DCS-RX100)... Autant d'argent économisé, ce qui pourra se traduire par plus d'excursions sur le terrain ! Donc plus de photos originales...

0000_SCREEN_VIB_ 2013-10-21 à 14.49.52

Quite à viser à l'écran (ce qui fini immancablement par arriver la majorité du temps, dès qu'on a un viseur electronique), autant prendre un compact vraiment compact... Le petit RX100 est si bon, qu'il ne fera pas beaucoup moins bien que le NEX (dans des conditions normales de luminosité).

 

Solution suivantes : je suggère maintenant à tous ceux qui le souhaitent, de nous donner leur "solution voyage", leur meilleur combinaison, ici en commentaires...

  • La solution devrait proposer au moins trois focales (zoom ou fixes), entre 24 et 100 mm.
  • Les grandes ouvertures devraient être comprises entre f/2 et f/4 pour toutes les focales (y compris au télé objectif)... L'idéal étant d'égaler l'équivalent 24-36 mm d'un 160 mm f/2 (pour 500 €), comme dans notre exemple Canon.
  • Et un viseur optique ou électronique (pas trop mauvais si possible)... Et le prix ne devrait pas excèder 2000 €.
  • Le poids et l'encombrement devrait être le plus contenu possible (avec si possible une ou plusieurs optiques pancake).

A vous de jouer !

Publié par VIBERT dans 00 - LA PENSEE PHOTO DU JOUR , 70 - CONSEIL : Prises de vues , 80 - APN : Canon , 80 - APN : Nikon , 80 - APN : Olympus , 80 - APN : Sony (Konica Minolta) | Permalink | Commentaires (68)

mer. 18 sep 2013

Fichiers RAW et JPEG de l'Olympus OM-D E-M1 à télécharger

J'ai eu l'occasion d'essayer plusieurs heures durant, le nouvel Olympus OM-D E-M1 ce mardi 17 et mercredi 18 septembre, lors d'un voyage de presse organisé par Olympus en Irlande... Je vous prépare un petit compte rendu de mes premières impressions (plutôt positives). Mais pour vous faire patienter, voici déjà quelques RAW et JPEG à télécharger... Vous pourrez d'ailleurs décoder les RAW, grâce à la mise à jour de Lightroom 5.2 disponible depuis ce matin (pour Mac et pour PC).

  


Le chateau : j'ai profité d'un très court rayon de soleil tôt ce matin (on en a pas eu beaucoup hier malheureusement). En mode P, ISO Auto, WB Auto, correction d'expo de -2/3 de diaph :

P9180141_web_498px

Télécharger le RAW (brut du boitier) :  Téléchargement P9180141.orf

 


Le parc : très joli parc autour du chateau... Mêmes conditions que la photo précédente, avec une correction d'expo de -1 diaph 1/3.

P9180167_web_498px

Télécharger le JPEG (brut du boitier) : Voir cette photo

Télécharger le RAW (brut du boitier) :  Téléchargement P9180167.orf

 


Equitation : sous un ciel gris, mais à cheval... 1/1000 sec, f/3,5, 40 mm. Correction d'expo de -1/3 de diaph.

J4608x3456-391_web_498px

Télécharger le JPEG (brut du boitier) :  Voir cette photo 

 


Au 300 mm : à main levée avec le suivi AF cadence rafale moyenne 6 im/sec (détection de phase sur la capteur); Avec le 300 mm, une optique en monture 4/3, avec adaptateur... 1/800 sec, f/5.6, 800 ISO. Correction expo -1/3 diaph.

T4640x3472-305_web_498px

Télécharger le RAW (brut du boitier) :  Téléchargement T4640x3472-305.orf

Après correction dans Lightroom : 

T4640x3472-305_web_498px-3

Télécharger le JPEG (corrigé et exporté par Lightroom) :  télécharger cette photo

 


Portrait au 300 mm : 1/500 sec, f/3,2, 800 ISO, 300 mm.

T4640x3472-544_web_498px

Télécharger le RAW (brut du boitier) :  Téléchargement T4640x3472-544.orf 

 


Bibliothèque : La stabilisation est très efficace, j'ai pris cette image à 1/8 sec à main levé, à 3200 ISO. Avec le nouveau zoom transtandard 12-40 mm f/2.8 (équivalent d'un 24-80 mm en full frame) : 

P9180673_web_498px

Télécharger le JPEG (brut du boitier) : Voir cette photo

Télécharger le RAW (brut du boitier) :  Téléchargement P9180673.orf

 


Lightpainting : à l'aide d'une fonction très amusante qui permet de visualiser petit à petit, l'image qui se forme sur l'écran... 78 sec, f/18, 100 ISO (low ISO).

T4640x3472-656_web_498px

Télécharger le RAW (brut du boitier) :  Téléchargement T4640x3472-656.orf

 

... a suivre ! ! ! 

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 80 - APN : Olympus | Permalink | Commentaires (11)

ven. 13 sep 2013

Le reflex Olympus E-7, qui n'existait pas... (et réflexions)

On apprend ici, qu'une étude avancé du reflex E-7 avait bien été faite chez Olympus... Et qu'il aurait peut-etre ressemblé a ça :

0000_screen_ 2013-09-13 à 14.17.18

0000_screen_ 2013-09-13 à 14.18.17

Officiellement chez Olympus, il a été décidé de fusionner les gammes reflex et hybrides, pour des raisons de cohérence technologiques... Mais il est probable que les vraies raisons se cachemt ailleurs. Trés objectivement, les chances de succes commercial d'un tel boitier étaient absolument nulles, face aux rouleaux compresseur des reflex Canon et Nikon... Trop de retard ayant été accumulé au cours des année, la proportion du parc d'objectifs Canon et Nikon installées chez les acheteurs potentiels (de ce type de reflex), avaient depuis longtemps dépassé le stade de "l'irréversible"... On pouvait faire ce constat des 2006.

La réponse qu'Olympus a inventé face a ce cul de sac commercial (avec les OM-D) est je trouve trés intelligente et astucieuse, en plus d'etre séduisante techniquement... Lire la suite ici.

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Olympus , 80 - APN : Sony (Konica Minolta) | Permalink | Commentaires (2)

mer. 11 sep 2013

Olympus OM-D E-M1, retour vers les professionnels ?

Apres un fort intéressant Olympus OM-D E-M5, voici l'OM-D E-M1 nouvel APN "orienté pro" d'Olympus. Je me disais justement qu'il est heureux (mais un peu paradoxale aussi) de voir cette marque reconnue, revenir vers les "professionnels" en 2013… a une époque comme vous le savez, ou gagner sa vie en tant que photographe professionnel, est devenu impossible (ou quasi impossible)... Il n'empêche, le terme "Pro" fait toujours rêver !

0000_screen_ 2013-09-11 à 13.16.42

Mais je suppose que derrière le terme "PRO", Olympus vise plutôt les amateurs passionnés, les photographes "experts" comme on dit. Le tarif de 1499 euros boitier nu, est d'ailleurs calé pile sur celui des "experts" concurrents… Et le prix en kit avec le nouveau 12-40 mm f/2,8 sera de 2299 euros. Ce n'est heureusement pas "trop pro", mais raisonnable vu la somme de technologies embarquées.

Un boitier "Pro", relativement accessible...

On sait bien que le tarif des boitiers de reportage "lourds" conçus (vraiment) pour un (vrai) usage professionnels intensif, est plutôt de l'ordre de 3 a 4 fois cette somme (chez Canon et Nikon, les seuls a continuer a les proposer)...

0000_screen_ 2013-09-11 à 16.33.21

A chaque fois qu'arrivent de nouveaux boitiers (je ne parle d'ailleurs plus que de ceux qui valent vraiment le détour tant les annonces sont nombreuses), je me fais aussi la réflexion suivante : sauf en cas de changements spectaculaires (genre passage de 12 a 36 Mpix par exemple), il n'est peut-être plus vraiment besoin de décortiquer - systématiquement - toutes les fiches techniques, en détail ! 

Car ces fameuses fiches s'allongent et se ressemblent de plus en plus. Elles sont de plus en plus encombrées de gadgets marketings, plus ou moins utiles aux photographes (modes HDR, modes vidéos, écrans tactiles, WIFI, GPS, NFC, etc...) Autant d'arbres, qui "cachent un peu la forêt photographique" !

L'essentiel, ce sont les gammes optiques

Aussi, je vais plutôt me concentrer sur l'essentiel a l'avenir... Notamment sur les gammes optiques disponibles pour tel ou tel boitier. Car la seule question qui compte vraiment est : dispose-t-on pour ce boitier d'un bon zoom grand angle ? De l'équivalent d'un 14 mm orthoscopique ? Ou de l'équivalent d'un 70-200 mm f/2.8 ? Voila les questions les plus importantes... 

0000_screen_ 2013-09-10 à 15.44.41

Et voila pourquoi, je vais commencer par vous parler des optiques prévues pour ce nouveau boitier Olympus ! Parcequ'elles sont bien plus importantes que le boitier lui même... Les systèmes photo professionnels (ou experts) efficaces, passent d'abord par des gammes optiques complètes et ambitieuses…

Du nouveau du coté des optiques micro 4/3

Et justement Olympus présente aujourd'hui le M.Zuiko Digital ED 12-40mm 1:2.8 PRO… C'est l'équivalent d'un 24-80 mm f/2.8, un zoom professionnel standard, indispensable pour répondre aux attentes des photographes susceptibles d'êtres tentés par le nouvel Olympus E-M1 (le vrai remplaçant du défunt reflex 4/3 professionnel E-5)…

Attention, rappelons que le flou d'arrière plan que produira cette ouverture f/2.8 avec le capteur 4/3 de cet Olympus, n'est pas aussi prononcé qu'il peut l'être sur un capteur full frame (il ne s'agit donc pas tout a fait du même f/2.8).

0000_screen_ 2013-09-11 à 13.24.45

A noter sur l'objectif, la présence d'un bouton Fonction, programmable depuis l'appareil. On ignore pour le moment son tarif vendu seul (mais on connait son prix dans le kit, 800 euros ce qui est raisonnable). Olympus devra rester mesuré a ce sujet, s'il veut se faire une petite place entre Canon, Nikon… et Sony (qui brille pour l'instant par le prix déraisonnable de ses optiques dites professionnelles).

Sa plage focale est moins large que le précédent 12-50 mm présenté pour l'OM-D EM-5, mais on peut raisonnablement espérer une optique convaincante, eu égard a nos expériences passées avec des zoom haut de gamme Olympus, qui furent positives. Je me souviens notamment avoir adoré ce fameux 7-14 mm (équivalent d'un 14-28 mm), testé a l'époque sur le génial mini reflex E-410

Si Olympus veut convaincre, la marque devra donner a son nouveau reflex, l'équivalent de ce 7-14 mm (14-28 mm), qui était disponible a une époque ou Nikon ne proposait pas encore son excellant (mais encombrant) 14-24 mm f/2.8…

Olympus a aussi annoncé pour la seconde moitié de 2014, un futur M.ZUIKO Digital ED 40-150mm F2.8 PRO (équivalent d'un 80–300 mm en full frame), dont la plage focale fait déjà rêver les amoureux de 70-200 mm (dont vous êtes peut-être si vous lisez ce blog).

0000_screen_ 2013-09-10 à 15.44.28
Ainsi Olympus rivaliserait avec la trilogie professionnelle habituelle… Composés (chez Canon par exemple) par les 16-35 mm f/2.8 + 24-70 mm f/2.8 et 70-200 mm f/2.8 (seul ce dernier étant stabilisé)… Remarquons en passant, qu'on attend toujours cet hypothétique Canon 14-24 mm f/2.8, concurrent du Nikon.

Un AF "double" qui n'oublie pas les anciennes optiques 4/3

Ajoutons pour être complet au niveau des optiques, que ce nouveau modèle profite d'une double technologie AF. Premièrement a détection de contraste (81 collimateurs), principalement utilisé pour les objectifs micro 4/3 conçus pour les hybrides, ainsi qu'en video (technologie classique sur les hybrides et compacts).

Et secondement a détection de phase sur le capteur (avec 37 collimateurs), utilisée principalement avec les anciens objectifs reflex 4/3 (mais aussi pour améliorer le suivi AF dans certains modes, avec les nouveaux objectifs micro 4/3). 

0000_screen_ 2013-09-11 à 13.18.58

Les "anciens objectifs 4/3" resteront utilisables grâce a une bague d'adaptation vendue 200 euros, (mais ne profiteront d'aucun AF en vidéo). Leur utilisation avec AF a détection de phase (on sensor) est possible avec le nouvel E-M1, mais sans surprise leurs performances du point de vue de l'AF, seraient sensiblement inférieures a ce qu'elles étaient sur les vrais reflex Olympus de série E équipés de système AF a détection de phase a part entier (hors capteur). Et inférieures également, a celles des objectifs micro 4/3, directement conçus pour l'AF a détection de contraste, qu'il faudra évidement privilégier…

Nouvel Olympus OM-D E-M1 aux ambitions professionnelles

Passons maintenant a la surprise du chef ; un OM-D E-M1 aux ambitions professionnelles, qui remplace dans la gamme le fort vieillissant E-5. Remarque en passant, mais pourquoi n'ont-ils pas conservé une nomenclature toute simple, comme elle l'était a l'époque des reflex ?

0000_screen_ 2013-09-11 à 13.26.04
Nous étions très enthousiastes en découvrant les spécifications de l'OM-D EM-5 (mais un peu refroidi a l'usage par le viseur pas terrible et cet écran que j'ai trouvé décevant, affiché par exemple a cote d'un simple Canon S100)… Ce coup-ci, je suis encore enthousiasmé, sur le papier, par ce nouveau modèle. Mais ne nous emballons pas, nous publierons nos conclusions après un essai "en vrai".

0000_screen_ 2013-09-11 à 16.34.16

Poignée largement dimensionnées, molettes et boutons d'accès directs, viseur dans l'axe de l'optique, tout y est pour presque pour se rapprocher de l'utilisation du reflex… Ce qui me conforte un peu dans la vieille idée, que l'on a jamais inventé rien de plus efficace qu'un reflex, pour réussir a coup sur ses photos.

Un viseur électronique, attendu au tournant...

Au dela de la somme de gadgets plus ou moins utiles et de fonctions annexes (panoramiques, styles d'images, WIFI, écrans tactiles) qui sont devenus la marque de fabrique des APN hybrides, ce que l'on attend impatiemment de tester, c'est bien entendu le principal organe de visée d'un APN destiné aux experts : son viseur (électronique ici).

0000_screen_ 2013-09-11 à 13.22.08

Celui de l'OM-D E-M1 était encore un peu "limite" a mon gout (je l'ai testé en vrai, si, si…). Ici on progresse de seulement 1.440.000 points... a 2.360.000 points (ce qui n'est pas une progression si énorme finalement). Par contre on profite d'un grossissement de x 1,48 (soit 1,75 ramené a un reflex full frame), ce qui devrait être apprécié… C'est l'équivalent du grossissement du viseur d'un EOS 1DX.

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Olympus | Permalink | Commentaires (14)

lun. 17 sep 2012

Olymus XZ-2, nouveau capteur Cmos 1/1,7"

Le petit Olympus XZ-1 (pas si petit en fait), devient l'Olympus XZ-2 en gagnant un capteur de type CMOS rétroéclairé... deux ans après.

0000_screen_ 2012-09-18 à 01.53.42

Vous relirez l'intéressant test terrain que nous avions consacré à son ancêtre : Un mois en Asie avec l'Olympus XZ-1. Et pourrez comparer les quelques nouveautés (pas si nombreuses) sur le site d'Olympus.

0000_screen_ 2012-09-18 à 01.54.14

L'assez mauvais écran OLED de 640.000 points (oui, il m'avait déçu), est remplacé par un écran orientable LCD aux normes actuelles (920.000 points)... C'est peut-être la meilleure nouvelle.

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 80 - APN : Olympus | Permalink | Commentaires (3)

jeu. 13 sep 2012

Olympus XZ-2 en approche

Le site Japonais Digicame-info.com publie ces images intéressantes, de ce qui serait l'Olympus XZ-2 en plusieurs couleurs (avec son caisson étanche). Le successeur attendu de l'excellent (à l'époque) Olympus XZ-1, que nous avions décrypté dans les grandes largeurs, lors d'un test terrain d'un mois en Asie...

L'Olympus XZ-2 aura fort à faire pour séduire. Car de l'eau à passé sous les ponts : le Sony RX100, le Canon S100, le G1 X et le Nikon P7700 ont relativement démodé le XZ-1 et son optique à grande ouverture (toujours inégalée).

0000_screen_ 2012-09-13 à 21.12.39

0000_screen_ 2012-09-13 à 21.12.21

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Olympus | Permalink | Commentaires (3)

lun. 13 fév 2012

Camerasize.com le site qui nous manquait !

Il y a comme ça certains sites, "dont on se demande comment on survivait avant de les connaitre" ! Dire qu'on m'a parlé récemment de Macandphoto en ces termes (et c'était quelqu'un qui ignorait que j'en était l'animateur, ce qui m'a fait beaucoup rire... et je n'ai rien dit tellement que j'en revenais pas ;-)

Dans le genre indispensable, il y avait hoaxbuster à une époque rappelez-vous ! Il y a aussi seatguru.com, bien connu des reporters (qui n'ont pas souvent droit à la Business Class) et qui permet de choisir les meilleurs sièges, qui vous garantiront d'arriver bien reposé, avant de vous mettre à vos photos... 

0000_screencopy_JFV_ 2012-02-13 à 16.23.28

Et pour choisir vos appareils, il y a dorénavant camerasize.com, qui permet de générer des liens courts vers certains couples d'APN à comparer, par exemple le Canon G1X et le Fuji X-Pro 1.

0000_screencopy_JFV_ 2012-02-13 à 16.03.28

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 01 - VU SUR LE NET ! , 10 - ACTU : matos photo, divers , 77 - TEST : Compacts experts , 80 - APN : Canon , 80 - APN : Fujifilm , 80 - APN : Leica , 80 - APN : Nikon , 80 - APN : Olympus , 80 - APN : Panasonic , 80 - APN : Pentax , 80 - APN : Sony (Konica Minolta) , 80 - APN : Tous les autres... | Permalink | Commentaires (15)

mer. 08 fév 2012

Olympus OM-D EM-5 : le retour de la vengeance !

Quel dommage de ne pas avoir le temps de détailler totalement ce soir, tout le bien que je pense de ce nouvel Olympus OM-D EM-5. Autant j'ai détesté ces avalanches insensées d'hybrides, sans viseurs, sans saveurs et sans aucunes qualitées photographiques... Autant celui-ci me semble bien né et très intéressant sur le principe, pour toutes sortes de photographes, notamment voyageurs...

Il faut dire que nous étions restés inconsolables de la disparition du merveilleux petit reflex Olympus E-420, qui a enfin un lointain descendant... Fallait-il qu'Olympus soit dans une position quasi désespérée (pour des raisons strictement indépendantes de la qualité des produits), pour qu'ils soient réduits à nous pondre enfin un bon appareil photo ?

04934050-photo-olympus-om-d-e-m5

Et d'abord, ce look ! Rien que de le regarder, on a des souvenirs d'enfance et d'émerveillement qui remontent... Même si mon premier reflex n'était pas un OM, mais un Minolta SRT-101 que j'avais tant adoré ! Peut-être pour ça que j'en veux personnellement à Sony (ah, ah ! ) d'avoir gâché, bousillé, et dégradé le prestigieux héritage Minolta, disparu sans une trace après 76 ans d'excellence...

Regardez cette merveille ! Enfin un hybride qui ressemble à un "vrai appareil", pour les "vrais photographes" , mmmrphhh ! ! ! Oui, je sais j'exagère avec ça... (mais c'est juste pour les lecteurs qui ont un peu d'humour). Après tout : on a bien le droit de croire que des hiérarchies existent dans ce monde et que non : tout ne se vaut pas. Il y a photographe et photographe. Il y a photo et photo...

04934058-photo-olympus-om-d-e-m5

La seule chose qui m'énerve un peu, ce sont tous ces noms de plus en plus impossibles à mémoriser... Olympus aura au moins eu la très bonne idée de nous épargner les X... Les, 1 et les 100 et j'en passe ! Mais OM-D EM-5, c'est tout de même s'énerver pour rien... OM-D 1 aurait été trop simple ? Mais bon, il faut bien que les idiots des services marketing justifient leurs salaires... Au moins ils auront laissé les designer et les ingénieurs d'Olympus bosser tranquillement et exprimer leur créativité (ce qui ne s'est pas passé aussi bien chez d'autres, tout récemment).

0000_screen_ 2012-02-08 à 19.41.29

On ira vite chez Dpreview, qui (comme d'habitude) a pu bénéficier de l'appareil sous DNA en vue de préparer son dossier (à la limite ça se mérite et leur papier ne s'est pas retrouvé sur un serveur Russe ;-) Inutile que je me fatigue donc sur les spécifications techniques... Je préfère passer du temps à rédiger un vrai test terrain un de ces jours. Plus utile ! Quelques caractéristiques :

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 80 - APN : Olympus | Permalink | Commentaires (22)

dim. 05 fév 2012

Retour vers le futur : nouvelle image de l'Olympus OM-D EM-5

Les infos qui fuitent deux fois par jour à propos de l'Olympus OM-D EM-5, ressemblent fort à un buzz organisé ! On ne va pas s'en plaindre... Une nouvelle image avec de nouveau accessoires :

Om-dlenses

Quand on voit ça, on se croirait revenu en 1979 non ?

 

 

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Olympus | Permalink | Commentaires (7)

ven. 03 fév 2012

Olympus OM-D EM-5, c'est pour mercredi 8 (MAJ)

Et bien ça va être une semaine intéresante ! Mardi 7 ce sera le Nikon D800 et mercredi 8 ce sera l'Olympus OM-D EM-5... Il a de la gueule ! On espère en tous cas, qu'il aura droit à un viseur électronique, contrairement au Pentax K-01...

0000_screen_ 2012-02-03 à 22.46.50

MAJ : quelques images ont fuité sur une page Amazon.jp, ou l'OM-D est présenté avec une poignée Grip. Le design est pour le moins "neo-retro seventy's"... Tendance déjà remarquée sur le Canon G1 X.

0000_screencopy_JFV_ 2012-02-04 à 21.55.20

0000_screen_ 2012-02-04 à 14.20.05

La photo semble vivre en grande crise de nostalgie (excessive ?), on paye les excès de 10 ans d'APN numériques, totalement anti ergonomiques et mal foutus. Du coup les utilisateurs pourraient plébisciter les APN, qui ressemblent aux appareils photos de leur jeunesse... C'est quelque peu pathétique ce retour en arrière non ?

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Olympus | Permalink | Commentaires (25)

ven. 20 jan 2012

Olympus OM-D : auraient-ils enfin tout compris ?

A observer cette première image de ce que pourrait être l'Olympus OM-D (sur 43rumors), on se dit qu'Olympus aura peut-être été un peu plus malin que Fuji lors de la création du Fuji X-100

0000_screen_ 2012-01-20 à 20.36.05

Enfin un constructeur qui semble se rappeler ( ! ) que le levier d'armement de nos petits reflex argentiques, était un élément déterminant d'une prise en main solide, ou appuyer le pouce... Je me souviens d'ailleurs, que c'était la première reflexion que nous avions échangé avec Olivier Jobard en 2006 en découvrant le Leica M8, qui m'a dit immédiatement :

"  j'ai un peu peur de le laisser glisser, mon pouce cherche le levier d'armement presque malgrès moi... "

Mais apparement chez Olympus, ils l'auraient fait ! Du moins si cette image est authentique... Rappelons que sur l'assez "glissant" Fuji X100, il était toutefois possible d'ajouter un petit accessoire, comme nous l'expliquions ici.

Fuji

Bravo Olympus, on y croit ! J'ai toujours trouvé cette marque intéressante... Olympus a toujours eu des idées géniales, avant tout le monde avec une vraie culture photographique (que l'on retrouve d'ailleurs avec l'objectif du petit Olympus XZ-1)... et Olympus a souvent bêtement gaché ses chances !

Espérons que ce futur Olympus OM-D soit le bon. Un retour du E-410 ? Nous vivons uné époque formidable du point de vue des "petits" boîtiers depuis un an...

 

 

Publié par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 80 - APN : Olympus | Permalink | Commentaires (8)

mer. 18 jan 2012

Test : un mois en Asie avec l’Olympus XZ-1 (part 4)

Fin 2011, Déclic Photo publiait mon test terrain complet de l'Olympus XZ-1… (à ne pas louper également, les tests terrains des derniers reflex Nikon D7000, Canon EOS 550D, EOS 60D et EOS 7D et du Fuji X100). Pour les lecteurs les plus passionnés, voici la version longue en 3 épisodes :

 

... partie 4 sur 4 :  


 

USB propriétaire ridicule

Car le Mode d’emploi n’est livré que sur CD-ROM, vraiment idéal en voyage avec un Macbook Air, sans lecteur de CD… Et le XZ-1 n’est livré qu’avec un Guide de démarrage succinct, imprimé en plusieurs langues. 

Je n’ai pas apprécié de devoir brancher tous les soirs le XZ-1 par un câble USB pour le recharger. C’est pénible en voyage et moins pratique qu’un chargeur séparé, sur lequel vous placez une seconde batterie, pendant que la première permet d’utiliser l’appareil. On l’a déjà dit, l’autonomie de la batterie LI-50B est médiocre, il faut donc avoir une seconde batterie dans la poche. D’ailleurs à Hong Kong, on vous en offre systématiquement une (compatible), avec l’appareil. Les vendeurs savent depuis longtemps que les batteries de compacts ne tiennent pas la journée.

Pano_defil

Fin de procession à la tombée du jour, dans la campagne d’Ubud… Inutile d’augmenter la sensibilité, car la grande ouverture du 28-112 mm f/1.8-2.5, permet de travailler sans inquiétude ! On pourra même rester en Sensibilité ISO Auto : le XZ-1 restera aussi longtemps que possible et bien sagement à 100 ISO.

Priorité vitesse - 1/100 sec - f/4 - 100 ISO - 28 mm.

 

Et voici le moment du vrai coup de gueule ! J’ai eu du mal à le croire et pourtant c’est vrai… Le câble USB, unique moyen de recharger la batterie de votre XZ-1 est propriétaire… En voyage, si vous le perdez, vous pourrez ranger définitivement l’appareil ! Car vous ne risquez pas de retrouver le même dans un cyber café de Phnom Pen, ou de Tombouctou… Sont-ils devenus fous chez Olympus ? A quoi peut bien servir un câble USB propriétaire sur un compact à 400 €, si ce n’est à nous énerver. Pas un seul autre fabriquant n’avait osé…

P8180144

Il semblerait que le XZ-1 ait été plutôt conçu pour rassurer les utilisateurs moyens ou même débutants. D’ou une simplicité de l’interface et une absence de commandes directes qui frustrera les experts. Mais au final, on se laisse tout de même séduire par un compact efficace et facile à vivre.

 

Peut-être cela fera-t-il oublier ceci… Signalons qu’Olympus produit un caisson étanche (PT-050) pour le XZ-1. J’ai déjà utilisé en plongé, plusieurs caissons Olympus différents et ce fut à chaque fois avec bonheur… J’ai donc beaucoup regretté de ne pas l’avoir avec moi, le jour ou nous avons pu nager avec des Raies Manta de quatre mètres d’envergure à Lembogan !

 

Lire la suite »

Publié par VIBERT dans 80 - APN : Olympus | Permalink | Commentaires (6)


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM