Drapo_a_menu READ MACANDPHOTO.COM IN ENGLISH

Accès direct :

-> L'Anti Spam typepad posant problème, certains commentaires nécessitent ma validation avant publication (quelques minutes à quelques heures). Merci de vous identifier (ici par exemple) avant de poster, ça facilite les choses. En cas de soucis me contacter.



« Un joli petit film au Nikon D600 | Accueil | L'absence de 4G sur l'iPhone 5, c'est grave docteur ? »

ven. 14 sep 2012

Premières sensations avec un Nikon D600

Dès que l'on touche le Nikon D600 avec son objectif en kit (AF-S 24-85mm f3.5-4.5G VR), on se doute que ces deux là connaitront ensembles un succès important.

_DSC2123_1000px

La prise en main est franche et confortable : comme un vrai Nikon Pro (acheter un grip me semble relativement inutile sauf pour les amateurs de cadrage verticaux, faisant un usage intensif du 70-200 mm f/2.8 et d'autres longues focales).

_DSC2132_1000px

Il dispose de deux emplacement pour carte SD, ce qui me va bien... Surtout depuis que les Macbook Air sont tous équipés de lecteurs de carte SD (et que Lightroom est capable de télécharger plusieurs cartes en même temps, relire cette astuce).

 

_DSC2134_1000px

La cadence en rafale à 5,5 images / sec me semble raisonnable pour du reportage... Pour le sport c'est encore un peu juste. Mais bon, il s'agit d'un compromis vitesse / prix, qui je crois devrait satisfaire le plus grand nombre. Le D600 complétera éventuellement un D800, qui reste bloqué à 4 im/sec.

Je n'ai pas pu essayer les performances du buffer sur une carte SD haut de gamme. C'est à dire sur combien de RAW et de RAW+JPEG, le D600 tient cette cadence là... C'est là que parfois le bât blesse. On se souvient notamment que le D7000 n'était pas très vaillant de ce côté là (relire notre test terrain au Spitzberg).

Un peu dommage que le mode silencieux soit encore très loin du mode silencieux de l'EOS 5D MkIII qui est d'une onctuosité et d'un silence incroyable ! A tel point que tout les utilisateurs de cet EOS l'adoptent comme mode standard...

La forme du boîtier est très réussie : compact et ramassé. On apprécie beaucoup que Nikon conserve les même batteries EN-L15, que celle du D7000 et D800... Par contre l'absence de prise synchro flash est un tabou que Nikon brise avec une certaine audace sur un tel boîtier ! Mais dans les faits, ce n'est pas trop grave, les déclencheurs infrarouges sont bien plus pratiques qu'un fil et très peu coûteux.

Soit... Mais du coup, on aurait mérité un module WIFI intégré (il est optionnel, le WU-1B coûte 50 € et est externe, avec applications pour Android et iOS). Il permet le pilotage à distance du boîtier. Ainsi que l'envoi des images du boîtier vers le téléphone en taille originale, ou taille inférieure pour publication immédiate sur le Web. Sympa... Avec la 4G cela deviendra très intéressant (mais pas avec l'iPhone 5 qui restera en 3G chez nous).

_DSC2120_1000px

On retrouve à main gauche le nouveau bouton à double fonction (depuis le D7000 et le D800), permettant de contrôler les fonctions AF (avec molettes avant et arrière). L'utilisation des deux modèles ensemble sera donc idéale. Par contre il n'y a pas assez de collimateurs pour écrire les lettres 3D en travers du viseur, comme le fait le D800 lorsque l'on passe en AF-C suivi 3D ! Pas grave ;-)

_DSC2125_1000px

Un excellent petit flash est de la partie (suffisant pour déboucher des contre-jours et piloter des flash distants)... J'ai souvent expliqué à quel point il m'a manqué sur les Canon EOS 5, 5D mkII et 5D MkIII (relire ces deux anecdotes, ici au Kenya en plein jour et là à Bali à contre jour).

_DSC2128_1000px

Le D600 gagne une molette des modes pratique comme le D7000. Ce qui le classe dans la gamme Amateur / expert, avec des modes scène et un Mode 100% Auto... Je ne m'en plaindrais pas, puisque ça n'empêche personne d'utiliser les Modes PASM.

D'autant que cette molette est verrouillée par un bouton. Elle ne pivotera donc pas toute seule comme celle du Nikon D7000, ou du Canon EOS 5D MkII ce qui conduit à des photo ratées (grrrr, quelle erreur... Mais le D7000 n'en a plus pour longtemps ;-) 

Le menus, n'ont pas vraiment évolué, toujours le même principe un peu ringard et le même look un peu rigide. En fait, tant mieux si on doit utiliser le D600 en second boîtier avec un D800 ! Si un seul des deux avait évolué, cela aurait été bien compliqué ! Mais un jour, il faudra que Nikon remette tout ça à plat. Ci dessous, un petit coup d'oeil dans le viseur 100%, qui est large et confortable. 

_DSC2136_1000px

Par contre on constate immédiatement lorsqu'on est habitué au Nikon D800, que les collimateurs sont plus ressérés au centre. C'est un module AF qui vient de l'APS-C visiblement, comme l'étaient ceux des Canon EOS 5D et 5D mkII... Toutes les informations sont disponibles en bas, comme d'habitude.

Le viseur permet de basculer en Mode DX (en appliquant un facteur de x1,5 à la focale), avec un masquage dans le viseur. On se retrouve donc avec un capteur APS-C, ce qui me fait dire que le D300s n'aura pas de successeur...

0000_screen_ 2012-09-13 à 23.22.02

Par contre le D600 ne proposera pas les Modes de recadrage intermédiaires (x1,2 et 5/4 ci dessus), que j'ai trouvé bien pratiques (notamment le x1.2 qui s'approche de l'APS-H des anciens Canon EOS 1D et que je trouve un bon compromis pour le sport et l'animalier). Relire tous les détails à ce propos pour le D800.

 

Une (mauvaise) image du D600 (760 g) avec son 24-85 mm, à côté d'un Nikon D700 (1074 g) avec un 24-70 mm f/2.8. Plus compact et moins lourd... Le D600 est donc actuellement le "vrai" reflex full frame le plus léger (le Sony Alpha 99 pèse 732 g, mais n'est pas un vrai reflex et ne dispose que d'un viseur électronique).

_DSC2133_1000px

On nous a annoncé durant la conférence de presse, qu'il sera disponible "en masse" vers le 18 septembre (avant l'iPhone 5, qui sera dispo le 21, oui je sais ça n'a rien à voire). Ce serait une première chez Nikon !

_DSC2104_1000px

Symptomatique d'un changement d'époque avec l'ambition de Nikon de conserver la place de leader du marché photo, qui vient d'être conquise (d'après des chiffres GFK, communiqué par Nikon). Le Nikon D800, serait d'ailleurs le plus vendu sur son secteur Full frame (d'une courte tête).

A ce propos, j'ai pu apprendre d'une autre source que sur le secteur reflex (selon les graphiques d'un institut indépendant), Nikon et Canon squattent en 2012 dans les 80% du marché, Pentax et Sony ne se partageant que des miettes. Un peu dur pour Pentax qui meréterait plus de succès avec de bons petits reflex avec d'excellents viseur optiques. Mais une sanction logique pour les viseurs électroniques des Sony Alpha, rejetés en bloc par les photographes qui ne sont pas fous !

_DSC2103_1000px

En 2012, Nikon aurait également conquis la première place sur le marché des compacts (images prises durant la conférence de presse), bien soutenus par une campagne TV massive. Mais nous reparlerons compact bientôt, puisque l'on a pu toucher le Nikon P7700, qui semble plus convainquant que ses deux prédécesseurs (P7000 et P7100 un peu ratés, disons les choses comme elles sont).

_DSC2102_1000px

Nikon rappel qu'ils sont très en forme en cette fin 2012, dans un marché en baisse de 6% à cause de la crise... La marque a donc parfaitement récupéré après les évènements du Japon et de Thailande... Comme vous pouvez le lire ci-dessus...

De quoi 2013 sera faitr ? Je prédis l'arrivée prochaine d'un Nikon D7100 à capteur APS-C (ou un D8000), un remplaçant boosté du D7000, qui sera le haut de gamme de l'APS-C. Et pas de successeur directe au D300s, je le crains (mais rien de certain). Les reflex évoluent progressivement vers le Full frame et c'est très bien...

La réponse de Canon ne devra pas trop tarder, sous peine de voir les ventes de ce D600 canibaliser le marché du reflex Expert... Ils devront impérativement équiper leur EOS 6D (quelque soit son vrai nom) d'un flash embarqué, sans quoi il aura du mal à convaincre un public cherchant un appareil simple et peu encombrant. Canon ne devra surtout pas faire l'erreur de recycler l'AF de l'EOS 5D MkII (qui n'était pas si mal à l'époque, mais qui ferait tache en 2013).

Encore une fois, avec ce Nikon D600 lancé à 2199 € (dont le prix baissera doucement), je ne vois pas qui (à part des acheteurs ignorants) pourrait avoir envie d'un Sony Alpha 99 avec un viseur électronque proposé lui à 2800 €. On peut dire sans se tromper, que le D600 est un tueur d'Alpha 99.

 

 

Par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 80 - APN : Nikon | Permalink | Commentaires (15)

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c048f53ef017744b5013f970d

Listed below are links to weblogs that reference Premières sensations avec un Nikon D600:

Commentaires


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM