En 2014 macandphoto change de nom, rendez vous sur

www.photoetmac.com

Merci d'updater vos bookmarks !

 

 

Accès direct :



« Nouveau Slideshow sur vibertphoto.com | Accueil | Un week end avec le Nikon D600 - Partie 1/4 »

mer. 05 déc 2012

16-35 mm f/2.8 + 70-200 mm f/2.8 = photo journalisme

Quand des utilisateurs de Redit (site communautaire open source à l'interface impossible) se mettent à analyser les données EXIF des 95 meilleurs photos 2012 de Reuters (à visiter)... ça donne ça (lien google doc) :

0000_screen_ 2012-12-05 à 22.54.29

Surprenant ! Ce que l'on constate, c'est que Canon équipe toujours majoritairement l'énorme masse des photoreporters du monde (du moins ceux qui collaborent avec Reuters). Le premier Nikon (le D3) ne pointant qu'à la 9em place.

0000_screen_ 2012-12-05 à 22.40.24

Photo Reuters.

On sait pourtant que que dans certains domaines spécifiques et pointus (au bord des stades par exemple) Nikon a depuis 4 ou 5 ans, rattrapé son retard historique des années 90 et rivalise à armes égales avec Nikon (ou dépasse Canon). Toutefois, le reporter de presse typique, à Manille, au Caire, ou à Mexico, ne renouvel pas son matériel tous les 3 ans... Ceci existe peut-être cela ?

 

0000_screen_ 2012-12-05 à 22.57.37

Photo Reuters.

Remarquons au passage, que pas un seul Sony dans tout ça ! Lorsque je vous disais que je ne connaissais pas un seul pro en Sony, ni même en Pentax... Ah si ! On remarque un Sony DSH5, datant de 2006. Rigolo ! Comme quoi, lorsqu'on est témoin d'un évènement, ce n'est pas l'appareil qui compte, mais le sujet.

 

0000_screen_ 2012-12-05 à 22.45.16

Photo Reuters.

Ce que l'on découvre ensuite, c'est que les photojournalistes détestent le 35 mm (comme moi), j'ai d'ailleurs souvent expliqué pourquoi : c'est la focale la plus chiante au monde ! Si Cartier Bresson l'utilisait si souvent, c'est juste... parcequ'il n'avait probablement pas le choix ! Voici donc les focales fixes les plus utiliées :

0000_screen_ 2012-12-05 à 23.00.55

Sans surprise, les deux optiques les plus utilisées sont les 16-35 mm f/2.8 et 70-200 mm f/2.8. Pourquoi ce choix ? Peut-être parceque Robert Cappa avait écrit un jour : "Si ta photo n'es pas bonne, c'est que tu n'étais pas assez près".

Avec la première, tu rentre dans l'action, si tu es tout près. Avec la seconde, tu peux t'approcher quand même, si tu es trop loin... A noter en cinquième position le gros zoom télé "à pompe" Canon EF 100-400 mm.

0000_screen_ 2012-12-05 à 22.52.14

Je me souviens d'ailleurs d'une époque dans les années 90 (ou je vendais chaque semaine mes photos), qu'après avoir vendu mon 28-70 mm f/2.8 pour cause de vaches maigres (à cette époque pas de 24-70 mm), je m'étais rendu compte qu'on se passait très bien du "zoom du milieu" !

0000_screen_ 2012-12-05 à 23.38.17

Photo Reuters.

Et que l'on était beaucoup plus créatif au grand angle et au télé... J'ai donc fait au moins deux ans de reportages avec deux boitiers argentiques (EOS 1n et EOS 5) et 3 optiques seulement : les EF 17-35 mm f/2.8 L et le EF 70-200 mm f/2.8 L (non stabilisé à l'époque). Et à la place du coûteux trans standard : un unique petit 50 mm fixe... Juste en dépannage.

 

0000_screen_ 2012-12-05 à 23.09.07

On découvre ensuite que les photo journalistes, n'ont pas souvent besoin d'aller au delà de 1600 ISO... Ce que l'on ne cesse de répéter depuis des années sur Macandphoto ! Ne vous inquiétez plus des performances en haute sensibilité de vos reflex : car tous (même en APS-C) sont arrivés à un niveau de performance largement supérieur à vos besoins réels...

Il est donc bien plus important de choisir les optiques qui correspondent à vos besoins... Mieux vaut un 70-200 mm f/4 monté sur un reflex d'entrée de gamme agé de 3 ou 4 ans. Qu'un reflex dernier cri, sans 70-200 mm !

0000_screen_ 2012-12-05 à 23.13.42

Je vous expliquais récemment (à propos du Nikon D600 dont l'obturateur est limité à 1/4000 sec), que je ne me souvenais pas de la dernière fois ou j'avais vraiment eu besoin, d'une vitesse plus élevée que 1/2000 sec (c'était en mai au Kenya avec le 200-400 mm f/4)... Apparement, je ne suis pas le seul ;-)

0000_screen_ 2012-12-05 à 23.16.31

L'ouverture la plus utilisée (f/2.8) surprendra éventuellement ceux qui savent que les meilleurs performances des objectifs, s'obtiennent plutôt entre f/5,6 et f/8... Mais on peut supposer qu'il s'agit là d'un choix destiné à sécuriser la prise de vue, la plus haute vitesse possible étant privilégiée pour éviter le risque de bouger du photographe et du sujet (probablement en Mode priorité Ouverture).

0000_screen_ 2012-12-05 à 23.23.12

Photo Reuters.

C'est typique de situations agitées : manifestations, évènements et surtout photo au grand angle (53% des images faites au 16-35 mm)... En effet avec le 16-35 mm, on dispose de pas mal de profondeur de champs, même à f/2.8. Pour ça qu'on se fout totalement des performances de l'AF. Au 16-35 mm, je suis d'ailleurs 80% du temps en sélection Auto des collimateurs et One Shot.

Pour conclure, étudiez statistiquement vos propres données de prise de vue grâce à l'explorateur de métadonnées de Lightroom... Vous verrez, c'est passionnant !

0000_screen_ 2012-12-06 à 00.20.22

0000_screen_ 2012-12-06 à 00.19.49

 

 


Lire aussi à propos de Canon :

  • Canon S90 et viseur externe, l'astuce qui tue !
  • Deux petits accessoires utiles pour le Canon S90.
  • Test terrain : Canon G10 au Costa Rica (en attendant le G11).

 



 

Par VIBERT dans 00 - COUPS DE COEUR , 10 - ACTU : matos photo, divers , 80 - APN : Canon , 80 - APN : Nikon | Permalink | Commentaires (25)

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c048f53ef017ee5f3683b970d

Listed below are links to weblogs that reference 16-35 mm f/2.8 + 70-200 mm f/2.8 = photo journalisme:

Commentaires


Pur_next RETOUR HOME MACANDPHOTO.COM